Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

17 février 2020 1 17 /02 /février /2020 07:58

CHARMOY-CITY : NOUVEAU RETRAITÉ DU MONDE AGRICOLE, MAIS TOUJOURS DANS LA CAMPAGNE - du 17 Février  2020 (J+4079 après le vote négatif fondateur)

   Le Bien Public en ligne titrait hier :

« Auxonne-Cérémonie Daniel Méry, un pilier pour le monde agricole, a pris sa retraite ».

   Retraité oui, mais pas sur le front des municipales….

   La personnalité locale qui n’est plus à présenter, se présente sur une liste aux municipales, aux côtés de Nathalie Roussel sur la liste « Auxonne Cœur de Région ».

  Homme d’engagement politique sans faille, comme il nous l’avouait très récemment, dès 1977 il était présent sur une liste de tendance gaulliste.

    Nous avions d’ailleurs diffusé l’image du trombinoscope de cette liste dans un précédent article

CHARMOY-CITY : PLUS DE RAPPEL POUR NOTRE TÊTE D’AFFICHE - du 27 Janvier  2020

    Nous la rediffusons avec plaisir et avec un clin d’œil cordial aujourd’hui !

   Sans omettre bien entendu quelques facéties à l’attention des « chênes » de notre forêt édilitaire charmoysienne.

LIRE LE JOURNAL À CHARMOY-CITY  - du 4 août 2018

CHARMOY-CITY : DEUX CHÊNES POUR NOTRE-DAME - du 24 mai 2019

 

LA VIE PARISIENNE

     Faute de Griveaux, c’est Agnès Buzyn qui fera le buzz pour la mairie de Paris.

SAINT-VALENTIN PARISIENNE, PLUS GRIVOISE QUE GLAMOUR  - du 15 février 2020

        Comme il y a deux ans Bachelot, ancienne ministre de la Santé, à Bobino !

CHARMOY-CITY : EN MARCHE, DE BOBINO À L’EMPIRE ? - du 30 Janvier  2020

Auxonne avant Charmoy-City, trombinoscope 1977.jpg

Auxonne avant Charmoy-City, trombinoscope 1977.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 17 février 2020 (J+4079 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Brèves

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Brèves
16 février 2020 7 16 /02 /février /2020 10:10

CHARMOY-CITY :  Auxonne Info - Actus & Débats  TOUCHE LE FOND - du 16 février  2020 (J+4078 après le vote négatif fondateur)

    Après les crottes de chien, le trou dans le skate-bord,  Auxonne Info - Actus & Débats touchait hier le fond…. de la piscine !

     Dans le même temps, Fluctuat nec mergitur, la frégate de nos bobos parigos menée par un capitaine malencontreux s’échouait sur un banc, comme La Méduse

SAINT-VALENTIN PARISIENNE, PLUS GRIVOISE QUE GLAMOUR  - du 15 février 2020

   Mais loin de la haute mer politique parisienne, triste théâtre d’un naufrage qui fera date, et peut-être un tableau, s’il trouve son Géricault, revenons modestement à nos rives de Saône

CHARMOY-CITY : LES CITOYENS MÉDUSÉS PAR LE FABLAB ! - du 24 Janvier  2020

   Notre potentielle nouvelle municipalité dynamique a  visiblement prévu un adjoint farces et attrapes pour amuser le gogo. Non ! Ce n'est pas votre serviteur ! Ce has been inéligible  !

   Une indemnité d’adjoint farces et attrapes, ça fait des kilos de poil à gratter, des douzaines de boules puantes et de verres baveurs pour les vins d’honneur !

   C’est certain, le niveau baisse et pas seulement dans la piscine. Peut-être un problème de vases communicants ?

    Car – le saviez-vous ? – une nouvelle étoile se lève au firmament médiatique de la toile.

    « Auxonne plus forte avec vous ». Celle-là, elle est forte de café !

    Chacun sait qu’Auxonne fut une place-forte…mais les remparts c’est plus statique que dynamique mon gars, ne cherchons donc pas de ce côté-là !

    Le mot d’ordre  « Auxonne plus forte avec vous »  ça  vous aurait plutôt un petit arrière-goût gastronomico-comique de moutarde…de Dijon : « Amora fine et forte » !

     Alors, vous comprendrez bien qu’on peut pas être au four et moulin, à la piscine et à la moutarde de Dijon…

    Avec l’irruption d’« Auxonne plus forte avec vous », on comprend donc mieux  qu’  Auxonne Info - Actus & Débats ça devienne un peu plus chaque jour Auxonne Informe - Cucu & très bas.

   J’avoue ne pas faire dans la dentelle, mais il faut parfois savoir se mettre au niveau !

   J’ai pris Claudi au dépourvu, mais le gaillard a de l’astuce et il est dynamique, alors il me repasse Jérôme Paturot, le coco !

CHARMOY-CITY : LES ÉTATS D’ÂME DU CANDIDAT JÉRÔME PATUROT - du 21 Janvier  2020

 

FLASH DERNIÈRE

    Auxonne Info - Actus & Débats va décidément de mal en pis. L’image genrée  illustrant son « offre d’emploi de maire » qu’il vient de publier, va lui valoir les foudres de notre Secrétaire d’État à l’égalité homme-femme !

   La directrice du fameux ouvrage Lettres à mon utérus , Paris, La Musardine 2016

 

LE PETIT MOT DE FIVE O CLOCK (16/02 17h00)

   Les dernières facéties d’Auxonne Info - Actus & Débats viennent d’enflammer le brandon des querelles de genre.

     La nouvelle guerre de religion gagne à présent notre région comme un SRAS en strass et bas résille ou complet veston, c’est selon.

. Oh ! Comme votre pantalon tombe bien et comme il est assorti avec votre cravate ! Oh ! le joli sac à main ! Il est vraiment mignon tout plein ! Changez le pas de main, ça vous va trop bien !

   « Marquis vos beaux yeux d’amour mourir me font ».

—  Chantecler t’as fait une faute, t’as pas mis le e à Marquise.

— C’est mon droit, qui sait si notre pseudo-Marquis ne masque pas le minois d’une Marquise ?

   Au fait,  à propos de marquise faut-il mettre un e à Pompadour, la ci-devant Jeanne Poisson ?

— Oui, ce serait plus prudent !

—  Oh ! Pardon pour cette coupable non-inclusion, j’ai vraiment la poisse, je corrige : Jeanne Poissonne

— Chantecler pour le coup tu déconnes ! 

— Pas plus que ça ! 

— Quand même !

— Pas tant que ça ! Tu m’as déjà vu, moi, faire une lecture du Surmâle d’Alfred Jarry à Bobino ?

https://www.youtube.com/watch?v=lr4UXEJ3en8

 

Charmoy-City, les états d'âme du candidat Jérôme Paturot.jpg

Charmoy-City, les états d'âme du candidat Jérôme Paturot.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 16 février 2020 (J+4078 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
15 février 2020 6 15 /02 /février /2020 08:35

SAINT-VALENTIN PARISIENNE, PLUS GRIVOISE QUE GLAMOUR  - du 15 février 2020 (J+4077 après le vote négatif fondateur)

    Vous avouerez que Chantecler s’était fendu hier, d’un superbe article.

SAINT-VALENTIN : À TOUS LES AMANTS, DE VÉRONE À AUXONNE - du 14 février 2020

     En l’écrivant avant-hier, je ne soupçonnais pas ce pitoyable couac qui devait perturber le concert de la campagne parisienne….

    Oui, quoi qu’on en pense, à Paris chez les bobos montparnos, on est aussi en pleine campagne !! Et l’on peut même s’y retrouver dans les choux !

    Trêve de plaisanterie, tout cela est affligeant, et l'on se demande bien parfois si nos politiques ont la tête sur les épaules !

   Nous n’irons pas jusqu’à leur conseiller la lecture des œuvres de la Comtesse de Ségur tout imprégnée de moraline, mais quand même !

     Ce genre de lecture, en dépit de son caractère désuet et sentencieux, devait au moins inculquer aux enfants chéris de la bonne bourgeoisie de province une certaine prudence…

    Il n’est donc pas certain que le malheureux protagoniste du scoop de cette fin de semaine ait tété dans sa prime jeunesse le sein littéraire de la cruelle Comtesse.

       Ajoutons qu’en matière de réserve et de prudence élémentaire, certain ouvrage collectif édifiant de sa coruscante supporter du 14ème arrondissement, intitulé Lettres à mon utérus, pour peu qu’il l’ait feuilleté, n’était peut-être pas vraiment de nature à lui en inspirer.

    Et ce, même si la couverture dudit ouvrage est dans les tons de cette légendaire  Bibliothèque rose qui fit la gloire de la Comtesse de Ségur, et la fortune de son éditeur Hachette.

    

Trésors de la bibliothèque rose d'hier... et d'aujourd'hui.jpg

Trésors de la bibliothèque rose d'hier... et d'aujourd'hui.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 15 février 2020 (J+4077 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
14 février 2020 5 14 /02 /février /2020 06:00

SAINT-VALENTIN : À TOUS LES AMANTS, DE VÉRONE À AUXONNE - du 14 février 2020 (J+4076 après le vote négatif fondateur)

 

    Comme disait Roger Hanin, il n’est pas permis de déroger à la tradition de la Saint Valentin.

    Et rien de tel qu’un vrai poème pour ravir celle(celui) qu’on aime.

    À tous les amoureux engagés dans la campagne auxonnaise, Chantecler dédie ce poème…

 

 

De Vérone à Auxonne

 

Le printemps venait à Auxonne

Le scrutin déjà approchait

Qui opposait comme à Vérone

Montaigus contre Capulets.

 

L’image est hardie dira-t-on

Qui confond listes et familles

Mais je vous répondrai qu’au fond

Une liste est aussi famille.

 

Deux familles en lice à Vérone

Contre trois listes à Auxonne.

Mais qu’on se batte à deux ou trois

Un tournoi ça reste un tournoi.

 

Famille ou liste, en matière d’âge

Du jouvenceau jusqu’au barbon

Vin pétillant ou vieux Mâcon

Les années plus ou moins s’étagent.

 

Mais venons au fait à présent

Jeunes filles et jeunes gens

Comme Juliette et Roméo

Des listes ornaient le tableau.

 

Fraîches roses et fleurs séchées

Dans trois bouquets entremêlées

Par la main de savants fleuristes

Ainsi se présentaient nos listes.

 

Sur l’une se trouvait Carlos

Et  puis sur une autre Amélie

Et chacun d’eux avait son bos

Pour conquérir notre mairie.

 

Amour est un grand facétieux

Qui des liens subtils parfois lie

À Carlos, il lia Amélie

En le rendant fol amoureux.

 

Carlos négligea la campagne

Trop occupé de sa compagne

Et qu’en advint-il pensez-vous ?

Je ne peux rien vous dire du tout.

 

Comme Juliette et Roméo

Finiront-ils ? C’est peu probable

Dans le temps nouveau du portable

Ça finira par un texto !

 

Irrésistible !!

La superbe musique de Nino Rota sur les images de Franco Zeffirelli. Amoureux(se) ou pas, s’il vous reste un peu de cœur dans la poitrine, vous serez conquis(e).

https://www.youtube.com/watch?v=4FHpmn-KYec

 

 Voilà pour le poème, revenons à présent dans un monde plus prosaïque.

   Les trois listes en lice sont engagées sur la toile, dans un combat de com aussi  comac que comique !

    Et chaque matin, chacun fait les pieds au mur pour vous en mettre plein la vue ! Avec ou sans IONOS….

   Vous avez pas pigé ?

     Comac ça veut dire balèze et faire les pieds au mur, c’est en faire des tonnes pour épater le gogo. Et IONOS alors ?

   Je réfléchis IONOS, ionien, Ionie… Eurêka, j’ai trouvé, Léonie, ça doit être un peu grec cette affaire !!

    IONOS, on trouve ça sur « La Petite Torpille 2 le retour » qui distribue des notes à  nos trois listes.

    Extrait de son  classement provisoire des 3 listes :

«  1er Auxonne Cœur de Région (agréable et fluide) »

     « agréable et fluide », comme l’eau à la torpille. Une chose fluide qui coule, et qui finira par couler ! Couler (dans l’emploi transitif) n’est-ce pas, en effet, la vocation d’une torpille !

   Après « La petite torpille 2 le retour », laborieuse resucée de 2014, voilà que vient de se mettre en marche, plus « dynamique » : « Auxonne, plus forte avec vous ».

    « Auxonne, plus forte avec vous »  qui  semble voir Raoul partout et Macron nulle part.

   

    Mais laissons ces torpilles de pacotille et autres broutilles.

  

    Une autre question, plus profonde nous tracasse. Aurons-nous droit, en ce soir de Saint-Valentin, à L’EMPIRE,  à cette lecture que nous appelions de nos vœux dans un précédent article

CHARMOY-CITY : EN MARCHE, DE BOBINO À L’EMPIRE ? - du 30 Janvier  2020

    Oui, rappelez-vous mes loulous, la lecture  de « Ce recueil épistolaire, pour un curieux destinataire, et que semble nouer un charmant ruban matrimonial et gentiment familial, puisqu’il est dirigé par Madame et postfacé par Monsieur » :

Lettres à mon utérus (Paris, La Musardine, 2016).

    Imaginez un peu Juliette Capulet, sur son balcon de Vérone, écrivant une « lettre à son utérus » et Roméo…. chez les bobos !

     Au train où vont les choses, mon gars, ce sera peut-être la prochaine version cinématographique du superbe drame shakespearien !

 

FLASH DERNIÈRE (13h00)

     Pour le coup, Auxonne Info - Actus & Débats n’est pas très romantique avec le compte-rendu sommaire du dernier CM ! Pas de quoi faire battre les cœurs !

     Chantecler est plus glamour, la sérénade à Vérone ça l'inspire !

CHARMOY-CITY : QUAND MONSIEUR LE MAIRE S’ESCLAFFE (3) -  du 9 juillet 2019

Saint-Valentin de Vérone à Auxonne .jpg

Saint-Valentin de Vérone à Auxonne .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 14 février 2020 (J+4076 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
12 février 2020 3 12 /02 /février /2020 09:55

CHARMOY-CITY : MARQUIS, SORS DU MAQUIS !  - du 12 février 2020 (J+4074 après le vote négatif fondateur)

    Ce matin Auxonne Info - Actus & Débats publiait le bilan nominatif détaillé de la composition des trois listes en lice pour les municipales.

    Dans la foulée, sous le couvert de l’anonymat et d’une objectivité revendiquée (« Que pouvons-nous constater objectivement ? ») notre Marquis émettait un avis sur chacune de ces listes. C’est son droit.

    Il est facile derrière un masque de distribuer piques ou lauriers. Chacun reconnaîtra d’ailleurs vers qui vont les piques et vers qui vont les lauriers pas toujours mérités !

   Si son modèle le Divin Marquis affectionnait la « philosophie dans le boudoir », notre présent Marquis pratique la politique à travers le judas !

    Qui plus est, notre Marquis déclarait dernièrement n’être « présent sur aucune liste électorale du fait que je suis inéligible »

CHARMOY-CITY : LA VOIX DES CHÊNES - du 05 février 2020

      D’où vient alors, à notre Marquis, cette passion pour les présentes élections ?!

    Bas le masque, Monsieur le Marquis !!! Cessez de nous enfumer sous le masque et au nom d’une prétendue objectivité. Ou alors rejoignez le Carnaval, le seul vrai lieu d’expression sous le masque !

CHARMOY-CITY  SÉCURITAIRE : BAS LES MASQUES !! - du 15 Janvier  2020

   Claudi a trouvé dans ses cartons une image qu’il offre au Marquis. Le Marquis distribue des bons points, Chantecler peut bien lui offrir une image !!!

 

 

N.B.

   Le Bien Public publie ce matin un article intitulé « AUXONNE Élections Jacques-François Coiquil dévoile sa liste »

   On notera que si un paragraphe de l’article est intitulé « pas d’étiquette », la liste est néanmoins conduite,  toujours selon l’article, sous la houlette de « l’animateur du comité local La république en marche ».

    Et la tête de liste de poursuivre sans complexe : « C’est un grand rassemblement républicain. Il n’y a pas besoin d’étiquette politique pour Auxonne »

    Les étiquettes, c’est sans doute pour les autres…

    Conclusion : ça marche, voilà « un grand rassemblement républicain » qui n’a « pas besoin d’étiquette » sous la houlette de « l’animateur du comité local La république en marche », leur premier de cordée selon la tradition des grimpeurs macroniens.

 

FLASH DERNIÈRE (13h00)

     Pour boucher celui de son actualité,  Auxonne Info - Actus & Débats vient de trouver un trou…dans la piste de skate-board.

     Le chanteur Dranem (1869-1935) faisait beaucoup plus fort quand il chantait Le trou de mon quai  (1928) !

    Un trou de mon quai, ça  doit pourtant bien se trouver sur les bords de Saône, paradis des marchés nocturnes et de la guinguette bientôt « pérennisée » à perpète !

   

 

Charmoy-City, les pseudo-marquis je les botte dit le chat !.jpg

Charmoy-City, les pseudo-marquis je les botte dit le chat !.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, du 12 février 2020 (J+4074 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
11 février 2020 2 11 /02 /février /2020 03:00

AUXONNE : UN PATRIMOINE TOUJOURS À PROTÉGER  - du 11 février 2020 (J+4073 après le vote négatif fondateur)

      Auxonne ?! Tiens donc ! Oui, pour une fois nous parlons d’Auxonne du temps qu’Auxonne n’était pas encore Charmoy-City !

        La réunion concernant « Le Site patrimonial remarquable d’Auxonne » qui s’est tenue hier soir en  salle événementielle sous la présidence du maire d’Auxonne est loin d’avoir déplacé les foules. Tout au plus une bonne vingtaine de personnes.

     Cette rareté traduirait-elle une indifférence des habitants quant à l’avenir et à la protection d’un patrimoine local pourtant riche et qui, au-delà des monuments inscrits ou classés, comprend aussi les maisons des rues et des places du centre-bourg ?

     Pour avoir défendu ce patrimoine, et œuvré aux côtés de mon épouse à sa connaissance, j’avoue ressentir une certaine déception car il faut avouer que ce vieil Auxonne, que certains ne regardent même plus, hors des Journées du Patrimoine, a eu chaud.

     Dans un article du Bien Public du 18 novembre 2016. intitulé « AUXONNE CENTRE-BOURG La revitalisation prend forme » notre premier édile déclarait en effet à propos du patrimoine bâti local :

     « Auxonne a frôlé la catastrophe. Nous avons retrouvé, dans un grenier, un projet daté des années soixante qui prévoyait de raser la totalité du centre-ville pour y construire des HLM »      

       Il ne s’agit pas, pour une fois, d’une de ces galéjades, dont notre Raoul est volontiers coutumier !!

     Dans notre jeunesse, nous avons bien connu ce projet que nous avons contribué à barrer. Par bonheur, le projet avorta et  alla finir dans le seul lieu qui lui convenait : les poubelles de l’Histoire !

     Au milieu des années 1960, notre professeur de philosophie du Lycée Prieur, Pierre Camp intervint avec succès auprès d’André Malraux pour sauver l’Arsenal qui devait constituer la première victime du projet bulldozer. J’étais à ses côtés.

     Au début des années 2000, je reprenais la défense de l’Arsenal, alors restauré mais menacé, dans ses perspectives, pat un projet immobilier dans son voisinage immédiat.

      La sauvegarde du patrimoine ne va jamais de soi. La sensibilisation à sa beauté est une tâche permanente d’éducation. Le roman Notre-Dame de Paris de Victor Hugo contribua à sa manière à la restauration du monument-symbole aujourd’hui sinistré. Je sens que mon sérieux vous ennuie et vous étonne. Petite pause satirique à propos de Notre-Dame.

CHARMOY-CITY : DEUX CHÊNES POUR NOTRE-DAME - du 24 mai 2019

       Les curieux du patrimoine auxonnais, fussent-ils rares, retrouveront une foule de détails sur les deux défenses de l’Arsenal, celle des années 1960 et celle des années 2000, ainsi que sur sa construction, ses fonctions, ses productions et plein d’anecdotes curieuses… dans les numéros en ligne du Courrier de l’Arsenal (onglet en haut sur la page d’accueil)

http://auxonne.patrimoine.free.fr/actu/index.html

   Claudi a repris une illustration montrant le plan démentiel de mise aux normes béton du centre-bourg d’Auxonne

 

 

FLASH DERNIÈRE

     

      Ce matin Auxonne Info - Actus & Débats va au fossé.

     Rien de cassé au moins ? Non le pronostic vital ne semble pas engagé….

     On attend les commentaires des spécialistes du retaillage de fossés antichars… et autres batraciens choyés par  ce genre d’entretien au lézard, pardon au laser !

     Et puisqu’il est question d’hydraulique ou pour dire de façon savante que Hic jacet lepus (non c’est pas pour les chasseurs) Chantecler ressort son luxueux catalogue de « vannes »

    Faut le voir pour y croire !

ALBUM EXCURSION AU BASSIN ÉCRÊTEUR NUMÉRO 4

ALBUM CHARMOY-CITY : DÉBORDEMENTS EN TOUS GENRES 

        Au fait, "Xavier de Ligonnes" a définitivement disparu, on l’avait pourtant aperçu la dernière fois chez Auxonne Info - Actus & Débats  et sur le front de Saône. Il est peut-être tombé depuis dans un fossé !!

 

Un projet moisi dans le grenier de Charmoy-City.jpg

Un projet moisi dans le grenier de Charmoy-City.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 11 février 2020 (J+4073 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Urbanisme

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans urbanisme
10 février 2020 1 10 /02 /février /2020 03:00

CHARMOY-CITY : AU CMJ, SOUS LA HOULETTE, ON TROQUE ENFIN LA CHASUBLE POUR LE COSTUME D’ARLEQUIN - du 10 février 2020 (J+4072 après le vote négatif fondateur)

      Le CMJ, c’est le Conseil Municipal Jeunes

      Les curieux pourront en apprendre beaucoup sur les origines locales récentes du CMJ, son organisation, ses actions et, à propos de ces actions, sur la mystérieuse « Houlette » de notre titre, ainsi que sur la « chasuble » du même titre, dans l’ancien article mis en lien ci-dessous

CHARMOY-CITY : ENFIN DES NOUVELLES DU CMJ ! - du 09 mars 2018

   Pour d’aucuns « chasuble », et « Houlette » pourraient évoquer l’univers religieux…               

    Cependant, dans le cas présent, il n’est nullement question de religion, sinon peut-être de la secte des adorateurs du caddie de l’AAC, dont le grand prêtre vient de quitter nos brumes pour le soleil du midi !

CHARMOY-CITY : DÉROULER LE TAPIS ROUGE (1) - du 29 juin 2019

    

    Le CMJ, vous l’aurez remarqué ces temps derniers, on n’en parlait plus guère, et jusqu’à présent, il nous était impossible de  publier des nouvelles sur le sujet en empruntant notre titre à l’ancien article cité plus haut.

     Mais voilà que tout a changé, un bal masqué impromptu offert aux enfants du canton et proposé par le CMJ vient de défrayer la chronique.

     Le Bien Public en rendait compte hier après-midi en publiant l’article suivant, illustré d’un diaporama de photos 

« Côte-d'Or - Animation

Auxonne : bel après-midi costumé pour les enfants du canton

« Samedi après-midi, le conseil municipal des jeunes (CMJ) et le Défilé d'idées ont proposé un après-midi récréatif déguisé à la salle événementielle. Jeux, Piñata, danse et concours de déguisements étaient au programme. Plus de deux cent cinquante enfants ont pu jouer au chamboule tout, au Mölkky, à la roue ou encore essayer de casser la Piñata pour en faire tomber les surprises cachées à l'intérieur. »

     À la bonne heure ! Voilà donc une nouvelle et heureuse initiative à mettre au compte de notre belle jeunesse du CMJ et de son encadrement.

   Avouez que c’est tout de même plus sympa que de ramasser des papiers gras sous La Houlette et sous le prétentieux prétexte de « nettoyer le nature », cette pauvre nature qui a bien du plomb dans l’aile !

    Et puis surtout, ça fait moins de bruit que les « soirées mousse » sous les Halles

AVEC KOPAKABANA-CLUB, VOS NUITS SERONT PLUS BELLES À DÉCIBELS-SUR-SAÔNE du 07 juillet 2017

     Mais au fait, avez-vous consulté l’onglet CMJ sur le site officiel de notre belle ville ?

     Je vous fiche mon billet d’y trouver un quelconque « rapport » faisant état du projet d’après-midi costumé  concrétisé avant-hier. 

        De ce rapport, on aura sans doute fait des fleurs en papier !

       Au diable les rapports, un bal impromptu, c’est tout de même plus sympa !

       Claudi a tout compris ! Pas vrai ma Poulette ?!

 

BRÈVES (09/02 à 22h00)

 

Le trombinoscope d’« Une dynamique pour Auxonne » est enfin sorti de son anonymat.

La tempête est arrivée à point pour donner un peu de copie à une page facebook qui ne décoiffe plus guère et qui commence vraiment à pédaler dans la choucroute.

On ne peut pas être au four et au moulin !

Pas vrai !

https://www.youtube.com/watch?v=dozmiHL9bIs

 

FLASH DERNIÈRE

   Plus fort que la page facebook Auxonne Info - Actus & Débats, de  ce matin !

   « Comment envoyer une vache dans l’espace » !

https://www.youtube.com/watch?v=3ysJY-6x3rM

    L’irruption d’une vache dans le paysage nous rappelle « la Vache », animal fétiche d’un talentueux échotier, cher à notre premier édile et parti aujourd’hui sous des cieux limousins

LE NOUVELLISME DU CHARMOY : QUEL CHANTIER ! (4)- du 10 DÉCEMBRE 2015   

Charmoy-City, les petits lapins CMJ, sous la Houlette en poulette.jpg

Charmoy-City, les petits lapins CMJ, sous la Houlette en poulette.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 février 2020 (J+4072 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figure libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
9 février 2020 7 09 /02 /février /2020 09:11

CHARMOY-CITY  MUNICIPALES : DES SOUTIENS DECI DELATTE  - du 09 février 2020 (J+4071 après le vote négatif fondateur)

     Nous serons, pour une fois très bref. Presque un tweet !

       Ce matin, la page facebook Auxonne Info - Actus & Débatstoujours sur fond de photos des 3  listes pour les municipales, pose, cum grano salis et en substance, la question du soutien de Raoul Langlois à telle ou telle liste.

       À 08h30, un seul commentateur avait émis un avis, pour le moins sévère : «  A mon avis, cela n’amuse pas beaucoup de monde »

     Nous proposons d’élever le niveau en passant à l’échelon supérieur, celui du député.

     Claudi a déniché un document qui donne une réponse, malheureusement à titre rétrospectif…

      Et qui amusera peut-être, cette fois, l’auteur du commentataire cité plus haut …

Charmoy-City 2008, des soutiens deci delatte.jpg

Charmoy-City 2008, des soutiens deci delatte.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 9 février 2020 (J+4071 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Visions d’histoire

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais
8 février 2020 6 08 /02 /février /2020 03:00

CHARMOY-CITY : DE L’EAU DANS LE GAZ DU CÔTÉ D’AUXONNE  - du 08 février 2020 (J+4070 après le vote négatif fondateur)

       Le 30 janvier dernier, à l’occasion de sa participation à une action pédagogique dans l’une de nos écoles primaires, un photographe, co-auteur de l’ouvrage "Du côté d'Auxonne" postait sur sa page facebook le texte suivant :

« C'était une belle journée d'échange avec les enfants de l'école Jean Moulin à Auxonne autour de mon livre "Du côté d'Auxonne" ! »

     Un large prospectus de présentation de l’ouvrage illustrait  le propos, agrémenté de quelques photos prises en classe autour de l’ouvrage, dans le respect du droit à l’image.

     Affirmer que ce post ne puisse, en aucune manière, contribuer à la promotion de l’ouvrage et de son auteur, sur fond d’action pédagogique, serait pure naïveté ou mauvaise foi évidente.

     En tant que citoyen et contribuable d’une commune ayant sponsorisé l’ouvrage, en tant que commentateur de l’émergence du projet d’ouvrage et de ses vicissitudes à travers la presse et les rapports de notre conseil municipal, puis en tant que critique dubitatif du prétendu caractère « proustien » revendiqué de la partie textuelle, nous avons usé librement, et avec un humour plus ou moins apprécié, mais toujours largement documenté et argumenté, de notre liberté d’opinion et d’expression sur le sujet depuis septembre 2018.

     Par ailleurs, « cordonnier, pas plus haut que la chaussure », nous ne nous sommes jamais permis d’émettre un avis quel qu’il soit en ce qui concerne le travail photographique.

    La résurgence « scolaire » récente de l’ouvrage et plus particulièrement le post facebook du 30 janvier dernier de l’un de ses coauteurs, post mentionné plus haut et qui rendait compte de l’évènement pédagogique sur un mode quelque peu « promotionnel », et susceptible selon nous de « tirer la couverture vers l’ouvrage et l’un de ses co-auteurs » en concurrence avec la visée éducative, est la seule raison qui nous ait amené à reprendre récemment  la plume sur le sujet

CHARMOY-CITY : COUP DE CŒUR À L’OMBRE DES ÉCOLIER(E)S EN FLEURS - du 03 février  2020

    Hier, Le Bien Public rendait compte à son tour, sous le titre « AUXONNE Des écoliers au cœur de leur patrimoine avec un photographe »,  de l’évènement pédagogique en question.

      Force est de reconnaître que si l’article cite l’auteur et son ouvrage – on ne pouvait faire moins – on ne saurait néanmoins reprocher à l’article le caractère « promotionnel » du post.

     Nous en resterons là…

     La parution de l’article  dans une période électrisée par la campagne électorale vient néanmoins de susciter quelques échanges acidulés sur les réseaux sociaux.

     En l’espèce, il ne semble pas évident que cette fois, les débats autour de Proust aient constitué vraiment le cœur du sujet et que les personnes participant à ces échanges aient  même été bien au fait du contenu de l’ouvrage…

    À moins que ?

    Claudi illustre à sa manière l’épidémie de « proustite » qui risque d’infecter les scrutins à venir…

 

FLASH DERNIÈRE

   

    À l’heure de l’apéro, la page facebook Auxonne Info - Actus & Débats, sur fond de photos des 3  listes pour les municipales, subrepticement « enrichies » par l’intrusion d’un nouveau candidat, lançait cette grave question : « Où est Charlie ? ».

    Une question qui semble ornubiler (nous répétons ORNUBILER) déjà nos hameaux

     Les enfants des écoles devraient sous peu découvrir la réponse lors de la prochaine présentation de l’ouvrage éponyme par son auteur Martin H.

Verrons-nous donc à nouveau un ouvrage faire école en  s’égarant dans la campagne des municipales de Charmoy-City !?

Charmoy-City, campagne électorale, ça swingue du côté de chez Swann.jpg

Charmoy-City, campagne électorale, ça swingue du côté de chez Swann.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 8 février 2020 (J+4070 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Pédagogie littéraire

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Pédagogie littéraire
6 février 2020 4 06 /02 /février /2020 09:46

CHARMOY-CITY : UNE PEINTURE À L’EAU POUR LA MICRO-FOLIE DU CHÂTEAU ?  - du 06 février 2020 (J+4068 après le vote négatif fondateur)

    Le concept de Micro-Folie a été défini par l’actuel Ministère de la Culture, il s’agit d’un petit musée numérique à destination des populations tenues éloignées des expositions de peintures de Paris et des grandes métropoles où se pressent en foule quelques vrais amateurs et la foule des  bobos.

https://www.culture.gouv.fr/Sites-thematiques/Culture-et-territoires/Plan-Culture-pres-de-chez-vous/Micro-folies

     Un tel équipement est annoncé au programme d’un candidat dynamique local.

     Cette annonce nous  a d’ailleurs déjà inspiré plusieurs articles.

CHARMOY-CITY : MONA LISA AU CHÂTEAU  - du 15 DÉCEMBRE  2019

CHARMOY-CITY : À PROPOS DE JOCONDE ET DE TROMBINOSCOPES - du 18 Janvier  2019   

CHARMOY-CITY : LES CITOYENS MÉDUSÉS PAR LE FABLAB ! - du 24 Janvier  2020

    Après la Joconde, après le Radeau de la Méduse, une nouvelle toile vient d’apparaître ce matin sur la toile locale, plus précisément sur la page facebook Auxonne Info - Actus & Débats qui n’est plus à présenter.

     L’œuvre que nous pourrions qualifier de néo-figurative pourrait fort bien être intitulée :

Zéro de conduites ou Toujours moins d’(r)eau

     C’est certes moins léché que du Bouguereau, mais ça mérite sans doute, dans un souci de diversité culturelle d’être accroche au Château.

     Pas au Château d’eau, grand-père, au Château Louis XI !

    Un cadre idéal pour exposer les portraits de vedettes, comme nous l’a récemment démontré certain cliché de groupe. Non, rassurez-vous, il ne s’agissait pas de touristes venus de l’Empire du Milieu !

   Pour une fois Claudi, ne s’est pas fatigué, il s’est contenté de photographier l’œuvre talentueuse. À charge de revanche.

    Où va se nicher l’inspiration !

   C’est un article du Bien Public d’aujourd’hui intitulé « COTE-D’OR Travaux  La couleur de l’eau courante pose question à Auxonne » qui a inspiré l’artiste dont nous saluons le talent « d’à-propos ».

    Il envisage de l’offrir au futur maire ! Qui pourrait être une future maire !

    Finalement, tout ça c’est de l’eau de maire bien salée et amère !

 

FLASH DERNIÈRE

     Le catalogue quotidien d’une liste dynamique vient de s’enrichir aujourd’hui d’un « City-stade » destiné à un quartier périphérique.  

      Autrement dit, dans notre idiome français, d’un  terrain multisports, destiné aux sports de ballons, clos de palissades latérales basses empêchant les ballons de sortir et qui comporte généralement deux frontons dans lesquels sont intégrés des buts multisports, surmontés de paniers de basketball. Le terrain est pourvu en outre d'un filet central pouvant être installé à différentes hauteurs.

     Mais City-stade c’est tellement plus chic ! Comme Charmoy-City ! Décidément le franglais est en marche !

 

DERNIÈRE MINUTE (14h30)

    La page facebook Auxonne Info - Actus & Débats vient de diffuser, à propos d’ « eau noire » une lettre plutôt rassurante de SUEZ adressée au Maire d’Auxonne.

    En matière de politique éditoriale, n’est-ce pas, tout de même, se tirer une balle dans le pied, en se privant d’un sujet en or !

    Par bonheur, sur nos trottoirs, l’actualité canine apportera longtemps son lot quotidien ! Sinon, de quoi parlerait-on, nom d’un chien !

CHARMOY-CITY : UN FANTASME CHARMOYSIEN PERMANENT : LA CROTTE DE CHIEN

 

    

LE MOT DU LENDEMAIN (07/02)

     Et pendant ce temps-là,   « La Petite Torpille 2, le retour », poussive autant que mal inspirée poursuit sa marche en eau trouble, likée par un ex-conseiller de la majorité parti au soleil !!

Charmoy-City, la peinture à l'eau à la une.jpg

Charmoy-City, la peinture à l'eau à la une.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 06 février 2020 (J+4068 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Culture

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Culture