Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 05:00

CHARMOY-CITY : STRATÉGIE MERCATIQUE, DOMINICALE ET DYNAMIQUE - du 23 août 2020 (J+4267 après le vote négatif fondateur)

    Vous l’avez peut-être déjà deviné, il sera question dans cet article…. de marché du dimanche !

     Un tel sujet, pour un dimanche, me direz-vous, voilà qui est tout indiqué.

     Mais pourquoi ce titre pompeux : « stratégie mercatique, dominicale et dynamique »

     C’est très simple. Marché du dimanche, en italien, se dit : mercato della domenica

     Mercatique et dominical, c’est donc ce qui concerne les marchés du dimanche pour ceux et celles qui n’auraient pas compris, avant ce petit exercice de linguistique comparée !

    Oui mais alors, pourquoi « stratégie » ? On n’est pas à l’École de Guerre !

    Et encore, pourquoi « dynamique » ?

    Un peu de patience nous allons tout expliquer, en commençant par « dynamique », si vous le permettez.

        Pour ce faire, il nous suffira de nous référer à l’article du Bien Public d’hier 22 (version papier) intitulé : «  AUXONNE Vie locale Un nouveau marché dominical pour la ville ».

    Pour les adeptes de facebook que la lecture de plus de trois lignes en bon français fatigue, ils trouveront sans peine la réponse dans la photo de l’article représentant deux conseillères municipales de la liste majoritaire « Une dynamique pour Auxonne », membres du staff à l’initiative du marché.

    S’aventurant dans le texte, les plus curieux pourront découvrir cette précision de l’une des conseillères, et pas la moindre : « Cela faisait partie des objectifs annoncés dans notre programme ». Programme dynamique évidemment (C.Q.F.D.)

    Dans un encadré, l’article précise par ailleurs et en substance, que ce marché du dimanche ne devrait pas concurrencer le marché traditionnel du vendredi.

     En effet selon la 2ème adjointe, s’exprimant au sujet du marché du dimanche : « Un vrai choix qualitatif [a été fait]. Nous nous sommes focalisés sur des producteurs ou artisans du secteur ». En conséquence : « Ce n’est pas le même public qui est attendu les dimanches ».

     Un public endimanché sans doute ?

     Conclusion : Un marché top budget le vendredi,  et la poule au pot bio aux bons légumes du potager de la fermière, le dimanche…

   Et la « stratégie » alors ? On trouvera au moins deux lignes directrices de la manœuvre, toujours dans l’article.

    Le but premier poursuivi dans cette initiative serait, selon la 2ème adjointe, de permettre « aux habitants » d’« aller à la rencontre de ceux qui les nourrissent », et d’ajouter « c’est une vraie demande de la population »N’appartient-il pas aux élus d’accéder aux demandes de la population ?

     Panem et circenses ! (Du pain et des jeux !). Toujours d’actualité, la dynamique de la Rome antique !

    Un but secondaire, non négligeable, et qui justifie le lieu choisi pour la manifestation, est exprimé par la rédactrice de l’article en ces termes : « organiser le marché directement dans la rue principale […] permettra d’apporter un flux de clients juste devant les boutiques des commerçants, qui sont invités à ouvrir leur magasin ce jour-là ».

   En gros, pour les commerçants, une livraison opportune de clients potentiels, et comme tombés du ciel !

    Voilà un pari de dynamisation du commerce de centre-ville qui  reste à gagner et une manifestation qui pourrait être  pérennisée comme l’indique plus loin l’article.

   

     Il est vrai, que des paris, notre commerce de centre-ville en  connut jadis de plus hardis, mais pas toujours réussis.

     Témoin ce pari de notre ancien maire tenu en octobre 2014 devant les caméras :

    « Notre pari est de dire : si nous avons une grande surface, cela va attirer du monde, si les gens viennent à la grande surface, ils peuvent en profiter pour faire d’autres courses, d’autres achats sur la ville. C’est effectivement le point de désaccord avec l’Union commerciale qui, elle, pense plutôt qu’il y aura évasion. »

   Retrouvez ces paroles visionnaires, en live, à la fin d’une interview mémorable :

https://www.youtube.com/watch?v=4PMrRymYg5s&feature=youtu.be

    Claudi, un peu fatigué et qui compte bien, en plus, ne pas manquer la première du marché, s’est contenté de rafraîchir une image d’archives illustrant le fameux pari tenu du temps où commerçants et municipalité ne marchaient pas vraiment, comme à présent,  « la mano dans la mano »  pour une dynamique de marché en marche !

 

Charmoy-City, un pari langloisien peu concluant.jpg

Charmoy-City, un pari langloisien peu concluant.jpg

 

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 23 août 2020  (J+4267 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans revue de presse
22 août 2020 6 22 /08 /août /2020 10:01

CHARMOY-CITY DÉCROCHERA-T-ELLE BIENTÔT SA CEINTURE VERTE DYNAMIQUE ? (2) - du 22 août 2020 (J+4266 après le vote négatif fondateur)

       « Après l’écharpe tricolore, bientôt la ceinture verte dynamique ? »

       Telle est la question que nous posions dans un précédent article à propos d’un post de la page facebook du groupe majoritaire municipal Une dynamique pour Auxonne

CHARMOY-CITY DÉCROCHERA-T-ELLE BIENTÔT SA CEINTURE VERTE DYNAMIQUE ? (1) - du 17 août 2020     

     L’examen rapide du plan constituant l’illustration de notre précédent article a sans doute permis à nos lecteurs de juger de la crédibilité du projet. À toutes fins utiles nous le rediffusons en PDF avant de faire part de notre point de vue sur la question.

Quelques remarques en passant, au vu de ce plan :

   La zone 1 appartient en grande part au domaine militaire et n’est donc pas du ressort des compétences communales. Au demeurant, la reconstitution verte arborée de la ligne du Bastion du Signe passerait à travers un parking militaire, un parcours du combattant et des courts de tennis….

    La zone 2, en ce qui concerne le tronçon Nord allant jusqu’à la Porte de Comté, est de fait déjà arborée puisqu’elle correspond aux espaces verts de l’École Pasteur et du Square du Souvenir Français (dit « Jardin du Lion »). Pour la suite, la trace du front bastionné chemine entre voies publiques et espaces construits…

    La zone 3  est relative aux HLM du bord de Saône.  

   La trace du front bastionné à  figurer par une ligne d’arbres, prend ici l’actuelle Rue du Jeu de l’Arc en écharpe.

    Peine perdue puisque cette Rue du Jeu de l’Arc est déjà arborée !

    Quid à présent de l’idée dynamique : « Reproduire la ligne des anciens remparts de la ville par une ceinture d’arbres pour favoriser la biodiversité et apporter un écran de fraîcheur en ville... Une idée à développer. »

    Une idée green, certes à développer, mais, pour le coup,  pas commode à réaliser !

     Claudi qui est bon garçon, ne voudrait pas laisser ses lecteurs sur une triste impression.

    Il est allé chercher dans le passé un petit espace arboré à ressusciter sur l’actuelle place du 10ème R .I. !

      Bonne idée, mais ce grognon d’Arthur n’est pas d’accord !

CHARMOY-CITY : GRAND TOUR D’ÉTÉ DE NOS RONDS POINTS (2) - du 26 juillet 2020

P.S.

   On nous demande toujours avec insistance la suite de l’article

CHARMOY-CITY : CE QUE NOUS DISENT LES FAUX-PROFILS (1) - du 12 août 2020

    Patience, le coup est dans les tuyaux !

Charmoy-City, arborer l'emblavure et ses dorures .jpg

Charmoy-City, arborer l'emblavure et ses dorures .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 22 août 2020 (J+4266 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Environnement

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Environnement
21 août 2020 5 21 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY : «NOUS N’IRONS PLUS AU BOIS»  - du 21 août  2020 (J+4265 après le vote négatif fondateur)

    La forêt des Crochères, sa flore, sa faune, et toute la fine fleur de  son petit monde, à pied, à cheval et en voiture ne quitte décidément pas le hit-parade de  notre actualité.

      Hier déjà, à propos de Sénat et de sénateur

CHARMOY-CITY : CHASSE EN FORÊT DES CROCHÈRES POUR  LE « COMTE DE CHAMBORD » ?  - du 20 août  2020

     Et aujourd’hui encore, depuis qu’hier, la voix inspirée des hautes futaies nous a quittés…

     Chacun(e) aura pu, en effet, le remarquer : un grand trou s’est ouvert dans le paysage médiatique charmoysien !

       Car depuis hier matin, l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats a disparu de façon inexplicable des écrans, au grand dam des vrais amateurs.

    Accident de drone, chute inopinée dans le bac de nettoyage de pinceaux des Services Techniques après une dernière visite à la pinacothèque des Anciens Abattoirs ?

   Le mystère reste entier jusqu’à présent et les likers de service s’affolent, qui n’ont plus rien à liker sur cette page dynamique de qualité !

   Disparu le petit bijou, qu’en sirotant leur café matinal, dégustaient nos enthousiastes clients du « changement c’est maintenant » !

    Notre rédaction ne pouvait rester indifférente à la disparition inopinée d’un joyau de notre faune médiatique sylvicole, signe avant-coureur du naufrage de la planète !

    Les mares des Crochères sont à sec, la canicule a tout évaporé, et l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats évaporée itou, comme les dinosaures il y a 66 millions d’années !

    Quelle météorite dynamique, quel volcan en éruption obscurcissant de ses projections le firmament aura bien pu être  la cause de cette extinction subite qui vient de causer la stupeur des enthousiastes clients du « changement c’est maintenant » !

    En attendant, voilà tout un lectorat branché  privé de son pain intellectuel quotidien à liker en ingurgitant la dernière lampée du café matinal.

       Dans la campagne charmoysienne dynamisée, un cri unanime s’élève et monte vers le ciel d’été soudain obscurci par cette disparition inopinée : « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ! ».

     Notre Marquis, du coup, en est tout contrit ! Faut-il voir dans cette regrettable éclipse, un prélude à la fin d’un grand rêve pharaonique collectif ?

CHARMOY-CITY VU PAR LE MARQUIS : « IMMENSES CHANTIERS » ET « RESPONSABILITÉS ÉNORMES » - du 6 juillet 2020

     André Malraux, s’il était encore parmi nous, aurait sans doute  tiré de la triste nouvelle, une dynamique resucée de son œuvre Les chênes qu’on abat, transposée de Colombey, à  La Feuillée.

    

     Jusqu’à preuve du contraire, nous n’irons donc plus au bois, nous n’irons plus à la glandée sous les frondaisons du grand chêne médiatique de La Feuillée, lire les pages inspirées aux fragrances boisées de l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats.

     Arlette et Gaston le déplorent, tout comme leur vieux tonton déplora, en son temps, la disparition de La Famille Duraton, son incontournable feuilleton.

      Mais le« changement c’est maintenant »  s’est mis en marche et tant pis pour les bougons !

     Et puis, surtout, il nous reste encore l’ « Égout » !

CHARMOY-CITY : L’ «ÉGOUT DE LA PLACE DRAME » BIENTÔT ASSAINI ? - du 13 août 2020

Charmoy-City, fin de l'idylle forestière dynamique.jpg

Charmoy-City, fin de l'idylle forestière dynamique.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 21 août 2020 (J+4265 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
20 août 2020 4 20 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY : CHASSE EN FORÊT DES CROCHÈRES POUR  LE « COMTE DE CHAMBORD » ?  - du 20 août  2020 (J+4264 après le vote négatif fondateur)

     La forêt des Crochères, ce « poumon de la Région » n’est plus à présenter à nos lecteurs. Nous avions déjà évoqué cet ONR (Oxygénateur Naturel Régional) dans un article à présent ancien.

CHARMOY-CITY, UN DISCOURS QUI NE MANQUE PAS D’AIR - du 06 octobre 2018

      Le « Comte de Chambord », que nous évoquons par ailleurs dans notre titre, ne désigne  pas le Comte de Chambord de l’histoire, titre de courtoisie porté par Henri d’Artois (1820-1883), prétendant au trône de France sous le nom d’Henri V, et qui ne régna jamais.

        Car il n’est autre qu’un « titre de courtoisie », dont certains suggèrent qu’il pourrait convenir à Monsieur François Patriat, Président du Conseil d’orientation du Domaine national de Chambord,  personnalité du monde cynégétique en vue, et acteur du « Pacte de Chambord » évoqué , sous la plume de Bruno Jeudy, dans Paris Match du 29 octobre dernier.

https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Macron-les-chasseurs-et-le-pacte-de-Chambord-1655955

     Pour ainsi dire notre « Comte de Chambord », Grand Veneur en Macronie ! Taïaut ! Taïaut ! Sous les taillis, ou sous l’or des lambris !

 

          Ce « Comte de Chambord » à nous, n’est pas un prétendant au trône, il prétend seulement, à 77 ans, renouveler son siège de sénateur, si l’on en croit du moins publicsenat.fr du 31 juillet dernier.

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/senatoriales-2020-les-candidats-declares-en-campagne-184014

      Dans cette publication intitulée « Sénatoriales 2020 : les candidats déclarés en campagne », nous avons pu lire ainsi :

     « La pause estivale est l'occasion pour les sénateurs sortants de déclarer leur candidature et de battre campagne pour le scrutin de septembre. C'est le cas par exemple du président du groupe LR, Bruno Retailleau, ou celui du groupe LREM, François Patriat »

     .    Au paragraphe « François Patriat retente sa chance », le rédacteur de l’article poursuit :

 

   « Mais la tâche s’annonce très compliquée pour lui, pour ne pas dire impossible sur le papier. Le sénateur de Côte-d’Or a été réélu en 2014 en tant que socialiste. S’il a depuis rejoint LREM, ses grands électeurs n’ont pas suivi. »

    Et plus loin :

     « Il compte voir tous les maires de son département durant l’été. Ils sont [sic] pas moins de 700. « François Patriat vise la droite. C’est un chasseur qui chasse à droite », selon un élu socialiste, « c’est un président en campagne, il veut sauver sa peau ». »

     Virer de socialiste à LREM, voilà une politique au fusil à tirer dans les coins ! Coin-coin !

      Et de la chasse à courre à retourne-casaque !

      Soyons sûr que le postulant rabatteur n’oubliera pas de voir notre nouveau maire, autre chasseur multi-carte en politique, qui n’est pas pour lui un inconnu, comme l’attestent les photos des dossiers de presse !

CHARMOY-CITY : AU CREUX DE LA VAGUE DYNAMIQUE…  - du 18 août 2020

     Gageons donc qu’en Forêt des Crochères, notre Grand veneur, à retourne-casaque,  ne manquera pas de faire le plein de sa gibecière… pour se refaire !

 

FLASH DERNIÈRE

     L’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats est pour l’heure (ce matin à 07h30) injoignable….

     Égarée dans notre grande forêt, comme le petit Poucet ?   C’est pas drone !!!

     On ne désespère pas de retrouver ce précieux média, cheville ouvrière de l’information charmoysienne en langue de bois !

 

Charmoy-City, mieux vaut quérir des voix en voiture que de partir courir la hure.jpg

Charmoy-City, mieux vaut quérir des voix en voiture que de partir courir la hure.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 20 août 2020 (J+4264 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Propos de campagne

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Propos de campagne
18 août 2020 2 18 /08 /août /2020 10:00

CHARMOY-CITY : AU CREUX DE LA VAGUE DYNAMIQUE…  - du 18 août 2020 (J+4262 après le vote négatif fondateur)

    La sécheresse sévit sur la campagne désolée : prairies pelées, champs lessivés par les arrosages, ruisseaux à sec…

     Temps de vaches maigres…

     Sur les réseaux sociaux dynamiques, le débat est en panne, on y aspire pourtant déjà à la fraîcheur à l’ombre d’arbres en projet !

CHARMOY-CITY DÉCROCHERA-T-ELLE BIENTÔT SA CEINTURE VERTE DYNAMIQUE ? (1) - du 17 août 2020

     En attendant le conseil municipal du 26 à l’ombre des carafes bien fraîches !!!

CHARMOY-CITY : AU CONSEIL, SÉANCES CHAUDES ET CARAFES FRAÎCHES - du 14 août 2020

     Pour l’heure, c’est l’étiage à tous les étages de la nébuleuse facebookienne dynamique !

     Dominique a lâché sa kalash  (pas sa rafale !) et le Marquis s’est assoupi !

CHARMOY-CITY : CE QUE NOUS DISENT LES FAUX-PROFILS (1) - du 12 août 2020

     Ne désespérons pas toutefois, les sénatoriales approchent Pro Gloria et Patria !

    Voilà qui arrange bien Claudi qui va pouvoir passer aujourd’hui, en remballe, une vieille illustration, tirée de l’article ci-dessous !

CHARMOY-CITY : FAUT-IL CLASSER DÉFINITIVEMENT LE STÉRÉOTYPE « EN MARCHE » ?- du 09 mars  2020

    Il faut parfois savoir suivre la tendance !  Et prendre le train-train en marche !

   Nous avons pensé qu’à part notre bon maire, beaucoup de Charmoysien(ne)s ignoraient sans doute qui est Laetitia Avia, posant, sur la photo, à la dextre du vénérable François Patriat.

Charmoy-City, en marche vers les sénatoriales .jpg

Charmoy-City, en marche vers les sénatoriales .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 18 août 2020 (J+4262 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Feuilleton 3 Figures libres
17 août 2020 1 17 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY DÉCROCHERA-T-ELLE BIENTÔT SA CEINTURE VERTE DYNAMIQUE ? (1) - du 17 août 2020 (J+4261 après le vote négatif fondateur)

    Après l’écharpe tricolore, bientôt la ceinture verte dynamique ?

    La page facebook du groupe majoritaire municipal Une dynamique pour Auxonne lançait récemment cette idée presque aussi verte que la chandelle verte du Père Ubu :

  « Reproduire la ligne des anciens remparts de la ville par une ceinture d’arbres pour favoriser la biodiversité et apporter un écran de fraîcheur en ville... Une idée à développer. »

    

        Une kyrielle de likers inconditionnels se précipitait aussitôt pour liker cette dernière idée…Sans toutefois la développer par des commentaires pertinents. Si cette fois le projet reste à maîtriser, le voilà pour le coup déjà « plébiscité » !!!

CHARMOY-CITY : UN PROJET « MAÎTRISÉ » ET « PLÉBISCITÉ » - du 4 août 2020

     Devant un tel concert gratuit de bénis OUI-OUI presse-bouton sur la couture du pantalon, Chantecler a souhaité apporter une contribution plus réaliste et moins pavlovienne.

     Le lecteur jugera sur pièce.

     De quoi s’agit-il tout d’abord ?

    Aux termes du post évoqué plus haut, il s’agirait d’un projet consistant à « Reproduire la ligne des anciens remparts de la ville par une ceinture d’arbres »

   Dans notre hypothèse de travail, nous retiendrons comme interprétation de l’expression «  ligne des anciens remparts de la ville » la signification suivante : ligne, aujourd’hui virtuelle, matérialisée à l’origine par les segments de fortifications démolis au début du 20ème siècle.         

      Dans un précédent article, à propos d’un projet pharamineux, conçu au sein des Trente Glorieuses, de rénovation « pelleteuse-béton » de l’habitat ancien du centre-ville, nous avions ressuscité l’image de ces démolitions « à la pioche » d’une partie des « anciens remparts de la ville ». L’illustration de l’article en lien ci-dessous immortalise la démolition de la pointe du Bastion de Kehl.

CHARMOY-CITY : 50 ANS AVANT LE ¨PROJET DE REVITALISATION DOUCE, UN PROJET DE RÉNOVATION DURE  - du 03 mars 2018

     Notre illustrateur Claudi a emprunté aujourd’hui, comme fond d’image, un plan relatif au patrimoine militaire disparu ou encore subsistant de notre bonne ville  (document de travail).

      Sur ce plan, il a figuré 3 zones qui, selon nous, pourraient être concernées par la création d’une « ceinture d’arbres » discontinue visant à « reproduire la ligne des anciens remparts » interrompue par les démolitions « 1900 » dans ces zones.

       Les parties préservées de l’enceinte, généralement arborées, n’ont pas été prises en compte dans notre hypothèse de travail.

      Pour votre confort de lecture, nous diffusons aussi l’illustration du jour en PDF

       À suivre pour plus de détails…

Charmoy-City, projet de renaissance verte sur les traces de remparts disparus.jpg

Charmoy-City, projet de renaissance verte sur les traces de remparts disparus.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 17 août 2020 (J+4261 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Environnement

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Environnement
14 août 2020 5 14 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY : AU CONSEIL, SÉANCES CHAUDES ET CARAFES FRAÎCHES - du 14 août 2020 (J+4258 après le vote négatif fondateur)

    Avec la nouvelle équipe municipale, les carafes en verre sont arrivées au conseil pour le plus grand bien de Dame Nature, si l’on en croit du moins notre 7ème adjoint en charge de la nature qui n’aura pas manqué de souligner le fait.

CHARMOY-CITY : LE CONSEIL DU 10 PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE - du 12 juillet 2020

CHARMOY-CITY : CARAFES ET COMMUNICATION - du 13 juillet 2020

    Ce mois d’août est très chaud, et la rue de la Soif n’est pas qu’à Brest, elle est partout ! Dans les rues, et jusque dans les squares !

    Dans un bric-à-brac, Claudi a dégotté une vieille « carafe coloniale ».

    Horreur !

     Oui, le verre de l’objet porte en relief l’inscription « Carafe coloniale/ Recommandée/Par le corps médical »

     Il ne l’a pas pour autant cassée !  Détruire les souvenirs du passé ne permet pas pour autant de le réformer !

    On déboulonne trop souvent des idoles, pour en installer d’autres.

     Ce modèle de carafe, comporte un (gros) « doigt de gant » soufflé, pénétrant dans l’intérieur de la carafe.

     Le dispositif permet d’introduire des glaçons pour rafraîchir, sans qu’ils fondent dans la boisson et la diluent.

    On imagine les colons, transpirant au cercle le soir – comme dans un roman de Simenon ou de Conrad – et cultivant leur « œuf colonial » (non, ce n’est pas le casque, mais le gros foie !) au « lait de panthère » (anisette).

      De telles carafes, rebaptisées opportunément « conviviales », pourraient contribuer, par ces chaleurs d’été,  à rafraîchir nos édiles assoiffé(e)s.

    Une idée fablab pour nos leaders novateurs entrepeneuriaux et dynamiques. !

CHARMOY-CITY : LES CITOYENS MÉDUSÉS PAR LE FABLAB ! - du 24 Janvier  2020

     Claudi leur présente humblement, aujourd’hui, cet objet du désir par temps de soif !

Charmoy-City, carafes fraîcheur pour conseil en canicule.jpg

Charmoy-City, carafes fraîcheur pour conseil en canicule.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 14 août 2020 (J+4258 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
13 août 2020 4 13 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY : L’ «ÉGOUT DE LA PLACE DRAME » BIENTÔT ASSAINI ? - du 13 août 2020 (J+4257 après le vote négatif fondateur)

     La rumeur est dans l’air. L’arrêté d’assainissement serait à la signature. Elle interviendra, paraît-il, dès que le BIC rétractable édilitaire du signataire aura été retrouvé.

     C’est un fait que la canicule n’aura fait qu’aggraver, depuis le début de ce mois, les remugles remontant de l’« Égout de la Place Drame », ce cloaque vétuste et vibrionnant qui a déjà fait l’objet de plusieurs de nos chroniques.

    Le lecteur curieux pourra retrouver  celles-ci, à partir des liens ci-dessous :

CHARMOY-CITY : L’ULTRACRÉPIDARIANISME SÉVIT À PRÉSENT DANS L’ « ÉGOUT » - du 10 août 2020

CHARMOY-CITY : ŒDIPE DANS L’ « ÉGOUT » - du 09 août 2020

     Anticipant l’exécution de cet assainissement, Claudi a illustré pour vous un scénario possible.

     Il se murmure par ailleurs, qu’un marché aurait été passé avec un entrepreneur de la ville allemande de Hameln. Mais d’aucuns prétendent que c’est du pipeau.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Joueur_de_fl%C3%BBte_de_Hamelin

      Une vieille légende que notre blog évoquait déjà il y a bien longtemps à propos de la consultation attrape-gogos, exercice de démocratie participatatatative du 27 juin 2010.

  DIE ZAUBERFLÖTE ( LA FLÛTE ENCHANTEE) - du 15 décembre 2012

   Les curieux pourront retrouver l’impayable appel au peuple convoquant à l’évènement. Un modèle du genre !

     Et les faux-profils alors ? C’est pour quand la suite ?

CHARMOY-CITY : CE QUE NOUS DISENT LES FAUX-PROFILS (1) - du 12 août 2020

    Patience, chaque chose en son temps ! La kalash à Dominique du PKK, ça arrache, et ça vaut une bonne goulash !

    À chaque jour suffit sa peine ! Il y aura une suite, promis les copains ! Et pour le coup pas en latin mon gros lapin !

    Nous avons encore un morceau de choix à mettre au menu, mais pour l’heure, n’abusons pas des bonnes choses ! En bon viandard, nous avons un gros gibier bien saignant au congèl ! Nous le servirons en temps utile ! Même si Charles attend ! Le gros gourmand !

    Un ragout de rats échaudés, en plein été, c’est déjà lourd à digérer !

 

FLASH DERNIÈRE

   Lu dans l’incontournable page facebook  Auxonne Info - Actus & Débats :

« Les services techniques se sont récemment équipés d'une station de lavage pour le nettoyage des outils de peinture ».

   On pourrait ajouter que le rédacteur de la page a depuis quelque temps oublié son cerveau à la station de lavage hydrodynamique pour les outils conceptuels intracrâniens.

    Ce que traduit fort bien notre Auvergnat en nous parlant de « verglas » !

   Pour l’incontournable page facebook  Auxonne Info - Actus & Débats, de la liberté d’expression, vient de sonner le glas !

    Voici venu le temps, pour notre chroniqueur, boisé et fringant, d’avaler les couleuvres ! Plus belle la vie !

   Bon appétit !  Tout l’égout sont dans la nature !

 

Charmoy-City, ragout de rats sous la Place d'Armes.jpg

Charmoy-City, ragout de rats sous la Place d'Armes.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 13 août 2020 (J+4257 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Brèves

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais
12 août 2020 3 12 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY : CE QUE NOUS DISENT LES FAUX-PROFILS (1) - du 12 août 2020 (J+4256 après le vote négatif fondateur)

    Cette série, qui comprendra au moins deux articles, sera consacrée à l’examen de quelques faux-profils relativement aux réflexions que peuvent inspirer, à un esprit curieux et imaginatif, les noms ainsi que les photos de ces faux-profils.

    À l’origine de cette nouvelle étude, un récent commentaire d’un faux-profil prénommé Alphonse Donatien, posté sur Auxonne, l'Echo de la Place d'Armes, à propos du bulletin n°9. Rendons donc à Alphonse, ce qui est à Alphonse !

    Sur ce commentaire, nous reviendrons plus loin !

    Hormis la publication de ce commentaire, nous ne reviendrons pas aujourd’hui à l’examen détaillé de commentaires d’autres faux-profils.

    Travail que nous avons pu déjà entreprendre par ailleurs, à propos de l’un de nos faux-profils de prédilection !

CHARMOY-CITY : LE MARQUIS A PONDU SON DERNIER RAPPORT - du 30 juin 2020

   Nous ferons toutefois encore une exception en ce qui concerne un post du 14 février dernier de notre Marquis. Post dans lequel il défend sa théorie du « pseudonymat ».

    Chacun(e) pourra prendre connaissance de son contenu, de ses arguments, de ses sous-entendus sous le masque, mais nous ne perdrons pas notre temps à commenter cette prose qui renferme d’ailleurs une allusion à propos du faux-profil Alphonse Donatien

    Rappelons que notre sujet du jour concerne les  « réflexions que peuvent inspirer, à un esprit curieux et imaginatif, les noms ainsi que les photos de certains faux-profils ».

     L’amateur de faux-profil modeste, et qui vise simplement à se protéger, adoptera sans doute prudemment un nom de faux-profil neutre, ainsi qu’une photo banale (une fleur, son chien…), voire pas de photo du tout. Nom et photo non connotés ou absente, qui n’inciteront pas l’utilisateur à gamberger, au-delà de la lecture des commentaires, sur les connotations induites par le nom et la photo.

    Mais il est aussi  des faux-profils moins discrets, plus baroques voire carrément surprenants !

       Passons à présent, comme nous l’avons annoncé plus haut, à l’éclairage inédit (pas les leds des « hameaux » vantées par l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats décidément de plus en plus captivante !) que vient justement d’apporter Alphonse Donatien, sur la photo de profil d’un faux-profil prénommé Dominique et qui semble être, au vu de ses récents commentaires, celui d’une baigneuse très dynamique.

    Les curieux voudront bien se reporter au PDF d’un montage que nous avons réalisé et qui combine la recherche d’Alphonse Donatien (haut du document) et la nôtre induite par la première (bas du document). Surprenant !

    On espère au moins que « Dominique » ne se baigne pas avec sa kalash !

    Voilà un faux-profil prudent, et pas du tout connoté pour une amateure de faux-profil modeste !

     Le PKK,  et l’AK47, rien que ça !

     La suite au prochain numéro…

 

Charmoy-City, idées pour gloseurs en mal de faux-profil.jpg

Charmoy-City, idées pour gloseurs en mal de faux-profil.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 12 août 2020 (J+4256 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions
11 août 2020 2 11 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY : UN BON PAPIER, RIEN DE TEL POUR RELANCER L’AUDIENCE ! - du 11 août 2020 (J+4255 après le vote négatif fondateur)

     En ces temps de canicule et de vacances, quand des médias fléchit l’audience, l’animal médiatique doit faire face.

     Naguère, il pouvait encore se dire : « Un bon papier, rien de tel pour relancer l’audience ! ».

     Mais en nos temps d’éructations et d’onomatopées, de réactions viscérales, quand plus de trois lignes de lecture sont un effort hors de mesure, le bon papier reste en carafe !

     Niqué d’avance le bon papier avec sa belle orthographe de la douce France !

     Le bon papier ne se lit plus, le papier gras fait ses choux gras !

     Recette : Photographiez un papier gras, une canette de Coca-Cola, deux ou trois mouchoirs en papier, et voilà votre article branlé !

   L’article à peine posté, c’est déjà le réchauffement médiatique, les commentaires arrivent en clique !

    La pollution visible des sagouins qui balancent dans tous les beaux coins, ça impressionne toujours le pékin à la ramasse !

   Les ramasseurs arrivent en masse !

    Et comme au concours de pêche, on passera à la balance ! La bonne conscience au kilo ou au litre, comme les moules ! En pus qu’tu ramasses, en pus qu’c’est sensass !

    Et la pollution invisible : les néonicotinoïdes, les oxydes d’azote, l’ozone qui ramone les bronches, les perturbateurs endocriniens ? Tout ça c’est rien !

    C’est vraiment rien mon gros lapin ?

    Tu comprends mec, moi je veux une photo vite fait, j’fais pas des thèses dans des labos. J’ai pas de temps à perdre ! Mon espèce protégée à moi, c’est le commentaire au compteur !  Il faut qu’elle prolifère dans ma biosphère !

     Alors tu m’as compris, pour faire de l’audience : du papier rance, de la canette, un point c’est tout !

    Le déchet radioactif, le pesticide, c’est pour les ceusses qui font des bons papiers, trop compliqués, qu’on ne lit pas !

   

 Précision :

     Cet article n’a bien entendu aucun rapport, d’aucune sorte, avec une récente et très poignante publication de l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats.

 

Notre petite fleur pour les ramasseurs :

     À destination des challengers du ramassage, et autres « Trashs busters » vichyssois signalés de façon fort opportune par notre sympathique Auvergnat, nous proposons une lecture de quelques-uns de nos meilleurs papiers relatifs à l’engouement local pour le ramassage.

    On ne pourra nous accuser de critiquer notre nouvelle municipalité !

 

CHARMOY-CITY : NETTOYONS LA NATURE, SCRAPPONS LA TERRE ARABLE ET RAMASSONS LES MÉGOTS  - du 19 septembre 2017

 

CHARMOY-CITY : GREEN WASHING PUBLICITAIRE, LE RETOUR - du 15 septembre 2018

 

CHARMOY-CITY : UN GRAND MÉNAGE QUI N’AURA PAS FAIT LA UNE- du 08 octobre 2018

 

CHARMOY-CITY : DES KILOS ET DES LITRES - du 18 novembre 2019

 

    Claudi, en vacances à Davos pour quelques jours, se repose  d’une saison animée et respire, loin de « l’égout », l’air salutaire de La Montagne magique.

      Nos lecteurs devront donc  se contenter d’une deuxième diffusion.

 

FLASH DERNIÈRE

   Un mot sur la dernière du Marquis, ce coucou du commentaire anonyme, qui ne fait pas cocorico, n’a aucune audience sur sa page, et qui va pondre ses commentaires dans le nid des autres, comme Dominique de Villers-l’Église, la baigneuse en barbotteuse !

     On avait d’abord surpris le Marquis à pondre sa devinette laborieuse dans le cloaque de « l’égout ». En pure perte ! Manque de pot ! L’œuf est tombé dans un pot de peinture rempli de patates ! Patatrac !

CHARMOY-CITY : ŒDIPE DANS L’ « ÉGOUT » - du 09 août 2020

  Et voilà qu’il vient de pondre un œuf de sa science arithmético-dynamique chez Auxonne Ville d’Avenir. Ce Marquis n’a vraiment aucune gêne !

 

ON A TROUVÉ UN STYLO DYNAMIC DANS L’ « ÉGOUT » !

Charmoy-City nettoyons la nature des kilos et des litres.jpg

Charmoy-City nettoyons la nature des kilos et des litres.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 11 août 2020 (J+4255 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres