Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 08:08

CHARMOY-CITY : TRISTE DESTIN CITOYEN POUR LES PETITS LAPINS DU CHARMOY - du 21 septembre 2017 (J+3200 après le vote négatif fondateur)

       Les petits lapins du Charmoy sont nés dans notre blog en juillet 2013.

LES PETITS LAPINS AU CHARMOY - du  4 juillet 2013

         Les petits lapins, c’était une petite note de fraîcheur et de libre jeunesse dans un paysage hyper-déprimant.

         Frondeurs et enthousiastes nos petits lapins ne se paraient pas alors du titre pompeux d’écocitoyens !

          Ils ne s’efforçaient pas encore, ceints de tricolore, de singer les manies de leurs aînés.

         Gavroches plutôt que fayots, ils nous faisaient souvent rire à propos, toujours aux dépens des prétentieux et des gogos !

       Aujourd’hui, les temps ont changé ! Voilà nos petits lapins encadrés et cornaqués ! Ils ont perdu leur liberté ! Maintenant, on les fait parader et faire de la publicité.

CHARMOY-CITY : « NETTOYONS  LA NATURE » AUTOUR DE L’ÉGLISE, L’EXEMPLE VIENT D’EN HAUT - du 15 septembre 2017

       Moralité : les grands se font mousser ou ramassent les bénéfices et les petits ramassent les mégots !  Ah ! Vraiment, le monde il est beau !

         Au fait, sur le site officiel de la Ville d’Auxonne, aucun conseil municipal à venir n’est encore affiché ce matin. Et ça fait pourtant trois mois qu’il n’y en a pas eu ! La chambre d’enregistrement serait-elle devenue définitivement superflue ? Voilà pour les aînés !

       Quant aux jeunes, sur le même site, aucun rapport affiché depuis plus d’un an (07/09/16). Bien que d’après les statuts déclarés, deux réunions soient prévues par an ! Où se prennent donc les décisions moussantes, nettoyeuses, ou aux œufs des chers petits ?

        Ou plutôt quelles têtes pensantes les prennent pour eux ? Ah ! Citoyenneté, citoyenneté chérie, si tu savais quelles fadaises on commet en ton nom !

        Petits lapins, il est temps de vous mettre en grève !

https://www.youtube.com/watch?v=q9DIwSMjUUA

Charmoy-City, triste destin citoyen pour les petits lapins

Charmoy-City, triste destin citoyen pour les petits lapins

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 21 septembre 2017 (J+3200 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 07:49

CHARMOY-CITY : NETTOYONS LA NATURE, SCRAPPONS LA TERRE ARABLE ET RAMASSONS LES MÉGOTS  - du 19 septembre 2017 (J+3198 après le vote négatif fondateur)

      Après l’épisode « santé » de notre Promeneur Solitaire Corse, l’actualité brûlante des actions charmoysiennes en faveur de la Planète (des singes !) nous impose de reprendre sans désemparer nos réflexions autour d’un soi-disant « nettoyage de la nature » annoncé pour  dimanche prochain 24 septembre sur le site officiel de notre cité.

      Ce jour-là, notre belle jeunesse, mobilisée par des adultes toujours dévoués à la bonne cause – cause toujours, tu m’intéresses ! – et équipée de pied en cap par une grande enseigne, se lèvera comme un seul homme pour ramasser mégots, cannettes et papiers gras !

     Quand microparticules et pesticides ont la vie belle, cet écoshow dominical donne-t-il vraiment l’image d’une conscience écocitoyenne ? À voir ! 

     Force est de reconnaître tout de même que ce concert béat de Bisounours de Panurge exhale un subtil parfum de suffisance et de moraline.

      La bonne conscience écologique s’y achète à bon marché par l’habile mise en scène d’un ramassage d’un jour. Ramassage rien moins que discret dont les acteurs reviennent en claironnant leur tableau de chasse : un bilan quantifié et pesé de papiers gras, mégots et autres cannettes abandonnés par les incivilités coupables de mauvais écocitoyens réputés affreux, sales et méchants. Emballez ! C’est pesé !

     C’est du moins l’impression que laisse la lecture d’un article du Bien Public du 30 septembre 2015 relatant une semblable opération menée il y a deux ans par des classes du Collège La Croix des Sarrasins. Notre lecteur pourra s’y reporter dans le PDF joint.

         On y cherchera en vain  une quelconque mention du sponsor de cette croisade de propreté. Chasubles, gants et sacs estampillés sont sans doute tombés du ciel de l’écocitoyenneté !

      Mais on pourra mesurer l’ampleur du ramassage : « un constat des incivilités a été établi plus de 57 kilos de déchets ont été ramassés (une cinquantaine de mégots rien que dans les gradins du stade) ».

Une cinquantaine de mégots, ça en fait des kilos ! Et dans les gradins du cirque médiatique national de cette opération,  combien d’articles complaisants en feront des kilos à la gloire du sponsor et des gentils organisateurs et ramasseurs bénévoles posant pour la photo !

      Le méchant jeteur et le gentil ramasseur ! La Fontaine, comme tu nous manques pour donner une morale à cette fable dans laquelle les vrais grands pollueurs sont gentiment oubliés !

CHARMOY LAVE PLUS BLANC QU’UN DIESEL ALLEMAND ! - du 28 SEPTEMBRE 2015

      Chevalier blanc de cette croisade du propre et de cette écologie à la ramasse, engagé pour un jour sous le logo d’une chasuble ou d’un tee-shirt publicitaires, le parfait petit citoyen-consommateur de demain traque allègrement, sous la férule de ses aînés, l’écume de la pollution visible et en vient du coup à oublier des émissions beaucoup plus inquiétantes bien qu’invisibles (aérosols de pesticides, microparticules, métaux lourds, antibiotiques, perturbateurs endocriniens…).

     On assiste ainsi à ce miracle de rédemption : des promoteurs ayant scrappé des milliers d’hectares de terre arable pour installer leurs hypers et leurs parkings dans la campagne périurbaine mènent une croisade écologique des enfants, versant  à l’occasion une larme de crocodile pour ces pauvres hérissons, et drapant de vert leur susceptibilité écocitoyenne indignée  pour la circonstance !

Charmoy-City, le CMJ nettoie la nature, et nous scrappons les hérissons

Charmoy-City, le CMJ nettoie la nature, et nous scrappons les hérissons

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 19 septembre 2017 (J+3198 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 07:14

CHARMOY-CITY : « NETTOYONS  LA NATURE » AUTOUR DE L’ÉGLISE, POUR LE CMJ, L’EXEMPLE VIENT D’EN HAUT - du 15 septembre 2017 (J+3194 après le vote négatif fondateur)

       L’actualité brûlante des actions charmoysiennes en faveur de la Planète (des singes !) nous impose de repousser encore notre petite chronique bonapartienne !

        Mais comme disait l’Empereur, un bon croquis vaut mieux qu’un long discours (ils sont plutôt rares dans nos contrées), et pour une fois nous épargnerons aux lecteurs notre prose indigeste faisant une large place à l’illustration de Claudi.

       Même Bonaparte y trouvera son compte comme vous pourrez le voir. À défaut de PSC, une fine équipe de caddies, ça ne se refuse pas !

ALBUM UN PSC POUR BONAPARTE

Charmoy-city nettoyons la nature, des caddies pour le polygone

Charmoy-city nettoyons la nature, des caddies pour le polygone

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 15 septembre 2017 (J+3194 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 08:34

CHARMOY-CITY : IL REVITALISE LE CENTRE-BOURG ET NOUS « NETTOYONS  LA NATURE » - du 14 septembre 2017 (J+3193 après le vote négatif fondateur)

       Les fans de notre petite chronique bonapartienne vont être encore déçus aujourd’hui. Qu’ils se rassurent nous préparons encore pour eux de ces petits plats bien corsés dont nous avons la recette.

      En attendant la reprise de notre chronique, et l’ouverture beaucoup plus lointaine du musée, nous les renvoyons aux travaux d’une personne qui nous est chère.

BONAPARTE A AUXONNE

     Les labels de tout poil sont à la mode. Sachez le bien, dans notre société médiatico-publicitaire, votre vie (ou votre ville) sera encore plus belle quand elle aura son label ! Tu parles !

     Les libelles, ces odieux pieds-de-nez, c’est démodé, il faut positiver, mais les labels consensuels à satiété, alors, ça c’est vraiment le pied !

CHARMOY-CITY : LE N° 56, UN BOUQUET, DES LAURIERS ET DES LABELS ! (3)  - du 13 avril 2017

RÉVEIL MUSCULAIRE À CHARMOY-CITY - du 03 février 2017

      S’il fallait décerner un label à notre présent maire, c’est bien celui de commis voyageur du Groupe Leclerc qu’il faudrait choisir. Pas vrai ? Ça lui irait à ravir !

    On se demande même parfois s’il n’a pas été élu pour ça ! Car une chose au moins aura été claire sous son ministère, le Groupe Leclerc aura toujours été dans les papiers du maire !

      Et de sa majorité ! De quelques adjoint(e)s en particulier qui ont toujours déclaré leur soutien appuyé au projet d’hypermarché. Et ce n’était pas qu’un p’tit coup de pouce !

    Mais encore d’un afficheur patenté, patron de  l’association champignon A.A.C., qui, pour ses services zélés, s’est retrouvé conseiller. Bravo les Compagnons…de la grande distribution !

    Telle n’est sans doute pas la meilleure voie vers une hypothétique « revitalisation du centre-bourg » !

https://www.facebook.com/unedynamiquepourauxonne/

     Et voilà que maintenant, dans les pas de ses aînés, « le CMJ souhaite participer activement à [la] manifestation qui aura lieu le dimanche 24 septembre 2017 ». Encore une manifestation !

       Pas de panique, c’est pas celle de Mélenchon qui aura lieu la veille ! Ni celle des syndicats, ces feignants, qui aura lieu le lendemain !

      Non ! C’est une « opération » ! Pas grave au moins, docteur ? Rassurez-nous !

       Mais non ! C’est l’opération « Nettoyons la Nature » que « depuis 20 ans, les magasins Leclerc proposent ».

      « Les magasins Leclerc proposent » et nos élus de la majorité disposent… des petites mains du CMJ !

CHARMOY-CITY, LE CMJ EMBOÎTE LE PAS POUR LECLERC - du 12 septembre 2017

      « Nettoyer la nature » le dimanche autour de l’église ! Voilà, pardieu, qui est judicieux ! De quoi ravir ce bon Nicolas Hulot !

     Bien inspirée l’adjointe, cheftaine dévouée du CMJ !

      Ses états de service en faveur de l’hyper bonne cause sont d’ailleurs évocateurs. Pour donner un p’tit coup de pouce à Leclerc, elle anima jadis aux côtés d’une autre adjointe, aujourd’hui promue et bombardée multifonctionnelle, le site facebook groupe social « Une zone commerciale à Auxonne ? Moi, je vote OUI ! »

https://www.facebook.com/#!/groups/121467064533593/?fref=ts

      Ce site encore consultable en septembre 2015, bien que devenu inutile, a disparu des écrans peu après que nous en ayons fait mention le 26 septembre 2015. Une immense perte dans le paysage des réseaux sociaux ! Encore une qui s’est fait pirater son compte !

     En bref, que de dévouement pour Leclerc au sein de notre majorité municipale passionnée, autant que passionnante ! Dans notre ville si sportive, complaire au Groupe Leclerc, est ainsi devenu le sport d’élection !

     Et les préemptions, au fait, qu’en-est-il des préemptions ?

      PRÉEMPTEZ DÈS MAINTENANT  VOTRE CHAMBRE À L’HÔTEL DU CHARMOY ! - du 12 décembre 2016

Charmoy-City CM et CMJ tous investis pour Leclerc

Charmoy-City CM et CMJ tous investis pour Leclerc

Les petits lapins du CMJ de Charmoy-City ont du nez

Les petits lapins du CMJ de Charmoy-City ont du nez

Pour le CMJ de Charmoy-city, l'exemple ne vient pas toujours d'en haut

Pour le CMJ de Charmoy-city, l'exemple ne vient pas toujours d'en haut

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 14 septembre 2017 (J+3193 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 09:37

CHARMOY-CITY, LE CMJ EMBOÎTE LE PAS POUR LECLERC - du 12 septembre 2017 (J+3191 après le vote négatif fondateur)

      Le temps passe et combien ont déjà oublié la prouesse de rouerie du « vote négatif fondateur » du Conseil municipal du 17 décembre 2008 !

      Par ce vote surréaliste, le maire Raoul Langlois, son fusil à tirer dans les coins, et quelques-uns de ses fidèles adjoints faisaient entrer en catimini notre commune dans l’ère Leclerc.

       La CNAC du 20 janvier 2010, dans sa  décision 317 D eût beau stipuler dans ses attendus que le projet « aura un impact significatif sur l’activité des commerces et services traditionnels situés en centre-ville ; qu’ainsi il  ne manquera pas de nuire à l’animation urbaine de l’agglomération d’Auxonne », rien n’y fit, le processus était lancé, et comme le vote du 17 décembre 2008, l’avis de la CNAC finit par être retourné.

     Curieux, redécouvrez dans ses détails le long feuilleton du Charmoy !

ALBUM JOURNAL DU CHARMOY

    Aujourd’hui, le temps a passé et après les prouesses de leurs aînés, nos petits lapins du CMJ ont décidé de sauver la propreté de la Terre sous la bannière Leclerc. Wouah, c’est super ! Je dirais même plus c’est hypaire ! De quoi complaire à Môssieu le Maire !

     Voilà ce que publie le site officiel de la Ville d’Auxonne, sinon en ces termes, du moins en substance.

      Le civisme publicitaire bien tempéré, ça n’a vraiment pas de prix ! Après la soirée mousse, il s’agit  de faire mousser la publicité, ça fera toujours un article dans le journal !

LES SOIRÉES-MOUSSE DE CHARMOY-CITY BIENTÔT DÉCLARÉES D’INTÉRÊT LUDIQUE ? - du 19 juillet 2017

     Certes, comme aujourd’hui dans les manifs, il y aura toujours des grincheux pour la ramener !

NETTOYONS LA PUB DE LURE (3) – du 17 janvier 2014

NETTOYONS LA PUB DE LURE (4) – du 21 janvier 2014

    Vous avez vu ces trop payés et ces feignants de la CGT qui se permettent de braire contre la loi travail et qui ne veulent pas se mettre au pas !

    Oh ! Pardon Monsieur Macron, se mettre en marche !

    Mais heureusement ce qui nous console c’est qu’il y aura toujours des bénévoles pour marcher dans la combine, en faisant du ménage et de la pub à l’œil pour les pauvres patrons !

A Charmoy-City des nettoyeurs de nature qui ont de l'à Lure

A Charmoy-City des nettoyeurs de nature qui ont de l'à Lure

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 12 septembre 2017 (J+3191 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 07:31

AVEC KOPAKABANA-CLUB, VOS NUITS SERONT PLUS BELLES À DÉCIBELS-SUR-SAÔNE du 07 juillet 2017 (J+3124 après le vote négatif fondateur)

    Dans nos belles campagnes, il paraît qu’il y a de plus en plus de vieux grincheux qui se plaignent du cri matinal du coq et particulièrement du Coq Chantecler, le héros d’Edmond Rostand qui « chante clair, afin qu’il fasse clair » !

    Il paraît même encore, qu’il y a dans nos villages, des mal lunés qui voudraient faire taire le son des cloches. Avouez que tout ça, c’est bien moche ! Dans notre beau pays en marche, modèle d’humanisme, il y a quelque chose qui cloche !

      Ces grincheux et ces mal lunés rêvent d’envoyer le coq au vin et les cloches au fondeur. Plus de coq, plus de cloches, plus de cocorico et plus de ding-dong pour nous dire l’heure ! Quel grand malheur !

     À Décibels-sur-Saône, on n’a pas ce problème, la cloche se tait la nuit et si le coq Chantecler chante dressé sur le grand tas de fumier, c’est sur overblog, ça risque pas de réveiller les bouledogues ! Et surtout pas le meunier qui dort !

https://www.youtube.com/watch?v=Pc5sKezQi0I

     Il paraît pourtant que samedi dernier, à Décibels-sur-Saône, des touristes effarés se sont dressés, sur leur couche, épouvantés ! Ils entendaient les murs trembler, par les basses boumboumés !

CHARMOY-CITY : QUAND LE MARCHÉ NOCTURNE AUX DÉCIBELS BAT SON PLEIN SOUS LES HALLES- du 02 juillet 2017

       Non, ne prend pas peur voyageur ! Non, la terre ne tremble pas voyageur ! De Kopakabana-Club c’est l’heure ! Debout les damnés de la terre, boum-boum ! La raison tonne en son cratère, boum-boum ! C’est la mousse finale, boum-boum-badaboum !

     Pousse le bouton de ton ampli mon kiki et fais bien mousser les manettes, il faut surtout qu’ils entendent bien que tu fais ta fête ! La nuit est décibelle, un vrai régal pour les oreilles !

     La revitalisation touristique est en marche à Décibels-sur-Saône ! Qu’on se le dise ! Gentil touriste, tu passes une nuit à Décibels-sur-Saône, et te voilà bon pour le Sonotone (Non, pas l’Auxonnotone grand-père !) et les cernes sous les yeux !

     Si t’en a pas pris plein les yeux au musée, t’en prendras au moins plein les oreilles dans ta chambre ! À une plombe du matin, boum-boum,  ça réveille ! Pour le sommeil réparateur, boum-boum,  c’est une merveille !

    Quoi ? T’es pas contente la vieille ? Alors, tu s’ras jamais Miss Décibelle ! Miss Décibelle, la piou belle, qui s’trémousse dans la bonne mousse !

    T’es qu’une empêcheuse d’amplifier à fond, la vieille ! C’est pas vrai qu’tu comptais roupiller pendant qu’nous on s’défonçait les tympans pour animer le centre-bourg boum-boum ! Un devoir civique vraiment très urgent et un passe-temps très amusant boum-boum pan-pan !

   Dis, t’aimes pas la bonne culture la vieille ? Une soirée mousse, avec une bonne bière, tu crois pas qu’ça vaut bien Wagner et surtout qu’c’est bien moins cher ! Alors rengaine ta rengaine la vieille et arrête de nous saoûler !

       Nous, on est là pour s’amuser ! Alors, basta la vieille ! Arrête ton char et dis plutôt merci à Kopakabana-Club le promoteur patenté du tapage nocturne subventionné dans notre belle cité !

   Claudi l’a bien compris et les gens sensés avec lui, les gentils petits lapins du CMJ bien sages n’apprécient pas ce bruit pour rien, tout ce tapage (nocturne subventionné) qui pourrait nuire à leur image.

      Claudi pense même que les gentils petits lapins du CMJ sont en rogne et en verve et qu’ils pourraient bientôt déposer en grande pompe (à mousse) une gerbe en mémoire des blessés et des mutilés des oreilles de la soirée-mousse du 1er juillet !

    C’est que, c’est bien connu, selon l’éthique des petits lapins, on ne touche pas aux oreilles. Car les oreilles, c’est sacré ! Alors, capito gros, c’est plus le moment de nous les casser !

Dernière minute : Nos gentils zanimateurs n’auront pas moussé en vain ! Champagne ! Décibels-sur-Saône vient de se voir remettre le prix du Challenge de la commune la plus mousseuse et tapageuse du département dans la catégorie 3000 à 9000 habitants ! Encore un grand bravo pour nos gentils zanimateurs de Kopakabana-Club, le promoteur patenté du tapage nocturne subventionné dans notre belle cité ! 

https://www.youtube.com/watch?v=N9S4kYhVCrg

Avec Kopakabana Club,  vos nuits seront plus  belles à Décibels-sur-Saône

Avec Kopakabana Club, vos nuits seront plus belles à Décibels-sur-Saône

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 07  juillet 2017 (J+3124 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

    

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 10:20

CHARMOY-CITY : QUAND LE MARCHÉ NOCTURNE AUX DÉCIBELS BAT SON PLEIN SOUS LES HALLES- du 02 juillet 2017 (J+3119 après le vote négatif fondateur)

    Décidément la revitalisation sonore est en marche à Charmoy-City ! Point besoin de tendre l’oreille pour s’en rendre compte !

     À Charmoy-City sous les vénérables Halles, les étals se font rares mais les décibels s’étalent !

CHARMOY-CITY : L’IMAGE DES VIEUX MARCHÉS, UNE PERMANENCE… - du 28 juin 2017

    Oui, hélas ! Les étals se font rares sous les vénérables Halles, mais les décibels s’étalent  À leur aise, et avec la bénédiction municipale… Non ! Pas la bénédiction nuptiale grand-père !

     C’est vrai qu’avec tout ce boucan sous les Halles, avec tout ce tapage nocturne subventionné, ton sonotone, grand-père, c’est pas étonnant qu’il déconne !

CHARMOY-CITY : CETTE ANNÉE, AU CŒUR DU BOURG, LA FÊTE DES VOISINS ÉTAIT DÉCIBELLE ! - du 23 mai 2017

      Oui, grand-père, on connaissait déjà les bésicles glissantes, bonjour à présent au sonotone déconnant ! Ça vaut pas les arts florissants, mais sacrebleu, mon vieux, que c’est bandant !

      T’es mal entendant ? C’est pas grave, le bel Emmanuel nous a promis l’optique et l’auditif remboursés à 100 %. Les yeux et les oreilles !

     Et puis, à Charmoy-City, on n’est jamais à court d’idées. Charmoy-City c’est le think tank du Val-de-Saône ! Non pas le Big-Bang, grand-père, t’as encore rien compris ! Un think tank ! Un lieu béni où souffle l’esprit et où des gens pleins d’idées savent faire mousser les décibels avec la bénédiction municipale !

     Faites mousser les décibels en neige avant d’incorporer la purée d’oignons. Voilà un plat local choisi pour le touriste de passage… avant une  bonne nuit d’insomnie ! Encore un qu’on ne reverra plus ! Mais qui sait ? Peut-être qu’un jour il reviendra, à l’Hôtel du Charmoy !

PRÉEMPTEZ DÈS MAINTENANT  VOTRE CHAMBRE À L’HÔTEL DU CHARMOY ! - du 12 décembre 2016

N.B. : Les gens qui n’aiment pas qu’on leur casse les oreilles (avec la bénédiction municipale)  apprécieront cette observation judicieuse de madame Claire BOUCHIN dans le Livre d’or du Carnaval d’Auxonne : « De nos jours, quand on sait que le risque auditif est lié à l’intensité de l’exposition sonore, il est déplacé de faire subir de tels niveaux lors de parade ».

   Ajoutons : et encore plus déplacé d’imposer un tel tapage nocturne subventionné à tout un quartier !

 

 

A Charmoy-City, nos nuits sont si belles

A Charmoy-City, nos nuits sont si belles

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 02 juillet 2017 (J+3119 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 07:46

CHARMOY-CITY : CETTE ANNÉE, AU CŒUR DU BOURG, LA FÊTE DES VOISINS ÉTAIT DÉCIBELLE ! - du 23 mai 2017 (J+3079 après le vote négatif fondateur)

Inf’Auxonne, organe d’information officiel de la municipalité charmoysienne annonçait dans son numéro 56 d’avril dernier, en page 7 : « La fête des voisins a été mise en place dans le but de lutter contre l’individualisme et la solitude dans les villes. […] Ce jour-là les voisins se rencontrent et partagent un repas. Musique et danse pourront agrémenter largement cette fête. Si vous souhaitez organiser une fête des voisins, n’hésitez pas à consulter votre mairie, qui est adhérente à l’association « Immeubles en fête », ce qui lui permet de vous apporter une aide matérielle pour organiser votre fête […] »

En résumé « La fête des voisins » est donc une fête prophylactique, populaire et conviviale totalement informelle et spontanée, avec toutefois une petite pincée d’encadrement municipal !

Le Procès-verbal du Conseil municipal du 7 novembre 2016 précise d’ailleurs en page 23, par la voix de Monsieur le Maire que cette tâche incombe plus particulièrement, parmi tant d’autres tâches, à la 2ème adjointe. La lecture attentive de l'extrait du PV ci-dessous vous le confirmera :

« Le rôle de la 2ème adjointe.

En résumé les objectifs vont être de penser « intergénérationnel » avec les partenaires locaux. Ce n’est pas nécessairement de faire soi-même. Il s’agit d’aider ceux qui ont besoin, faire participer, impliquer, améliorer la qualité de vie quotidienne de chacun et construire pour l’avenir un projet de ville solidaire. Ce que j’appelle « Auxonne Vie quotidienne » pour raccourcir le terme coordonnera avec des partenaires, des actions de sensibilisation, de prévention auprès des Auxonnais, notamment, quelques éléments, mais ce n’est pas limitatif, je passe tous les détails, l’alimentation, les vaccinations, les premiers secours – il y a des spécialistes, ça peut être la santé bucco-dentaire, ça peut être la santé la prévention des cancers, et c’est aussi l’interlocuteur privilégié auprès des personnes handicapées, dont on aura prochainement une commission sur le handicap. C’est aussi des informations pour améliorer la vie quotidienne des habitants. [N.D.L.R. : suit un inventaire d’une dizaine de lignes, dont nous vous ferons grâce, concernant : les changements de fenêtres, les déménagements, les vide-maisons, la surveillance, les problèmes de voisinage…]. Il peut y avoir aussi des choses plus ponctuelles comme la fête des voisins, l’accueil des nouveaux habitants lors d’une soirée…»

La rumeur publique semble indiquer que la cuvée locale 2017 de la fête conviviale et spontanée des voisins n’aurait pas été le cru du siècle, tant le nombre de participants que par l’audience et l’accueil populaire. À ce jour, la PQL, n’a toujours pas rendu compte de l’« évènement ».

Attendons toutefois, avant de juger hâtivement, de lire à ce propos le compte-rendu officiel que ne manquera pas de publier le prochain Inf’Auxonne. Ne serait-ce que pour réparer l’absence curieuse autant qu’inhabituelle d’informations sur la Fête des voisins 2016 dans les numéros d’Inf’Auxonne de l’année dernière.

Pourtant, dans le même temps, la PQL s’était révélée prolixe à propos de l’évènement. Le Bien Public du 30 mai 2016 publiait ainsi une demi-page titrée « AUXONNE LOISIRS Des voisins qui savent faire la fête »

Remarquons que l’article concluait bizarrement : « Quant au centre-ville, le calme régnait en maître ».

Chantecler n’avait pas manqué non plus de commenter l’évènement.

UN PETIT RIEN QUI FERA BEAUCOUP - du 30 MAI 2016

Si l’article du Bien Public du 30 mai 2016 concluait bizarrement : « Quant au centre-ville, le calme régnait en maître », on peut assurer qu’il n’en aura pas été de même cette année car, pour le coup, la Fête des voisins aura fait au sens propre beaucoup de bruit dans Landerneau et bien du tintouin sous les Halles.

Des tambourinaires au crépuscule pour saluer le coucher du soleil, ça c’est parfait ! Bonaparte sur son socle, a dû se croire à Marengo et, du coup, chercher son chapeau !

« QUAND ON NE CHERCHE PAS LE CHAPEAU, ON LIT LES JOURNAUX » - du 05 Septembre 2016

Mais la sono et les rengaines jusqu’au cœur de la nuit, ça c’est une autre affaire ! Passe encore pour le 14 juillet, fête nationale !

Pour les vrais voisins qui habitent le quartier, ceux qui ne sont pas les voisins de circonstance d’un jour et autres élus en représentation,, et qui auraient voulu dormir après minuit, la Fête des voisins, décibelle cette année, a bien failli tourner au vrai « problème de voisinage » ! Mais comme semble l’indiquer, ci-dessus, l’inventaire de Monsieur le Maire : les « problèmes de voisinage » ne sont-ils pas, eux aussi, du ressort de la 2ème adjointe ?

Conséquence heureuse, autant qu’imprévue, de la manœuvre : un concours de Boules QUIES en nocturne s’est donc déroulé impromptu sur les oreillers du quartier : VOI ZIN ZIN DZIM BOUM BOUM BADABOUM !!

VOI ZIN ZIN DZIM BOUM BOUM BADABOUM

VOI ZIN ZIN DZIM BOUM BOUM BADABOUM

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 23 mai 2017 (J+3079 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 11:42

OPTIQUE, AUDITIF ET DENTAIRE - du 4 MAI 2017 (J+3060 après le vote négatif fondateur)

Optique, auditif et dentaire remboursés à 100% telle est sans doute la mesure la moins contestable du programme d’Emmanuel Macron.

LE TUBE DE LA SEMAINE : "MARINE EST LÀ" - du 1er MAI 2017

Envisagé sous cet angle des prothèses en tout genre, le « débat » télévisé d’hier soir a donné raison au candidat d’ « En marche » en matière de prothèse auditive notamment.

Dans ce dialogue de sourds affligeant, la candidate FN a révélé en effet une presbyacousie sévère nécessitant un appareillage, mais il est vrai qu’elle se déclare contre les appareils et le système.

Côté dentaire, au contraire tout va bien, tant pour le jeune loup que pour sa protagoniste ! Ça mord ! Ça mord tellement qu’on aurait presque envie d’aller à la pêche.

Et les lunettes alors ? Les candidats n’en portaient pas hier soir. Pas d’œillades non plus entre Marine et Emmanuel et pour cause (la cause du peuple !) : selon Marine, Emmanuel en pincerait pour Madame Merkel !

Pas d’œillades du tout, donc, entre Marine et Emmanuel. Il est vrai que faire des œillades avec des œillères, c’est pas facile !

De cette empoignade électorale, on sort le cœur tout chaviré et à l’heure où le cœur artificiel en est à son bilan on se dit que, s’il nous lève souvent le cœur, notre paysage politique en manque terriblement.

Entre rictus et technocratie, le cœur ne bat plus dans ces débats ! En tout cas, il ne bat plus à gauche ! On en viendrait presque à regretter Giscard et son « monopole du cœur », mais tout ça c’est bien loin !

Le bulletin de vote, comme le bulletin de santé, risque donc d’être un peu pâle !

Optique, auditif et dentaire

Optique, auditif et dentaire

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 4 mai 2017 (J+3060 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 08:04

CHARMOY-CITY : UN LABEL À NE PAS OUBLIER - du 25 mars 2017 (J+3020 après le vote négatif fondateur)

Depuis quelques jours, la presse locale et les sites municipaux ne tarissent pas sur des remises de label de la CCI à des commerces auxonnais.

SEPT LABELS (PLUS UN) POUR « LA BELLE ENDORMIE » - du 20 mars 2017

Chantecler de son côté n’avait d’ailleurs pas manqué de féliciter de vive voix, et les yeux dans les yeux, 4 d’entre eux – ceux/celles qu’il connaît le mieux – et ce, sans tapage médiatique avec humour, réalisme et discrétion.

Aujourd’hui, constatant le battage médiatique indécent des nouveaux amis du petit commerce, dont nombre furent des partisans acharnés du projet d’hypermarché Leclerc, Chantecler apporte sa note personnelle au concert d’élus et d’éloges pour féliciter les heureux lauréats.

La chose est claire, des officiels, dont la plupart n’ont qu’un rapport très lointain avec l’attribution de ce label, ont montré récemment une propension franchement appuyée à poser pour la photo aux côtés de « nos petits commerçants », la nouvelle expression de bon ton que l’on entend dans les salons !

Et du coup, comme il était de bon ton pour la marraine de guerre d’avoir son poilu au front, l’élu(e) local(e) en pointe veut à présent son petit commerçant… et sa pointe de gruyère chez la petite épicière !

« Avec moi mes petits commerçants ! ». Voilà le cri de ralliement de la marraine de guerre qui veut choyer ses poilus à elle et les prendre sous son aile auguste pour les protéger sans doute du pilonnage et du marmitage concurrentiel de la grande distribution !

Le petit commerçant, héros moderne est devenu à la mode.

UN HÉROS DE NOTRE TEMPS – du 26 mars 2011

Rappelez-vous, naguère encore, pour ces belles dames et ces beaux messieurs le boutiquier était grincheux, voire arriéré et ne voulant pas s’adapter, et puis toujours trop tôt fermé, trop cher enfin !

https://www.youtube.com/watch?v=beCrojxf8To

Aujourd’hui le voilà paré de toutes les vertus. Alors, du coup, plus question de consacrer un Inf’Auxonne à la zone du Charmoy, c’est démodé !

Je vous fiche mon billet que le prochain Inf’Auxonne sera tout grouillant de petits commerçants charmants. Voyez donc comme ils sont mignons et polis et souriants, et servisants ! Merci papa ! Merci maman !

Ils ont bien progressé ! Tout le monde il est content ! Tout le monde il veut son petit commerçant ! Et photogéniques avec çà ! Joignons nous vite au groupe, cher conseiller, Très Chèèère Conseillère, le petit oiseau va sortir ! Et puis, se mettre quelques petits commerçants dans la poche, c’est du bon biscuit et du nanan pour 2020 !

https://www.youtube.com/watch?v=8BQW_JllILk

Du coup, notre premier édile tout sourire pourrait bien oublier le label qu’il décrocha dans sa conquête du Charmoy au service de l’ex-petit épicier de Landerneau. Étant le plus grand parmi les élus, il se devait en effet parmi les petits commerçants de choisir le plus grand ! C’est clair !

D’un penchant naturel à la discrétion, il avait dû pourtant bien bosser pour décrocher son label de « discrétion » et de collaboration ». Il serait aujourd’hui fâcheux et injuste d’oublier ce prestigieux label. Rendons donc à César, ce qui est à César. Ce label-là, au moins, il l’aura bien mérité !

N’aura-t-il pas été la cheville ouvrière dévouée d’un projet que la CNAC 317D du 20 Janvier 2010 qui le refusa à juste titre notait :

« …la réalisation du projet […] aura un impact significatif sur l’activité des commerces et services traditionnels situés en centre-ville ; […] ainsi ce projet ne manquera pas de nuire à l’animation urbaine de l’agglomération d’Auxonne ;

Le projet […] situé en limite de zone agglomérée sur des parcelles agricoles, à l’écart du centre ville […] contribuera à développer un nouveau pôle périphérique et […] ne participera pas, ainsi, à un aménagement harmonieux de l’agglomération d’AUXONNE »

Alors, pour renvoyer l’ascenseur au valeureux porteur du projet, les plus lucides d’entre nous ne manquerons pas de juger que l’heureux et récent mariage de raison dont les photos s’étalent dans nos journaux pourrait bien être au bout du compte… celui de la carpe et du lapin !

CHARMOY : LE PÉROU POUR LES PÊCHEURS ! - du 23 juin 2013

Charmoy-City, un label à ne pas oublier

Charmoy-City, un label à ne pas oublier

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 25 mars 2017 (J+3020 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur