Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 02:00

 

CHARMOY-CITY : LE NOUVEAU CHÊNE DYNAMIQUE  DE LA FORÊT DE BROCÉLIANDE - du 29 juin 2020 (J+4212 après le vote négatif fondateur)

   Dans la feuillée d’une forêt de légende, hier soir, un chêne a poussé son dernier rameau.   

    Merlin l’enchanteur, ses talents et ses sortilèges ont suscité dans les urnes une grosse pluie de feuilles de chêne, symboles de la victoire….

     Du 60/40 ! Une victoire massive en chêne massif, il faut le reconnaître. Pas vrai Charles ! Pour la com, c’est sûr, vous êtes pas des glands !

CHARMOY-CITY : DERNIER COUP DE PEINTURE POUR RAFRAÎCHIR LE CHÊNE - du 28 juin 2020

    Claudi a planté pour ses lecteurs l’image définitive du nouveau chêne à l’orée dorée  de la nouvelle ère dynamique et participatatative à la mode de Mulhouse.

CHARMOY-CITY : IDYLLE PARTICIPATATATIVE AU PAYS DES CIGOGNES - du 25 juin 2020

    Le réveil d’Auxonne, « la belle endormie » aux nuits mouvementées, va pouvoir enfin commencer.

    Voici venu le temps magique de Merlin et de ses poulains !

Charmoy-City, le chêne dynamique de la forêt municipale.jpg

Charmoy-City, le chêne dynamique de la forêt municipale.jpg

FLASH DERNIÈRE

    Le Bien Public titre ce matin : « AUXONNE Municipales Jacques-François Coiquil rafle la mise, nettement »

    Sa martingale, un patient travail de fourmi : « nous avons beaucoup travaillé sur les listes d’émargement à la rencontre des personnes qui n’étaient pas venues au premier tour » selon les propos du candidat  rapportés dans l’article.

   Article qui présente, par ailleurs, le candidat  comme « ancien socialiste, qui a également été le représentant d’En marche sur le territoire », mais qui déclare ne plus l’être.

     Conclusion : après en marche, le démarchage

    Ajoutons encore à cela une communication peaufinée et un packaging inspiré, à la dijonnaise ! Le rêve s’amène !

Le logo, Dijon c'est capitale, fait école dans la capitale de l'oignon.jpg

Le logo, Dijon c'est capitale, fait école dans la capitale de l'oignon.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 29 juin 2020 (J+4212 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 03:00

CHARMOY-CITY : DERNIER COUP DE PEINTURE POUR RAFRAÎCHIR LE CHÊNE - du 28 juin 2020 (J+4211après le vote négatif fondateur)

   Avant-hier nous parlions d’appartement à rafraîchir

CHARMOY-CITY : APPARTEMENT  À RAFRAÎCHIR EN VILLE - du 26 juin 2020

    Ce soir, dernière finition, il restera à grimper à l’échelle pour donner le dernier coup de peinture en bleu- blanc-rouge sur le chêne légendaire de la forêt électorale…

CHARMOY-CITY : FUSIONS ET EFFUSIONS DANS LES BRANCHES DU CHÊNE ÉLECTORAL - du 1er juin 2020

    Alors, ce soir, peintres à vos seaux et à vos pinceaux !

    Et pour les heureux  vainqueurs : « La main dessus ! »…

CHARMOY-CITY : LA MAIN DESSUS, LA MAIN À LA PÂTE ET LA MAINMISE - du 10 mai 2019

    Et après le chêne, au boulot !

 

Charmoy-City,peintres à vossot et à vos pinceaux.jpg

Charmoy-City,peintres à vossot et à vos pinceaux.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 28 juin 2020 (J+4211 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 19:26

CHARMOY-CITY : APPARTEMENT  À RAFRAÎCHIR EN VILLE - du 26 juin 2020 (J+4209 après le vote négatif fondateur)

   Un leader dynamique dans la campagne, mais qui habite en ville, et qui, par ailleurs, déplore en ligne les clabaudages dont il serait la cible, précise dans sa déclaration chercher « un appartement à rénover ou à rafraîchir ».

     Claudi, qui est un homme du passé, et pas comme Charles de la Feuillée un poulain de la génération montante, mais qui, comme Charles de la Feuillée de la génération montante, adore les vieilleries auxonnaises, a pensé faire plaisir, sans illusion, au mentor de Charles.

   Nous savons que Charles appréciera le document et qu’il jugera de l’agrément de l’appartement qui offre une écurie….pour les poulains. Et une chambre pour la bonne !

     Dans le temps, l’appartement est plutôt 1900, mais dans l’espace il est dans le quartier d’élection actuel du mentor, entre « clairon et carillon », en clair entre le sabre et le goupillon.

AUXONNE : DEUX SOUVENIRS DES ARNOULPH ENTRE CLAIRON ET CARILLON- du 24 février  2020

   Quant au mentor, plus soucieux visiblement de remonter le score que de remonter le temps (« Le passé est un phare et non un port » (proshloe, eto majak, no ne port)) et donc résolument tourné vers l’avenir il mettra sans doute cette mômerie, pas pire que celles de son poulain Charles, au compte de la sénilité de Claudi !

    Notre rédaction travaille à haut régime et a déjà publié un article « alsacien » ce matin. Coup double exceptionnel !

CHARMOY-CITY : IDYLLE PARTICIPATATATIVE AU PAYS DES CIGOGNES - du 26 juin 2020

  Mais au fait, on n’entend plus le Marquis ? Il est mort aux pluches ?

CHARMOY-CITY : LA POLICE DE CARACTÈRES DU MARQUIS IMPUISSANTE FACE AUX HOOLIGANS - du 25 juin 2020

 

FLASH DERNIÈRE

    Une petite trouvaille à l’improviste du côté d’Alain Proviste : les dures réalités du métier de candidat ! Il faut savoir se vendre, voilà au moins un commerce qui est bien reparti mon Kiki !

    Chantecler n’est pas sectaire, dans cette pochade en vidéo chacun pourra faire son marché, ou en prendre plein son panier.

https://www.youtube.com/watch?v=mVIHTFD5etg&feature=youtu.be&fbclid=IwAR3Riszl3289BV-ojkYf5cSxGYLTNQzDZhfR-29FFi7s5nBfkCIOP9cVPGg

    Attention ! À lire avec les yeux du monde d’avant ! La vidéo date de mai 2019 et si l’on faisait déjà campagne avec des boniments, on le faisait  aussi sans prendre de gants !

 

Charmoy-City, appartement à rafraîchir en ville.JPG

Charmoy-City, appartement à rafraîchir en ville.JPG

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 26 juin 2020 (J+4209 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Propos de campagne

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Propos de campagne
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 07:00

CHARMOY-CITY : IDYLLE PARTICIPATATATIVE AU PAYS DES CIGOGNES - du 26 juin 2020 (J+4209 après le vote négatif fondateur)

   Comme chacun sait les vidéos du groupe Auxonne Ville d’Avenir ne sont pas terribles. Là-dessus, le Marquis a rendu son verdict, et n’étant pas nous-même expert en communication, nous hésiterons à faire mentir ses doctes propos.

    En matière de vidéos, la dynamique se révèle objectivement plus experte. Nous l’avions d’ailleurs reconnu (Chic ! une voix de plus pour dimanche !)

CHARMOY-CITY : V COMME VANNOIS,  COMME VIDÉO… ET COMME VICTOIRE ? - du 11 mars  2020

    Claudi connaît bien le Haut-Rhin (68), où il passa quelques lointaines et belles années de sa  jeunesse.

« LES CIGOGNES SONT DE RETOUR » - du 29 NOVEMBRE 2014

      Du coup, il n’a pas manqué de remarquer une des dernières vidéos diffusées par la dynamique.

      Certes, elle n’a pas cette patte inimitable et ce brio enjoué (avec ou sans prompteur) des vidéos de la maison dynamique, mais une chose est certaine cependant, elle provient visiblement du pays de cigognes.

       C’est au hasard des décors extérieurs de la vidéo proposée et bien léchée (pour le coup un travail de pro pas une bidouille approximative et venteuse du studio Fabrix)  que Claudi a reconnu son lieu d’origine : Mulhouse. Milhüsa, comme on disait là-bas

      Et dans ce décor patrimonial typique, un patchwork  citoyen de quartier, beaucoup plus crédible sans doute, que certain « patchwork d’opposants » évoqué dans un tract récent, dernier jet de la dynamique (in cauda venenum), concourt à « tracer l’avenir » de son quartier par sa participation active. Il est toujours permis de rêver !

     Interrogé sur le contenu discursif de l’œuvre et son louable but, Claudi faisant une moue amusée et  dubitative, s’est abstenu de tout commentaire.

     À consommer néanmoins sans modération

https://www.facebook.com/unedynamiquepourauxonne/videos/304025617388616/

    Et puisqu’en Alsace, comme dans l’« intérieur » (le reste de la France, comme les vieux du cru le désignent là-bas), tout finit par des chansons, nous proposons un tube tout indiqué pour cette fin de campagne….

    Ben oui !!! La chanson traditionnelle  alsacienne par excellence ! Le ban bourguignons des Alsacos mon coco ! Une chanson pour faire la fête à la mode de Mulhouse !

     Le Hans dans le trou à moustiques c’est le drame d’un monsieur toujours dans l’entre-deux, qui veut être là et ailleurs, une métaphore, entre autres, du destin alsacien…

http://emig.free.fr/ALSACE/index.html

 

Charmoy-city, une cigogne dynamique venue d'Alsace.jpg

Charmoy-city, une cigogne dynamique venue d'Alsace.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 26 juin 2020 (J+4209 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Propos de campagne

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Propos de campagne
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 07:00

CHARMOY-CITY : LA POLICE DE CARACTÈRES DU MARQUIS IMPUISSANTE FACE AUX HOOLIGANS - du 25 juin 2020 (J+4208 après le vote négatif fondateur)

     L’heure est sécuritaire…mais que fait la police de caractères ?

     Nous avons adoré un passage d’un commentaire de Monsieur P.F., relatif au problème de maquillage d’affiches électorales, et découvert sur un site de bon ton qui, de ce fléau s’indignait.

   Et nous le relayons volontiers.

 « Ne voyons là que le désœuvrement de quelques gogos. D'ailleurs, si il y a des personnes qui s'ennuient à ce point, qu'ils jettent un œil sur le nouveau feuilleton du jour, le Marquis et le coq c'est à mourir de rire. »

    Ce franc aveu de bonne humeur de Monsieur P.F incite le « bloggeur obsédé », désigné comme tel par le Marquis, à poursuivre son feuilleton.

     Le vrai secret d’un rédacteur de feuilleton  n’est-il pas, en effet, de poursuivre ?

    À l’attention des lecteurs qui voudraient reprendre le fil de notre feuilleton, nous les renvoyons au dernier épisode de celui-ci, côté coq

CHARMOY-CITY : ESTHÈTE DE MARQUIS - du 24 juin

   Nous espérons enfin que  notre illustration du jour aux bons soins de Claudi sera appréciée, même par le Marquis bien que, se contentant de pérorer sans illustrer, notre aristocrate de l’analyse avoue de fait un déficit communicationnel iconique véritablement pathétique, tare rédhibitoire qu’on ne saurait nous imputer.

    Symboliquement, cette illustration est aussi pour nous un clin d’œil à la naissance  de notre blog le 18 juin 2010. Dix ans déjà ! Les curieux qui seraient tentés de se pencher sur son berceau sont invités à relire

CHANTECLER A CINQ ANS - du 18 JUIN 2015

    S’ils ne savent toujours pas d’où parle le Marquis, du moins apprendront-ils d’où est né Chantecler, le « bloggeur obsédé », obsédé certes, mais rien moins qu’anonyme !!!

    Enfin, les vrais fans, ceux qui voudraient retourner carrément  à la source, liront encore avec profit notre première publication du 18 juin 2010 (on a les 18 juin qu’on peut, mon bon Monsieur !) et qui fut diffusée sur papier grâce à l’appui de l’Union commerciale d’alors, qui a bien changé et fondu depuis…

 

FLASH DERNIÈRE

    Article du Bien Public ce matin qui titre « AUXONNE Municipales Les Auxonnais iront-ils voter dimanche ? » . Pleine page, un contenant confortable au vu du contenu.

    L’un des candidats illustra naguère ses propos de campagne en ligne par ce proverbe russe : « Le passé est un phare et non un port » (proshloe, eto majak, no ne port).

CHARMOY-CITY : CONTRE L’IMMOBILISME, DÉCOLLEZ AVEC COROL’AIR- du 8 juin 2020

   Une locution russe pourrait cette fois convenir à propos de l’impression générale laissée par notre lecture matinale : « Verser du vide dans du creux » (perelivátʹ iz pustóvo v poróžneje)

https://sites.google.com/site/frazslovar/perpliv

Charmoy-city, la marque jaune a encore sévi.jpg

Charmoy-city, la marque jaune a encore sévi.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 25 juin 2020 (J+4208 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
24 juin 2020 3 24 /06 /juin /2020 07:00

CHARMOY-CITY : ESTHÈTE DE MARQUIS - du 24 juin 2020 (J+4207 après le vote négatif fondateur)

    Plus je lis et relis les productions du Marquis, plus je me dis qu’elles sont un esthète avisé, d’un homme de goût, plein d’entregent et de rondeur.

       Sans doute fut-il nourri dans le sérail des bobos dijonnais, où la cravate est malvenue et le rasage de près prohibé, car il ne partage pas ces manières disgracieuses, et parfois rugueuses, qu’ont souvent les Charmoysien(ne)s mal dégrossi(e)s et mal fagoté(e)s, dont modestement je suis. Dommage qu’il soit fana du masque !

     Dommage qu’il se terre ainsi dans l’anonymat. Il gagnerait tant à se faire connaître. Et l’on ne peut imaginer que nos concitoyen(ne)s distingué(e)s qui likent ses brillants propos n’ait pas eu l’insigne privilège de le connaître personnellement et de participer aux raouts de son salon, ou de son boudoir. Le cercle du Marquis doit être un cercle très huppé.

       C’est en effet un homme dont l’écriture révèle des manières policées, un expert en polices de caractères, un communicant brillant qui en impose par ses lumières comme il vient de nous le démontrer encore récemment dans  son dernier post. Un post surplombant, objectif, « au-dessus de la mêlée ».     

       Et qui sait reconnaître la qualité de certaines productions de campagne, tout en ayant la modestie de ne pas en revendiquer le génie inspirateur.

https://www.facebook.com/marquis.desade.37051579/posts/290964655361742     

    Alors si dans ses raouts, il régale aussi brillamment qu’il pérore et qu’il glose, pour le gourmand que je suis, l’eau  m'en vient déjà la bouche, mais aussi les larmes aux yeux, de réaliser que j’y trouverai toujours porte close !

     Un démenti, je ne suis pas le Marquis, bruit qui courut par nos rues pourtant il y a plus d’un an ! Mésaventure qui arriva encore à d’autres…

CHARMOY-CITY : LA MAIN DESSUS, LA MAIN À LA PÂTE ET LA MAINMISE - du 10 mai 2019

     Une chose cloche cependant, chez ce communicant averti, chez cet esthète avisé, chez cet homme de goût, plein d’entregent et de rondeur…. Laquelle ?  Notre Marquis a une photo de profil franchement  trop gore, ma chère !

CHARMOY-CITY : LE MARQUIS POURSUIVI PAR LA POLICE… DES CARACTÈRES - du 23 juin 2020

    Cet homme de goût, plein d’entregent et de rondeur et si policé, cacherait-il au fond de son anonymat un fieffé provocateur, un ennemi résolu des bonnes mœurs et de la bonne société bourgeoise ? On n’ose le croire !!!

   Pour mettre fin à ce soupçon qui, à notre sens le dessert dans une bonne réception de sa communication, par ailleurs brillante, nous lui suggérons d’amender avantageusement son profil en l’agrémentant de cet accessoire de bon aloi que porte si bien la fine fleur municipale dijonnaise et qui semble avoir fait chez nous un groupe d’imitateurs dynamiques et de bon goût.

    Cet accessoire adoucirait quelque peu le trait cruel qui défigure son profil.

   Conseil de communication gratuit, qui ne sera pas facturé par Chantecler !

 

FLASH DERNIÈRE

      Le Marquis c’est dépassé, une nouvelle étoile monte à présent dans le firmament dynamique tenant dignement le haut de l’affiche !

     Avec le soutien et la force de Xavier, le jeune et fringant gravier dans la chaussure de Monsieur Vauchey, et son puissant commentaire homologué, Jacques-François est sûr de gagner !

DERNIÈRE MINUTE  

   Tiens, tiens, le commentaire a été retiré !

   Quel dommage !

Charmoy-City,  côté Marquis, une Justine réparée c'est capital.jpg

Charmoy-City, côté Marquis, une Justine réparée c'est capital.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, du 24 juin 2020 (J+4207 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions
23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 08:43

CHARMOY-CITY : LE MARQUIS POURSUIVI PAR LA POLICE… DES CARACTÈRES - du 23 juin 2020 (J+4206 après le vote négatif fondateur)

     

     Nous avions vu hier comment un commentaire innocent, mais non sans fautes, avait déclenché récemment chez notre Marquis une nouvelle crise d’urticaire !  

CHARMOY-CITY : CHANTECLER, ALLUMEUR DE RÉVERBÈRE ? - du 22 juin 2020

    Vous avouerez que la campagne n’est pas proprement passionnante. Et voilà qu’à présent une bande de jeunes (et moins jeunes) thuriféraires dynamiques chantent les louanges de leur leader charismatique, et laissant le programme au placard, nous  promettent une nouvelle mentalité !

   Non ! Je vous le garantis, ce culte n’est pas à confondre avec celui que célèbrent les sectateurs du Marquis !

       Célébrer le culte du Marquis, un culte adapté au pseudo sulfureux qu’il a choisi, c’est l’affaire de Chantecler. Sur un mode très sadien, Chantecler avait provoqué en février dernier, une première crise d’urticaire littéraire sous la forme d’une défense et illustration du pseudo !

      Aujourd’hui votre serviteur, « bloggeur hyper-obsédé » (merci Marquis !),  fait en toute libéralité la promotion gratuite de ce texte canonique du Marquis, post diffusé le 14 février 2020 sur sa page facebook :

 

« MARQUIS NE SORT PAS DU MAQUIS !

 

Pour faire suite à ce titre transformé, du 12 février dernier par un bloggeur hyper-obsédé, nous voici plongés dans l’obscurité du « pseudonymat ».

 

Mais que diable ! Pourquoi s’exprimer au travers un pseudonyme ?

 

 En fait, tout dépend des motivations.

 Si nous excluons toutes les visées malsaines, telles les insultes ou le harcèlement, celui-ci a l’avantage de vous plonger à la fois dans un espace de liberté et de sécurité.

 S’il permet plus de liberté d'expression et surtout beaucoup moins d'autocensure, il assure également de pouvoir témoigner sans craindre des répercussions sur sa vie privée ou professionnelle.

 

Qui mettrait son véritable nom sur un site de rencontres ?

 

Mais passé outre ces propos, le plus important reste avant tout le débat.

 

Ainsi prétexter l’anonymat pour réfuter tout dialogue avec un pseudonyme est une occasion inespérée pour masquer à son tour son incapacité intellectuelle d’argumenter.

 (Le greffon du cœur de région se reconnaîtra)

 

Que vous vous appelez Fabrice, Jacques ou Donatien, ce n’est uniquement que le débat qui importe.

 Le nom ne sert que de cible aux opposants de la liberté d’expression et de l’évolution intellectuelle ».

   

     Chacun (e) jugera, selon ses critères, de la pertinence du propos qui tentait de répondre à notre article du 12 février dernier.

CHARMOY-CITY : MARQUIS, SORS DU MAQUIS !  - du 12 février 2020

    Ne soyons cependant pas trop sévère, faisons preuve de largeur d’idées. Après tout, les temps et les mentalités  changent et entre un « site de rencontres » et une campagne électorale il n’y a peut-être qu’un pas !

    Avec Claudi, aujourd’hui, découvrez Justine, qui s’y entend en matière d’obsessions, et le « bloggeur hyper-obsédé ». La police des caractères s’est déjà saisie de l’affaire !

 

Charmoy-City, Justine et le bloggeur hyper-obsédé.jpg

Charmoy-City, Justine et le bloggeur hyper-obsédé.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, du 23 juin 2020 (J+4206 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 05:00

CHARMOY-CITY : CHANTECLER, ALLUMEUR DE RÉVERBÈRE ? - du 22 juin 2020 (J+4205 après le vote négatif fondateur)

 

Petit prélude indispensable

     Chacun se souvient de l’évènement…. 

     Le 9 juin dernier à 08h22 l’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats postait :

« Une pause s'impose [….] Reprise le 28 au soir avec l'annonce des résultats ».

     Compte-tenu de sa haute portée (non, pas la  portée de chatons, ils sont adorables les mignons ! Et ça change un peu de la bouillie pour les chats qu’on nous sert au menu sur cette page), compte-tenu de sa haute portée, donc, nous réagissions alors à l’évènement

CHARMOY-CITY : LA RADIO « LIBRE » FEUILLÉE, CŒUR DE CHÊNE SUSPEND SES ÉMISSIONS - du 10 juin 2020

    Mais chassez le naturel, comme le « poulain », mon gros lapin, il revient au galop !

    En effet, nonobstant cette pause annoncée, une quinzaine de commentaires continuèrent de s’agréger au « dernier post » avant la « pause », qui se révéla au bout du compte ne pas être le dernier !

     Quelle histoire ! Le dernier post, c’est comme le dernier verre, il est toujours long à venir, on a toujours tendance à remettre ça ! On arrose, on arrose, la vie n’est pas si rose !

     Trêve de plaisanterie ! Fermez le ban !

https://www.youtube.com/watch?v=y0zhqkDe1n4

     Au nombre de cette quinzaine de commentaires, les 3 derniers datés du 19 devaient retenir notre attention et motiver l’actuel article et son titre.

 

    Le premier de ces trois derniers commentaires était une longue analyse de notre anonyme et docte Marquis.

    Faisant suite à ce long discours,  mais dans une forme beaucoup plus libre et concise, Madame D.G. posait cette question à  l’anonyme et docte Marquis :

« Sa vous gêne pas de vous faire toujours allumé par chantecler ? »

 

Très à l’aise, notre anonyme et docte Marquis répliquait alors en termes recherchés et sybillins :

 

« Bonsoir

Pas du tout.

Certaines personnes sont brillantes aux yeux des autres.

Pour cela, elles utilisent leur sens de l’analyse, leur créativité et leur énergie.

 

Certaines personnes voudraient être brillantes aux yeux des autres.

Pour cela, elles utilisent seulement le génie de nos illustres disparus pour s’éclabousser d’un peu de leur génie.

Elles pensent ainsi sûrement être brillantes aux yeux des autres.

 

Dans la vie, il y a ce que l’on est, ce que l’on voudrait être, ce que l’on croit être et ce que vous êtes pour les autres. 

Ne vous trompez pas, jamais aucune de ces appréciations ne coïncide. »

 

    Se non è vero è ben trovato !  Ou plus simplement pour que tout le monde pige bien : « Wouahhh ! Pareil baratin, ça vous en bouche un coin ! »

    Coin ! Coin ! fait le coq Chantecler, pour le coup « allumeur de réverbère ».

    Allumeur de réverbère ? Oui, allumeur de réverbère, car pour reprendre les termes de la question de Madame D.G., si Chantecler « allume » l’anonyme et docte Marquis, c’est pour éclairer la campagne, car en allumant l’anonyme et docte Marquis, c’est  un prestigieux réverbère qu’il « allume », un réverbère qui éclaire brillamment  la campagne ! Car aux dires même du Marquis dans sa réponse à  Madame D.G. :

« Certaines personnes sont brillantes aux yeux des autres.

Pour cela, elles utilisent leur sens de l’analyse, leur créativité et leur énergie. »

     Et par cette lumière brillante nous voilà tous subjugués, éblouis, éclaboussés par le génie qui, anonymement, verbeusement, objectivement et gratuitement la dispense !

     Rappelons maintenant que Chantecler, personnage de la pièce éponyme d’Edmond Rostand (1910), n’est, au demeurant qu’un coq,  un peu naïf, allumeur d’un réverbère cosmique, et qui croit que c’est son chant qui fait se lever le soleil !! Quel benêt ce Chantecler !

   Alors votre serviteur, fidèle à son coq-fétiche, trop benêt lui aussi pour jouir des commodités de l’anonymat sous un pseudo sulfureux qui sent plus la frousse que le soufre, s’écrie à son tour, ravi : « Et si j’allume ainsi l’anonyme Marquis, c’est pour que  ses lumières, si doctes, nous éclairent »

       Je dédie, pour finir, cet article à Madame D.G. qui en dépit de son orthographe approximative m’a profondément inspiré !

    Ce qui vient à point nommé faire mentir ce méchant trait si mal ajusté de l’anonyme et docte Marquis selon lequel :

« Certaines personnes voudraient être brillantes aux yeux des autres.

Pour cela, elles utilisent seulement le génie de nos illustres disparus pour s’éclabousser d’un peu de leur génie.

Elles pensent ainsi sûrement être brillantes aux yeux des autres. »

    Pour le coup, voilà notre éclabousseur, éclaboussé et son pompeux discours (anonyme) bien cabossé !

  

    Pendant que nous y sommes, rappelons à propos de lumières, de soleil et de réverbère ce proverbe :

« Le passé est un phare et non un port » qui plaît sans doute beaucoup à notre « réverbère »

CHARMOY-CITY : CONTRE L’IMMOBILISME, DÉCOLLEZ AVEC COROL’AIR- du 8 juin 2020

Charmoy-city, Chantecler dévoile sa version 2020.jpg

Charmoy-city, Chantecler dévoile sa version 2020.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 22 juin 2020 (J+4205 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres   

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 00:41

CHARMOY-CITY : LE PETIT TRAIN S’EN VA DANS LA CAMPAGNE - du 20 juin 2020 (J+4203 après le vote négatif fondateur)

   Côtoyant la boutique éphémère, la métaphore ferroviaire incisive est une des dernières trouvailles de notre liste dynamique.

   À la tête de son convoi, toutefois, le « mécano de la dynamique », se montre beaucoup moins captivant que Le mécano de la générale !!

     Et ce, même si le Marquis incognito  peaufine d’impeccables analyses objectives autant que créatives, confortablement calé à l’écart dans le fauteuil d’une voiture pullman !

https://benshi.fr/films/le-mecano-de-la-generale/141

    On dit qu’en France tout finit plutôt par des chansons !

    C’est peut-être vrai, et c’est en tout cas plus gai que des analyses de chef de cabinet !

    Aussi proposons-nous à notre « mécano de la dynamique » et à sa « locomotive », une  petite chanson pour accompagner son périple vers une voie royale ou de garage ! Tout ça, c’est affaire d’orientation au poste d’aiguillage des urnes. Pas vrai, mon poulain ?

CHARMOY-CITY : LE CHEVAL DE TROIE DE LECLERC NE MISERA PAS SUR LE « POULAIN DE MACRON » - du 19 juin 2020

    Écoutez-la bien, elle vaut son pesant de bulletins !

https://www.youtube.com/watch?v=UOm4gCZca-w

 

P.S.

    Ne soyons pas sectaires, notre Raoul, lui aussi, aime bien les locomotives

UNE  VÉRITABLE  LOCOMOTIVE - du 02 novembre 2012

CHARMOY-CITY : HÔTEL DE LA RUE DU CHARMOY. ON SOLDE !!! (2) - du 10 décembre 2018

Charmoy-City, le petit train s'en va dans la campagne.jpg

Charmoy-City, le petit train s'en va dans la campagne.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 20 juin 2020 (J+4203 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Chansons

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Chansons
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 03:00

CHARMOY-CITY : LE CHEVAL DE TROIE DE LECLERC NE MISERA PAS SUR LE « POULAIN DE MACRON » - du 19 juin 2020 (J+4202 après le vote négatif fondateur)

 

     Le Bien Public publiait hier un court article en ligne intitulé « Second tour à Auxonne : le maire sortant a fait son choix »

     Selon les termes de l’article, ce vote de monsieur Langlois sera un vote « contre » puisqu’il y déclare :   « Je ne voterai pas pour un candidat mais contre l’un d’entre eux ».

     Et de préciser pour conclure : «  […] Je ne voterai pas pour Emmanuel Macron dont Jacques-François Coiquil est le poulain au niveau local ».

     Pour le derby municipal du 28 prochain, Monsieur Langlois ne misera donc pas sur le candidat qu’il qualifie de « poulain de Macron ».

CHARMOY-CITY : FAUT-IL CLASSER DÉFINITIVEMENT LE STÉRÉOTYPE « EN MARCHE » ?- du 09 mars  2020

    Le « Flambi local » de 2014 est devenu le « poulain de Macron ».  Je vous suggère à ce propos une intéressante marche au rétroviseur

MÉTAMORPHOSES  - du 26 février 2014

     On attend à présent le résultat des courses.

     Inspiré par la métaphore hippique de Raoul, Claudi  a  sorti de son magasin d’accessoires un vieux cheval de Troie.

     Dans ce cheval de Troie, ma foi très matois, chacun  reconnaîtra un serviteur indéfectible de l’enseigne Leclerc qui apporta toujours de l’eau au moulin de l’enseigne, et qui,  par des prodiges d’industrie déployés pendant la douzaine d’années de son  double-règne, prétendit revitaliser notre centre-bourg en posant dans sa périphérie un complexe commercial qui devrait bientôt atteindre plus de 7 000 m2 !!!

CHARMOY-CITY : « DEUX POIDS, DEUX MESURES » AU CHARMOY ? (3)  - du 21 DÉCEMBRE  2019

FLASH DERNIÈRE

   Relayé par Radio Feuillée qui fait une fausse pause, le Marquis masqué, toujours sous les apparences de l’objectivité, continue de remplir le picotin du « poulain ». Et les gogos aux ordres likent aussitôt le laïus, impressionné(e)s sans doute par la correction de la forme du discours, si rare en nos contrées !

      Qu’est-ce-qui cause bien not’Marquis du châtiau, not’bon maître ! C’est pas le genre à confondre « quoi qu’il » et « quoiqu’il » !

    Au fait, Marquis, le programme dynamique ne prévoit pas d’écurie pour le « poulain » !

« Allo, Martin, quelle nouvelle ? »

https://www.youtube.com/watch?v=T5WdpSPeQUE

 

 

Charmoy-City, Le cheval de Troie de Leclerc ne misera pas sur  le poulain de Macron.jpg

Charmoy-City, Le cheval de Troie de Leclerc ne misera pas sur le poulain de Macron.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 19 juin 2020 (J+4202 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse