Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

21 septembre 2020 1 21 /09 /septembre /2020 05:00

CHARMOY-CITY : ÉCHOS DU DERNIER MARCHÉ DU DIMANCHE SUR UN AIR DE BÉCAUD - du 21 septembre 2020 (J+4296 après le vote négatif fondateur)

   Votre serviteur était présent au marché ce dimanche. Il a vu bien des choses et bien des gens, il a même vu de vrais perroquets de toutes les couleurs, de provenance locale sans doute.

     Secret d’alcôve, il a encore fait l’emplette d’un matelas bambou, le sien commençant à devenir mou.

   Afin de ne pas trop vous ennuyer, il a décidé de parodier une célèbre chanson d’un grand oublié : Gilbert Bécaud.

https://www.youtube.com/watch?v=ZLt_LT-TYTo

   Les plus courageux pourront tenter de reprendre les paroles qui suivent en karaoké derrière Gilbert Bécaud

 

   Les perroquets et leurs couleurs ont  bien inspiré Claudi qui a trouvé au prisme de ces brillants volatiles   une idée directrice pour son illustration du jour.

 

Charmoy-city, ça jasait dimanche chez les perroquets du marché.jpg

Charmoy-city, ça jasait dimanche chez les perroquets du marché.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 21 septembre 2020  (J+4296 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
21 août 2020 5 21 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY : «NOUS N’IRONS PLUS AU BOIS»  - du 21 août  2020 (J+4265 après le vote négatif fondateur)

    La forêt des Crochères, sa flore, sa faune, et toute la fine fleur de  son petit monde, à pied, à cheval et en voiture ne quitte décidément pas le hit-parade de  notre actualité.

      Hier déjà, à propos de Sénat et de sénateur

CHARMOY-CITY : CHASSE EN FORÊT DES CROCHÈRES POUR  LE « COMTE DE CHAMBORD » ?  - du 20 août  2020

     Et aujourd’hui encore, depuis qu’hier, la voix inspirée des hautes futaies nous a quittés…

     Chacun(e) aura pu, en effet, le remarquer : un grand trou s’est ouvert dans le paysage médiatique charmoysien !

       Car depuis hier matin, l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats a disparu de façon inexplicable des écrans, au grand dam des vrais amateurs.

    Accident de drone, chute inopinée dans le bac de nettoyage de pinceaux des Services Techniques après une dernière visite à la pinacothèque des Anciens Abattoirs ?

   Le mystère reste entier jusqu’à présent et les likers de service s’affolent, qui n’ont plus rien à liker sur cette page dynamique de qualité !

   Disparu le petit bijou, qu’en sirotant leur café matinal, dégustaient nos enthousiastes clients du « changement c’est maintenant » !

    Notre rédaction ne pouvait rester indifférente à la disparition inopinée d’un joyau de notre faune médiatique sylvicole, signe avant-coureur du naufrage de la planète !

    Les mares des Crochères sont à sec, la canicule a tout évaporé, et l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats évaporée itou, comme les dinosaures il y a 66 millions d’années !

    Quelle météorite dynamique, quel volcan en éruption obscurcissant de ses projections le firmament aura bien pu être  la cause de cette extinction subite qui vient de causer la stupeur des enthousiastes clients du « changement c’est maintenant » !

    En attendant, voilà tout un lectorat branché  privé de son pain intellectuel quotidien à liker en ingurgitant la dernière lampée du café matinal.

       Dans la campagne charmoysienne dynamisée, un cri unanime s’élève et monte vers le ciel d’été soudain obscurci par cette disparition inopinée : « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ! ».

     Notre Marquis, du coup, en est tout contrit ! Faut-il voir dans cette regrettable éclipse, un prélude à la fin d’un grand rêve pharaonique collectif ?

CHARMOY-CITY VU PAR LE MARQUIS : « IMMENSES CHANTIERS » ET « RESPONSABILITÉS ÉNORMES » - du 6 juillet 2020

     André Malraux, s’il était encore parmi nous, aurait sans doute  tiré de la triste nouvelle, une dynamique resucée de son œuvre Les chênes qu’on abat, transposée de Colombey, à  La Feuillée.

    

     Jusqu’à preuve du contraire, nous n’irons donc plus au bois, nous n’irons plus à la glandée sous les frondaisons du grand chêne médiatique de La Feuillée, lire les pages inspirées aux fragrances boisées de l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats.

     Arlette et Gaston le déplorent, tout comme leur vieux tonton déplora, en son temps, la disparition de La Famille Duraton, son incontournable feuilleton.

      Mais le« changement c’est maintenant »  s’est mis en marche et tant pis pour les bougons !

     Et puis, surtout, il nous reste encore l’ « Égout » !

CHARMOY-CITY : L’ «ÉGOUT DE LA PLACE DRAME » BIENTÔT ASSAINI ? - du 13 août 2020

Charmoy-City, fin de l'idylle forestière dynamique.jpg

Charmoy-City, fin de l'idylle forestière dynamique.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 21 août 2020 (J+4265 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
18 août 2020 2 18 /08 /août /2020 10:00

CHARMOY-CITY : AU CREUX DE LA VAGUE DYNAMIQUE…  - du 18 août 2020 (J+4262 après le vote négatif fondateur)

    La sécheresse sévit sur la campagne désolée : prairies pelées, champs lessivés par les arrosages, ruisseaux à sec…

     Temps de vaches maigres…

     Sur les réseaux sociaux dynamiques, le débat est en panne, on y aspire pourtant déjà à la fraîcheur à l’ombre d’arbres en projet !

CHARMOY-CITY DÉCROCHERA-T-ELLE BIENTÔT SA CEINTURE VERTE DYNAMIQUE ? (1) - du 17 août 2020

     En attendant le conseil municipal du 26 à l’ombre des carafes bien fraîches !!!

CHARMOY-CITY : AU CONSEIL, SÉANCES CHAUDES ET CARAFES FRAÎCHES - du 14 août 2020

     Pour l’heure, c’est l’étiage à tous les étages de la nébuleuse facebookienne dynamique !

     Dominique a lâché sa kalash  (pas sa rafale !) et le Marquis s’est assoupi !

CHARMOY-CITY : CE QUE NOUS DISENT LES FAUX-PROFILS (1) - du 12 août 2020

     Ne désespérons pas toutefois, les sénatoriales approchent Pro Gloria et Patria !

    Voilà qui arrange bien Claudi qui va pouvoir passer aujourd’hui, en remballe, une vieille illustration, tirée de l’article ci-dessous !

CHARMOY-CITY : FAUT-IL CLASSER DÉFINITIVEMENT LE STÉRÉOTYPE « EN MARCHE » ?- du 09 mars  2020

    Il faut parfois savoir suivre la tendance !  Et prendre le train-train en marche !

   Nous avons pensé qu’à part notre bon maire, beaucoup de Charmoysien(ne)s ignoraient sans doute qui est Laetitia Avia, posant, sur la photo, à la dextre du vénérable François Patriat.

Charmoy-City, en marche vers les sénatoriales .jpg

Charmoy-City, en marche vers les sénatoriales .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 18 août 2020 (J+4262 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Feuilleton 3 Figures libres
14 août 2020 5 14 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY : AU CONSEIL, SÉANCES CHAUDES ET CARAFES FRAÎCHES - du 14 août 2020 (J+4258 après le vote négatif fondateur)

    Avec la nouvelle équipe municipale, les carafes en verre sont arrivées au conseil pour le plus grand bien de Dame Nature, si l’on en croit du moins notre 7ème adjoint en charge de la nature qui n’aura pas manqué de souligner le fait.

CHARMOY-CITY : LE CONSEIL DU 10 PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE - du 12 juillet 2020

CHARMOY-CITY : CARAFES ET COMMUNICATION - du 13 juillet 2020

    Ce mois d’août est très chaud, et la rue de la Soif n’est pas qu’à Brest, elle est partout ! Dans les rues, et jusque dans les squares !

    Dans un bric-à-brac, Claudi a dégotté une vieille « carafe coloniale ».

    Horreur !

     Oui, le verre de l’objet porte en relief l’inscription « Carafe coloniale/ Recommandée/Par le corps médical »

     Il ne l’a pas pour autant cassée !  Détruire les souvenirs du passé ne permet pas pour autant de le réformer !

    On déboulonne trop souvent des idoles, pour en installer d’autres.

     Ce modèle de carafe, comporte un (gros) « doigt de gant » soufflé, pénétrant dans l’intérieur de la carafe.

     Le dispositif permet d’introduire des glaçons pour rafraîchir, sans qu’ils fondent dans la boisson et la diluent.

    On imagine les colons, transpirant au cercle le soir – comme dans un roman de Simenon ou de Conrad – et cultivant leur « œuf colonial » (non, ce n’est pas le casque, mais le gros foie !) au « lait de panthère » (anisette).

      De telles carafes, rebaptisées opportunément « conviviales », pourraient contribuer, par ces chaleurs d’été,  à rafraîchir nos édiles assoiffé(e)s.

    Une idée fablab pour nos leaders novateurs entrepeneuriaux et dynamiques. !

CHARMOY-CITY : LES CITOYENS MÉDUSÉS PAR LE FABLAB ! - du 24 Janvier  2020

     Claudi leur présente humblement, aujourd’hui, cet objet du désir par temps de soif !

Charmoy-City, carafes fraîcheur pour conseil en canicule.jpg

Charmoy-City, carafes fraîcheur pour conseil en canicule.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 14 août 2020 (J+4258 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
11 août 2020 2 11 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY : UN BON PAPIER, RIEN DE TEL POUR RELANCER L’AUDIENCE ! - du 11 août 2020 (J+4255 après le vote négatif fondateur)

     En ces temps de canicule et de vacances, quand des médias fléchit l’audience, l’animal médiatique doit faire face.

     Naguère, il pouvait encore se dire : « Un bon papier, rien de tel pour relancer l’audience ! ».

     Mais en nos temps d’éructations et d’onomatopées, de réactions viscérales, quand plus de trois lignes de lecture sont un effort hors de mesure, le bon papier reste en carafe !

     Niqué d’avance le bon papier avec sa belle orthographe de la douce France !

     Le bon papier ne se lit plus, le papier gras fait ses choux gras !

     Recette : Photographiez un papier gras, une canette de Coca-Cola, deux ou trois mouchoirs en papier, et voilà votre article branlé !

   L’article à peine posté, c’est déjà le réchauffement médiatique, les commentaires arrivent en clique !

    La pollution visible des sagouins qui balancent dans tous les beaux coins, ça impressionne toujours le pékin à la ramasse !

   Les ramasseurs arrivent en masse !

    Et comme au concours de pêche, on passera à la balance ! La bonne conscience au kilo ou au litre, comme les moules ! En pus qu’tu ramasses, en pus qu’c’est sensass !

    Et la pollution invisible : les néonicotinoïdes, les oxydes d’azote, l’ozone qui ramone les bronches, les perturbateurs endocriniens ? Tout ça c’est rien !

    C’est vraiment rien mon gros lapin ?

    Tu comprends mec, moi je veux une photo vite fait, j’fais pas des thèses dans des labos. J’ai pas de temps à perdre ! Mon espèce protégée à moi, c’est le commentaire au compteur !  Il faut qu’elle prolifère dans ma biosphère !

     Alors tu m’as compris, pour faire de l’audience : du papier rance, de la canette, un point c’est tout !

    Le déchet radioactif, le pesticide, c’est pour les ceusses qui font des bons papiers, trop compliqués, qu’on ne lit pas !

   

 Précision :

     Cet article n’a bien entendu aucun rapport, d’aucune sorte, avec une récente et très poignante publication de l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats.

 

Notre petite fleur pour les ramasseurs :

     À destination des challengers du ramassage, et autres « Trashs busters » vichyssois signalés de façon fort opportune par notre sympathique Auvergnat, nous proposons une lecture de quelques-uns de nos meilleurs papiers relatifs à l’engouement local pour le ramassage.

    On ne pourra nous accuser de critiquer notre nouvelle municipalité !

 

CHARMOY-CITY : NETTOYONS LA NATURE, SCRAPPONS LA TERRE ARABLE ET RAMASSONS LES MÉGOTS  - du 19 septembre 2017

 

CHARMOY-CITY : GREEN WASHING PUBLICITAIRE, LE RETOUR - du 15 septembre 2018

 

CHARMOY-CITY : UN GRAND MÉNAGE QUI N’AURA PAS FAIT LA UNE- du 08 octobre 2018

 

CHARMOY-CITY : DES KILOS ET DES LITRES - du 18 novembre 2019

 

    Claudi, en vacances à Davos pour quelques jours, se repose  d’une saison animée et respire, loin de « l’égout », l’air salutaire de La Montagne magique.

      Nos lecteurs devront donc  se contenter d’une deuxième diffusion.

 

FLASH DERNIÈRE

   Un mot sur la dernière du Marquis, ce coucou du commentaire anonyme, qui ne fait pas cocorico, n’a aucune audience sur sa page, et qui va pondre ses commentaires dans le nid des autres, comme Dominique de Villers-l’Église, la baigneuse en barbotteuse !

     On avait d’abord surpris le Marquis à pondre sa devinette laborieuse dans le cloaque de « l’égout ». En pure perte ! Manque de pot ! L’œuf est tombé dans un pot de peinture rempli de patates ! Patatrac !

CHARMOY-CITY : ŒDIPE DANS L’ « ÉGOUT » - du 09 août 2020

  Et voilà qu’il vient de pondre un œuf de sa science arithmético-dynamique chez Auxonne Ville d’Avenir. Ce Marquis n’a vraiment aucune gêne !

 

ON A TROUVÉ UN STYLO DYNAMIC DANS L’ « ÉGOUT » !

Charmoy-City nettoyons la nature des kilos et des litres.jpg

Charmoy-City nettoyons la nature des kilos et des litres.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 11 août 2020 (J+4255 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
10 août 2020 1 10 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY : L’ULTRACRÉPIDARIANISME SÉVIT À PRÉSENT DANS L’ « ÉGOUT » - du 10 août 2020 (J+4254 après le vote négatif fondateur)

     Dans une « intervention » publiée sur sa page facebook personnelle le 26 juillet dernier, notre premier édile, alarmé, déclarait : « Il faut dire qu’un grand mal est apparu en même temps que la pandémie : c’est l’ultracrépidarianisme. »

    Nous réagissions illico à ce docte propos.

CHARMOY-CITY : « À CHACUN SON MÉTIER LES VACHES SERONT BIEN GARDÉES » - du 27 juillet 2020

     Les vagues caniculaires, qui ont sévi depuis, semblent avoir notablement aggravé la situation sanitaire, plus particulièrement dans l’« l’Égout de la Place Drame », ce réseau d’eaux vannes aux mauvaises conduites charriant dans ses eaux turbides autant que fétides, de mauvaises vannes.

     Le Docteur Diafoirus, éminent et brillant épidémiologiste, docteur honoris causa de l’Université de Vilnius séjourne actuellement dans nos murs. Il loge chez un éminent proustien en compagnie de son ami Herr Professor Knatschke.

CHARMOY-CITY : SUPER, ON PASSE AU VERT, ET MARDI ON POURRA PRENDRE UN VERRE - du 29 mai 2020

      C’est en traversant la Place d’Armes, où ils logent actuellement, que la savante compagnie a senti monter d’une bouche d’égout, comme des catacombes romaines, une psalmodie latine en latin macaronique alla bolognese, assortie d’une haleine digne d’une poubelle de pizzeria napolitaine oubliée par les éboueurs en grève.

      Ses narines expertes à peine touchées, le Docteur Diafoirus n’a pas tardé à virer au vert Veronese. Son diagnostic est sans appel, ces symptômes signent une forme sévère d’ultra- crépidarianisme des catacombes.

      Alors, attention ! Si vous commencez à parler latin avec une haleine de chien et que votre vue se trouble, il y a fort à parier que vous êtes atteint(e).

    À propos de chien, saviez-vous que canicula, en latin, c’est un petite chienne, c’est aussi le nom d’une étoile de la constellation du Grand chien qui brille particulièrement du 24 juillet au 24 août, période habituelle de la canicule qui, du coup, en tire son nom !

     Un dernier conseil, buvez uniquement de l’eau de La Fontaine, ça vous protégera des miasmes de l’« l’Égout de la Place Drame ». Attention, ceci n’est pas une fable !

CHARMOY-CITY : UN DOUBLON PATHÉTIQUE DANS LE PAYSAGE MÉDIATIQUE - du 9 juillet 2020

    Le « doublon pathétique » en mal de copie vient d’annoncer une nouvelle formule pour le 1er septembre.

     Encore plus « dynamique » sans doute ! On tremble d’impatience avec Dominique la baigneuse, Samantha, Brigitte et Margot de découvrir le nouveau joyau des zéreaux sociaux !

   Enfin, ce petit conseil, pour finir ! 

    Si vous n’êtes pas un cornichon qui ne prend pas de précautions et s’autorise les pires frasques sans mettre de masque, rappelez-vous, dimanche 23  sortez couvert et marchez droit: « Pour eux, pour vous, mangez dans un bocal ! »

    Pas forcément des cornichons, soyez pas cons, n’oubliez surtout pas les oignons : en tarte, au vinaigre, en gratinée pour la soirée, c’est du local, et puis ça cale !

http://www.dailymotion.com/video/xhwfkq_visite-de-francois-fillon_news

 

 

Charmoy-City, drame sanitaire sous la Place Drame.jpg

Charmoy-City, drame sanitaire sous la Place Drame.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 août 2020 (J+4254 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
9 août 2020 7 09 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY : ŒDIPE DANS L’"ÉGOUT" - du 09 août 2020 (J+4253 après le vote négatif fondateur)

     Nos lecteurs, gens de bon goût, et qui n’apprécient pas l’« égout »,  connaissent la tragédie Œdipe Roi immortalisée à l’écran par le grand Pasolini.

     Et ceux et celles, qui par hasard, ne seraient pas au fait de la question trouveront bien vite sur la toile une foultitude d’informations.

     Quelques précisions :

Primo : Œdipe (ça ressemble à œdème),  littéralement c’est celui qui a les pieds enflés.

Secundo : un épisode célèbre de l’histoire est celui où Œdipe résout l’énigme que lui pose le Sphinx qu’il trouve en travers de sa route.

     Une énigme qui, toutes proportions gardées, peut rappeler une devinette du Marquis publiée avant-hier sur facebook

CHARMOY-CITY : GRAND TOUR D’ÉTÉ DE NOS RONDS POINTS (6) - du 08 août 2020

    Et dès hier, le saviez-vous ? Une version inédite de cet épisode d’ Œdipe Roi  se jouait dans l’« égout » !

    Dans l’« égout » !? Mais vous êtes fou !

    Eh oui, hélas dans l’« égout », ce bouillon de culture du facebook charmoysien ! Plus précisément intitulé « Auxonne, l'Egout de la Place Drame » et lieu de rencontre du gratin charmoysien !

     Un gratin de pommes de terre ?

     Petit malin, vous ne pouviez pas mieux dire ! Vous venez de mettre dans le mille !

    Sur la copie d’écran qui suit, vous découvrirez : le sphinx énigmatique, sa devinette, et notre Œdipe qui a la patate, heureux d’avoir trouvé ! Sûr qu’il a les chevilles qui enflent notre Œdipe ! Chantons en chœur, la bouche en cœur :  bravo Œdipe ! Merci Œdipe !

      Où va se nicher l’inspiration ! Pas vrai Marquis, Sphinx énigmatique sous le masque ?

   Voilà enfin un Œdipe à ta mesure, et qui pour le coup, n’est pas près de se « démoder », même s’il mériterait une petite couche de peinture ! !   

   Petit détail, notre « Sphinx », multicarte, s’y entend aussi en travaux pharaoniques !

CHARMOY-CITY : LE MARQUIS A PONDU SON DERNIER RAPPORT - du 30 juin 2020

CHARMOY-CITY VU PAR LE MARQUIS : « IMMENSES CHANTIERS » ET « RESPONSABILITÉS ÉNORMES » - du 6 juillet 2020

Dernière nouvelle : On parle à présent latin dans la Cloaca maxima charmoysienne.

   C’est le Marquis, mon kiki, qui pour le coup va être content !

   La rédaction d’ Auxonne Info - Actus & Débats ne poste plus beaucoup ! Elle est passée où ? Avec cette canicule, peut-être au frais dans l’ « égout » ?

     Tout l’égout sont dans la nature ! Pas vrai Arthur ?

CHARMOY-CITY : « TOUT L’ÉGOUT SONT DANS LA NATURE » - du 2 août 2020

   Et pour les vrais amateurs de cinéma, pourquoi pas un petit tour dans l’ « égout », en polonais !

https://www.youtube.com/watch?v=vOSb09ntO3g

 

Charmoy-City, Oedipe et le Sphinx dans l'égout.jpg

Charmoy-City, Oedipe et le Sphinx dans l'égout.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 9 août 2020 (J+4253 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
2 août 2020 7 02 /08 /août /2020 07:04

CHARMOY-CITY : « TOUT L’ÉGOUT SONT DANS LA NATURE » - du 2 août 2020 (J+4246 après le vote négatif fondateur)

    Un rappel préalable, qui, bien entendu n’a rien à voir avec le caractère trivial de notre titre : le 2 août 1914, c’était l’ordre de mobilisation générale. Lors du centenaire de l’évènement, nous n’avions pas manqué de le rappeler sur un mode rien moins qu’officiel !

DÉPLACEZ-VOUS EN MASSE !!! - du 04 AOÛT 2014

  Justifions à présent ce titre bizarre. Il fait bien entendu référence à une page facebook d’une indigence crasse, intitulée « Auxonne, l’Égout de la Place Drame » et ressurgie des cendres à peine refroidies de l’officine d’Alain Proviste,  dont elle constitue l’affligeant prolongement.

    Il est évident que cette page se veut le pastiche peu ragoûtant d’une autre page intitulée « Auxonne, l’Écho de la Place d’Armes » que nous avons déjà eu l’occasion de présenter.

CHARMOY-CITY : À LA DÉCOUVERTE  DU SAINT DE L’ « ÉCHO DE LA PLACE D’ARMES » - du 10 juillet 2020

   « Auxonne, l’Écho de la Place d’Armes » est sans aucun doute l’organe d’un combat d’arrière-garde mené par un certain nombre de vaincus des dernières élections municipales. On pourrait, c’est évident, faire reproche à ces vaincus d’être de mauvais perdants. Nous pourrions encore, en irréductible ultracrépidarien, en critiquer la forme et le contenu. Nous avons d’autres chats, plus dynamiques, à fouetter !

    On ne peut manquer de  se souvenir du dézingage acharné dont les actuels vaincus ont été l’objet, durant la campagne, de la part d’officines adverses sur facebook.

    « Auxonne, l’Égout de la Place Drame » n’est rien d’autre que la prolongation indue et grotesque de ce dézingage. La rechute qui tue !

      Pantalonnade de mauvais goût, qui ne fait que révéler une pusillanimité et une prétention qui, quoi qu’il en soit, ne fait pas honneur aux nouveaux vainqueurs qui la cautionneraient !

     Comme le Victor Hugo des Misérables, nous ne dédaignons cependant pas d’explorer les égouts.

     À juste titre, car dans le flot boueux de ces eaux vannes, nous avons pu découvrir deux perles d’argumentation, deux longs commentaires rédigés en bon français. Perles rares s’il en est dans le flot de commentaires ineptes et contrefaits qui font le ragoût habituel du consommateur de facebook.

    La première de ces perles, qui révélait sa provenance, brillait de sa plus belle eau, éclatante de franchise et de vivacité spontanée.

    La seconde, passée anonymement en contrebande, réponse et pendant à la première, révélait un éclat éteint par une modération sentencieuse et tiède, qui ne résistait pas longtemps à l’examen et qui signait sa provenance.

   Découvrez à présent ces joyaux ! Chers lecteurs, vous démêlerez, bien sûr, le vrai du faux !!!

 

« Marie Dupont C'est juste. Il suffit simplement de consulter Actus-débats ....... n'est-ce pas cher Alain.

Lorsqu'on lit les commentaires de son administrateur qui ne supporte pas les avis autres que le sien .......

C'est un peu comme l'ancienne pub de Pathé Marconi " la voix de son maître " ...

Dans Actus-débats, il n'a toujours pas compris la signification du mot "débat ".

Vous me direz que son maître l'a bien dressé. Le débat n'existe pas en dynamique.

Peut-être pourrait-il renommer sa page "actus- pravda " ? Ce serait bien plus proche de la réalité.

Ce qui est révélateur c'est son attitude ainsi que celle de ses congénères en séance de conseil municipal ( euh en chambre d'enregistrement devrait-on dire). Arrivée impériale les mains dans les poches, installation avec la main gauche qui lui tient la tête pendant tout le conseil ........

Très dynamique non ?

Ah oui, le détail symptomatique .... seul le Maire a droit au micro .......

Mes respects à ce cher Marquis bien trop discret en ce moment. Vous me direz que le mercato administratif de la Mairie invite à la prudence ...... »

 

« Marquis DeSade Je pense qu’il faut laisser le temps au temps. Les critiques actuelles sont sans fondement.

Nous ne pouvons pas nous prononcer en étant incapables de mesurer les retombées de tel ou tel investissement, et cela ne sera pas pour maintenant.

Dans les prochains mois, nous allons assurément constater une opposition entre l’immobilisme et le dynamisme des 2 programmes.

Avec la qualité des arguments actuels des opposants, je pense qu’ils peuvent travailler tranquillement.

Nous pourrons juste avoir une première impression vers la fin de l’année, je pense.

Keep cool and wait and see. »

 

   Pas possible ! Vous ne connaissez pas l’anonyme Marquis, son discours abscons et surplombant prononcé ex cathedra à l’abri du masque.

      Et depuis peu ses vues profondes autant que dynamiques sur le nouveau mandat qui s’ouvre, les « immenses chantiers » qu’il annonce  et les « responsabilités énormes » qu’il reconnaît à certain(e)s élu(e)s jeunes, compétent(e)s autant que dynamiques. Alors il vous faut relire

 

CHARMOY-CITY VU PAR LE MARQUIS : « IMMENSES CHANTIERS » ET « RESPONSABILITÉS ÉNORMES » - du 6 juillet 2020

 

Claudi a tenté d’apporter sa perle dans le peu ragoûtant égout !

 

FLASH DERNIÈRE

    Notre sympathique nippone vient de pêcher une nouvelle perle dans l’égout. On ne pouvait manquer ça !

     Reconnaissant l’intérêt de la trouvaille, votre serviteur s’en fait simplement le rapporteur sans toutefois en cautionner inconditionnellement le contenu, dans le fond comme dans la forme,  en particulier cette phrase : « Ces bulletins 7 et 8 sont de grande qualité »

 

« Marie Dupont Marquis DeSade

 Bonjour cher Marquis,

J'ai appris la création qu'une page FB nommée L'echo de la place d'armes. Bien évidemment j'ai attentivement lu les bulletins mis en ligne et plus particulièrement les 7 et 8.

J'ai scrupuleusement vérifié chaque information.

Force est de constater qu'effectivement le Maire a fait paraître un poste en dépit de la réglementation .....

Quant aux projections salariales, elles sont exactes. Je trouve les rédacteurs plutôt mesurés. En effet, les primes ont étés calculées à minima. Les indices pris pour chaque grade ne sont pas les terminaux mais médiants .

Point d'excès dans ces calculs.

Ces bulletins 7 et 8 sont de grande qualité . Ils s'appuient sur des règles et calculs précis, c'est indiscutable.

J'étais présente à ce conseil . Le Maire a explicitement exprimé son souhait de transparence et de vision budgétaire. Cela pourrait être fort louable si les réponses aux questions de l'opposition avaient été transparentes ce qui n'a pas été le cas.

Cette attitude, sans parti pris, m'interpelle.

Comment peut-on affirmer souhaiter la transparence et la vision budgétaire en éludant toute question de coût ?

Ce fût très frustrant pour la citoyenne d'Auxonne que je suis.

Enfin et pour terminer, la pensée unique n'existe pas. C'est un concept , pour moi, inique.

Je cite humblement Jean-Paul FITOUSSI

" Il n’y a de pensée que dans la clarté, dans celle des idées, comme dans celle des convictions. Il faut que celles-ci soient fortes pour qu’un véritable débat intellectuel puisse avoir lieu. Afficher comme seul credo, son mépris pour la « pensée unique » — vocable péjoratif par excellence — constitue un alibi commode pour éviter le débat d’idées. »[

Belle journée cher Marquis. »

 

ENCORE UNE PERLE DU MARQUIS ( le 02/08 à 14h00)

    Notre dynamique autant qu’anonyme Marquis vient de lâcher une nouvelle perle de son cru !

« Marquis DeSade Marie Dupont Bonjour Madame Dupont

Les sujets que vous décrivez sont sûrement exacts, mais sont-ils aussi graves que cela pour justifier tant de commentaires amers lus par-ci par-là ?

Les auxonnaises et auxonnais attendent avant tout des résultats concrets et je doute que tous ces sentiments d’aigreur et d’animosité mal cachée donnent à vous tous l’image d’une opposition constructive.

Pour terminer, en lisant la toute fin de votre commentaire, rassurez-moi, vous n’êtes pas en train de monter une basse-cour, j’espère.

Bon dimanche à vous également. »

    Un commentaire aussi abscons qu’ambigu mais qui se voudrait spirituel (maîtrisant mal, de surcroît, l’usage des prépositions) !

    Car n’est pas spirituel qui veut ! Il est en effet plus facile de se faire mousser sous le masque, tout en  cirant les pompes du puissant du moment, que d’émouvoir aux larmes (de rire !) son auditoire !

    Laissons donc notre Marquis, laborieux insecte de cabinet noir craignant la franche lumière du jour, à son triste écritoire de besogneux courtisan patenté de la nouvelle majorité !

    Voilà qui engagera, nous l’espérons, la franche et bouillante Madame Dupont à éconduire pour de bon ce gloseur assommant !

Charmoy-City, des perles dans l'égout de la place.jpg

Charmoy-City, des perles dans l'égout de la place.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 2 août 2020 (J+4246 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
27 juillet 2020 1 27 /07 /juillet /2020 06:00

CHARMOY-CITY : « À CHACUN SON MÉTIER LES VACHES SERONT BIEN GARDÉES » - du 27 juillet 2020 (J+4240 après le vote négatif fondateur

    « À chacun son métier, les vaches seront bien gardées »

     Cet adage est tiré d’une fable de Florian intitulée « le vacher et le garde-chasse ».

     Il montre tout le danger qu’il y a, pour le vacher à s’improviser garde-chasse, et vice-versa, ainsi que les déboires qui en résultent pour les deux parties.

    Nos lecteurs avisés sauront en tirer, au-delà  du vacher et du garde-chasse, une leçon de prudence devant s’appliquer à la conduite d’une société fondée sur des bases rationnelles.

    Une façon plus pédante d’exprimer la même idée serait de faire appel à une maxime latine.

    Certes, à l’heure où nombre de nos concitoyen(ne)s éprouvent déjà quelques difficultés à maîtriser notre belle langue de Molière, la démarche peut sembler imprudente, voire suicidaire !

    Qu’importe, risquons-nous à le faire !

    Pour exprimer le fait qu’il est judicieux pour chacun de s’en tenir au strict domaine de ses compétences, Pline l’Ancien utilise l’adage « Sutor, ne ultra crepidam » que l’on peut traduire par « Cordonnier, pas plus haut que la chaussure »

     N’ayant pas de compétences reconnues en photographie, votre serviteur s’était appliqué à lui-même cette règle de modestie et de prudence dans l’un de ses précédents articles.

CHARMOY-CITY : DE L’EAU DANS LE GAZ DU CÔTÉ D’AUXONNE  - du 08 février 2020

    Mais à quoi bon, me direz-vous, tout cet étalage de pédanterie quand notre société vacille sur ses bases et que la maison brûle ?!

 

     La cause en est précisément la  très récente publication, sur sa page facebook personnelle, du  discours d’ouverture de notre nouveau maire, prononcé lors du conseil à double-détente du 10 juillet dernier.

CHARMOY-CITY : LE CONSEIL DU 10 PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE - du 12 juillet 2020

   Un passage de ce discours est en effet marqué par l’irruption inopinée d’un néologisme pour le moins inattendu entre le drapeau, les trois couleurs et la devise républicaine.

    Ce néologisme c’est le mot ultracrépidarianisme dont il est évident que l’étymologie

dérive de l’adage « Sutor, ne ultra crepidam »

    Citons le passage du discours en question :

« Je lis déjà en à peine une semaine les critiques sur les réseaux sociaux. Il faut dire qu’un grand mal est apparu en même temps que la pandémie : c’est l’ultracrépidarianisme. (ou le y a qu’a, faut qu’on ou la « science infuse ») Souhaitons que ces personnes fortement impactées en guérissent rapidement. »

    Il est vrai que les réseaux sociaux peuvent se révéler un déversoir d’insanités mal ficelées et qui plus est souvent sous couvert d’anonymat.

     Il est vrai encore, qu’à cette production indigente, des officines dynamiques ont pris néanmoins une large part.

     Mais tout ça, c’est du passé !

    Incessamment, la fringante, autant que compétente équipe de  Monsieur le Maire,  bientôt éclairée et appuyée par les lumières d’un futur directeur de cabinet retaillé (à chacun son métier, mon bon monsieur ! N’est-il pas vrai ?!?) conduira la mise en œuvre de son programme.

     On ne peut imaginer cependant qu’elle s’érige, tel  un phare guidant la nef municipale, en seul avis compétent pour ce qui concerne la vie et le devenir de notre ville et de ses habitants.

    Nul ne détient, en effet, la « science infuse ».

    Cerise sur le gâteau, l’avènement d’un  « conseil citoyen » participatatatif ne pourrait bien se révéler au bout du compte qu’un hochet pour amuser les gogos et placer les copains.

CHARMOY-CITY : IDYLLE PARTICIPATATATIVE AU PAYS DES CIGOGNES - du 25 juin 2020

    Mais tenir les charmoysiens qui s’abstiennent de l’autosatisfaction et du cirage de pompes effrénés, auxquels nous sommes actuellement en train d’assister, pour des ultracrépidariens,  voire pour des moinqueriens ça alors, ce ne serait pas bien !

    Soucieux d’éclairer ses concitoyens sur le terme « ultracrépidarianisme », votre serviteur aura sans doute commis l’imprudence d’élever son regard un peu plus haut que la chaussure.

    Voilà un vilain délit susceptible de froisser quelques égos, mais qui n’écornera pas, en tout cas le budget de notre commune, car il est fort douteux que la nouvelle municipalité, tout comme l’ancienne, lui attribue une subvention.            

     À chacun son métier, les vaches seront bien gardées !

DERNIÈRE MINUTE

         Pour populariser le concept d’ultracrépidarianisme, dérivé du néologisme britannique du début du dix-neuvième siècle ultracrepidarian on pourrait,  ajouter ce petit tableau pompier et pédagogique, offert par Claudi, à la galerie des anciens Abattoirs

  

À Charmoy-City, l'ultracrépidarianisme n'est pas de mise.jpg

À Charmoy-City, l'ultracrépidarianisme n'est pas de mise.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 27 juillet 2020 (J+4240 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
17 juillet 2020 5 17 /07 /juillet /2020 07:00

CHARMOY-CITY : UN NOUVEAU TRIO DANS LE CONCERT MUNICIPAL - du 17 juillet 2020 (J+4230 après le vote négatif fondateur)

    On connaissait Les trois Mousquetaires (qui étaient quatre), Les trois Suisses et leur catalogue.

      Chacun connaît évidemment les trois couleurs de notre drapeau (bleu, blanc, rouge), palette chromatique des 14 juillet « colorés », et leur corollaire axiologique, la triade de valeurs inscrite aux frontons de la République (Liberté, Égalité, Fraternité).

      Petite entorse à la laïcité et à la loi de 1905, permettez-nous de citer encore dans le catalogue des triades, La Sainte Trinité (Père, Fils et Saint Esprit), et les trois vertus théologales censées guider les hommes (et les femmes bien entendu !) dans leur rapport au monde et à Dieu (Foi, Espérance, Charité).

      Un petit cancre épanoui au fond de la classe, près du radiateur, ajoutera : « M’dame, il y a aussi la Guerre de Trois ! »

       Alors, la maîtresse, formée aux pédagogies alternatives, répondra : «  Bravo Kevin ! Avec Achille Zavatta bien entendu ! »

    Cessons cette énumération surréaliste et venons-en plus modestement, à propos de triade, ou plutôt de trio, à notre actualité municipale charmoysienne.

      Nous avions déjà fait référence, dans l’une de nos récentes publications, à un article publié le 13 juillet par Le Bien Public et intitulé « AUXONNE Conseil municipal Une création de poste qui fait débat ». De  ce « poste » annoncé, gageons que nous aurons encore bien des fois l’occasion de reparler !!

CHARMOY-CITY : CARAFES ET COMMUNICATION - du 13 juillet 2020

     Tout occupé de ce fameux « poste », nous avions alors négligé d'indiquer  que l’article  cité précisait en détail et dans un encadré les noms, prénoms et attributions de trois conseillers municipaux délégués. Une nouveauté dans le paysage municipal charmoysien !

     Somnolence sénile, digestion difficile, anoxie due au port du masque, votre serviteur, pourtant présent physiquement au conseil du 10 juillet dernier,  n’aura pas capté avec une telle netteté, au cours de la séance, ces informations judicieusement rapportées par la presse.

    Et visiblement, eu égard à l’activité récente à ce sujet sur les réseaux sociaux, il ne semble  pas être  le seul à avoir eu cette impression de flou.

     Un grand  flou artistique, telle est sans doute la cause probable, sur les réseaux sociaux, du concert dissonant d’arguments contradictoires marquant l’entrée en scène du nouveau trio.

CHARMOY-CITY : LE CONSEIL DU 10 PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE - du 12 juillet 2020

     En dépit d’un 14 juillet sans tambours ni trompettes, l’ouverture de la saison lyrique de la nouvelle mandature aura donc  révélé un grand dynamisme ! Allegro con brio !

CHARMOY-CITY : 14 JUILLET  SANS TAMBOURS NI TROMPETTES - du 14 juillet 2020

     Après l’annonce d’engagement pourvu de bons émoluments, d’un(e) grand(e) maestro(a) chargé(e) de diriger la Symphonie de l’Attractivité d’ « une ville paisible où il fait bon vivre et qui est en voie de développement », voilà la mise en place d’un trio concertant ! Pour le coup, ça devrait swinguer les enfants !

https://www.youtube.com/watch?v=SdW8X1sLiUM

    Claudi a immortalisé la présentation au public du nouveau trio, lors du  conseil-concert du 10 Juillet dernier.

 

FLASH  DERNIÈRE

  Toujours à propos de trio, la majorité dynamique charmoysienne vient  d’emporter trois sièges de vice-président(e)s à la CAP Val de Saône. Félicitations aux  trois heureux élu(e)s, et surtout à Madame la Présidente Bonnet-Vallet brillamment réélue devant le maire de Magny-Montarlot !

    Une mention particulière pour Monsieur le maire de Soirans et son époustouflante longévité au sein de la structure !

    Nul doute que les nouveaux élus frais émoulus  vont s’enquérir de la recette.

 

ESPRIT DE L’ESCALIER

   

    Comme le grand escalier Dorian du Casino de Paris qu’immortalisa la « descente » de Cécile Sorel en 1933, voici l’escalier de notre salle L’Empire immortalisé par  l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats qui publie la photo de l’escalier avec la présidente et de ses dix vice-président(e)s échelonné(e)s sur ses marches.

     La légende de la photo ne dit pas si le bon mot historique de Cécile Sorel (« l’ai-je bien descendu ? ») a été répété par les heureux/ses élu(e)s à cette occasion. Voir la vidéo…  

https://www.youtube.com/watch?v=wmQ_DY3aV9U

Charmoy-City, un nouveau trio dans le concert municipal .jpg

Charmoy-City, un nouveau trio dans le concert municipal .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 17 juillet 2020 (J+4230 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres