Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

14 mars 2020 6 14 /03 /mars /2020 08:41

CHARMOY-CITY : ENGLISH  LIMITLESS AU CAVEAU DU CHÂTEAU - du 14 mars  2020 (J+4105 après le vote négatif fondateur)

      Jeudi soir la réunion de la liste « Auxonne Cœur de région » avait déjà été l’occasion pour les nombreux auditeurs d’ouïr de charmants anglicismes sous les voûtes séculaires :  foodstruck, coworking, newsletter…, j’en passe et des meilleures.

CHARMOY-CITY : LES GRANDES HEURES DU CAVEAU DU CHÂTEAU - du 13 mars  2020

     Hier vendredi 13, black friday  et Waterloo de notre belle langue française, l’anglais revenait à la charge, dans la presse cette fois avec ce titre du Bien Public

     « Les candidats au rendez-vous du job dating »

« Vendredi matin, au caveau d’Auxonne, un job dating a permis à des demandeurs d’emploi de rencontrer plusieurs entreprises industrielles du secteur. Les deux parties trouvent leur compte dans ce genre d’opération. »

     Claudi a imaginé, en exclusivité pour nos lecteurs, un special job dating for Raoul !

 

Charmoy-City, après l'ère Langlois, l'ère de l'anglais.jpg

Charmoy-City, après l'ère Langlois, l'ère de l'anglais.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 14 mars 2020 (J+4105 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
13 mars 2020 5 13 /03 /mars /2020 00:33

CHARMOY-CITY : LES GRANDES HEURES DU CAVEAU DU CHÂTEAU - du 13 mars  2020 (J+4104 après le vote négatif fondateur)

     Nous retracions hier les grandes heures de la Salle du Vannois.

CHARMOY-CITY : LES GRANDES HEURES DE LA SALLE DU VANNOIS 2014-2020 - du 12 mars  2020

     Rien de plus logique et équitable donc,  de parler aujourd’hui des grandes heures du Caveau du Château, autre haut-lieu destiné, dans notre bonne ville, aux réunions publiques d’importance avec l’Empire (Salle événementielle) et le Salon d’honneur des Halles.

     D’aucuns auraient peut-être préféré que nous nous fassions l’écho du conseil municipal d’avant-hier soir, dernier du mandat, et que l’histoire retiendra sans doute sous le nom de « Conseil de la médiathèque ».

     Tâche complexe s’il en est, et hors de notre portée pour le moment. Nous attendrons pour cela les échos de la presse et peut-être aussi le compte-rendu sommaire de la séance.

       Retenons pour l’heure  qu’il semble que l’adjoint porteur du projet, dont c’était le dernier conseil, l’ait visiblement bien porté et que des opposants, pourtant réputés farouches, n’aient pas réussi à tenir, du moins lors de cette séance, la réputation « anti-médiathèque » qu’ils s’étaient taillée auparavant.

   Un fait à souligner maintenant : cette question de la médiathèque, pourtant sujet d’importance propre à susciter les débats comme nous l’avons montré plus haut, est évacuée des professions de foi de deux des listes en campagne, sur trois.  Une lecture attentive de ces professions de foi suffira au lecteur pour y constater l’absence même du mot « médiathèque ».

     Fermons pour aujourd’hui la parenthèse « médiathèque »

     Dès  20 heures  hier soir nous étions sous les voûtes du Caveau du Château pour écouter l’exposé et les arguments de la liste « Auxonne Cœur de région » bien décidé, après un temps de présence respectable, à emprunter la navette pour écouter un peu plus tard d’autres arguments sous les poutres vénérables du Salon des Halles.

CHARMOY-CITY : RÉUNIONS ÉLECTORALES CONCOMITANTES, QUELLE SOLUTION ? - du 3 mars  2020

     Et la navette  qui ne vient pas….C’est vrai que Monsieur Coiquil n’est pas encore élu ! Suis-je bête !

    Toujours est-il que cette attente de la navette a fini par distraire mon attention, si bien que je dois faire quelque effort pour remettre mes souvenirs en ordre.

    En résumé : je dirai belle réunion, assistance nombreuse, ambiance familiale garantie. Un jeune et sympathique duo  nous a joué en particulier une pastorale fort bucolique comprenant enherbage des allèes du séjour de nos chers disparus et distribution de graines de plantes mellifères. Nous étions pour ainsi dire, sous les voûtes séculaires du caveau, « à l’ombre des jeunes filles en fleur ».

     Finalement, la navette n’est jamais venue.

   Alors, cette réunion terminée je me suis rendu, par un mode de transport doux, pedibus cum jambis à l’autre réunion tenue au Salon des Halles par la liste « Auxonne ville d’avenir ».

   Par chance elle n’était pas encore terminée. Négligemment assis sur le bord d’une table au fond de la salle, dans une ambiance plutôt sérieuse, j’ai tenté de prendre en marche le fil du propos.

    Il tournait, à la suite de questions posées dans la salle, sur les motivations profondes des membres de la liste à s’engager. Quelques-un(e)s d’entre eux/elles s’avancèrent pour livrer leurs témoignages.

   Puis le discours tourna sur le rôle des associations et leurs relations avec la municipalité, sujet que j’avais  déjà entendu développer longuement au caveau par un orfèvre en la matière. 

   La réunion terminée, les plans sur la comète furent suspendus, et les chaises débarrassées, et vint alors le moment inévitable, pour qui a pas mal vécu, des rencontres renouées et des souvenirs évoqués. Car un avenir se construit aussi sur le terreau d’un passé.

    À propos du passé les curieux pourront redécouvrir deux réunions mémorables sous les voûtes du caveau de notre Château Louis XI.

LE CAVEAU DE MONTMARTRE - du 22 mars 2014

CIGOGNES ET BLANQUETTE DE VEAU AU CAVEAU DU CHÂTEAU - du 16 MAI 2016

   En conclusion que fallait-il choisir hier soir : caveau du Château Louis XI, ou Salon des Halles ? Claudi vous livre en image son aperçu sur la question.

 

 

FLASH DERNIÈRE (13/03 à 14H30)

   Une bonne nouvelle, l’humeur bucolique observée hier soir au Caveau du Château,  et soulignée dans l’article ci-dessus, se répand dans la campagne alentour. Du coup la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats s’esbaudit ce matin sur les petites fleurs et le printemps qui vient !

https://www.youtube.com/watch?v=-mR4h0-4H88

  Verrons-nous dimanche une montée de sève dans les urnes ?

Charmoy-City, que choisir pour une soirée réussie le 12 mars .jpg

Charmoy-City, que choisir pour une soirée réussie le 12 mars .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 13 mars 2020 (J+4104 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Visions d’histoire

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Visions d'histoire
12 mars 2020 4 12 /03 /mars /2020 06:00

CHARMOY-CITY : LES GRANDES HEURES DE LA SALLE DU VANNOIS 2014-2020 - du 12 mars  2020 (J+4103 après le vote négatif fondateur)

      Notre but n’est pas de retracer les coûteuses, mais sans doute nécessaires, métamorphoses que la Salle du Vannois aura connues dans la durée du présent mandat.

    Il s’agit simplement pour nous de rappeler  deux évènements dont elle aura été le cadre à 6 ans de distance : en mars 2014 d’abord, dans sa forme initiale « avec poteaux », et pas plus tard qu’avant-hier dans sa forme actuelle rénovée « sans poteaux ».

     Il sera donc question de deux réunions de campagne tenues au Vannois pour les municipales.

     En ce qui concerne la plus récente d’entre elles, notre rédaction s’en est déjà fait très sommairement l’écho

CHARMOY-CITY : V COMME VANNOIS,  COMME VIDÉO… ET COMME VICTOIRE ? - du 11 mars  2020

   Qui sait ? Un article de presse viendra peut-être nous en proposer un compte-rendu plus détaillé ?

     Tel fut en effet le cas de la plus ancienne de ces réunions, tenue le 26 mars 2014, et qui eut les honneurs de la presse quotidienne locale le surlendemain.

     Et bien entendu de notre blog, dès le lendemain. À ce propos les lecteurs attentifs de l’article mis en lien ci-dessus ont peut-être déjà découvert nos impressions passées.

      Si tel n’est pas le cas, nous les renvoyons à nos vieilles divagations sur l’évènement.

LE SCOOP DU 26 MARS (BIS) - du 27 mars 2014

   Cette réunion ayant fait l’objet d’un article de presse détaillé dans Le Bien Public du 28 mars 2014, nous avons pensé que nos lecteurs amateurs d’archives auraient plaisir à en prendre connaissance.

   On comprendra que la situation s’était alors bougrement compliquée entre les deux tours…

   Si deux tours il y a cette fois encore, ce qui nous semble fort probable, on n’ose imaginer cependant le retour de pareils retournements et autres complications.

    Claudi  a trouvé  dans un précédent article, une image du jour recyclée qui lui a paru fort convenable !

CHARMOY-CITY, POTEAUX DU VANNOIS, DU TEMPS ET DE L’ARGENT - du 15 novembre 2017

       Mais l’histoire, l’histoire politique en particulier, n’est-elle pas un éternel recyclage.

     Détail à signaler pour finir : en 2014 l’étanchéité de la toiture posait quelques problèmes, d’où le fort degré hygrométrique alors relevé, et le « plic-ploc-plic » qui conclut notre poème en marge…

Piliers et poteaux dans la Salle du Vannois.jpg

Piliers et poteaux dans la Salle du Vannois.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 12 mars 2020 (J+4103 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Visions d’histoire

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Visions d'histoire
11 mars 2020 3 11 /03 /mars /2020 09:28

CHARMOY-CITY : V COMME VANNOIS,  COMME VIDÉO… ET COMME VICTOIRE ? - du 11 mars  2020 (J+4103 après le vote négatif fondateur)

     Le soir même de la réunion du 6 mars dernier de la liste aux Halles, la page facebook du groupe « Une dynamique pour Auxonne » postait, vers minuit, ce communiqué :

     « Une très belle première réunion. Merci pour votre venue et pour nos échanges très riches.

 Notre prochaine réunion Mardi 10 mars 19:30 à la salle du Vannois. »

CHARMOY-CITY : PREMIER APERÇU SUR UNE « TRÈS BELLE PREMIÈRE RÉUNION » - du 07 mars  2020

      Une seconde réunion tenue hier soir à la Salle du Vannois n’a pas, pour l’heure (11/03 à 09h00), fait l’objet d’un tel communiqué.

      Notre absence à celle-ci ne nous permet pas, dans la circonstance, de donner un aperçu, même bref, de première main.

      À propos de cette salle du Vannois, magnifiquement rénovée depuis, et à grands frais après les péripéties que l’on sait, nous pouvons, à défaut d’actualité, faire un peu d’histoire en évoquant une « brillante » réunion qui s’y tint, entre deux tours, en mars 2014.

LE SCOOP DU 26 MARS (BIS) - du 27 mars 2014

     Pour en revenir à la réunion d’hier soir, nous pouvons parier sans grand risque —  pas sur le résultat du scrutin qui vient ! —  mais que la vidéo très réussie, que nous avions vu projeter lors de la première réunion, a fait l’objet, encore cette fois, d’une projection.

    La silhouette sympathique autant qu’hiératique du gamin au milieu du terrain de sport a visiblement impressionné Claudi.

     Il espère naïvement que son illustration du jour aura, sinon le même succès, du moins un succès d’estime auprès des vrais amateurs….

     Nous serons demain à 20h00 au caveau du Château, en espérant équitablement finir la soirée aux Halles si la navette fonctionne

CHARMOY-CITY : RÉUNIONS ÉLECTORALES CONCOMITANTES, QUELLE SOLUTION ? - du 3 mars  2020

 

FLASH DERNIÈRE

   Ce matin, la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats ne parle pas de la réunion du Vannois mais fait la quête pour Radio-Fox….

    Décidément, cette réunion d’hier soir au Vannois, ça filtre moins qu’un conclave au Va…tican, on attend maintenant la fumée blanche…sans filtre !

 

DERNIÈRE MINUTE

    Mieux vaut tard que jamais…

    Dans un souci d’objectivité, nous nous devons de mentionner le communiqué diffusé vers 10h30 sur la la page facebook du groupe « Une dynamique pour Auxonne » :

« Nous tenons à vous remercier pour votre présence à cette seconde réunion publique.
Organiser deux réunions dans deux secteurs de notre ville, c'est vous donner l'occasion de vous exprimer et pour nous de vous présenter notre projet. »

    Moralité : « Bis repetita placent »

 

Auxonne, marquer des buts hier et aujourd'hui.jpg

Auxonne, marquer des buts hier et aujourd'hui.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 11 mars 2020 (J+4103 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Brèves

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Brèves
10 mars 2020 2 10 /03 /mars /2020 06:00

CHARMOY-CITY : CENSURE, QUAND TU NOUS TIENS ! - du 10 mars 2020   (J+4101 après le vote négatif fondateur)

    Il semblerait que depuis quelque temps l’incontournable  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats soit sujette à quelques repentirs, coupures ou caviardages intempestifs (Précision : le caviardage est un procédé ancien  de censure de la presse écrite consistant à noircir les passages indésirables. Rien à voir, évidemment, avec la gauche caviar !).

    Ainsi, pas plus tard qu’hier, le Billey du jour était prestement escamoté, il est vrai que certains commentaires n’étaient pas du meilleur goût.

   Nous voilà donc en présence d’une page facebook Auxonne Info - Actus & Débats devenue raisonnable, qui a mis sa fantaisie au placard (où elle risque de rancir bien vite !) et qui parlera bientôt comme un livre.

   Tout un programme en perspective !

    Une citation impromptue, tout droit sortie du cœur, bien qu’un peu courte, nous amenait avant-hier dimanche à retrouver, sous le féminisme de circonstance de Victor Hugo, sa vindicte contre « Napoléon le petit » alias Badinguet et sa clique de banquiers et de profiteurs.

8 MARS À CHARMOY-CITY ET AILLEURS : FEMMES ET HOMMES, TOUTES/TOUS ÉGOS - du 08 mars  2020

    C’est aujourd’hui à un autre admirateur de Badinguet, Léon-Charles Bienvenu, dit Touchatout  que Claudi emprunte son image du jour.

       Léon-Charles Bienvenu, dit Touchatout (1835-1910) journaliste pamphlétaire, rédacteur du Tintamarre  et du Trombinoscope, publie en 1874 l’Histoire tintamarresque de Napoléon III, un recueil illustré de vignettes satiriques que le Larousse qualifie d' « impitoyable pamphlet, œuvre d'un justicier sans pitié ».

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

    Touchatout, vous l’aurez sans doute deviné est le créateur du mot « trombinoscope ».

En hommage à ce créateur très inspirant, nous rediffusons, pour le plaisir de nos lecteurs, quelques vieux trombinoscopes illustrant de récents articles.

CHARMOY-CITY : À PROPOS DE JOCONDE ET DE TROMBINOSCOPES - du 18 Janvier  2019

CHARMOY-CITY : PLUS DE RAPPEL POUR NOTRE TÊTE D’AFFICHE - du 27 Janvier  2020

CHARMOY-CITY : NOUVEAU RETRAITÉ DU MONDE AGRICOLE, MAIS TOUJOURS DANS LA CAMPAGNE - du 17 Février  2020

CHARMOY-CITY : LA CAMPAGNE VUE PAR LES « VRAIES GENS »  - du 18 février 2020

Et les nouveaux alors ? Peine inutile ! Tout le monde connaît à présent par cœur ces équipes dynamiques et pleines d’avenir !

 

FLASH DERNIÈRE

    Félicitations au rédacteur de la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats qui nous fait partager sur Gallica l’histoire de notre belle forêt.

    Voilà un homme qui, à ses talents médiatiques avérés, vient d’ajouter, en nous les révélant, des talents de médiathèque !!

    À embaucher sans tarder…à la future médiathèque !

Charmoy-City, cité carnavalesque et tintamarresque.jpg

Charmoy-City, cité carnavalesque et tintamarresque.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 mars 2020 (J+4101 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Brèves

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Brèves
9 mars 2020 1 09 /03 /mars /2020 09:57

CHARMOY-CITY : FAUT-IL CLASSER DÉFINITIVEMENT LE STÉRÉOTYPE « EN MARCHE » ?- du 09 mars  2020 (J+4100 après le vote négatif fondateur)

   Le 16 janvier dernier, Le Bien Public titrait « AUXONNE Élections municipales À deux mois du premier tour, les trois listes avancent leurs pions »

     Bien qu’aucune étiquette ne soit attribuée dans l’article aux trois listes, l’appartenance politique de deux des têtes de liste (sur les trois) était explicitement précisée dans le texte.

   Le rédacteur désignait ainsi Jacques-François Coiquil comme l’ « animateur du comité local, La République en Marche » tout en précisant bien que « celui-ci indique « que sa liste est sans étiquette […] »

    Un communiqué, certes un peu ancien, au même Bien Public semblerait confirmer le fait

https://www.bienpublic.com/cote-d-or/2017/07/13/la-republique-en-marche-sebastien-mirek-nomme-nouveau-referent-en-cote-d-or

    Démarche identique à propos de Nathalie Roussel désignée comme « conseillère régionale LR, qui parle d’une liste « sans étiquette ».

    Si dans ce dernier cas, l’appartenance politique est clairement définie, un flou subsiste néanmoins quant à l’ « animateur du comité local, La République en Marche » qui selon certaines rumeurs aurait à présent quitté cette fonction.

    La récente réunion du 6 mars dernier était une  bonne occasion de préciser les choses.

    Nous y assistions et, sauf somnolence toujours possible de notre part, il nous semble que tel n’ait pas été le cas.

CHARMOY-CITY : PREMIER APERÇU SUR UNE « TRÈS BELLE PREMIÈRE RÉUNION » - du 07 mars  2020

    Ne désespérons pas, ce sera peut-être à la prochaine, qui doit se tenir demain.

Charmoy-City, faut-il classer le stéréotype en marche .jpg

Charmoy-City, faut-il classer le stéréotype en marche .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 9 mars 2020 (J+4100 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions
8 mars 2020 7 08 /03 /mars /2020 09:52

8 MARS À CHARMOY-CITY ET AILLEURS : FEMMES ET HOMMES, TOUTES/TOUS ÉGOS - du 08 mars  2020 (J+4099 après le vote négatif fondateur)

       En période d’élections municipales, la question de l’égalité homme-femme revient à la une, tout comme en ce jour consacré du 8 mars.

        Construire une liste devient dès lors un jeu subtil.

       Il s’agit, en effet, que les légos s’assemblent harmonieusement alors que les égos, diversant heureusement,  ne s’accorderont pas nécessairement, en tous points du moins.    

     Résoudre cette difficulté, voilà en quoi consiste toute la virtuosité de l’exercice. C’est que construire une liste ne consiste pas seulement à remplir un trombinoscope comme le jeune footeux en herbe remplit son Album PANINI d’images autocollantes de champions.

   Conformément à la loi n° 2000-493 du 6 juin 2000, la difficulté s’est encore accrue, au début de notre siècle, en vertu de la parité « un homme, une femme ». Chabadadabada,  Chabadadabada…

    Vantant les mérites de sa tête de liste féminine, un candidat aux municipales locales, très ouvert et très disert, déclarait en décembre dernier, à ce propos, dans un post sur facebook :

 « elle seule possède l’expérience et l’humilité nécessaire; les femmes n'ont pas les égos démesurés des hommes »

      Pour l’humilité revendiquée, remarquons tout d’abord qu’un exemple venant d’en haut nous en a été donné en 2017, tombant à pic du sommet de la pyramide de l’État. Et que c’est une voix masculine qui revendiquait cette vertu.

CHARMOY-CITY : L’HUMILITÉ IMMORTALISÉE PAR L’ARGENTIQUE - du 8 mai 2017

    Il ne nous semble pas, en revanche, que nos têtes de listes masculines locales, parmi les objectifs de qualité par elles revendiqués (attractivité, sécurité, etc…) aient mis en avant une quelconque humilité au programme….

     C’est que militer avec humilité, à moins d’être un saint homme, n'est, il faut bien l’avouer, pas très facile !!

     Restons modestes pourtant !

    En matière de « guerre des sexes »,  nous prônons simplement, quant à nous,  l’adage « peace and love », préférant toutefois, et de loin, la voix chaude et nostalgique de Marlene Dietrich (1901-1992) aux discours vindicatifs bien que platement suivistes d’une autre Marlène beaucoup plus gouvernementale.

 https://greatsong.net/TRADUCTION-MARLENE-DIETRICH,SAG-MIR-WO-DIE-BLUMEN-SIND,100032992.html     

    

     Quant à l’ « égo démesuré », Prieur, le grand uniformisateur des poids et mesures, pourrait sans doute nous aider à le mesurer. Le présent lien vous permettra de découvrir sa carte de visite.

CHARMOY-CITY : CHOIX D’INSCRIPTIONS LAPIDAIRES EN SITUATION - du 27 février  2020

    Mètre, décimètre, centimètre…

    N’ayant pas, pour l’heure, de double-décimètre sous la main, nous nous garderons bien, personnellement, de faire sur ce point une quelconque démonstration.

     L’égo n’est toutefois pas le seul apanage des hommes (mâles). De nombreux exemples historiques ou présents le démontrent, et Claudi n’a pas eu beaucoup de peine à en trouver.

 

 

FLASH DERNIÈRE

       La liste « Auxonne cœur de région » vient de publier cette citation assortie d’une image relative à la journée du droit des femmes :

 "Quand tout se fait petit, Femmes, vous restez grandes"

 Victor Hugo

   Il nous est apparu intéressant de remettre la citation dans son contexte très particulier.

 

 

Charmoy-City, de quel genre est votre égo.jpg

Charmoy-City, de quel genre est votre égo.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 8 mars 2020 (J+4099 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
7 mars 2020 6 07 /03 /mars /2020 09:52

CHARMOY-CITY : PREMIER APERÇU SUR UNE « TRÈS BELLE PREMIÈRE RÉUNION » - du 07 mars  2020 (J+4098 après le vote négatif fondateur)

     La page facebook du groupe « Une dynamique pour Auxonne » postait vers minuit ce communiqué :

     « Une très belle première réunion. Merci pour votre venue et pour nos échanges très riches.

 Notre prochaine réunion Mardi 10 mars 19:30 à la salle du Vannois. »

       Le communiqué était accompagné de photos et, visible sur l’une d’elle, je ne peux plus à présent vous cacher que j’étais présent à cette réunion.

      Je serais de mauvaise foi si je ne vous confiais pas qu’elle était, tant par la nombreuse assistance que la bonne ambiance, plutôt réussie.

     Quant à en faire un compte-rendu détaillé, ça, c’est une autre affaire.

     En effet, la concomitance des réunions des deux autres listes ne me permettra pas de facto ce regard exhaustif sur la présentation orale des programmes par les trois têtes de listes, condition nécessaire, sinon suffisante pour une tentative d’objectivité.

     La navette électrique fut bien évoquée par le candidat, mais, bien qu’à deux reprises celui-ci ait eu la bonté de mentionner ma présence dans la cordiale assemblée, il ne semble pourtant pas qu’il ait retenu notre option originale concernant l’usage de cette navette

CHARMOY-CITY : RÉUNIONS ÉLECTORALES CONCOMITANTES, QUELLE SOLUTION ? - du 3 mars  2020

     Parmi les nombreux points abordés par le candidat, retenons le fablab, si pratique pour fabriquer en 3D, je vous le donne en mille, « un bouton de cuisinière ».

     Et pourquoi pas un bouton de culotte pour le mettre à la quête à la messe !

     Nous caressons, quant à nous, à ce sujet, de plus grands projets et nous l’avons déjà fait savoir

CHARMOY-CITY : LES CITOYENS MÉDUSÉS PAR LE FABLAB ! - du 24 Janvier  2020

     La question de la sécurité et de la vidéosurveillance a par ailleurs été largement développée, nous avions déjà rendu-compte de ces préoccupations citoyennes.

CHARMOY-CITY : LE SALON  DE LA VIDÉOSURVEILLANCE  BAT SON PLEIN  -  du 16 Janvier  2020

    Claudi ne s’est pas foulé ce matin il a tout simplement emprunté une des prises caméra dont nous parlions plus haut.

    D’une pierre il fait deux coups en soulignant la présence patente du « trublion local » à la réunion et, en fond de tableau, l’exposé du rôle de la police municipale vu par le candidat ;

     Nous ne nous interdisons pas une suite à ce compte-rendu, sans la garantir toutefois…

 

FLASH DERNIÈRE

   Nous saluons le rédacteur de la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats avec lequel nous avons aimablement discuté en personne pour la première fois hier soir, à la réunion, justement.

    Sa page ne nous parle pas de la « très belle première réunion », mais d’une dernière réunion, celle du Conseil, le 11 mars prochain, dont on ne sait si elle sera très belle !

 

    

Charmoy-City, il est minuit, bonnes gens, dormez tranquilles.jpg

Charmoy-City, il est minuit, bonnes gens, dormez tranquilles.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 7 mars 2020 (J+4098 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Brèves

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Brèves
6 mars 2020 5 06 /03 /mars /2020 05:00

CHARMOY-CITY : DES MANAGERS POUR DES RUES ENCORE PLUS PROPRES ? - du 06 mars  2020 (J+4097 après le vote négatif fondateur)

      Nos lecteurs se souviendront peut-être du Chalonnais Benjamin Griveaux et de sa descente impromptue du train « en marche » lancé à toute vapeur dans la campagne électorale pour la mairie de la Capitale.

     Après cette descente imprévue du train, pour notre Benjamin, Paris c’était plus Capitale !

SAINT-VALENTIN PARISIENNE, PLUS GRIVOISE QUE GLAMOUR  - du 15 février 2020

        Notons que jusqu’à ce débarquement imprévu, le candidat à la mairie de Paris avait bénéficié, dans le XIVème arrondissement d’un atout de poids, le soutien pugnace autant qu’efficace de Marlène Schiappa, une personnalité qui n’est plus à présenter.

     Notons, à l’actif de l’abondante production littéraire de la pugnace autant qu’efficace supportère, ce tabac de librairie : Lettres à mon utérus (Paris, La Musardine, 2016).

    Cet ouvrage collectif, autant que de ménage, car dirigé par Madame et postfacé par Monsieur, embarquait les productions épistolaires originales d’une palanquée « de 16 femmes influentes et représentatives de la nouvelle vague féministe (4ème de couverture).

CHARMOY-CITY : EN MARCHE, DE BOBINO À L’EMPIRE ? - du 30 Janvier  2020

       Mais je sens que mes digressions gynécologico-hystéro-littéraires sont de mauvais goût et qu’elles commencent à lasser mes lecteurs qui vont bientôt m’adresser leurs  «poèmes à ma prostate » (la parité mon bon seigneur !)  et sans doute encore plus mes lectrices que je sais pourtant nombreuses et passionnées !

     

Venons-en donc au fait, et au sujet annoncé : la propreté des rues ! 

 

             Une  interview au Parisien de Benjamin Griveaux était publiée le 1er février dernier, sous le titre : « Benjamin Griveaux dévoile son programme pour Paris : «La Ville n’a pas été gérée sérieusement»»

        Cette  interview dans laquelle « Benjamin Griveaux révél[ait] son plan pour la capitale » nous a inspiré le présent propos.

   Notre rédaction s’est penchée plus particulièrement sur le volet propreté du programme et, dans ce volet, sur le projet de création d’un nouveau métier « le manager de rue ».

     Citons Le Parisien :

« Comment comptez-vous améliorer la propreté, un des principaux sujets de préoccupation des Parisiens ?

         Par des mesures très concrètes et une nouvelle organisation. […] Je veux aussi créer un nouveau métier : celui de manager de rue. Ils seront 1000, par redéploiement interne. Chacun aura en charge un pâté de maison de cinq ou six rues et aidera à régler les problèmes de l'espace public : un trottoir endommagé, un trou dans la chaussée, un lampadaire cassé… Facilement identifiables, ils seront en contact direct avec les maires d'arrondissements […] »

 

     Chacun sait le caractère récurrent de la question de l’état des trottoirs dans notre bonne ville de Charmoy-City.

      C’est un chapitre inusable, dont le sous-chapitre des déjections canines a fait couler beaucoup d’encre depuis beaucoup d’années !

CHARMOY-CITY : UN FANTASME CHARMOYSIEN PERMANENT : LA CROTTE DE CHIEN - du 04 février  2020

      La création d’une demi-douzaine d’emplois de « managers de rue » ayant chacun « en charge un pâté de maison de cinq ou six rues », comme Monsieur Griveaux précise leur rayon d’action, ne serait-il pas de nature à résoudre le problème ?

      Plus de pâtés à la pâtée Canigou sur nos trottoirs partout !

      Il nous semble pourtant, pour l’instant, n’avoir aperçu ce projet dans aucun des programmes… Regrettable !

      La question fera-t-elle l’objet d’un scoop dans l’une des  quatre  réunions annoncées ?

      Si tel pouvait être le cas, la « navette » pourrait alors révéler son rôle crucial !

CHARMOY-CITY : RÉUNIONS ÉLECTORALES CONCOMITANTES, QUELLE SOLUTION ? - du 3 mars  2020

      En attendant Claudi vous présente nos 6 candidats, managers de rue, pleins d’ardeur.

       Et pour ceux et celles qui aiment les choses sérieuses, nous leur proposons un petit cours d’arithmétique municipale qui a connu un beau succès

CHARMOY-CITY : CITOYENS, À VOS CALCULETTES ! - du 04 mars  2020

    La  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats l’avait gentiment mis en lien avant-hier, mais après le passage des « managers de page », le lien est passé à la trappe, avec le reste !!! Dommage !

FLASH DERNIÈRE

   Le Bien Public titrait ce matin (édition numérique) :

« Auxonne | Municipales

Municipales : les bulletins d’une liste invalidés

     Une liste candidate à la mairie d’Auxonne a vu ses bulletins de vote refusés par la commission de propagande. Les papiers n’ont donc pas pu être envoyés avec les professions de foi de l’ensemble des candidats par courrier. »

   La liste en question a réagi par le communiqué suivant (le titre du PDF est de notre cru)

 

Charmoy-City,des managers pour des rues encore plus propres.jpg

Charmoy-City,des managers pour des rues encore plus propres.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 6 mars 2020 (J+4097 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Urbanisme

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Urbanisme
4 mars 2020 3 04 /03 /mars /2020 05:00

CHARMOY-CITY : CITOYENS, À VOS CALCULETTES ! - du 04 mars  2020 (J+4095 après le vote négatif fondateur)

    Cet article est rédigé  en référence à article L262 du Code électoral en vigueur à ce jour.

     Une élection municipale, pour qu’elle puisse se dérouler, suppose d’abord la présence de candidats conduisant des listes, ainsi que le dépôt de ces listes , en temps voulu, en préfecture.

   Nous avons vu hier que tel était bien le cas, la Préfecture ayant publié ces listes que nous nommerons X, Y et Z.

CHARMOY-CITY : RÉUNIONS ÉLECTORALES CONCOMITANTES, QUELLE SOLUTION ? - du 3 mars  2020

   Nous avons vu par ailleurs que l’ordre des candidat(e)s sur ces listes était de première importance, puisqu’en fonction des voix remportées par telle ou telle liste, cette liste bénéficiera d’un certain nombre d’élu(e)s, pris(e)s expressément dans l’ordre des candidat(e)s sur la liste.

  

     Reste à connaître le mode de calcul de ce nombre d’élu(e)s, qui n’a rien à voir avec un scrutin proportionnel, sinon de façon très marginale, comme on le démontrera.

    Connaître le mode de calcul de ce nombre d’élu(e)s, tel sera l’objet didactique du présent article.

  

Mais auparavant retenons les hypothèses suivantes :

      S’il y a un deuxième tour, il est fort probable que le scrutin concernera encore les 3 listes X, Y et Z, car aucune ne devrait être éliminée pour cause de résultat inférieur à 5% au premier tour et parce qu’on imagine mal une des trois listes se désister au profit d’une autre.

     Nous aurons donc un ou deux tours, les deux à 3 listes.

    Un tour, si l’une des listes obtient la majorité absolue dès le premier tour (la moitié des suffrages exprimés plus une voix) (cas de figure A)

    Deux tours dans le cas contraire (cas de figure B)

 Étudions successivement les 2 cas de figure

 

1. Cas de figure A

     Nombre de suffrages exprimés au 1er tour : 3200

      Majorité absolue : 1601

      Liste X : 1615  (50, 47 %)

      Liste Y :   732  (22,87 %)

      Liste  Z :   853  (26,66%)

Reste à répartir le nombre de sièges en suivant la règle de calcul (article L262 du Code électoral)

    La liste majoritaire emporte d’office la moitié (arrondie à l’unité supérieure) du nombre de sièges à pourvoir (29) soit : 15 sièges

    Le reste (14 sièges) est d’abord partagé proportionnellement entre les 3 listes en fonction du quotient électoral (QE) 

QE = Nombre de suffrages exprimés divisé par nombre de sièges restant à pourvoir

QE = 3200 : 14 = 228,6

    Le nombre de sièges attribué à chaque liste s’obtient en divisant le nombre de voix qu’elle a obtenues par QE

Pour X : 1615 : QE = 7,06 soit 7 sièges (résultat arrondi à l’unité inférieure)

Pour Y : 732 : QE = 3,12 soit 3 sièges (idem)

Pour Z : 853 : QE = 3,73 soit 3 sièges (idem)

 

  Au terme de ces calculs X obtient : 15+7 = 22 sièges, Y et Z obtiennent tous deux 3 sièges. Soit au total : 22+3+3 = 28 sièges

     Reste donc un siège à attribuer

      On l’attribue à l’aide du calcul de la plus forte moyenne qui consiste à diviser le nombre de voix obtenu par chaque liste par le nombre de sièges qu’elle a reçu, au terme du calcul de répartition par le QE, augmenté de 1

Soit pour X 1615 : (7+1) = 201,9

Soit pour Y 732 : (3+1) = 183

Soit pour Z 853 : (3+1) = 213,2

 

Z emporte donc le siège encore à pourvoir

 

Conclusion :

X obtient 1615 voix et 22 sièges,

Y obtient 732 voix et 3 sièges,

Z obtient 853 voix et 4 sièges

 

                                          

 

2. Cas de figure B

     Aucune liste n’ayant obtenu la majorité au 1er tour (détails non précisés) on procède au 2ème tour

     Nombre de suffrages exprimés au 2ème  tour : 3250

      Majorité absolue : 1626

      Liste X : 1244  (38,28 %)

      Liste Y :  1000 (30,77 %)

      Liste  Z :  1006  (30,95 %)

 

Les règles de calcul sont strictement les mêmes que dans le précédent cas

 

X obtient d’emblée 15 sièges

 

Sièges obtenus avec le QE

QE = 3250 : 14 = 232,1

Pour X : 1244 : QE = 5,36 soit 5 sièges (résultat arrondi à l’unité inférieure)

Pour Y : 1000 : QE = 4,31 soit 4 sièges (idem)

Pour Z : 1006 : QE = 4,33 soit 4 sièges (idem)

 

Reste un siège à pourvoir par le calcul de calcul de la plus forte moyenne

Soit pour X 1244 : (5+1) = 207,3

Soit pour Y 1000 : (4+1) = 200

Soit pour Z 1006 : (4+1) = 201,2

 

 

X emporte donc le siège encore à pourvoir

 

Conclusion :

X obtient 1244 voix et 21 sièges,

Y obtient 1000 voix et 4 sièges,

Z obtient 1006 voix et 4 sièges

 

    L’arithmétique des municipales, ça ne s’invente pas et ça peut rapporter gros, à condition, bien entendu, d’être en tête !

    Et pour arriver en tête, l’arithmétique ne suffit pas ! Et c’est l’art de faire campagne qui prime !

     Je dédie cet article à nos trois artistes en campagne, ou à la campagne !

CHARMOY-CITY : OUVERTURE OFFICIELLE DES JOUTES MUNICIPALES - du 2 mars  2020

 

FLASH DERNIÈRE :

  Décidément ce matin  la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats se révèle un censeur sans Cœur toujours prêt à pourfendre le Cœur ! Quand le fendeur mécanique se révèle un pourfendeur sadique ! Il nous rejoue Orange mécanique !

https://www.youtube.com/watch?v=XnAfBJZ-h2I

    (Ça devrait plaire à notre Marquis !)

    Cependant,  même si en ce moment il ne se fend pas vraiment, le fendeur mécanique aime notre arithmétique municipale qu’il met gentiment en lien. Merci à l’amateur éclairé !!

     Ces calculs ont en effet de  quoi booster la course à l’échalote ! Car chaque voix comptera pour qui sait compter !

    Un clin d’œil en passant à un sympathique ventricule droit qui, quels que soient les chiffres, devrait, dans tous les cas de figure, passer sans doute à travers les gouttes.

CHARMOY-CITY : LE PORTRAIT RETROUVÉ - du 16 DÉCEMBRE  2019

 

Charmoy-City, arithmétique des municipales au CMJ.jpg

Charmoy-City, arithmétique des municipales au CMJ.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 4mars 2020 (J+4095 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions