Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

13 novembre 2019 3 13 /11 /novembre /2019 04:00
Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Album
12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 06:00

CHARMOY-CITY : LANGLOIS TIRE SA RÉVÉRENCE À L’ANGLAISE - du 12 NOVEMBRE  2019 (J+3982 après le vote négatif fondateur)

   Annoncée par voie de presse, la nouvelle a déjà fait le tour du canton, Raoul Langlois maire sortant de Charmoy-City ne se représentera pas lors des prochaines municipales.

CHARMOY-CITY : REPARTIR OU PAS ? - du 11 NOVEMBRE  2019

   À l’issue d’une cérémonie du 11 novembre très réussie, lors de laquelle la nouvelle alimentait les conversations, les participants ont été conviés au traditionnel vin d’honneur en Salle événementielle.

    Après un discours rien moins que succinct, lors duquel il n’a pas évoqué sa décision de ne pas se représenter, notre premier magistrat a invité l’assistance à trinquer en lançant son désormais traditionnel, mais sans doute ultime : « La main d’ssus ! »

CHARMOY-CITY : « LA MAIN DESSUS ? », PLUS VRAIMENT ! - du 17 juillet 2019

  

   Le printemps venu, une autre main prendra donc la barre à la tête de la commune…Laquelle ?

    Pour l’heure, en référence à un article du Bien Public du 15 juin dernier intitulé « RÉGION AUXONNAISE Politique locale Élections : plusieurs maires ne vont pas se représenter », on peut compter ferme sur deux candidats d’opposition : Jacques-François Coiquil pour le groupe Une dynamique pour Auxonne et Fabrice Vauchey pour le groupe Auxonne territoire d’Avenir.

     En ce qui  concerne l’outsider Éric Duval, qui essayait « de monter une liste de bonnes volontés, mais sans couleur politique », il semblerait, pour l’heure, qu’il soit à la peine dans son projet.

   Reste l’actuelle majorité du groupe Auxonne-Passionnément, actuellement en proie à des divisions internes. Une chose est certaine à présent : Raoul Langlois ne la conduira pas en mars prochain.

   L’adjointe démissionnaire à l’urbanisme et conseillère régionale Nathalie Roussel, généralement pressentie pour la succession de Raoul Langlois, interrogée par les journalistes sur ce point, n’avait pas souhaité répondre dans l’article cité plus haut. Pour l’heure, elle n’a toujours pas annoncé officiellement sa candidature et la question se pose donc encore…

      Mais quittons ces sérieuses interrogations pour revenir au vin d’honneur du 11 novembre !

     À l’issue des conciliabules autour d’un verre, alors qu’une grande partie de l’assistance avait quitté la salle, un sympathique groupe de résidents anglo-saxons, amarrés aux pontons du Port Royal et familiers du PMU Longchamp, a souhaité se faire photographier avec notre premier magistrat. L’un des candidats d’opposition, encore présent, a bien voulu prendre la photo.

   Votre serviteur, inspiré sans doute par quelques verres, a tout de suite trouvé un titre au tableau « Langlois [l’Anglois] et les Anglais » qu’il n’a pas manqué de proposer. S’en est suivie une explication fournie par Monsieur le maire utilisant la nappe comme tableau noir.

   Tout le monde était ravi ! C’était l’Entente cordiale !

   Claudi, dans son illustration du jour, a tout juste un peu forcé le trait !

   Pas plus que le Marquis qui compare, photos à l’appui, sur la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats notre premier édile à Léon Blum. À cause de la moustache sans doute !

 

P.S.

    Dans la soirée d’hier 11 novembre, Le Bien Public publiait en ligne un nouvel interview de Raoul Langlois intitulé :

« COTE-D'OR - POLITIQUE Raoul Langlois, maire d'Auxonne : « Il faut savoir s’arrêter »

   Comme telle n'est pas l’intention de Chantecler de s’arrêter pour le moment, nous nous pencherons très bientôt, dans un prochain article, sur les éléments nouveaux (ils sont rares) apportés par cette nouvelle déclaration.

P.S bis

  Cette fois c’est le rédacteur mystère de la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats qui compare notre premier édile à Léon Blum.

    Comparer Raoul Langlois à Léon Blum, moustache à part, c’est vraiment lui faire une fleur !!!

 

Demain nous irons dormir à l’Hôtel du Charmoy !!! Avec Raoul !!

 

Charmoy -City, Langlois tire sa révérence à l'anglaise

Charmoy -City, Langlois tire sa révérence à l'anglaise

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 12 novembre 2019 (J+3982 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Brèves

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Brèves
11 novembre 2019 1 11 /11 /novembre /2019 09:24

CHARMOY-CITY : REPARTIR OU PAS ? - du 11 NOVEMBRE  2019 (J+3981 après le vote négatif fondateur)

 

   Le Bien Public du 15 juin 2019 « Région auxonnaise Politique locale Plusieurs maires ne vont pas se représenter ».

   Dans cet article, on apprenait que les maires des deux Villers ne se représenteraient pas : Patrick Seichon, maire de Villers-les-Pots et Jean Rousseau, maire de Villers-Rotin, le village de feu le tilleul de Sully

CHARMOY-CITY ET ENVIRONS : À L’OMBRE DU TILLEUL EN FLEURS - du 08 février 2019

     On apprenait d’autre part qu’à Flammerans, Dominique Girard à l’issue de «  trois mandats en tant que maire » ne repartirait pas non plus. On lisait encore que Bernard Hacquin, maire de Billey avait « lors de ses vœux à la population, annoncé sa décision de s’arrêter à la fin de ce mandat »

   

     Beaucoup plus récemment le gratuit Hebdo 39 n° 372 du 28 octobre 2019 titrait dans la rubrique Vie locale Val de Saône

         « Ils ne se représenteront pas au poste de maire : “Place aux jeunes” pour Bernard Hacquin, à Billey »

     Et annonçait : « Prochain témoignage : Jean Rousseau, maire de Villers-Rotin. »

    En conclusion, pas vraiment de scoop pour l’instant !

  

    Pour accrocher le lecteur, ne conviendrait-il pas plutôt d’interroger Raoul Langlois dont on attend toujours la décision !!!

      Repartira, repartira pas ?

 

Aujourd’hui, voilà qui est fait !!!!!

    Le Bien Public publiait en effet hier soir en ligne et ce matin sur papier, le communiqué suivant ( nous citons la version papier):

« AUXONNE - Municipales

Le maire Raoul Langlois ne sera pas candidat en 2020

   Dimanche soir, Raoul Langlois, maire d'Auxonne depuis 2008, nous a annoncé via un bref message qu'il ne sera pas candidat à un troisième mandat lors des élections municipales de mars 2020. Une décision que l'édile n'a pas expliqué plus en détail. […]

Plus d'informations dans nos prochaines éditions »

 

      Le passage omis par nous entre crochets dans l’article ci-dessus, concerne un bref rappel des origines de l’affaire.

     On pourra lire, avec plus de profit notre dernier point beaucoup plus détaillé sur la question.

CHARMOY-CITY : UNE « DÉCISION »  TOUJOURS  ATTENDUE - du 12 AOÛT  2019

      Claudi s’interroge sur l’avenir de l’entreprise « PASSION AIMANT », actuellement en totale déconstruction. La cheminée, joyau du patrimoine charmoysien sera-t-elle conservée et revitalisée ?

On en doute fort à présent.

     Ainsi devrait disparaître, comme les bustes de Lénine en ex-RDA, un monument de l’ère Charmoy-City, inaugurée en 2008 par Raoul Langlois.

    Avis aux amateurs de reliques !

   

P.S.    Hebdo 39 de ce matin a laissé tomber le sujet annoncé : « Prochain témoignage : Jean Rousseau, maire de Villers-Rotin. » et entre cette fois dans le vif du sujet avec ce titre : « Raoul Langlois : “Non, je ne me représenterai pas” »

https://hebdo39.net/elections-municipales-a-auxonne-interview-exclusive-de-raoul-langlois/?fbclid=IwAR0_JUHlJP7_a0IX-wOgw-biAlVCLL2WFkpGXPPLh- zTv2gP14KpF021UVE

      

Charmoy-Cityy, déconstruction de Passion Aimant, la cheminée

Charmoy-Cityy, déconstruction de Passion Aimant, la cheminée

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 11 novembre 2019 (J+3981 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 17:49

CHARMOY-CITY : DU STARTING À LA COUPE - - du 10 novembre  2019 (J+3980 après le vote négatif fondateur)

   De l’épreuve sportive « Les couloirs du temps », qui s’est déroulée avant-hier soir, nous avons tenté de donner une vision poétique et intimiste centrée sur une héroïne de notre temps.

  

      Du starting à la coupe (sonnet intimiste athlético-électoral)

 

   Le doigt sur la gâchette elle presse… et le coup part

   Pan ! Nestor1 prend peur,  les coureurs prennent le  départ

   Les prophètes  n’ont pas bronché de sous le porche de l’église

   Dans l’ombre ils commencent à parier, ils prophétisent !

 

   La lampe au front, les coureurs partis au charbon

   S’en vont de ruelle en tunnel et sous le pont

   Ils passent. Égarés dans un vieux château hors d’âge

   S’en reviennent voir Xavier Girault au passage

  

  Félicitant le vainqueur, elle  remet la coupe.   

  Pensive…Tout au bout de l’hiver, ce froid couloir,

  A-t-elle entrevu l’énigmatique isoloir

 

 Laboratoire secret d’où sortent tant de scoupes ?

 Elle se dit qu’un vin chaud sera le bienvenu, 

 Avant de presser sur le starter, le temps venu !

 

1. Nestor est le toutou adoré de notre adjointe aux sports, qui précisons-le bien, n’est pas l’héroïne anonyme du poème.

 

Pour les amateurs de souterrains et autre tunnels, notre petit panel du jour

 

CHARMOY-CITY : LE TRAIL EMPRUNTERA-T-IL LE TUNNEL SOUS LA SAÔNE ? - du 17 OCTOBRE  2019

CHARMOY-CITY : DES COULOIRS DU TEMPS AUX COULISSES DU POUVOIR ? - du 15 octobre 2018

CHARMOY-CITY : LES BRUITS DE COULOIRS ONT FAIT LEUR TEMPS - du 16 novembre 20

Charmoy -City,du starting à la coupe

Charmoy -City,du starting à la coupe

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 novembre 2019 (J+3980 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

     

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
9 novembre 2019 6 09 /11 /novembre /2019 10:38

CHARMOY-CITY : LE GRAND BALAI DES CITOYEN(NE)S - du 9 novembre  2019 (J+3979 après le vote négatif fondateur)

    Voilà trente ans aujourd’hui que le mur est tombé à Berlin, et dans la capitale prussienne le grand show se déchaîne. Et les bobos, pour s’éclater au show, et au chaud, crient : « À Berlin ! » comme en 14, dont on s’apprête à fêter l’Armistice…

     Cent un ans que le clairon a sonné !

     Et trente ans que le mur est tombé, il n’est plus temps d’aller en ramasser un morceau ! Vous trouverez de bonnes reliques ou répliques authentiques, moyennant finances, chez les marchands de souvenirs !

     Mais pas besoin d’aller à Berlin pour ramasser les scories oubliées de notre société de consommation.

      Sur nos trottoirs, sur nos places, sur nos pelouses, dans nos jardins publics, il suffit de se baisser. Et ce temps des feuilles mortes qui se ramassent à la pelle est tout indiqué pour ce genre d’activités même si dans son lit de feuilles le mégot pollueur est parfois difficile à trouver !

     Le Bien Public de ce matin titre  « Auxonne | Environnement   La maison citoyenne va nettoyer la commune dimanche »

    À la bonne heure ! Pas de trêve dominicale pour le grand balai des citoyens !!

    Après le nettoyage d’été

CHARMOY-CITY : LA NATURE SERA-T-ELLE NETTOYÉE CETTE ANNÉE ? (3) - du 7 AOÛT  2019

   Le nettoyage d’automne !

    À notre question pressante et réitérée : « La nature sera-t-elle nettoyée cette année ? » une réponse alternative est enfin apportée !

    Elle le sera, mais sans chasubles publicitaires sponsorisées !

CHARMOY-CITY : LA NATURE N’AURA PAS ÉTÉ NETTOYÉE CETTE ANNÉE - du 7 OCTOBRE  2019

   Pour les vrais amateurs, notre superbe album !

ALBUM  Et si on nettoyait la nature ?

   Claudi rediffuse une image d’archive où il était déjà question, comme dans un concours de pêche de peser les belles prises !!

Charmoy-City nettoyons la nature des kilos et des litres

Charmoy-City nettoyons la nature des kilos et des litres

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 9 novembre 2019 (J+3979 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 02:00

CHARMOY-CITY : QUAND XAVIER GIRAULT PREND LA CLÉ DES CHAMPS  - du 8 novembre  2019 (J+3978 après le vote négatif fondateur)

     Nous avions annoncé le présent article dès  hier, après avoir pris connaissance de  l’article numérique du Bien Public du 6 courant publié sous le titre : « COTE-D'OR-LOISIRS Auxonne : la bibliothèque provisoire a ouvert ses portes à la Colombière ».

     Hier matin, paraissait la version papier sous le titre : « AUXONNE Vie locale Auxonne : la bibliothèque provisoire a ouvert ses portes à la Colombière »

   

   « La bibliothèque provisoire a ouvert ses portes à la Colombière ».

     Pour un temps le site historique du Passage Xavier-Girault va donc fermer ses portes afin de permettre la réalisation des travaux de la médiathèque.

      Et pour une paire d’années sans doute, Xavier-Girault va se mettre au vert à double titre.

   Tout d’abord parce qu’il s’installe dans une zone périphérique plutôt verdoyante et ensuite parce qu’il prend la place d’un  commerce bio (Proxi Bio).

    Le vert est à la mode, dans son acception écologique du moins, et les gens avisés l’ont bien compris, comme nous l’avons vu à propos du Charmoy hier.

CHARMOY-CITY : CNAC DU 26 SEPTEMBRE POUR L’EXTENSION LECLERC, UNE DÉCISION « VERTE » ! - du 7 novembre  2019

   En parlant  de Charmoy, notre maire avisé,  qui est dans les papiers de Vesoul aurait peut-être pu négocier un « biblio-drive », tout comme son confrère de Pusey a obtenu un « gend-drive ».

    Un « biblio-drive » au Charmoy c’eût été le couronnement de l’œuvre charmoysienne !

PUSEY,  MODÈLE  DE CHARMOY-CITY ? - du 11 mars  2019

     Rendez-vous compte un « biblio-drive » Du côté d’Auxonne ! Après le best-seller de l’année 2019, un nouvel astre au firmament de la République des Lettres ! J’y file, maman !

CHARMOY-CITY : À LA RECHERCHE DE PROUST PERDU…  -  du 10 août 2019

 

    Pour l’instant, à lire l’article du Bien Public cité plus haut, il semblerait que cette mise au vert recueille bien des suffrages et au premier chef, celui de la responsable de l’établissement dont la déclaration est rapportée en ces termes :

« «  Ce lieu apporte de nouveaux avantages », explique Élodie Deschamps. « Comme c’est une surface commerciale, nous sommes en "vitrine", plus tournés vers l’extérieur et le public c’est un espace plus lumineux, plus convivial et, surtout, plus fonctionnel pour une surface quasi égale à l’ancien site. » »

     Il est vrai   que cet enthousiasme déclaré ne contredit pas vraiment le constat que portait, il y a deux ans,  Monsieur l’Adjoint en charge de la Culture, sur le site historique Xavier-Girault :

« Notre bibliothèque est très ancienne, elle n'est pas très attractive, on perd un peu de lecteurs, elle n'est pas très accessible, notamment aux personnes handicapées, il faut qu'on passe à quelque chose d'un peu plus accessible, d'un peu plus complet, qui offre plus de sujets culturels à développer, dans les livres bien sûr, mais également tout ce qui est vidéo, musique, etc. C'est une chose qui pourra se développer normalement à Auxonne et que nous n'avons pas. » (Procès-Verbal de la Séance du Conseil Municipal du 9 novembre 2017 page 11)

       

   À propos de la médiathèque, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre et chauffer pas mal de calculettes, rappelons tout de même que c’est la présence d’un fonds ancien digne d’intérêt, dans un cadre exceptionnel pour une ville de la taille de la nôtre, qui a surtout retenu l’attention de la DRAC en ce qui concerne les aides apportées au financement.

     Monsieur l’Adjoint en charge de la Culture déclarait sur ce point, il y a deux ans :

« […] au niveau du fonds ancien, par exemple, on a des subventions qui peuvent se monter, ne serait-ce que de la part de la DRAC, jusqu'à 50 %, à la fois sur le mobilier et sur le traitement des livres, sur le déménagement, sur beaucoup de parties. Sur la partie moderne ça sera plutôt de l'ordre de 30 %, on aura aussi des aides au niveau du Département, probablement peut-être aussi de la Région. […] »

(Procès-Verbal de la Séance du Conseil Municipal du 9 novembre 2017 page 12)

 « Tout nouveau, tout beau ». Il est compréhensible que le nouveau local plaise, d’autant plus qu’il apporte un plus à un quartier périphérique pas toujours très bien servi, ni desservi.

    Il ne faudrait pas oublier pour autant l’initiative de l’ancien maire Xavier-Girault de constituer un fonds ancien à partir des confiscations révolutionnaires opérées dans les bibliothèques des établissements religieux, notamment l’Abbaye de Cîteaux.

   Comme nous l’avons déjà vu, cette médiathèque à venir, qui depuis quelque temps, semble ne plus faire l’unanimité, devrait porter le nom de son fondateur.

CHARMOY-CITY : DES NONS ET UN NOM POUR LE PROJET DE MÉDIATHÈQUE - du 11 SEPTEMBRE  2019

   Un hommage qui se doit d’être couronné par un projet équilibré, conciliant rénovation des structures et conservation du patrimoine.

   Les vieux rats de bibliothèque privés de leurs vieux bouquins, pourront lire par curiosité le post d’hier de la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats qui  remettait sur le tapis la question de la médiathèque.

    Certains commentaires ne manquent pas d’intérêt ! Bravo Marquis pour le début du commentaire !

 

Flash-info

    Ce matin, après la médiathèque version Proxi Bio, la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats est sur l’autoroute et « donne dans la panneau » quand les pompiers se mettent à l’eau !

 

Charmoy-City, le vieux rat de bibliothèque, une espèce devenue rare

Charmoy-City, le vieux rat de bibliothèque, une espèce devenue rare

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 8 novembre 2019 (J+3978 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
7 novembre 2019 4 07 /11 /novembre /2019 02:00

CHARMOY-CITY : CNAC DU 26 SEPTEMBRE POUR L’EXTENSION LECLERC, UNE DÉCISION « VERTE » ! - du 7 novembre  2019 (J+3977 après le vote négatif fondateur)

 

    Le 26 septembre dernier, la CNAC donnait son feu vert pour l’« extension de 2 175 m2 de la surface de vente de l'ensemble commercial E. LECLERC » au Charmoy

   Nous avions alors rendu compte, dans les meilleurs délais, de la nouvelle :

CHARMOY-CITY : LA CNAC DONNE SON FEU VERT POUR L’EXTENSION LECLERC - du 28 SEPTEMBRE  20

    Toutefois, si nous connaissions le caractère favorable de l’avis, nous ne disposions alors d’aucun détail concernant la représentation des parties à la CNAC, les résultats détaillés du vote, ainsi que l’argumentaire de la décision.

    Cet argumentaire, nous en pressentions cependant d’avance le contenu et, renvoyant à notre article précédent du 9 septembre sur le sujet, nous écrivions :   «  On attend maintenant l’avis détaillé de la CNAC qui risque bien, encore une fois, d’être conforme à la panoplie argumentaire du parfait petit commissionnaire »

CHARMOY-CITY : VERS UNE DOUZIÈME COMMISSION POUR LE CHARMOY (2) - du 9 SEPTEMBRE  2019

    Dans cet article du 9 septembre nous faisions en effet référence aux arguments de la CNAC du 27 juin 2019 concernant le BRICO JARDIN LECLERC de Beaune.

   Et nous prévoyions alors par avance que ceux de la CNAC à venir concernant le Charmoy (celle du 26 septembre dernier) leur ressembleraient fort.

    Aujourd’hui la décision de la CNAC du 26 septembre dernier nous est connue et nos fidèles lecteurs peuvent en prendre connaissance en primeur car, jusqu’à hier au soir, elle n’était pas disponible sur le site officiel.

   Quelques remarques au passage :

- comme nous l’avions annoncé, c’est un fidèle adjoint qui a fait le voyage à Paris. Pour une fois, notre maire  toujours « indécis » a décidé…de ne pas s’imposer la corvée d’un déplacement à Paris. Le héros du Charmoy est sans doute fatigué !

Adieu donc, trails et vie ferrate !

 

CHARMOY-CITY : QUAND MONSIEUR LE MAIRE S’ESCLAFFE (2) - du 2 juillet 2019

  

    Après cette incisive incise, reprenons notre commentaire de la décision de la CNAC du 26 septembre dernier :

- le vote, quoique favorable, à 4 contre 3, n’est pas franchement contrasté !

 

- quant aux arguments, bonjour l’inventaire très vert à la Prévert : « desserte du site par les transports en commun […] satisfaisante », « trottoirs et de bandes cyclables entre le site du projet et le centre-ville d'Auxonne », « plantation de 16 arbres de haute tige », « 28 % de l'emprise foncière du projet […] dédiée aux espaces paysagers », « mise en place de toitures végétalisées », « installation de 848 m2 de panneaux photovoltaïques sur la toiture des bâtiments », « 93 places de stationnement perméables »

    Permettez-nous quand même de nous interroger sur cette « desserte du site par les transports en commun […] satisfaisante » !!!!

    Messieurs les commissaires auraient dû venir expérimenter sur place cette « desserte » ! Navettes et brouettes à la demande ! Pouet ! Pouet !

    

     Un dernier point enfin, dans un souci de cohérence intellectuelle.

     Étions-nous fondés à supposer, comme nous l’avons rappelé plus haut, que les arguments verts de la CNAC du 26 septembre dernier concernant le Charmoy, ressembleraient fort à ceux de la CNAC du 27 juin 2019 concernant le BRICO JARDIN LECLERC de Beaune ?

    Nos lecteurs jugeront par eux-mêmes sur pièces

      Ils découvriront vite que l’exercice consiste pour l’essentiel, à l’aide d’arguments d’ordre environnemental ou esthétique péremptoirement exprimés dans un jargon notoirement abscons, de vanter les prétendues qualités architecturales d’un projet, ainsi que son impact négligeable, voire positif sur l’environnement.

     Il s’agit donc en quelque sorte de « verdir la pilule » afin de la faire mieux passer.

      Claudi expose aujourd’hui les outils indispensables de la panoplie du parfait petit « commissionnaire », utilisés à cette fin !

 

Flash dernière

Le Bien Public publiait hier, en édition numérique un article intitulé :

 « COTE-D'OR-LOISIRS Auxonne : la bibliothèque provisoire a ouvert ses portes à la Colombière »

Conclusion : La bibliothèque a quitté le centre-ville pour s’installer provisoirement en périphérie ou « CHARMOY-CITY : QUAND XAVIER-GIRAULT PREND LA CLE DES CHAMPS », tel sera le titre de notre article de demain inspiré en partie de la recension de l’article du Bien Public cité plus haut.

   Mais nos lecteurs ont déjà fait connaissance avec Claude-Xavier Girault le créateur inspiré de la bibliothèque qui ne s’était pas encore mise au vert !

CHARMOY-CITY : DES NONS ET UN NOM POUR LE PROJET DE MÉDIATHÈQUE - du 11 SEPTEMBRE  2019

 

Charmoy-City, en CNAC, pas de problème avec la panoplie green washing

Charmoy-City, en CNAC, pas de problème avec la panoplie green washing

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 7 novembre 2019 (J+3977 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Documents

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Documents
5 novembre 2019 2 05 /11 /novembre /2019 01:00

CHARMOY-CITY : « BIEN BRAIRE ET LAISSER FAIRE » (3) - du 05 NOVEMBRE  2019 (J+3975 après le vote négatif fondateur)

 

     Nous publions enfin le troisième et dernier article de notre série « bien braire et laisser faire »  consacrée à la recension du dernier numéro 66 d’Inf’Auxonne.

CHARMOY-CITY : « BIEN BRAIRE ET LAISSER FAIRE » (1) - du 15 OCTOBRE  2019

CHARMOY-CITY : « BIEN BRAIRE ET LAISSER FAIRE » (2) - du 24 OCTOBRE  2019

    L’examen de la tribune libre (pages 10 et 11) sera, comme nous l’avions annoncé, notre menu du jour.

    À vrai dire, menu jockey, compte-tenu d’un approvisionnement plutôt chiche.

    Rappelons, que jusqu’à présent, nos élus municipaux se répartissent en 4 groupes :

- « Auxonne passionnément », groupe majoritaire

- « Auxonne, Territoire d’Avenir »

- « Alternative Val de Saône »

- « Une Dynamique pour Auxonne »

    Seuls les deux premiers de ces groupes s’expriment cette fois dans la tribune libre.

    Pour « Alternative Val de Saône », copie blanche, il semble que son sympathique rédacteur ait, en ce moment d’autres chats à fouetter…. Dommage ! Ses interventions avaient toujours ce bon côté d’indiquer l’existence de notre blog à ses lecteurs.

  En ce qui concerne le groupe « Une Dynamique pour Auxonne » copie blanche encore. Le 15 octobre dernier, la page facebook du groupe  communiquait en guise d’explication :

« Le nouvel Inf'Auxonne vient de sortir. Nous avons délibérément choisi de ne plus participer et nous adresserons prochainement directement aux habitants.

 Nous retiendrons cette phrase :

 "Demain, une nouvelle équipe sera aux commandes.

 C’est à vous, Auxonnais, Auxonnaises, de la choisir."

Edito de Raoul Langlois. »

  

 

    Passons maintenant, aux présents. Le groupe « Auxonne, Territoire d’Avenir » est très photogénique, et sa déclaration, très lapidaire, n’est pas révolutionnaire, mais il est vrai qu’on est sous le régime des « 330 caractères »

    Reste le plat de résistance, le texte du groupe majoritaire « Auxonne passionnément », avec son abondante garniture de signatures. Pas moins de 22.

   Comme à Waterloo on resserre les carrés et le vide laissé par l’adjointe démissionnaire de juillet a depuis été colmaté.

CHARMOY-CITY : QUELLE PORTE POUSSER À PRÉSENT ?  - du 3 juillet 2019

   22, le compte y est ! Mais parmi ces 22 combien d’éternel(le)s absent(e)s ? Et combien encore de présent(e)s ayant rejoint ostensiblement la coterie en vue de l’adjointe démissionnaire ?

   

    Visiblement, pour ces deux groupes s’exprimant, le thème du maintien de la Trésorerie fait l’unanimité. Voilà un thème idéal  tiré du catalogue de la défense des territoires ruraux et que l’on peut défendre, sans se poser trop de questions, dans une très large union !

   Voilà sans doute la raison pour laquelle, tous ensemble, les membres d’une majorité municipale, pourtant profondément divisée, cosignent sans complexe une tribune libre rassembleuse stigmatisant au passage l’opposition.

   Citons à l’appui deux passages de cette tribune :

« …afin de défendre le maillage territorial des services de l’État, le Maire d’Auxonne accompagné par ses adjoints et les membres de la majorité du Conseil municipal, un grand nombre de maires du canton  et les représentants de toutes les centrales syndicales des Finances Publiques, ont manifesté devant la Trésorerie d’Auxonne »

   Notons que même l’« adjointe démissionnaire », par ailleurs conseillère régionale, était présente !

CHARMOY-CITY : L’OIGNON FAIT LA SOUPE ET L’UNION FAIT LA FORCE - du 7 SEPTEMBRE  2019

    Il est en effet plus prudent d’être présent(e), car les absents ont toujours tort !

    À preuve, la tribune poursuit :

« À noter l’absence criante de deux têtes de liste de l’opposition, l’un préférant sans doute continuer d’agiter la peur du manque de médecins sur les réseaux sociaux plutôt que manifester contre une mesure assumée par ses amis de LREM [NDLR Chantecler : mais initiée par Nicolas Sarkozy !], l’autre préférant comme à son habitude ne pas se mouiller. »

    Les intéressés se reconnaîtront !

    Le 28 octobre la page facebook du groupe « Une dynamique pour Auxonne » rétorquait :

« Après rencontres et échanges avec les élus, François Patriat, Sénateur de la Côte d'Or, a défendu le maintien de la Trésorerie d'Auxonne auprès de la DGFIP.
Maintenir un service de proximité dans le Val de Saône est sa priorité. »

     Décidément, cette Trésorerie c’est un vrai trésor communicationnel où chacun peut puiser à sa guise !

    Claudi, qui fête aujourd’hui son anniversaire, ne s’y est pas trompé !

 

Flash dernière

   Après le site officiel de la Ville, il y a quelques semaines, c’est au tour du Bien Public de lancer un appel au peuple en titrant ce matin :

« Côte-d'Or | Association L’UFC - Que choisir recherche des bénévoles à Auxonne »

    Dieu sait pourtant que nous avons à Charmoy-City, dans l’orbe de la municipalité charmoysienne en place, une association de consommateurs efficace !

    Nous évoquions encore récemment la question !

CHARMOY-CITY : UNE CITÉ EN MANQUE ? - du 19 OCTOBRE  2019

 

Charmoy-City, absents ou présents, tous défendent la trésorerie

Charmoy-City, absents ou présents, tous défendent la trésorerie

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 05 novembre 2019 (J+3975 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de Presse

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
3 novembre 2019 7 03 /11 /novembre /2019 06:00

CHARMOY-CITY : LA CHEMINÉE DES ACIÉRIES NE SERA PAS DÉMOLIE - du 03 NOVEMBRE  2019 (J+3973 après le vote négatif fondateur)

   Dans un récent article nous rendions compte de la démolition en cours des bâtiments des ex-Aciéries du Val de Saône.

CHARMOY-CITY : ADIEU AUX ACIÉRIES D’AUXONNE  - du 30 OCTOBRE  2019

    Nous mentionnions à ce propos « le permis de démolir PD 021 038 19 S0001 du 11 juillet dernier accordé par le maire à Immobilière Européenne des Mousquetaires, sur un terrain de 29118 m2 […] consultable dans les services de la mairie »

     La consultation de ce document dans les locaux des Services Techniques de la Ville permet de préciser quelques points.

    Une bonne nouvelle tout d’abord : la démolition épargnera un témoin digne d’intérêt, la grande cheminée ronde en briques typique de l’industrie des années 1850-1950.

        La consigne de conservation est clairement inscrite sur les plans relatifs au chantier de démolition ainsi que dans la description du projet, que nous citons ici littéralement :

« La société Immobilière européenne  des mousquetaires. actuellement propriétaire souhaite remettre en sécurité le site pour l'environnement et les personnes.

Elle prévoit la dépollution et le désamiantage du site. L’organisation des bâtiments. sur le site ne permet pas leur réutilisation, aussi leurs structures ne correspondent pas aux normes actuelles de sismicité. L'ensemble des constructions seront démolies exceptés la cheminée en briques, symbole de l'histoire du site qui sera restaurée et consolidée »

         Ainsi va disparaître un ensemble de bâtiments à l’abandon et particulièrement dégradés par le vandalisme incendiaire et les occupations illégales.

       Cette démolition conservatrice, améliorera donc l’esthétique et la sécurité d’une zone située au pied des fortifications, donc, de ce fait, dans un « site patrimonial remarquable », et qui était réduite depuis plus d’une décennie à l’état de friche industrielle devenue dangereuse à plusieurs titres.

    Claudi a illustré la bonne nouvelle pour nos fidèles lecteurs…

    Il est possible qu’un détail de l’image les intrigue. Pour plus de détails, ils pourront mettre le zoom sur ce détail en contemplant l’image d’un de nos précédents articles

 CHARMOY-CITY : FRAGMENTS D’UN DISCOURS SUR LA REVITALISATION (1) - du 20 mars 2018

    Nous donnons d’ores et déjà rendez-vous aux amateurs de sidérurgie pour de futurs épisodes sur le passé des anciennes Aciéries & Fonderies. Nostalgiques, gardez jusque-là un moral d’acier, vous pourrez encore fondre en larmes !

        

Charmoy-City, la cheminée des Aciéries ne sera pas démolie

Charmoy-City, la cheminée des Aciéries ne sera pas démolie

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 03 novembre 2019 (J+3973 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Flash-info

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Flash-info
1 novembre 2019 5 01 /11 /novembre /2019 01:00

CHARMOY-CITY : « LE RENARD ET LA RADIO » - du 1er NOVEMBRE  2019 (J+3971 après le vote négatif fondateur)

    Le renard et la radio, voilà un titre qui sonne comme celui d’une fable de La Fontaine mais, pour ceux qui sont branchés, ceux qui suivent l’actualité en direct il évoquera sans doute autre chose.

    Le Bien Public de lundi dernier 28 octobre titrait en effet « AUXONNE Vie associative Une nouvelle radio locale sur les ondes ».

      À propos du choix du nom, « Radio Fox », on lit dans un encadré titré « Une radio à l’américaine », que « le nom de Radio Fox [a été choisi en référence au] nom du grand groupe de production audiovisuel éponyme ».

   20th Century Fox sans doute.

   À quand une interview exclusive du grand Donald Trump ?

    On apprend aussi qu’« une antenne a été installée sur le château d’eau », celui des Granges Hautes sans doute, ce totem et fétiche de notre blog, que nous évoquions encore il y a peu !!

CHARMOY-CITY : LE CHÂTEAU D’EAU DES GRANGES HAUTES, TOTEM DU CHARMOY !  - du 12 OCTOBRE  2019

    En fouillant un peu plus loin dans nos riches archives nous avons découvert que Chantecler avait déjà imaginé en précurseur la pose d’une antenne sur ledit château.

   Les moyens de communications hertziens n’ont d’ailleurs jamais laissé notre rédaction indifférente. Un bonne occasion de proposer aujourd’hui à nos lecteurs, à défaut d’une image nouvelle, un retour sur les images de notre petit panel hertzien.

   Et pour les plus motivés, un retour sur les articles, que ces immarcescibles  icônes illustraient. Un petit tour en quelque sorte sur Radio Nostalgie

LA TOUR DE L’ONDE-du 23 septembre 2013

LE POIDS DES MOTS (1) - du 01 AOÛT 2015

OPTIQUE, AUDITIF ET DENTAIRE - du 4 MAI 2017

   Et ne désespérez pas, chers lecteurs, de lire bientôt du nouveau, nous avons toujours de la matière dans nos tiroirs et de la bonne copie pour vous émouvoir !

CHARMOY-CITY : « LE RENARD ET LA RADIO » - du 1er NOVEMBRE  2019 (J+3971 après le vote négatif fondateur)
CHARMOY-CITY : « LE RENARD ET LA RADIO » - du 1er NOVEMBRE  2019 (J+3971 après le vote négatif fondateur)
CHARMOY-CITY : « LE RENARD ET LA RADIO » - du 1er NOVEMBRE  2019 (J+3971 après le vote négatif fondateur)
Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse