Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

22 janvier 2022 6 22 /01 /janvier /2022 12:11

UN ROHMER  INÉDIT : LA VDV, LE MAIRE ET LA MÉDIATHÈQUE - du 22 janvier 2022 (J+4782 après le vote négatif fondateur)

Éric Rohmer d’accord on connaît, on adore même son film L’arbre, le maire et la médiathèque

Mais VDV ??? VDV Kézaco ???

VDV (Vidéo De Vœux), tel est le dernier concept charmoysien communicationnel brièvement esquissé dans notre dernier article « aquatique »

CHARMOY-CITY : REMOUS AUTOUR D’UN JACUZZI - du 20 janvier 2022

VDV ! Un concept à étudier pour mieux le cerner dans sa mutabilité. Un concept dynamique en mouvement et en marche que tout honnête homme bien informé de notre cité ne saurait à présent ignorer.

Contemplant la vidéothèque « dynamique » déjà bien assortie, tout bon citoyen peut mesurer la volonté communicante d’un groupe qui, pour le coup, sait nous faire du cinéma !

Ce n’est certes ni du Rohmer ni même du Luchini , mais dans les chaumières, paraît que qu’ça commence à faire vraiment du bruit.

Notre rédaction qui ne compte pas d’expert en matière de communication vous propose, pour apporter sa pierre à l’édifice, un petit travail pratique, une brève étude comparative des VDV 2021et 2022.

Et puisqu’avec ces œuvrettes vidéastiques nous entrons de plein-pied dans « la  société du spectacle » nous porterons notre regard sur deux éléments essentiels d’un spectacle : le décor et les acteurs.

Jamais deux sans trois dit le proverbe, il doit y avoir un troisième élément ! Effectivement, le troisième élément, c’est le spectateur, celui qu’il convient de séduire ! Le spectateur, c’est le citoyen lambda devant son écran qui like et commente à l’encan !

Dans la VDV 2021, la scénographie comporte deux décors successifs: au premier acte sur fond de drapeaux tricolores ou étoilés le bureau de notre premier édile, acteur unique de cet acte, siégeant dans son nouveau fauteuil.

Dans l’acte suivant, dont le décor est le mur en pierres apparentes du fond de la salle du conseil avec sa Marianne, on voit entrer en scène successivement sept conseillers municipaux ou conseillères au nombre desquel(le)s six adjoint(e)s.

Dans la VDV 2022, hormis les incrustations épisodiques, un seul décor apparaît cette fois, et c’est un autre mur de la salle du conseil, deux fenêtres sur cour, une plante verte et le portrait du Président. Debout devant ce décor, un seul acteur à présent, notre premier édile.

Unité de lieu et unité d’acteur. Notre premier édile a quitté ses lunettes et le fauteuil de son bureau et laissé les autres acteurs en coulisse. Pour faire court, une VDV en solo !

D’accord Chantecler on a compris, on a vu la VDV, et puis le maire comme dans le titre de Rohmer : L’arbre, le maire et la médiathèque, mais la médiathèque annoncée, où est-elle ?

La médiathèque ? On en parle justement dans les VDV !!

Dans la première surtout ! La VDV 2021 !

https://www.facebook.com/VilleAuxonne/videos/3570626966367455

Laissons la parole aux adjoints...

L’adjoint chargé des finances et du budget déclare à ce propos : « Le projet de la médiathèque initié par l’ancienne municipalité va suivre son cours. C’est un lourd investissement, le projet avoisine les 2,4 millions d’euros plus le coût de fonctionnement. Le reste à charge, pour la commune sera plus important que prévu. Vu les sommes engagées, nous estimons que ce projet ne peut pas être utilisé, comme une simple médiathèque. Nous allons élargir son champ d’utilisation, en faisant de ce lieu un point central, regroupant tous les services aux Auxonnais. Les finances de la ville seront gérées avec vigilance. »

Et l’adjointe chargée des affaires culturelles de l’animation/ festivals et jumelages, de poursuivre : « Effectivement, plus qu’une médiathèque, nous avons fait le choix politique de modifier cet espace pour en faire un lieu plus ouvert et plus dynamique qui accueillera un premier espace pour la population dans un esprit de maison des services »

Dans la VDV 2022, notre premier édile, un an plus tard, poursuivra fièrement en solo et en ces termes : « Et je suis très fier de vous annoncer que l’année 2022 sera l’année de démarrage des travaux de notre médiathèque, un lieu repensé qui accueillera tous les Auxonnais, un lieu d’échanges, de loisirs et de savoirs, accessible à toutes et à tous. »

https://www.facebook.com/623794234468991/videos/419579539913436

Remarquons en passant qu’échanges et loisirs priment, dans l’ordre de l’énoncé, sur les savoirs...

À la bonne heure ! Voilà tout le monde rassuré à propos de cette médiathèque conviviale et ludique, maison du peuple fourre-tout, qui nous emmène bien loin de ce titre explosif du Bien Public du 24 septembre dernier qui annonçait : « AUXONNE Le budget pour la médiathèque explose ; le projet remis en cause ? »

EXPLOSION MÉDIATIQUE À CHARMOY-CITY - du 29 septembre 2021

Le projet ne sera donc pas remis en cause !

Pas de rupture explosive, tout juste une réévaluation raisonnée pour un « lieu repensé »…

Réflexion faite, si Rohmer était encore là, se donnerait-il la peine d’en faire un film ??

Claudi, quant à lui, pour son illustration, se contente pour aujourd’hui d’une rediffusion…

 

Bibliothèque Xavier Girault , le Fonds inaccessible B.jpg

Bibliothèque Xavier Girault , le Fonds inaccessible B.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 22 janvier 2022 (J+4784 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Côté cinéma

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Côté Cinéma
20 janvier 2022 4 20 /01 /janvier /2022 18:59

CHARMOY-CITY : REMOUS AUTOUR D’UN JACUZZI - du 20 janvier 2022 (J+4782 après le vote négatif fondateur)

Une actualité locale pléthorique en matière de plans sur la comète nous amène à interrompre le parcours historique de notre grande rue, devenue en ce début d’année le théâtre de l’imaginaire de notre municipalité.

Nous reprendrons dès que possible la publication de cette série pour faire suite au précédent épisode.

CHARMOY-CITY : PROJETS ET SOUVENIRS DANS LA GRANDE RUE (2) - du 18 janvier 2022

Dès avant-hier, grâce la VDV (Vidéo De Vœux) de notre municipalité, les citoyens auxonnais avaient pu voir « l’embellissement avancer ».

https://www.facebook.com/623794234468991/videos/419579539913436

Dans l’article de ce jour du Bien Public (AUXONNE Grande rue, médiathèque : le centre-ville va évoluer) les citoyens obsolètes peu branchés et collés au papier auront pu se rattraper grâce à la photo et au texte imprimé.

Ils auront pu pallier ainsi leur isolement communicationnel et leur difficulté d’accès à la VDV. Car, pour cette année du moins, elle ne sera point encore diffusée à tous les carrefours de notre bonne ville sous l’incontournable caméra de surveillance. Patience, bonnes gens, le progrès est en marche !

CHARMOY-CITY :  LE SALON  DE LA VIDÉOSURVEILLANCE  BAT SON PLEIN  -  du 16 Janvier  2020

Un point cependant, de ces nombreux projets, point évoqué par ailleurs au dernier conseil municipal, ne figure ni dans la VDV, ni dans l’article du jour du Bien Public.

Il restait donc à l’opposition municipale à l’aborder. Et voilà notre opposition partie à l’abordage… de la piscine !

C’est donc après une année de silence, que l’avenir de la piscine revient sur le devant de l’actualité !

https://www.facebook.com/Auxonnevilledavenir

Cet avenir avait été précédemment évoqué en page 5 du numéro 69 d’Inf’Auxonne de janvier 2021

Puis repris à l’identique le 17 février sur la page facebook officielle de la Ville d’Auxonne.

Notre blog s’en était fait l’écho dès le lendemain.

CHARMOY-CITY AQUATIQUE : HORIZON 2023, PISCINE OUVERTE OU PISCINE COUVERTE ?- du 18 février 2021

Et c’est donc à présent, après une année passée en eau dormante et une activité débordante de la commission travaux, que le serpent de mer refait surface !

Vous qui regrettez les baignades « nature », revivez un instant le temps d’Auxonne-Plage. Loin du « monde totalement administré » que l’on nous vante !

UNE PLAGE OUBLIÉE À CHARMOY-CITY (2ème diffusion) - du 12 juin 2020

 

Charmoy-City, quand on pouvait se baigner en toute sécurité.jpg

Charmoy-City, quand on pouvait se baigner en toute sécurité.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 20 janvier 2022 (J+4782 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Sport nautique

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Sport nautique
18 janvier 2022 2 18 /01 /janvier /2022 13:08

CHARMOY-CITY : PROJETS ET SOUVENIRS DANS LA GRANDE RUE (2) - du 18 janvier 2022 (J+4780 après le vote négatif fondateur)

Nous tournant à nouveau vers le passé, nous poursuivons aujourd’hui la diffusion de notre série PROJETS ET SOUVENIRS DANS LA GRANDE RUE entamée le 6 janvier dernier

CHARMOY-CITY : PROJETS ET SOUVENIRS DANS LA GRANDE RUE (1) - du 6 janvier 2022

Elle avait été interrompue depuis par diverses actualités tant municipales que médicales

CHARMOY-CITY  : DU PAIN SUR LA PLANCHE POUR 2022- du 10 janvier 2022

CHARMOY-CITY : UN PRATICIEN BIEN PARTI ! - du 14 janvier 2022

CHARMOY-CITY : NOUVEAUX BULLETINS POUR DE NOUVEAUX DÉPARTS - du 16 janvier 2022

Comme nous l’avions noté dans le premier épisode de la présente série, la photo de « couverture » de la page facebook de notre municipalité s’est ouverte, avec la nouvelle année, sur une perspective prometteuse de notre grande rue.

Plus modestement, sans grands frais et sans grand renfort de cabinets de tout poil, notre présente série permettra au curieux de sillonner notre grande rue « à la recherche du temps perdu ».

Un(e) Auxonnais(e) de 1922 revenant hanter notre grande rue n’y trouverait pas de grand de changement dans l’alignement des façades. Au pied de ces façades, qui lui paraîtraient encore familières, très rares sont cependant les locaux qui n’ont pas depuis changé d’affectation et notre Auxonnais(e) de 1922 aurait bien peu de chance de retrouver à la même adresse son bistrot, son épicerie ou sa boulangerie préférée.

À ce propos, les nostalgiques pourront se reporter à l’ouvrage collectif (ISBN : 978-2-35722-053-9) paru en 2015 sous l’égide de « L’Association Écomusée du Maraîchage et des Traditions populaires du Val De Saône » et intitulé AUXONNE VOYAGE DANS LE TEMPS Balade dans les rues commerçantes.

Toutefois, le bouleversement commercial qu’a connu depuis un siècle notre artère principale, ne s’est pas pour autant accompagné d’un bouleversement architectural. En effet, seules 3 façades de la grande rue de 1922 ont été entièrement reconstruites ou radicalement modifiées depuis.

Les immeubles anciens des 48 et 50 rue Antoine Masson sièges de L’Hôtel du Grand Cerf et de son annexe dansante « Le Bambi » ont été ravagés par un incendie dans les années 70 du siècle dernier. Dans les années qui suivirent ils furent entièrement démolis, remplacés par un immeuble entièrement neuf.

La façade du 79 rue Antoine Masson, (actuelle Boucherie-Charcuterie Vautrin), immeuble dévasté lors de la libération d’Auxonne en septembre 1944 et un temps désaffecté, a totalement perdu son aspect initial après le réaménagement du bâtiment en cabinet médical.

À ce propos, on pourra se reporter à l’un de nos anciens articles illustré de plusieurs vues de ce bâtiment. Cet article comporte en outre des perspectives plus larges de l’entrée de ville côté Dole, profondément modifiée de 1944 à nos jours, comme on pourra le constater.

HISTOIRE DE LA POSTE, QUAND AUXONNE N’ÉTAIT PAS ENCORE CHARMOY-CITY - du 20 OCTOBRE 2019

Notre illustration du jour sera consacrée justement à cette entrée et à son aspect général au début du siècle dernier.

Nous la diffusons par ailleurs en PDF pour une meilleure lecture

Entrer à Auxonne.jpg

Entrer à Auxonne.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 18 janvier 2022 (J+4780 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Rétrospective et prospective

 

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Rétrospective et prospective
16 janvier 2022 7 16 /01 /janvier /2022 19:00

CHARMOY-CITY : NOUVEAUX BULLETINS POUR DE NOUVEAUX DÉPARTS - du 16 janvier 2022 (J+4778 après le vote négatif fondateur)

Tous les bons citoyens charmoysiens connaissent à présent cette citation de Proust : « Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. »

Plus prosaïquement nous leur proposerons aujourd’hui cet adage : «  À nouveau maire, nouveau bulletin »

La page facebook officielle de notre bonne ville nous permettait hier de le vérifier, qui annonçait la parution et la distribution prochaine du bulletin Inf’Auxonne n° 73 dans une nouvelle présentation.

La page de couverture de ce numéro « new look » figure d’ailleurs déjà dans l’illustration du post à la suite d’une série de couvertures de bulletins municipaux parus dans les dernières décennies.

Parmi celles-ci, les plus anciennes remontent aux années 1990 et concernent le bulletin AUXONNE d’aujourd’hui et demain lancé par la municipalité Camille Deschamps dès sa victoire aux municipales de 1989. À noter que ce bulletin était en partie financé par la contribution d’annonceurs privés.

En son temps, et à en croire le discours du nouveau maire d’alors, ce magazine constituait une nouveauté radicale pour un nouveau départ d’un bon pied.

En bonne archiviste notre rédaction vous propose de redécouvrir les couvertures des deux premiers numéros du bulletin AUXONNE d’aujourd’hui et demain parus au cours du deuxième semestre 1989 (absentes de l’illustration mentionnée plus haut) et les « mot du maire » correspondants.

 

Tel celui-ci : «  Sachons concilier le dynamisme de nos réalisations avec la prudence de nos décisions ».

Un adage dynamique et plein de prudence... et qui n’a pas pris une ride !

 

Charmoy-City, nouveau bulletin pour un nouveau départ.jpg

Charmoy-City, nouveau bulletin pour un nouveau départ.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 16 janvier 2022 (J+4778 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Documents

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Documents
14 janvier 2022 5 14 /01 /janvier /2022 14:44

CHARMOY-CITY : UN PRATICIEN BIEN PARTI ! - du 14 janvier 2022 (J+4776, après le vote négatif fondateur)

Lu dans Le Bien Public de ce matin, en page 10, cette déclaration d’un médecin qui, pour le moins, tranche avec la morosité ambiante :

« J’ai choisi T… pour le dynamisme du maire, qui est à l’écoute, mais aussi communicant et avec du respect moral, ce qui est assez rare. Pour faire avancer les choses, nous avons besoin des élus. C’est aussi le projet de la maison de santé pluriprofessionnelle qui m’intéresse. Je vais m’y installer, et ça me donne un bel avenir. Enfin, je serai plus proche de mon domicile »

Que du bonheur ! Après tout ça, on a envie de dire « Bonne santé docteur ! »

Un vieux lien en passant, sur un sujet toujours brûlant

CHARMOY-CITY : DÉSERT MÉDICAL OU DÉSERT DE L’INFORMATION ? - du 18 octobre 2017

Bigre !! Il semble que la mention du même article du Bien Public par la page Auxonne ville d’Avenir ce matin sur facebook ait d’ores et déjà réveillé les faux-profils  !

Et vlan ! Encore une épidémie de commentaires courageux !

UNE ROSE DE NOËL À CHARMOY-CITY - du 20 décembre 2021

Claudi, comme souvent, donne dans la nostalgie du temps où, dans la pluie ou dans le vent, le médecin rejoignait son patient souffrant dans la campagne…

POST-SCRIPTUM (14/01/22 à 20h30)

Rappelons pour mémoire les très riches heures de notre maison médicale relatées il y a un peu plus de 3 ans dans la presse.

https://www.bienpublic.com/edition-la-plaine-la-saone/2018/07/03/la-maison-des-medecins-officiellement-ouverte

Sic transit...

une figure du passé, le médecin de campagne.jpg

une figure du passé, le médecin de campagne.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 14 janvier 2022 (J+4776 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Brèves

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Brèves
10 janvier 2022 1 10 /01 /janvier /2022 10:07

CHARMOY-CITY  : DU PAIN SUR LA PLANCHE POUR 2022- du 10 janvier 2022 (J+4772 après le vote négatif fondateur)

 

En contrepoint de la photo de couverture de la page facebook de notre bonne ville ouvrant une perspective d’avenir sur notre grande rue et de son mot d’ordre « Imaginez » nous avions ouvert, dans notre précédent article, un catalogue inédit de perspectives passées.

CHARMOY-CITY : PROJETS ET SOUVENIRS DANS LA GRANDE RUE (1) - du 6 janvier 2022

Catalogue que nous poursuivrons bien entendu ! Promis, juré ! Nous y travaillons d’arrache-pied !

Quoi de plus beau, n’est-ce-pas, et de plus humain que l’ardeur au labeur ! Et à l’ouvrage, le cœur, de bourg bien entendu !

CHARMOY-CITY : LES TRAVAILLEURS DE LA MAIRIE - du 25 octobre 2018

Mais pour l’heure interrompons ce voyage rétrospectif dans notre grande artère pour saluer l’ordre du jour du conseil municipal d’après-demain 12 janvier mis en ligne par le groupe d’opposition Auxonne Ville d’Avenir.

https://www.facebook.com/Auxonnevilledavenir/photos/a.105042597661042/457122012453097/

En résumé, un conseil riche en projets à approuver, ou à développer !

Il n’y manque à vrai dire qu’une patinoire….

Quelques commentaires font écho à ce post…

Et parmi ceux-ci l’incontournable duo Marie-Marquis !

Notre Marquis s’était fait pourtant rare sur les réseaux sociaux et l’on s’en étonnait !

Timide réémergence à vrai dire, car pour le coup, notre Marquis flapi se fend, en réponse à Marie, d’un commentaire peu disert et plutôt lapidaire !

Nous voilà bien loin des épanchements en longs et doctes commentaires que notre Marquis postait naguère sur une page facebook tremplin de triste mémoire. Page ayant rejoint depuis les poubelles de l’Histoire !

CHARMOY-CITY VU PAR LE MARQUIS : « IMMENSES CHANTIERS » ET « RESPONSABILITÉS ÉNORMES » - du 6 juillet 2020

Page ayant rejoint depuis les poubelles de l’Histoire !

CHARMOY-CITY : LA RENTRÉE COM, C’ÉTAIT HIER, POUR LE DOUBLON MUNICIPAL - du 1er septembre 2020

D’ailleurs l’Histoire n’est-elle pas un éternel recommencement ? En matière de travaux, Hercule ou Pharaon, chacun veut faire plus et mieux que son prédécesseur !

Et tout ça, pas vrai, c’est bon pour la Planète ! Pouett ! Pouett !

CHARMOY-CITY  CINÉMATOGRAPHIQUE : UN BLOCKBUSTER ET DES RÉTROSPECTIVES - du 11 mai 2018

En attendant, parole de Marquis, tenez vous le pour dit :

« nous avons besoin de tout le monde et de toutes les forces vives pour concrétiser les immenses chantiers que la majorité des votants a approuvés. »

Pour illustrer ce mot d’ordre, Claudi a choisi de remettre au jour une illustration parue dans l’un de nos précédents articles...

Et attention, comme nous dit la sagesse proverbiale : c’est au pied du mur qu’on voit le maçon !

En attendant, pour paraphraser l’incontournable citation édilitaire emprunté au florilège proustien : «  Changez vos yeux pour voir votre ville en rose ! », vous ferez au moins un heureux : votre opticien !

BRÈVE : LE CITOYEN ET PÈRE NOËL (11-01-22 à 10h00)

Découvert sur facebook

Charmoy-City, le Marquis fait monter les blocs.jpg

Charmoy-City, le Marquis fait monter les blocs.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 janvier 2022 (J+4772 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Rétrospective et prospective

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Rétrospective et prospective
6 janvier 2022 4 06 /01 /janvier /2022 12:33

CHARMOY-CITY : PROJETS ET SOUVENIRS DANS LA GRANDE RUE (1) - du 6 janvier 2022 (J+4768 après le vote négatif fondateur)

 

Laissons derrière nous les travaux de tricot de la fin de l’année 2021 pour entrer résolument dans la nouvelle année.

CHARMOY-CITY, SON ÉCHO, SES AIGUILLES ET SES TRICOTEUSES - du 1er janvier 2022

Pour entrer dans la nouvelle année et, tel un cathéter urbanistique, pénétrer dans l’artère principale de notre bonne ville mise à l’honneur il y a peu par notre municipalité en photo de « couverture » de sa page facebook.

Cette photo de couverture et son mot d’ordre « Imaginez » est sans nul doute un appel aux puissances de l’imagination dans la foi des valeurs rédemptrices et résurrectionnelles des travaux de voirie.

Quelques millions d’euros de longues études préalables et de travaux devraient ainsi redonner vie à une artère devenue languissante dans le cours des dernières décennies.

La dynamique pour Auxonne est aussi une dynamique du rêve qui déploie toutes les astuces émotionnelles du septième art .

Ainsi de ce ralenti hollywoodien d’une vidéo de la campagne municipale 2020 mettant en scène une équipe dynamique tout sourire progressant tout en devisant gaiement, et comme en apesanteur, dans notre artère principale...

Globules inspiré(e)s d’un sang neuf ?!

Un morceau d’anthologie à (re)découvrir peu après la deuxième minute  de la vidéo !!!

https://www.facebook.com/unedynamiquepourauxonne/videos/2652896234823103

En ce début d’année tout enchifrené ce numéro de cinéma n’était vraiment pas de trop pour nous remonter le moral pour de bon !

En attendant la suite des évènements, en attendant qu’ça passe...vaccinal, et que notre artère principale retrouve ses foules d’antan, notre rédaction prend le parti de la nostalgie et vous propose une visite au rétroviseur dans cette grande rue en voie de métamorphose !

Claudi vous propose aujourd’hui une image inédite des manifestations paysannes de juillet 1961…

Du temps où les vedettes de la com au ralenti n’avaient pas encore remplacé les paysans au conseil municipal !

La suite au prochain numéro ...

 

Auxonne manifestations paysannes 1961.jpg

Auxonne manifestations paysannes 1961.jpg

 

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 6 janvier 2022 (J+4768 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Rétrospective et prospective

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Rétrospective et prospective
1 janvier 2022 6 01 /01 /janvier /2022 12:20

CHARMOY-CITY, SON ÉCHO, SES AIGUILLES ET SES TRICOTEUSES - du 1er janvier 2022 (J+4763, après le vote négatif fondateur)

Il y a peu encore, nous marchions ravis sur un tapis d’aiguilles de sapins de Noël… et de coccinelles.

CHARMOY-CITY : DES CRÈCHES ET DES COCCINELLES - du 27 décembre 2021

Mais les aiguilles de la pendule ont tourné depuis et nous voilà aujourd’hui précipités dans une nouvelle année qui s’ouvre bizarrement sur un grand bal de rue masqué.

Alors, on aurait presque envie de les arrêter, ces aiguilles qui nous tricotent un avenir hypothétique.

Pas vrai Berthe ! Dans notre monde inquiet tu vas faire le buzz !

https://www.youtube.com/watch?v=s00n1EizX50

Et puis c’est aujourd’hui que commence le compte à rebours !

Le compte à rebours ?

Oui le compte à rebours des cent jours !

Des cent jours ?

Ben oui ! Des cent jours avant le premier tour de l’élection présidentielle !

Comme pour Napoléon, ces Cent-Jours vont tourner vite ! Et là, impossible d’arrêter les aiguilles !

En attendant, une maille à l’endroit, une maille à l’envers, à Charmoy-City on tricote au coin du feu...

CHARMOY-CITY : LA FILLE AÎNÉE DE LUCETTE SE MET AU TRICOT- du 30 décembre 2021

Un pull en cachemire pour Patrice et un passe-montagne pour Charles dans le genre de la casquette de Charles Bovary

UNE ROSE DE NOËL À CHARMOY-CITY - du 20 décembre 2021

Elles en mettent un coup les tricoteuses. Et grâce aux aiguilles industrieuses de ces furieuses, plus d’un est déjà rhabillé pour l’hiver.

En écho à leurs travaux, Claudi a brossé un petit tableau !

2022, Année zéro de L'Echo du tricot

2022, Année zéro de L'Echo du tricot

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 1er janvier 2022 (J+4763 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
30 décembre 2021 4 30 /12 /décembre /2021 09:53

CHARMOY-CITY : LA FILLE AÎNÉE DE LUCETTE SE MET AU TRICOT- du 30 décembre 2021 (J+4761 après le vote négatif fondateur)

À la lecture de ce titre bizarre, nos concitoyens familiers de L’Écho de la Place d’Armes auront compris qu’il sera encore question de leur feuille favorite dont nous faisions déjà mention dans notre précédent article

CHARMOY-CITY : DES CRÈCHES ET DES COCCINELLES - du 27 décembre 2021

Dans cet article au titre déjà bizarre nous avions en effet mentionné « la crèche traditionnelle mise en exergue et en illustration par L’Écho de la Place d’Armes dans sa récente publication du 24. »

Aujourd’hui, délaissant la puissance symbolique et spirituelle de l’image, nous proposons à nos lecteurs de se pencher (Attention, pas trop ! è pericoloso sporgersi!) sur le texte qui accompagne cette image, ainsi que sur l’un des commentaires que ce texte a suscité.

 

VOICI LE TEXTE

« Croyants ou non, nous fêterons ce soir un évènement qui fait partie intégrante de cette civilisation judéo-chrétienne à laquelle certains d’entre nous prétendent ne plus appartenir, au mépris de 20 siècles d’histoire. Vouloir détricoter cette histoire en reniant le fait que la France a été la fille aînée de l’Eglise est un non-sens qui ne les honore pas.

Aussi, Lucette, Gaston et toute l’équipe de L’Echo de la Place d’Armes osent souhaiter à tous nos amis, qu’ils soient chrétiens, musulmans, bouddhistes, juifs, ou tout simplement agnostiques:

De Joyeuses Fêtes de la Nativité

En d'autres termes:

JOYEUX NOËL à toutes et à tous! !!! »

 

Nous nous garderons, quant à nous, de tout commentaire de ce texte, laissant à nos lecteurs le soin de se livrer à leur propre analyse.

C’est donc une petite réflexion théologico-rhétorique studieuse que notre rédaction leur propose, entre deux pralines, pour meubler une trêve des confiseurs pluvieuse, anxieuse et fastidieuse !

 

 

ET VOICI À PRÉSENT LE COMMENTAIRE

« Bien voilà , en faisant un petit effort, on peut dire des choses intéressantes et plein de compassion. Je savais qu'il ne faut jamais d'espérer même des cas que l'on croyait perdus. Joyeux Noel à tous »

Voici un commentaire intéressant, quoiqu’un tantinet moralisateur !

Les puristes iront jusqu’à juger que le « petit effort » pour dire « des choses intéressantes » n’a sans doute pas été fourni par le rédacteur lui-même , dans la forme du moins.

Fermant les yeux sur les coquilles avant d’en ouvrir d’autres au réveillon, on pourra néanmoins le lire avec un brin de compassion, car comme chacun devrait le savoir, la perfection n’est pas de ce monde !

Nous irons même jusqu’à nous faire l’avocat du Diable en soulignant qu’il est injuste que personne n’ait daigné liker ce commentaire bienveillant autant que passionnant !

Il peut se révéler bien amer de prêcher dans le désert !

La fille aînée de Lucette, qui ne manquera pas de nous lire, pleurera comme une Madeleine en découvrant pareille injustice et s’empressera, n’en doutons pas, de tricoter un pull bien chaud au commentateur inspiré !

Et ce, pour lui démontrer en acte, et en made laine, qu’il ne faut jamais cesser d’espérer !

À la recherche d’un modèle digne d’intérêt et en odeur de sainteté, elle a eu une longue conversation avec sa mère Lucette.

Lucette, avisée, a feuilleté les archives de Chantecler, sûre d’y dénicher une bonne idée, car elle sait bien que votre blog préféré a des merveilles à vous montrer.

Et elle n’a pas tardé à y trouver le modèle recherché !

CHARMOY-CITY : ON A DES MERVEILLES À VOUS MONTRER - du 02 novembre 2017

Claudi, du coup, a saisi au vol l’occasion  pour son illustration !

Un modèle rêvé, pas vrai, pour le tricot de la fille aînée de Lucette !

Charmoy-City, la vierge au raisin et autres merveilles

Charmoy-City, la vierge au raisin et autres merveilles

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 30 décembre 2021 (J+4761 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Libres propos

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Libres propos
27 décembre 2021 1 27 /12 /décembre /2021 11:00

CHARMOY-CITY : DES CRÈCHES ET DES COCCINELLES - du 27 décembre 2021 (J+4758 après le vote négatif fondateur)

Quel titre bizarre me direz-vous !

Pas plus que les temps que nous traversons !

Des veilles de Noël nous voilà à présent entrés dans « la trêve des confiseurs » cette zone de flottement, véritable cellule de dégrisement où une société inquiète se prépare à affronter une nouvelle année.

Viendront ensuite les incontournables vœux pour rythmer les semaines d’un mois de janvier d’ores et déjà embarqué entre Charybde et Scylla, entre pandémie et campagne présidentielle.

À l’approche de la Saint-Sylvestre, notre rédaction prend les devants en présentant ses meilleurs vœux à ses bons lecteurs.

Meilleurs vœux de bonne lecture surtout, car il nous faut bien avouer que, ces derniers temps, notre audience s’est raréfiée. Probablement capturée autant que captivée par les lumières de Noël et autres mairveilles !

Féérie urbaine et rurale, rencontre providentielle de la magie de Noël et de la Fée Électricité, du parvis de la mairie au pavillon illuminé perdu dans la campagne !

Pour des temps futurs il nous faudra sans doute envisager de promouvoir un Chantecler tout enguirlandé, avec un nez rouge clignotant, qui fait bravo et qui dit merci !

Mais en attendant Chantecler continue comme avant.

En deux coups de cuiller à pot, il a déniché comment concilier les contraires, partisans ou adversaires du Père Noël

CHARMOY-CITY : UN PROCHAIN RAPPEL POUR LE PÈRE NOËL ? - du 23 décembre 2021

Et encore mieux, je vous le donne en mille !

Pour concilier les coccinelles municipales du parvis de notre mairie...

CHARMOY-CITY : UN RÉVEILLON POUR COCCINELLE - du 03 décembre 2021

Et la crèche traditionnelle mise en exergue et en illustration par L’Écho de la Place d’Armes dans sa récente publication du 24.

https://www.facebook.com/Auxonne-lEcho-de-la-Place-dArmes-103459568104103

Nous l’affirmons ! Cette conciliation est à présent possible

En douteriez-vous hommes (et femmes) de peu de foi ???

Le miraculeux marché des cadeaux de Noël le permet !

Car la coccinelle-crèche existe, conciliant écologie et liturgie !

Nous l’avons rencontrée sur la toile !!!

https://www.la-boutique-des-chretiens.com/Detail.php?IDCat=510&SIDCat=511&IDArticle=15121&Tri=Clic&Limit=35&show=1

Et Claudi n’a pas voulu manquer de vous en faire profiter

 

Charmoy-City, des crèches-coccinelles sur le parvis

Charmoy-City, des crèches-coccinelles sur le parvis

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 27 décembre 2021 (J+4758 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres