Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 07:15

CHARMOY-CITY : L’IMAGE DES VIEUX MARCHÉS, UNE PERMANENCE… - du 28 juin 2017 (J+3115 après le vote négatif fondateur)

     Alors que le dépôt des candidatures au concours photo va toucher à son terme, Claudi nous apporte une nouvelle contribution alternative au fonds iconographique charmoysien.

CHARMOY-CITY : PHOTOGRAPHIER LE PATRIMOINE INVISIBLE - du 7 mai 2017

     Ce fonds iconographique, ces « cartes postales du siècle précédent », notre premier édile les évoquait dans son Edito d’Inf’Auxonne N° 55 de janvier 2017 pourtant résolument tourné vers l’avenir :

      « On peut le regretter et pleurer sur le passé, il ne reviendra pas. Nos vingt ans nous ont quittés ! Les marchés aux asperges et aux choux-fleurs sont magnifiques sur les cartes postales du siècle précédent. Qui envisagerait de les retrouver aujourd’hui ? »

CHARMOY-CITY : LES VIEUX MARCHÉS, C’EST DU PASSÉ, MAIS L’OIGNON FAIT ENCORE PLEURER - du 26 janvier 2017  

     Pourtant, les partisans les plus résolus du modernisme en marche ne répugnent pas à prendre la pose, à l’occasion, dans  les décors surannés des lambris dorés de l’Histoire.

     Et dans le fond de nos cantons, les tenants de la ruralité en campagne posent volontiers dans le décor presque inchangé des vieux marchés.

    Les vieux marchés, c’est du passé ! « Qui envisagerait de les retrouver aujourd’hui ? »

    D’accord ! Mais quand il s’agit de poser, on est tout de même content de les trouver !

    Comme on est content de trouver un médecin quand la santé, ça va pas très bien, que la canicule vous détraque et qu’on se sent tout patraque ! Patatrac !

    Pour ceux – ils sont sans doute nombreux – qui s’intéressent plus à l’avenir médical de notre cité (mis en question par un article du Bien Public d’hier sous le titre « AUXONNE SANTÉ Vers une pénurie de médecins généralistes ? ») qu’à l’histoire de ses vieux marchés, nous rappelons notre contribution originale, autant que décalée, sur le sujet.

CHARMOY-CITY : « APPUYER LÀ OÙ ÇA FAIT MAL »  - du 27 avril 2017 

Charmoy-City, le vieux marché, même sans choux-fleurs,  une permanence

Charmoy-City, le vieux marché, même sans choux-fleurs, une permanence

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 28  juin 2017 (J+3115 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Documents

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Documents