Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

25 avril 2020 6 25 /04 /avril /2020 03:00

CHARMOY-CITY : EN TRAVERSANT LA PLACE DÉSERTE - du 25 avril 2020 (J+4147 après le vote négatif fondateur)

      Chaque fois, que vers 9 heures matin, muni dûment de mon attestation dérogatoire, je pars chercher mon pain, j’emprunte le même itinéraire immuable : rue Carnot, rue de Berbis, rue du Bourg, rue Antoine-Masson et pour finir rue Émile-Gruet.

       Chaque fois le soleil brille, contrastant avec le caractère désolé des rues et places désertes. On ne peut dire « pas un chat », car des chats, il y en a, rue de Berbis. Plus que d’humains, jouissant du soleil du matin….

       Sur le dallage précédent le parvis de l’église, encore à l’ombre à cette heure du jour, le gazon  pousse déjà dans les joints des dalles. Le végétal reprend ses droits sur le minéral, comme les herbes folles sur une tombe abandonnée.

     Un grand soleil éclabousse la façade rose de l’Office du Tourisme, mais pas l’ombre d’un touriste !

      Autour de l’œil-de-bœuf surmontant la porte cintrée, chaque fois, immanquablement, cette inscription gravée retient mon regard :

« NOVS . SOMMES . TOUS . MORTELS . & . TOUS .HOMMES . SONT . SVBIETZ . À . DIEV »

     Dans le même immeuble, au détour de la rue Marin, on découvre une autre inscription, qu’un même propriétaire, sans doute, plein de sagesse, fit graver jadis.

« HVMILITÉ . ET . COVRTOISIE . FAY . BIEN . ET . BIEN . TE . VIENDRA »

     Humble et sévère salut matinal, adressé par-delà le temps et que le passant esseulé ne peut manquer de mieux recevoir et comprendre en ces temps !

     Les amateurs d’inscriptions lapidaires pourront lire ou relire :

CHARMOY-CITY : UNE BELLE DEVISE POUR TEMPS DE CRISE - du 30 mars  2020

     N’ayant plus d’autres vieilles pierres à nous mettre sous la dent, nous retrouverons prochainement le Général Leclerc… et la pénicilline

DÉBROUILLARDISE PAR TEMPS DE CRISE : UN « PIPILINE POUR LA PÉNICILLINE (1) - du 23 avril 2020

    Et bien entendu le jardin… Le jardin !!??

     Celui de Claude Pichard, bien entendu !!

CHARMOY-CITY : RETOUR AU JARDIN… DE CLAUDE PICHARD - du 17 avril 2020

Charmoy-City, les touristes sont partis, les inscriptions restent.jpg

Charmoy-City, les touristes sont partis, les inscriptions restent.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 25 avril 2020 (J+4147 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Libres propos

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Libres propos
25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 09:52

« PRINTEMPS SILENCIEUX » À CHARMOY-CITY  - du 25 mars 2020 (J+4116 après le vote négatif fondateur)

    Il y a bientôt dix ans, nous placions notre blog et sa devise : « Je chante clair afin qu’il fasse clair », sous l’égide d’un oiseau célèbre immortalisé par Edmond Rostand : « Chantecler »

CHARMOY-CITY : HOMMAGE À L’AUTEUR DE CHANTECLER

      Avouons quand même, qu’en dépit de ce vers de Rostand placé dans le bec de Chantecler : « Et si de tous les chants, mon chant est le plus clair », il faut bien  reconnaître que le chant des passereaux est plus beau !

     Un phénomène de circonstance à noter à présent : les mesures de confinement, en diminuant considérablement la rumeur ambiante engendrée par les humains et leurs machines, ont quelque peu remis en avant le chant des oiseaux dans l’adagio de la symphonie rurbaine du moment.

    Quant aux grandes étendues rurales remembrées, sans l’ombre d’une haie, du genre plaine beauceronne, il semble que le chant de l’alouette y soit devenu plus rare qu’une présence humaine, hors cabine de tracteur où braille une radio…

    Dans un domaine agricole plus diversifié, un appel pour le « retour à la terre » se fait jour actuellement, face à la pénurie de main-d’œuvre saisonnière engendrée par les mesures de confinement.

    À 80 ans de distance, les propos du Chanoine Kir dans son éditorial du 1er septembre 1940 dans Le Bien du Peuple prendront-ils un nouveau relief  ? (l’article est disponible en PDF dans notre publication en lien ci-dessous).

CHARMOY-CITY : DES JARDINS OUVRIERS AU PORT ROYAL - du 13 OCTOBRE  2019

     Pour en revenir à notre titre « Printemps silencieux », précisons qu’il ne s’applique pas au « jacassin » médiatique du moment, tout autre que silencieux !!!

     « Printemps silencieux », c’est le titre d’un ouvrage cher aux vieux écolos, écrit par la biologiste américaine Rachel Carson (1907-1964). L’édition originale Silent Spring (publiée en 1962) évoquait les ravages des biocides de synthèse (DDT) sur la campagne américaine. Dans le premier chapitre « Fable pour nos fils », la biologiste écrit :

« Ce fut un printemps sans voix. Là où le lever du soleil avait été salué chaque matin par le chœur bruyant des grives, des colombes, des geais, des roitelets et de cent autres chanteurs, plus un son ne se fit entendre ; le silence régna en maître sur les champs, les bois, les marais. […]. Pourquoi les voix du printemps se sont-elles déjà tues en d’innombrables villages d’Amérique ? Ce livre essaie de l’expliquer. »

    Le livre fut traduit en français et publié en France dès 1963 aux éditions Plon.

    Il est toujours d’actualité. À relire en ce printemps de confinement, silencieux pour d’autres raisons, pour ne pas oublier un problème ancien…. Mais toujours présent.

    Claudi a sorti l’édition originale française de sa bibliothèque et sans trop se fatiguer, a copié la jaquette originale qui porte la reproduction  d’un envoi manuscrit du biologiste Jean Rostand (1894-1977) fils d’Edmond, et frère de Chantecler, en quelque sorte.

   Au fait, nos « préfets » improvisés continuent de reposter ou organisent des concours photos !!!

À lire à Charmoy-City par temps de confinement !!.jpg

À lire à Charmoy-City par temps de confinement !!.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 25 mars 2020 (J+4116 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Libres propos

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Libres propos