Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 00:00

ÉPISODE N° 46 : TOUT EST BIEN, QUI FINIT BIEN - du 22 février 2014 (J+1893 après le vote négatif fondateur)

          Abandonnant définitivement la valise de l’oncle Seppi de Rouffach près de Colmar, nous reprenons la publication de notre feuilleton qui, avec cet épisode, touche heureusement à sa fin. Il fallait bien, un jour, y mettre un point final. Nous remercions nos (é)lecteurs/trices pour leur fidélité et leur patience. Il leur en a fallu en effet.

   Tout en leur conseillant de relire attentivement le début discret du feuilleton, plus instructif que ses derniers développements à grand spectacle, nous leur dédions ces quelques vers, inspirés de Pouchkine (qui n’était pas stalinien), tout pleins de la sereine mélancolie de celui qui passe la main.

 

Feuilletons comme mandatures

En leurs débuts sont fort charmants

Chaque épisode en sa lecture

Vous fait désirer le suivant

 

Mais sur la terre rien ne dure

Toute passion va s’émoussant

On s’échine en réécriture

On ne passionne plus pourtant

 

Feuilletons comme mandatures

En leurs débuts sont fort charmants

Et bien sage qui sait conclure

Quand de conclure vient le temps.

 

À bientôt quand même !   

    46-Confrérie

N.D.L.R. : Cette œuvre étant de pure fiction, toute ressemblance avec des personnes existantes doit être considérée comme fortuite.

      Il est néanmoins possible que l’auteur ait jugé bon de s’inspirer librement de certains faits réels en relation avec la zone du Charmoy.

 Couverture album C.H.                                                                                                 

FEUILLETER L’ALBUM

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 22 février 2014 (J+1893 après le vote négatif fondateur)

 

Repost 0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Feuilleton 1
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 00:00

ÉPISODE N° 45 : QUAND LA COURBE S’INVERSE - du 02 février 2014 (J+1873 après le vote négatif fondateur)

      Le pouvoir de séduction des courbes est une constante universelle : la ligne épurée de l’arche d’un pont, les méandres d’une rivière paisible, les galbes d’un corps, la courbe design d’un casque, il est des courbes qui recueillent tous les suffrages.

     L’énarque, s’il ne dédaigne pas, à l’occasion, de partager les émois esthétiques de tout un chacun en matière de courbure, a aussi ses courbes  bien à lui : celles de la statistique, construites pour séduire les électeurs. Sans oublier, bien entendu, les courbettes.

       Le présent épisode démontre, s’il en était encore besoin, que Charmoy-City est bien le point privilégié de l’espace où  vient se décliner, sur tous les modes, le pouvoir de séduction de la COURBE et de son inversion en particulier !

45 - Courbe   

N.D.L.R. : Cette œuvre étant de pure fiction, toute ressemblance avec des personnes existantes doit être considérée comme fortuite.

   Il est néanmoins possible que l’auteur ait jugé bon de s’inspirer librement de certains faits réels en relation avec la zone du Charmoy.

Couverture album C.H.

FEUILLETER L’ALBUM

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 02 février 2014 (J+1873 après le vote négatif fondateur)

Repost 0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Feuilleton 1
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 00:00

ÉPISODE N° 44 : LE LIEN PUDIQUE, MANCHETTE  N°8 - du 31 janvier 2014 (J+1871 après le vote négatif fondateur)

À Thierry et Ophélie en remerciement in-extremis de leurs voeux

      Les Français reprochent à leurs médias de ne pas « positiver » et d’entretenir ainsi la « sinistrose » chronique qui place notre pays au premier rang des consommateurs de neuroleptiques.

     Le Lien Pudique ne peut être accusé de participer à ce complot généralisé de démoralisation. En témoigne encore aujourd’hui l’article coruscant de notre consoeur Cosette Aucoin-Dufeu. Les Charmoy-Citoyens ont vraiment de la chance !

     En sera-t-il de même pour les Auxonnais en ce début d’année 2014 ? Nous serons peut-être bientôt rassurés sur ce point, du moins nous l’espérons, car notre feuille municipale ne devrait pas tarder à paraître.  Le temps passe en effet et, pour reprendre, mot pour mot et en l’actualisant, la première ligne du numéro 39 de janvier 2013 de notre cher organe municipal : « 2014 vient de nous ouvrir ses portes et très discrètement, nous arrivons déjà à la fin janvier. ».

     La « discrétion » ambiante actuelle, précèderait-t-elle, comme celle de début 2009, devenue désormais proverbiale, des annonces sensationnelles concernant le Charmoy  (Cf. Inf’auxonne N° 25) ? La rumeur qui court actuellement en ville, et qui fait état de travaux imminents, pourrait le laisser supposer. La campagne de travaux et la campagne électorale se sont-elles donné rendez-vous là-haut pour ouvrir le bal ? En piste pour le quadrille des caddies ! Nous le saurons bientôt sans doute !

      En tout état de cause, impatients et inquiets de tout poil, ne désespérez pas, le prochain épisode, numéro 45, de notre feuilleton, à paraître dimanche, devrait vous mettre la banane !

Lien pudique 8

N.D.L.R. : Cette œuvre étant de pure fiction, toute ressemblance avec des personnes existantes doit être considérée comme fortuite.

Il est néanmoins possible que l’auteur ait jugé bon de s’inspirer librement de certains faits réels en relation avec la zone du Charmoy.

Couverture album C.H.

FEUILLETER L’ALBUM

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 31 janvier 2014 (J+1871 après le vote négatif fondateur)

Repost 0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Feuilleton 1
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 00:00

ÉPISODE N° 43 : MISS CHARMOY 2014, REINE DE LA ZONE - du 27 janvier 2014 (J+1867 après le vote négatif fondateur)

     Nous nous excusons à nouveau auprès de nos lecteurs de la parution devenue très étalée de notre feuilleton. Ils pourront d’ailleurs retrouver facilement, dans la rubrique « Feuilleton », l’intégralité des 42 épisodes déjà publiés, et des archives correspondantes, et si ça leur chante, les relire avec profit. Nous attendons toujours le mécène, baron du discount ou Baron Thénard, qui couvrira les frais d’une édition papier. Qui sait ? Un jour, peut-être, verrons nous sortir les « Esquisses pour un Journal du Charmoy » des presses d’une imprimerie luronne ou de celles d’un grand quotidien local ?

       L’épisode d’aujourd’hui qui fait suite aux lumineux épisodes précédents consacre l’incarnation d’un grand rêve. Comme la Liberté a sa statue, comme la République a sa Marianne, le Charmoy a aujourd’hui sa Miss, qui a l’avantage sur les précédentes de n’être ni de bronze, ni de plâtre, mais bien de chair ! Poussée sur son caddie d’or par ses dévoués porteurs, de sa corne d’abondance elle déverse déjà ses bienfaits généreux sur Charmoy-City, future Cocagne !

43-Vive Miss Charmoy

N.D.L.R. : Cette œuvre étant de pure fiction, toute ressemblance avec des personnes existantes doit être considérée comme fortuite.

      Il est néanmoins possible que l’auteur ait jugé bon de s’inspirer librement de certains faits réels en relation avec la zone du Charmoy.

Couverture album C.H.

FEUILLETER L’ALBUM

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 27 janvier 2014 (J+1867 après le vote négatif fondateur)

Repost 0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Feuilleton 1
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 00:00

ÉPISODE N° 42 : LE LIEN PUDIQUE, MANCHETTE  N°7 - du 11 janvier 2014 (J+1851 après le vote négatif fondateur)

    Nous nous excusons auprès de nos lecteurs de la parution devenue très étalée de notre feuilleton. Ils pourront d’ailleurs retrouver facilement, dans la rubrique « Feuilleton », l’intégralité des 41 épisodes déjà publiés, et des archives correspondantes, et si ça leur chante, les relire avec profit. Nous attendons toujours le mécène, baron du discount ou Baron Thénard, qui couvrira les frais d’une édition papier. Qui sait ? Un jour, peut-être, verrons nous sortir les « Esquisses pour un Journal du Charmoy » des presses d’une imprimerie luronne ou de celles d’un grand quotidien local ?

   En attendant, fêtons aujourd’hui, avec ce 42ème épisode, le premier anniversaire de notre série illustrée. Grand merci encore à Claudi Hoffnung, des mensuels Schnaps et Spitzbube, pour sa collaboration bénévole.

      En prime aujourd’hui, notre poster du  Premier Anniversaire. À conserver  !

      Attention ! Notre feuilleton n’est pas encore tout à fait terminé ! À suivre !

    Revenons à présent à notre épisode du jour.

    Le Berlinois Otto von der Zwiebel, grand lecteur de Goethe et concepteur de génie, à qui les Charmoysiens doivent la « toutoûte », nous a fait une confidence. Si son œuvre brille d’un tel éclat, c’est qu’il s’est souvenu, en la concevant,  des dernières paroles de son grand inspirateur ; « Mehr Licht ! » (« Plus de lumière ! »), aurait en effet déclaré celui-ci avant de rendre l’âme. Après cet éclair de génie, notre ami Otto s’en est allé consulter les ingénieurs de Siemens qui n’ont pas fait les choses à moitié.

    Tout comme, d’ailleurs, notre consoeur Cosette Aucoin-Dufeu qui prépare actuellement, en collaboration avec une consoeur japonaise de Fukushima une grande enquête sur le scandale des vierges lumineuses radioactives. Dans son article encore plus lumineux, notre consoeur Cosette Aucoin-Dufeu, dont les feuilles toujours passionnantes, ne sont heureusement pas vierges, bien que lumineuses, a su rendre compte avec brio de cette belle réussite.

Anniversaire     42-Le Lien pudique 7

N.D.L.R. : Cette œuvre étant de pure fiction, toute ressemblance avec des personnes existantes doit être considérée comme fortuite.

      Il est néanmoins possible que l’auteur ait jugé bon de s’inspirer librement de certains faits réels en relation avec la zone du Charmoy.

 Couverture album C.H.                                                                                          

 

 

 FEUILLETER L’ALBUM

 

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 11 janvier 2014 (J+1851 après le vote négatif fondateur)

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Feuilleton 1
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 00:00

ÉPISODE N° 41 : LA TOUTOÛTE LUMINEUSE- du 13 décembre 2013 (J+1822 après le vote négatif fondateur)

     Sans jeux de lumière, la Tour Eiffel ne serait pas la Tour Eiffel. Un monument vertical éclairé ne se dresse-t-il pas, dans la nuit qu’il transperce, comme un phare de la culture sur une mer de ténèbres ?

     Le Port-Royal avait ses nénuphars, mais à la Colline du Charmoy, il manquait encore son phare. Otto von der Zwiebel, ce concepteur berlinois de génie, rêva d’une fleur de lumière hautement symbolique. Inspiré par le vers célèbre de Goethe : « Kennst du das Land wo die Zitronen blühen », il en adapta le concept à la flore locale et, de sa volonté géniale de conjuguer identité locale et patrimoine poétique mondial, jaillit comme un éclair la « toutoûte » lumineuse. On vit  dès lors fleurir dans toutes les agences de voyage les célèbres affiches rayonnantes portant ce slogan enchanteur répété en plusieurs langues : « Connais-tu le pays où les oignons fleurissent ? »

41-Toutoûte lumineuse

N.D.L.R. : Cette œuvre étant de pure fiction, toute ressemblance avec des personnes existantes doit être considérée comme fortuite.

Il est néanmoins possible que l’auteur ait jugé bon de s’inspirer librement de certains faits réels en relation avec la zone du Charmoy.

Couverture album C.H.FEUILLETER L’ALBUM

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 13 décembre 2013  (J+1822 après le vote négatif fondateur)

Repost 0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Feuilleton 1
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 00:00

ÉPISODE N° 40 : LE LIEN PUDIQUE, MANCHETTE  N°6 - du 27 novembre 2013 (J+1806 après le vote négatif fondateur)

    

        Nous saluons ici l’excellent papier de notre consoeur  Cosette Aucoin-Dufeu, il ne manquera pas de contribuer à la découverte du nouveau fleuron par lequel Charmoy-City accèdera enfin au rang de ville hospitalière !

        Ne voyant rien à ajouter au texte de Cosette, nous nous garderons bien de le paraphraser, attirant plutôt l’attention de nos lecteurs sur les autres titres de son prestigieux quotidien.

   Le nucléaire mis en bière, voilà qui va réjouir Jean-Vincent Placet, ce vert qui sait si bien se placer et surtout se faire mousser !

    Et surtout, surtout, bonne nouvelle pour tous les barbons flapis de l’aiguillette, pour tous les dottore, cavaliere et commendatore en impuissance ! Comme aurait dit notre précédent Président : « L’oignon, il peut tous les sauver ! » Répondant à la demande pressante de ce large et riche bassin de chalandise, l’érection fort opportune, au pied du déjà célèbre Oignonium, d’un Institut international opophytolibidothérapique agréé et labeliséViribulbe, ne saurait maintenant tarder.

  Viribulbe, au pays de l’Oignon, vos souhaits les plus chers enfin « exhaussés » ! Viribulbe, un investissement dynamique qui vous redynamise ! Avec Viribulbe, Charmoy-City ouvre enfin une fenêtre de tir opportune dans la morosité économique ambiante ! Viribulbe, selon DSK, un placement destiné à  monter en bourse !

40-Le Lien pudique 6

 N.D.L.R. : Cette œuvre étant de pure fiction, toute ressemblance avec des personnes existantes doit être considérée comme fortuite.

      Il est néanmoins possible que l’auteur ait jugé bon de s’inspirer librement de certains faits réels en relation avec la zone du Charmoy.

Couverture album C.H.

 FEUILLETER L’ALBUM

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 27 novembre 2013  (J+1806 après le vote négatif fondateur)

Repost 0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Feuilleton 1
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 00:00

 ÉPISODE N° 39 : « AU SERGENT DE WATERLOO » - du 20 novembre 2013 (J+1799  après le vote négatif fondateur) 

     Notre feuilleton est de mieux en mieux accueilli dans tous les foyers. Dommage que notre publication présente un petit défaut : étant virtuelle, elle ne peut emballer que ses lecteurs ! Ce n’est pas très grave après tout, les prospectus emballeront le reste, ainsi que les feuilles gratuites, ces fourre-tout bigarrés où se côtoient pêle-mêle, le poêle à mazout d’occasion, le Philémon en quête de   sa Baucis, la pomme de pays en mal d’acheteur, l’amateur en quête de noix, sans oublier le notable local en quête de voix !       

    Dans cette 39ème livraison, qui porte le numéro d’un département cher à certains, nous sommes heureux d’offrir à tous les « rêveurs de Charmoy » le gîte d’étape prestigieux pour un hébergement lucratif de leurs hôtes touristes, que leur promettait, dès mai 2009, et sur papier glacé s’il-vous-plaît,  le « Guide du Roublard au Charmoy » !  

    Les « rêveurs de Charmoy »  kézaco ? Nous désignons ainsi les gros bataillons du OUI en jaune-fluo de juin 2010 qui croient encore dur comme fer à l’Hyper-Cocagne qu’on leur a promise là-haut.  

    Sous l’enseigne prestigieuse « Au Sergent de Waterloo », enseigne dont le vocable conjugue opportunément la légende hugolienne et la geste impériale, les époux Thénardier, dont la réputation n’est plus à faire, accueilleront donc bientôt : séminaires, colloques, noces et banquets en tout genre, sans oublier bien entendu, en classe touriste, la grande armée des autocaristes.  

  « Au Sergent de Waterloo », à l’échelle d’un siècle qui monte,  le pôle de convivialité qui gagne !C’est-y pas du dynamisme, ça ?!

 39 - Au Sergent de Waterloo

   N.D.L.R. : Cette œuvre étant de pure fiction, toute ressemblance avec des personnes existantes doit être considérée comme fortuite.  

      Il est néanmoins possible que l’auteur ait jugé bon de s’inspirer librement de certains faits réels en relation avec la zone du Charmoy.                                                                                                   

Couverture album C.H.FEUILLETER L’ALBUM 

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 20 novembre 2013  (J+1799 après le vote négatif fondateur)

Repost 0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Feuilleton 1
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 00:00

ÉPISODE N° 38 : LE LIEN PUDIQUE, MANCHETTE  N°5 - du 21 octobre 2013 (J+1769 après le vote négatif fondateur)

  Notre feuilleton, interrompu par la recension d’Inf’Auxonne N° 42, se poursuit par les échos du  Lien pudique qui donne un grand coup de chapeau au magnifique aménagement du carrefour-clef de Charmoy-City. Nous nous permettrons ici de compléter les propos de notre confrère, Marinette Lesbaudy-Dutrognon en précisant, qu’en raison de l’augmentation considérable du flux routier, les spécialistes de la sécurité routière ont préconisé  de munir les prestigieux chapeaux d’air-bags et d’équiper leurs cocardes de warnings. Dans le même temps, il a été décidé de renommer le rond-point et c’est à la suite d’une concertation éclairée par l’avis d’éminents spécialistes, que les édiles de Charmoy-City ont choisi l’option « ROND-POINT DE LA GRANDE ARMÉE DES CONSOMMATEURS ».    

    Le bruit court qu’à Charmoy-City on désignerait déjà le carrefour sous le nom de « Rond-Point Napoléon IV ». Allusion au nombre des chapeaux disent certains, mais, plus probablement, référence à un digne successeur local de Badinguet, grand amateur, s’il en fût, de l’usage du plébiscite.

38 - Le Lien pudique 5

N.D.L.R. : Cette œuvre étant de pure fiction, toute ressemblance avec des personnes existantes doit être considérée comme fortuite.

      Il est néanmoins possible que l’auteur ait jugé bon de s’inspirer librement de certains faits réels en relation avec la zone du Charmoy.

 Couverture album C.H.                                                                                              

FEUILLETER L’ALBUM

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 21 octobre 2013  (J+1769 après le vote négatif fondateur)

Repost 0
Publié par Cl. S., Auxonnais - dans Feuilleton 1
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 00:00

ÉPISODE N° 37 : EMBALLEZ, C’EST PESÉ ! - du 15 octobre 2013 (J+1763 après le vote négatif fondateur)

 

         Reprenons notre feuilleton. Nos fidèles lecteurs se souviennent qu’un mauvais sort s’était acharné sur le Rond-Point de l’Europe, les petits commerçants en zinc victimes de caissières en furie, ne pouvaient retrouver leur place en ce lieu sinistré, pas plus qu’au centre-ville, inanimé d’ailleurs. Pour redynamiser ce carrefour-clef de Charmoy-City  et lui donner un lustre proprement IMPÉRIAL, on fit donc appel à l’Histoire réinterprétée par les prodiges de l’Art !

     Nous signalons à nos nouveaux lecteurs qu’ils peuvent trouver l’ensemble des  épisodes de notre feuilleton dans l’album intitulé « Esquisses pour un Journal du Charmoy » du graphiste Claudi Hoffnung.

 37 - Emballez c'est pesé !N.D.L.R. : Cette œuvre étant de pure fiction, toute ressemblance avec des personnes existantes doit être considérée comme fortuite.

      Il est néanmoins possible que l’auteur ait jugé bon de s’inspirer librement de certains faits réels en relation avec la zone du Charmoy.

Couverture album C.H.

                                                                                                  

FEUILLETER L’ALBUM

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 15 octobre 2013  (J+1763 après le vote négatif fondateur)

 

Repost 0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Feuilleton 1