Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

11 janvier 2020 6 11 /01 /janvier /2020 03:00

CHARMOY-CITY : CARACTÉROLOGIE DES PROVINCES  ET PHALÉRISTIQUE - du 11 Janvier    2020 (J+4042 après le vote négatif fondateur)

     Que ce titre académique ne vous rebute surtout pas chers lecteurs !!!

     Le profond remaniement territorial du pays a plus ou moins fait disparaître, malgré certaines résistances locales, la spécificité des vieilles provinces françaises.

     Quelque chose en subsiste néanmoins, et nous en ferons la démonstration ultérieurement.

     En attendant, chacun sait, et nous le vivons tragiquement, qu’un peuple désorienté cherche de nouveaux repères quitte à retourner aux anciens.

     Après l’effondrement de l’Ancien Régime et les bouleversements sociaux qui en résultèrent, une grande entreprise éditoriale tenta de brosser une grande fresque de la nouvelle société française d’alors. Au tournant des années 1840, avec la collaboration de prestigieux auteurs, l’éditeur Léon Curmer publiait, en une dizaine de grands volumes abondamment illustrés Les Français peints par eux-mêmes.

     Les types sociaux, professionnels et provinciaux y étaient abondamment décrits, de l’épicier (par Balzac), au forçat, en passant par la coiffe bigouden ou la biaude normande.

    Au fil des pages, la France bouleversée retrouvait un visage. Le procédé n’excluait pas, toutefois, certains clichés….

      Et les clichés, ceux qui concernent notamment nos vieilles provinces et les particularités supposées de leurs habitants ont parfois la vie dure.

     Permettez-nous, chers lecteurs, d’en faire la démonstration, presque deux siècles après la publication des Français peints par eux-mêmes.

      Notre objet d’étude sera microscopique, il ne s’agit pas de notre part, d’une savante thèse, mais d’un simple article.

   Le Bien Public d’hier 10 janvier, dans son article « AUXONNE Vœux Le maire Raoul Langlois et des habitants médaillés » nous donne une occasion impromptue d’illustrer le propos.

     Citons la fin : « Une dernière médaille a été remise à Raoul Langlois. « Monsieur le Maire, merci à vous, d’avoir été mon patron, vous l’êtes encore, et d’avoir supporté mon caractère breton », a-t-elle ajouté »

     Le cliché a la vue dure, les Bretons, mais plus particulièrement les Bretonnes auraient donc  un sacré caractère ?!

    Qui a remis la médaille et de quelle médaille s’agissait-il ? Sur ce point l’article nous renseigne assez mal. Néanmoins toute personne suffisamment avertie de la vie municipale aura compris.

     On n’apprend pas non plus ce que notre maire aura répondu à la Bretonne de caractère. Chacun sait cependant qu’il se déclare lui-même Picard revendiqué, comme notre Président de la République.

CHARMOY-CITY : QUAND MONSIEUR LE MAIRE S’ESCLAFFE (4) - du 22 juillet 2019

    Une question reste pleinement ouverte à présent. Quel(le) prochain(e) patron(ne) devra supporter « mon caractère breton » ?

    Et la médaille alors ? Il s’agit de la médaille d’honneur régionale, départementale, communale échelon or avec rosette sur le ruban ;

https://www.demarches.interieur.gouv.fr/particuliers/medaille-honneur-regionale-departementale-communale

    Claudi, expert en phaléristique vous apporte la réponse en illustration…

Avec les plus sincères félicitations de notre rédaction à l’heureux récipiendaire !

Charmoy-City, une médaille d'or bien méritée.jpg

Charmoy-City, une médaille d'or bien méritée.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 11 Janvier  2020 (J+4042 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de Presse

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
9 janvier 2020 4 09 /01 /janvier /2020 03:00

CHARMOY-CITY : INF’AUXONNE n° 67 EST ARRIVÉ (1) - du 09 Janvier    2020 (J+4040 après le vote négatif fondateur)

     La parution en ligne d’Inf’Auxonne n° 67, disponible dès hier sur le site officiel de la ville d’Auxonne, nous amène à différer la publication de la suite de notre relation du discours de vœux du 4 courant

CHARMOY-CITY : UN INVENTAIRE ET DES HORIZONS (1) - du 07 Janvier  2019

    Remarquons toutefois que la partie centrale de ce numéro 67, de la page 5 à la page 14, incluant le supplément spécial de 7 pages intitulé « Le site patrimonial remarquable d’Auxonne », reprend ou développe un certain nombre de points abordés dans le discours de vœux, au micro ou sur l’écran et nous donne l’occasion d’y revenir

     Précisons que  nous n’avions  pas abordé en détail ces divers points, pas plus, d’ailleurs, que Le Bien Public dans son article du 6 intitulé  « AUXONNE Politique Raoul Langlois adresse ses vœux pour la dernière fois ».

     Ne manquons donc pas l’opportunité qui s’offre à présent à nous de les examiner à l’intention de nos lecteurs !

       Les pages 4 et 5 traitent des « derniers travaux » réalisés du cœur de bourg, aux « mares de le forêt », l’inventaire se termine en page 14 par l’annonce d’une capacité portée à 8 cabinets médicaux rue Denis Gaillard. On aura bientôt la douzaine !

     Le supplément spécial de 7 pages intitulé « Le site patrimonial remarquable d’Auxonne », est le résultat d’une « étude patrimoniale réalisée par une équipe réunissant architecte, paysagiste, historien et thermicien ». Cette étude sera présentée publiquement « le lundi 10 février 2020 à 19h30 à la salle événementielle ».

     Une étude (encore une !)  qui vient à point pour meubler un Inf’Auxonne n° 67 à peu près vide.

     Plus objectivement, elle peut être vue comme un complément au projet de revitalisation (et à ses diverses études préparatoires )

     Administrativement, au plan de la protection du patrimoine historique, si souvent décriée, elle vise surtout à opérer une transition du statut de ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager) actuel, en vigueur depuis 2006, vers le nouveau statut de SPR (Site Patrimonial Remarquable) protégé par un PVAP (Plan de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine) rendu possible par la loi du 8 juillet 2016.

    Une mise en œuvre moins caricaturalement tatillonne et plus réellement juste et efficace de la protection du patrimoine sera sans doute susceptible de recevoir l’adhésion du plus grand nombre. Quant aux boutades de notre premier édile, lors de son dernier discours de vœux, relativement aux légendaires cheminées du centre-ville ou aux fouilles archéologiques préventives cherchant « la dent de mammouth », elles ne nous semblent pas de nature à faire avancer les choses.

       À propos d’archéologie préventive justement, « la dent de mammouth » nous incite à rappeler une vieille histoire.

          Dans le même temps que je venais d’ouvrir en 2010 mon blog contre les manigances charmoysiennes de Monsieur Langlois, je palliais bénévolement  gratis pro Deo avec mon épouse, un peu de jugeotte, les moyens du bord, et l’accord du chef de chantier les manquements municipaux en matière d’archéologie préventive sur la zone prévue pour le port.

    Nous évitions ainsi un arrêt du chantier qui faillit intervenir après la diffusion d’images sur la toile ! Ce qui nous valut des remerciements tant du promoteur que de la municipalité !

    Une municipalité qui, c’est fort probable, avait à ce moment plus d’attention et d’ardeur à monter un nouveau dossier pour Leclerc « avec une énergie et une motivation décuplées », plutôt que de se préoccuper de « dents de mammouth » !

Des preuves ??

   Après le grand engouement proustien de 2018-2019, Claudi prévoit déjà l’évènement littéraire 2020…. qui devrait contribuer à la revitalisation de nos salons !

   Un mot, pour finir, des divers éditos et tribunes libres. Disons simplement, à leur propos qu’on peut leur appliquer sans danger cette expression d’origine russe : « remplir du vide avec du creux ».

      Pensez que notre ami WLG a même omis cette fois de préciser l’adresse de notre blog. En ces fins de règnes, décidément,  tout fout le camp !

    L’Édito de l’Agenda était décidément plus long et plus inspirant. On finirait presque par le regretter !

ALBUM « BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÈVE DES CONFISEURS »

 

 

FLASH DERNIÈRE

    Ce matin Auxonne Info - Actus & Débats navigue à toute vapeur entre « balancetonport »

et balance ta conseillère !

   À ce train d’enfer, il fera bientôt la pige à nos travailleurs de la mairie !

CHARMOY-CITY : LES TRAVAILLEURS DE LA MAIRIE - du 25 octobre 2018

  En fin de compte, la conseillère mise en question a balancé son Charles !

Charmoy-City, l'ouvrage qui manque encore à notre médiathèque.jpg

Charmoy-City, l'ouvrage qui manque encore à notre médiathèque.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 09 janvier 2020 (J+4040 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse Salons et cimaises
7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 09:49

CHARMOY-CITY : UN INVENTAIRE ET DES HORIZONS (1) - du 07Janvier  2020 (J+4038 après le vote négatif fondateur)

      Avec une petite pointe de mélancolie, Le Bien Public titrait hier « AUXONNE Politique Raoul Langlois adresse ses vœux pour la dernière fois ».

    Si le titre de l’article insiste sur la caractère ultime de cette réunion, l’orateur, quant à lui, ne l’a pas souligné.

     Le ton du discours, que la journaliste juge dans l’article d’ « une liberté […] peut-être plus grande que d’ordinaire », nous a semblé, quant à nous, égal à lui-même.

    Ponctué de cet habituel « humour » sui generis, si propre à notre premier édile, il ne nous semble pas que le propos ait  jamais laissé percer à un quelconque moment, l’émotion retenue qui convient aux discours d’adieux.

   L’homme est connu pour sa discrétion…. Et en lançant encore une fois, pour conclure son discours, et inviter aux libations, son désormais célèbre « La main dessus ! », injonction empruntée à l’homme des casernes, notre élu plutôt que de passer la main,  nous paraissait encore la garder….

CHARMOY-CITY : LA MAIN DESSUS, LA MAIN À LA PÂTE ET LA MAINMISE - du 10 mai 2019

      À propos de ces libations, le buffet était bien servi et si d’autres « habitants », sans dignité particulière, avaient osé s’inviter, à l’image de votre serviteur et de quelques autres hurluberlus hauts en couleur, sans invitation, on eût vu moins de dizaines de chaises vides et moins de restes rejoindre les frigos.

    Comme le buffet, l’inventaire des réalisations prévues pour 2020 devait se montrer bien garni, du pump track, à l’aire de fitness, en passant par le caniparc (« pas pour les crottes »). Quant à la piscine, il semblerait qu’elle doive être indisponible pour la prochaine canicule.             

      Une utilisation « intelligente » de l’ancienne gendarmerie serait enfin envisagée. À terme le bâtiment pourrait « accueillir des agents de la DGFIP », la ville a du moins candidaté dans cette perspective…

    Il nous semblait pourtant qu’il y a quelques  années, nos édiles aient envisagé d’offrir, en liaison avec le port situé à proximité, des opportunités d’hébergement pour les touristes en lieu et place de cette ex-gendarmerie.

    Mais chacun connaît la complexité de la question hôtelière dans notre bonne ville de Charmoy-City

ALBUM « RÊVER À L’HÔTEL DU CHARMOY »

   Un encadré de l’article, sous l’immanquable photo, titre « Peu de références aux municipales ». Jugement que nous partageons.

    Toutefois, l’orateur devait tirer de son carquois narquois deux traits assassins à destination de deux têtes de listes pour les prochaines municipales (sur trois) présentes dans la salle. L’un de ces traits a d’ailleurs échappé à notre journaliste. Il est vrai, à la décharge de la jeune Éloïse, que l’affaire est déjà ancienne

   Nous reparlerons plus en détail de ces deux « traits assassins tirés du carquois narquois» dans un prochain épisode.

    À suivre….

Bonne année revitalisante à Charmoy-City

Bonne année revitalisante à Charmoy-City

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 07 janvier 2020 (J+4038 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Urbanisme

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans urbanisme
6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 03:00

ALBUM « BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÈVE DES CONFISEURS »

    Dans cet album vous trouverez quelques délicieuses pralines pour vous aider à bien commencer la nouvelle année !!

ALBUM « BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÈVE DES CONFISEURS »
ALBUM « BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÈVE DES CONFISEURS »
ALBUM « BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÈVE DES CONFISEURS »
ALBUM « BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÈVE DES CONFISEURS »
ALBUM « BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÈVE DES CONFISEURS »
ALBUM « BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÈVE DES CONFISEURS »

Publié par Claude Speranza le 06 janvier 2020

dans la catégorie Album

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Album
4 janvier 2020 6 04 /01 /janvier /2020 02:00

CHARMOY-CITY : BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÊVE DES CONFISEURS (4)  - du 04 Janvier  2020 (J+4035 après le vote négatif fondateur)

     La rédaction de Chantecler vous offre, comme promis, la praline « revitalisante » qu’elle avait gardé pour vous dans son « ballotin de douceurs pour une trêve des confiseurs » !

   Rappelons que nous avions désigné sous ce titre, une série de commentaires sur les thèmes de l’ÉDITO de l’Agenda 2020 (municipal) paru dans le courant du mois dernier.

   Si la période des fêtes, ses obligations, ses joies et ses plaisirs, vous ont détourné de cette lecture sérieuse, quoique ludique, vous pouvez la reprendre à loisir en suivant le lien

CHARMOY-CITY : BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÊVE DES CONFISEURS (3)  - du 02 Janvier 2020

   Avant de rejoindre dans les meilleurs délais, espérons-le, la véritable entrée dans une année nouvelle, il nous reste à traverser ce no man’s land  sucré entre deux années, entre tirage des rois et discours de vœux, et c’est l’occasion pour nous de vous faire déguster notre dernière praline.

  Revenons pour cela au dernier  thème développé dans l’ÉDITO de l’Agenda 2020 (municipal) paru dans le courant du mois dernier. Celui de la revitalisation !

     Comme le précise le propos de notre premier édile :

      « La revitalisation est un travail de longue haleine. Nous aurions souhaité un travail plus rapide. Mais la recherche de co-financeurs et les procédures administratives sont de plus en plus complexes. La revitalisation du centre-ville voit enfin un début de réalisation. »

       En l’occurrence le renouvellement de certains réseaux dans la rue principale ;

         Cette revitalisation annoncée depuis si longtemps et qui pourtant arrive si tard…

CHARMOY-CITY : EMBELLIR LA « BELLE ENDORMIE » ? - du 26 Septembre 2016

       Cette revitalisation annoncée depuis si longtemps et qui pourtant arrive si tard, cela rappelle, transposé au plan littéraire Le désert des Tartares de Dino Buzzati.

     Mais que vient faire la littérature dans tout cela ?

     Oubliez-vous, cher lecteur, que notre cité à défaut d’être buzzatienne est depuis quelque temps devenue, à la suite de l’édition d’un ouvrage qui fera date, un des hauts lieux de la constellation proustienne qui émaille le ciel de notre belle France ?

ALBUM « DE L’OIGNON DE CHARMOY-CITY  À LA MADELEINE DE COMBRAY »

       Revenons au Désert des Tartares et à son auteur Buzzati. Schématiquement, cette œuvre est le long roman existentiel de l’attente vaine rattrapée par la fuite du temps. Elle a inspiré Brel pour sa chanson Zangra, qui, en 3 minutes résume assez bien la chose…

https://www.youtube.com/watch?v=b5cPA5vuCLo

      Remplacez l’ennemi attendu, par la revitalisation, et Zangra, par qui vous savez, et vous m’aurez compris ! Du moins je l’espère.

    Mais un vieux qui part à la retraite, c’est un(e) plus jeune qui monte pour la relève…

    Claudi l’a bien compris qui a représenté, sur un mode buzzatien, Raoul Drogo au fort des 169 marches !!

CHARMOY-CITY : LES 169 MARCHES - du 29 août 2018

 

FLASH DERNIÈRE

    Ce matin Auxonne Info - Actus & Débats marche au rétroviseur en nous proposant de feuilleter le bulletin municipal AUXONNE d’aujourd’hui et de demain n° 16 pour l’année 2000 (Camille DESCHAMPS étant maire). Nous avons adoré les pages 21 et 23 !!!

      En page 21 on remarquera « la chèvre de Lombard » et le lieutenant Bonaparte.

     En ce qui concerne le mannequin (ainsi qu’un drapeau non visible sur la photo), il fut réalisé, en 1988, sous la direction de ma chère épouse en 1988 pour la célébration du bicentenaire du séjour de Bonaparte à Auxonne (Jean HUGON étant maire).

      Quant à la chèvre, elle fut réalisée en 2000 par l’entreprise MELOCCO, aux frais de l’association Auxonne-Patrimoine, d’après les plans de votre serviteur.

    Le trio mannequin, drapeau, chèvre devait par la suite orner à bon compte la page  facebook d’ « Auxonne-passionnément »

CHARMOY-CITY : 250 ANS APRÈS SA NAISSANCE,  LE LIEUTENANT BONAPARTE, OTAGE DES « PASSIONNÉS » -  du 19 SEPTEMBRE  2019

Charmoy-City buzzatien, Raoul Drogo au Fort des 169 marches

Charmoy-City buzzatien, Raoul Drogo au Fort des 169 marches

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 04 janvier 2020 (J+4035 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions          

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions
2 janvier 2020 4 02 /01 /janvier /2020 02:00

CHARMOY-CITY : BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÊVE DES CONFISEURS (3)  - du 02 Janvier  2020 (J+4033 après le vote négatif fondateur)

 

   La rédaction de Chantecler présente ses meilleurs vœux pour la nouvelle année 2020 à ses nombreux lecteurs et leur propose de poursuivre la dégustation conviviale de son « ballotin de douceurs ».

   La précédente « douceur » de notre ballotin  nous avait conduit à une découverte inédite du bonheur, chose devenue rare de nos jours….

          Notre premier édile avouait néanmoins récemment avoir trouvé son bonheur dans une décision du Conseil d’État.

CHARMOY-CITY : BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÊVE DES CONFISEURS (2)  - du 30 DÉCEMBRE  2019

   Du Conseil d’État à la Cour des Comptes, il n’y a qu’un pas entre deux grands corps de l’État.

     En cette trêve des confiseurs (prolongée) un peu vaseuse et ennuyeuse pourquoi ne pas s’informer sur le site de la Cour des comptes à propos de notre commune pour y trouver, qui sait, nous aussi, notre bonheur ?

Mais comment trouver   un document sur le site de la Cour des Comptes ?

Simplissime mon cher Watson !

Ouvrir le lien

https://www.ccomptes.fr/fr

Découvrez la devise de la Cour des Comptes au pied du grand escalier

« S’assurer du bon emploi de l’argent public, en informer les citoyens »

 

Puis taper Auxonne dans le grand cadre blanc au pied du grand escalier

Un cadre plus grand s’affiche

Dans ce cadre, en haut à droite, cliquer sur Voir tous les résultats

Ceux-ci s’affichent en bas, il n’y a plus qu’à dérouler

Les 2  premiers concernent la Commune d’Auxonne proprement dite

La lecture du document le plus récent, très technique, présente peu d’intérêt pour le citoyen moyen.

La lecture du second, jusqu’à la fin, bien qu’il soit un peu ancien,  peut se révéler néanmoins intéressante pour des citoyens réellement avertis et  soucieux « du bon emploi de l’argent public »

Pour lire ces documents il suffit de cliquer à droite

Les 2 suivants concernent l’Hôpital d’Auxonne

    Curiosité superflue diront certains, mais s’informer n’est-il pas le devoir du citoyen, quand la République lui en donne les moyens !

   

    Après ce détour impromptu par la Cour des Comptes, revenons à nos moutons !

    Dans notre premier article de la série « CHARMOY-CITY : BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÊVE DES CONFISEURS » nous avions illustré plus particulièrement ce propos de l’ÉDITO de l’Agenda 2020 :

       « Je n’oublie pas les commerces qu’ils soient du centre-ville ou en périphérie. Chacun a le droit de vivre. »

      Dans le second, nous illustrions plus particulièrement cet autre propos :

    « Je suis heureux de la décision du conseil d’État, de la CNAC. Vous aurez à Auxonne un choix plus important de commerces. »

      Dans le présent et troisième article nous examinerons, avant de l’illustrer, cette déclaration :

     « Ce n’est pas à la municipalité de choisir mais à vous consommateurs et contribuables »

      Il est bien clair que le choix a d’abord été municipal et « discret » entre fin 2008 et le printemps 2009. Les écrits parlent d’eux-mêmes et on pourra les consulter en détail dans notre premier article de la série

CHARMOY-CITY : BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÊVE DES CONFISEURS (1)  - du 26 DÉCEMBRE  2019

     Ce n’est qu’après que les commissions aient contrecarré le projet par des refus successifs, que le recours aux consommateurs est intervenu par le moyen de la mémorable consultation a posteriori de juin 2010

     Cette consultation, on en parlait déjà jusqu’à Champagnole lors du Conseil municipal du 26 avril 2010 (voir page 5). Ce PV de Conseil municipal de Champagnole est d’ailleurs un vrai document sur la stratégie de développement Leclerc.

  Une réunion de ce genre avait d’ailleurs eu lieu à Auxonne un an avant le 23 avril 2009, mais rien ne fut jamais publié à ce propos. « Discrétion » oblige !  

      Pour plus de détails à ce propos, et sur la fameuse consultation, chef -d’œuvre immarcescible de « démocratie participatatatative » charmoysienne

DIX ANS D’HISTOIRE DU CHARMOY OU LE CHARMOY POUR LES MULES ÉDITION 2018- du 19 novembre 2018

IMPRESSIONS DE LA CONSULTATION 2010 - du 14 février 2013

      Et pour être sûr de bien comprendre l’illustration du jour de Claudi, vous pourrez encore relire

CHARMOY-CITY : UNE ASSOCE PLEINE D’AVENIR, À CONSOMMER SANS MODÉRATION ! - du 25 AOÛT  2019

 

P.S. : Il reste encore une délicieuse praline dans notre ballotin. Après trois pralines « commerciales », une praline « revitalisante » au jus de pamplemousse pour vous remettre le foie d’aplomb après tous ces  excès obligés de fin d’année  !

 

      

FLASH DERNIÈRE

    Ce matin Auxonne Info - Actus & Débats nous joue madame Irma, avec un certain talent qui ne manque pas, toutefois, d’orientation dynamique en marche (ou crève) !

https://www.youtube.com/watch?v=Nu0eQJ-U3xc

     Pour les vrais amateurs éclairés, quelques réminiscences « voyantes » de notre fabuleuse collection

PERSPECTIVES POUR 2016 : DES BILLETS, DES CLIENTS,  DES EXTENSIONS ! - du 11 JANVIER 2016

IL CONVIENT DE METTRE LE NEZ… (Deuxième volet) - du 04 mars 2014

A Charmoy-City, le consommateur est roi

A Charmoy-City, le consommateur est roi

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 02 janvier 2020 (J+4033 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions          

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions
30 décembre 2019 1 30 /12 /décembre /2019 02:00

CHARMOY-CITY : BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÊVE DES CONFISEURS (2)  - du 30 DÉCEMBRE  2019 (J+4030 après le vote négatif fondateur)

   Nous nous sommes laissé dire que la première « praline » du ballotin avait été très appréciée. Il est vrai que la trêve des confiseurs est aussi celle des chroniqueurs et que les bonnes lectures sont rares.

CHARMOY-CITY : BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÊVE DES CONFISEURS (1)  - du 26 DÉCEMBRE  2019

   Vous me direz, on peut toujours se rabattre sur l’ÉDITO de l’Agenda 2020, ce dont nous ne sommes pas privé !

    Ça vous a plu ?! Alors on continue…

   Vous prendrez bien une deuxième praline !

    Ou bien alors une papillote ?

    Oui, je vous le confesse, j’adore les papillotes. J’en prends une moi aussi, entourée de son petit papier humoristique. Tiens, c’est un peu long, je lis :

«  Je suis heureux de la décision du conseil d’État, de la CNAC. Vous aurez à Auxonne un choix plus important de commerces. »

      « Un choix plus important de commerces ». C’est bath et vraiment marrant ! Dans la rue Thiers sans doute. Y’a plus un chat, plus de bureau de tabac, plus de cuisse de mouche, et plus de marchande de parapluie, mais tout de même, on a deux nouvelles pâtisseries !

CHARMOY-CITY : IL EST NÉ LE NOUVEAU COMMERCE !  - du 24 DÉCEMBRE  2019

    Plus fort encore cet aveu de bonheur, tellement rare chez un taiseux qui est un faiseux silencieux : «  Je suis heureux de la décision du conseil d’État, de la CNAC »

     Un bonheur que nos concitoyens aimeraient partager sans doute, pour peu qu’on leur explique clairement de quoi il retourne, mais il est bien connu que c’est pas vraiment le genre de la maison ! Les affaires du Charmoy, c’est vraiment la bouteille à l’encre ! On décide pour vous et puis, comme vous savez, chez Leclerc,  c’est moins cher !

    En matière de commerces, lit-on sur la bande humour d’une autre papillote « Ce n’est pas à la municipalité de choisir mais à vous consommateurs et contribuables ». Voilà qui est fort de café !

    Pour comprendre maintenant, pourquoi et comment « la décision du conseil d’État, de la CNAC » peut rendre « heureux » Monsieur le Maire, encore faut-il savoir de quoi il retourne !!!

    Pédagogiquement, nous allons essayer de vous aider à comprendre….

Pour la CNAC, d’abord, dont nous avons traité dans un précédent article :

CHARMOY-CITY : CNAC DU 26 SEPTEMBRE POUR L’EXTENSION LECLERC, UNE DÉCISION « VERTE » ! - du 7 novembre  2019

    Pour le conseil d’État, ça va être un peu plus difficile.

    Rien à voir d’ailleurs avec la dernière CNAC et le Charmoysien moyen aura sans doute tout mélangé. C’est pas plus mal pensera la magicien du Charmoy !!

     La décision du conseil d’État entérinait en fait une précédente extension réalisée depuis belle lurette dans des conditions particulièrement croustillantes.

 AU CHARMOY, JEANNOT S’HABILLE LARGE - du 22 décembre 2016

  Cette extension avait été autorisée par une précédente CNAC du 22 décembre 2016,  contestée par la suite par une autre enseigne, elle avait été néanmoins  réalisée en 2017.

    C’est les arguments de cette autre enseigne que la décision du Conseil d’État a rejetés dernièrement

    Si vous voulez  connaître cette décision  allez la chercher sur le site

https://www.conseil-etat.fr/arianeweb/#/recherche

    Quelques petits trucs pour aller plus vite :

    Taper Auxonne dans le grand cadre blanc supérieur, décocher correction orthographique, cocher décisions.

   Options de recherche s’affiche en bas, taper seulement la lettre C dans code de publication

   Les décisions lues et concernant Auxonne s’affichent en bas. Pour les lire taper sur leurs numéros d’affaire en brun

    Vous constaterez qu’on ne trouve rien pour 2019 !!

    À la suite de cette constatation, nous nous sommes renseigné sur le régime de publicité des décisions. Ce dernier précise:

« En matière de contentieux administratif, les décisions sont « lues » quelques semaines après l'audience publique et le délibéré.Cette "lecture" signifie que les décisions sont rendues par le Conseil d’État sur les affaires dont il est saisi et sont mises à la disposition des avocats et du public au greffe du Conseil d’État, sur internet... »

https://www.conseil-etat.fr/actualites/fiches-pedagogiques-pour-en-savoir-plus/comment-les-decisions-sont-elles-rendues-publiques

   Visiblement Le Bien Public, qui titrait le 2 octobre dernier, « AUXONNE Justice L’extension du Leclerc validée par le Conseil d’État », semble mieux informé que nous !

      Le chapeau de l’article annonce d’entrée : « Les travaux d’extension du magasin E. Leclerc, autorisés en 2016, étaient contestés par une enseigne concurrente. Le Conseil d’État a rendu sa décision »

     Et l’article conclut sur ces mots : 

        « les juges du Conseil d’État […] ont rejeté l’ensemble des éléments avancés par la société Casino pour contester l’extension en litige. Avec cette décision, l’extension de la grande surface Leclerc est donc définitivement validée. »

    Voilà donc le motif profond du bonheur de notre premier édile déclarant dans son ÉDITO de l’Agenda 2020

«  Je suis heureux de la décision du conseil d’État, de la CNAC »

    Cela n’a rien pour nous surprendre d’un maire, qui pendant deux mandats, s’est montré toujours prêt à apporter de l’eau au moulin des projets de Vesoul !

     Le soleil luit pour tout le monde mais Raoul,  lui, depuis toujours, roule d’abord en cavalier seul pour Vesoul 

    Et c’est en Haute-Patate que notre Picard prend ses ordres !

En vertu sans doute de son précepte

« Chacun a le droit de vivre. Ce n’est pas à la municipalité de choisir mais à vous consommateurs et contribuables. »

 

 

P.S. : il reste encore deux délicieuses pralines dans notre ballotin.

      Rassurez-vous, nous ne manquerons pas de vous les faire déguster dans les prochains jours. D’ici là, bonne fête !

 

FLASH DERNIÈRE

  

    Ce matin Auxonne Info - Actus & Débats nous balance un Père Noël libidineux en image…. Le Père Noël gâteux faisant danser une fraîche Pin-Up sur ses  genoux cagneux, une image à vous déchaîner les adeptes de Marlène et les pourfendeuses de Matzneff !!

   On attend les commentaires horrifiés des Amélies de choc !!!

https://www.youtube.com/watch?v=Hyh4TifZJRE

    Non, le père Noël  libidineux n’a pas fait le buzz ! Mais à lire les commentaires d’un nouveau post,  la crotte de chien fait l’unanimité des suffrages !

     Au fait, saviez-vous que Nice est la seule ville de France où les chiens glissent sur des merdes de vieux !

   Nous avons rencontré au moins un maire heureux

Nous avons rencontré au moins un maire heureux

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 30 décembre 2019 (J+4030 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions          

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions
28 décembre 2019 6 28 /12 /décembre /2019 02:00

   ALBUM « CHEMINÉES DE CHARMOY-CITY »

    Dans cet album vous trouverez pêle-mêle, du sérieux et du bouffon, de l’architecture et de la satire. D’authentiques cheminées historiques et d’autres pour ceux ou celles qui croient au Père Noël

ALBUM « CHEMINÉES DE CHARMOY-CITY »
ALBUM « CHEMINÉES DE CHARMOY-CITY »
ALBUM « CHEMINÉES DE CHARMOY-CITY »
ALBUM « CHEMINÉES DE CHARMOY-CITY »
ALBUM « CHEMINÉES DE CHARMOY-CITY »
ALBUM « CHEMINÉES DE CHARMOY-CITY »
ALBUM « CHEMINÉES DE CHARMOY-CITY »

Chaque image de cet album a été publiée dans un article dont la lecture ou la relecture pourra vous en dire plus !

   Vous y trouverez des cheminées de briques et de broc !

CHARMOY-CITY : ADIEU AUX ACIÉRIES D’AUXONNE  - du 30 OCTOBRE  2019

CHARMOY-CITY : LA CHEMINÉE DES ACIÉRIES NE SERA PAS DÉMOLIE - du 03 NOVEMBRE  2019

CHARMOY-CITY : REPARTIR OU PAS ? - du 11 NOVEMBRE  2019

CHARMOY-CITY : QUELLE NOUVELLE CHEMINÉE POUR « PASSION-AIMANT » ? - du 21 NOVEMBRE  2019

CHARMOY-CITY : L’ENTREPRISE « PASSION AIMANT » ET SA CHEMINÉE : BIENTÔT DU PASSÉ ! - du 19 DÉCEMBRE  2019

CLIQUER SUR LE TITRE DE CHAQUE ARTICLE POUR LE LIRE

 

 

Publié par Claude Speranza le 28 décembre 2019

dans la catégorie Album

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Album
26 décembre 2019 4 26 /12 /décembre /2019 02:00

CHARMOY-CITY : BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÊVE DES CONFISEURS (1)  - du 26 DÉCEMBRE  2019 (J+4026 après le vote négatif fondateur)

   Je vous entends déjà pester fidèles lecteurs (trices) : Chantecler, ce mauvais sujet, ne respecte même pas la sacro-sainte trêve des confiseurs !

     Détrompez-vous, j’étais à deux doigts de m’y conformer quand l’Agenda 2020 est arrivé !! L’agenda municipal !

     Je l’ai fébrilement ouvert, comme un ballotin tentant, dont on défait le beau ruban !

      Je l’ai fébrilement ouvert, le cœur battant, l’agenda municipal, sous sa couverture glacée illustrée  mélancolique. Le ruisseau du contre-fossé courant au pied des vieux remparts, image évocatrice du temps qui passe. Les murs séculaires et les hommes éphémères. De l’eau  a passé sous le pont et le sable a coulé dans le sablier.

         Comme la mode est aux citations, allons-y de notre Platon. Et allons même jusqu’à citer en abîme, sans abîmer la citation.

        Dans le Cratyle, le divin Platon, citant Héraclite, rapporte : « Héraclite dit que tout passe et rien ne demeure ; et, comparant les choses au courant d’un fleuve, il ajoute que tu ne saurais entrer deux fois dans le même fleuve. »

      Beaucoup plus prosaïquement, si notre premier magistrat a su entrer dans un deuxième mandat, il n’entrera pas dans un troisième. Cependant, de cela, il ne nous parle pas dans son dernier ÉDITO,  en page 3 de son dernier Agenda.

   ÉDITO plus long qu’à l’accoutumée et que l’on pourrait bien retrouver, du moins dans ses grandes lignes, dans le prochain (et dernier du mandat) Inf’Auxonne quoique sans doute plus étoffé, tel la dinde accompagnée de sa garniture de marrons huileux et sucrés… Attendons.

   Deux lignes évasives de social et caritatif ouvrent cet ÉDITO. Nous ne traiterons pas du sujet, non parce que nous sommes sans cœur, mais simplement parce que c’est compliqué et qu’après tout pendant la trêve des confiseurs, il faut savoir se ménager ! Nul doute cependant que La petite fille aux allumettes. sera volontiers reçue.

     Contentons-nous pour aujourd’hui de savourer le deuxième alinéa :

« Je n’oublie pas les commerces qu’ils soient du centre-ville ou en périphérie. Chacun a le droit de vivre. Ce n’est pas à la municipalité de choisir mais à vous consommateurs et contribuables. »

     Voilà des propos plein de sagesse, bien qu’on oublie un peu les citoyens. Nous sommes bien loin du vote du 17 décembre 2008,  ce vote à tirer dans les coins !

CHARMOY-CITY : UN DIPLÔME D’HONNEUR POUR LES ANCIENS DU 17 DÉCEMBRE  2008 - du 17 DÉCEMBRE  2019

        Et encore plus loin de l’inénarrable Inf’Auxonne n° 25 de mai 2009, véritable catéchisme du Charmoy du Père Langlois, qui, après le vote à tirer dans les coins, vous sort un complexe commercial périphérique clés en main, comme le magicien, de son chapeau, sort un lapin. Pour le coup, l’adage « Ce n’est pas à la municipalité de choisir mais à vous consommateurs et contribuables. » s’applique à fond mon colon !!!

Le lecteur soucieux d’appréhender plus en détail la pensée commerciale actualisée de notre premier édile telle qu’il l’a exprimée dans son discours du 27 février 2018 pourra se reporter à notre article

CHARMOY-CITY : FRAGMENTS D’UN DISCOURS SUR LA REVITALISATION (1) - du 20 mars 2018

    « Je n’oublie pas les commerces qu’ils soient du centre-ville ou en périphérie. Chacun a le droit de vivre. »

 

    Pour le plaisir de nos lecteurs, Claudi  a tenté d’illustrer ces propos inspirés de notre premier édile.

 

FLASH DERNIÈRE

    Tous les gens de bon goût, et ceux de tous les goûts connaissent Auxonne Info - Actus & Débats, le grand média charmoysien aux 100 000 commentaires. Un vrai trésor pour les pêcheurs de perles. Ah ! Comme j’aime le collier d’Amélie !

     Ce matin la page facebook Auxonne Info - Actus & Débats met en vitrine « Radio Fox ». Il semblerait que ça dépote et que « Radio Fox » trotte,  comme un fox-trot sur Radio bleue….

https://www.youtube.com/watch?v=aVZNwLqp6Qk

   En attendant les commentaires des auditeurs, Chantecler vous propose en rediffusion, une petite histoire charmoysienne des ondes

CHARMOY-CITY : « LE RENARD ET LA RADIO » - du 1er NOVEMBRE  2019

Charmoy-City, sol lucet omnibus, chacun a le droit de vivre

Charmoy-City, sol lucet omnibus, chacun a le droit de vivre

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 26 décembre 2019 (J+4026 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions          

 

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions
24 décembre 2019 2 24 /12 /décembre /2019 10:03

CHARMOY-CITY : IL EST NÉ LE NOUVEAU COMMERCE !  - du 24 DÉCEMBRE  2019 (J+4024 après le vote négatif fondateur)

    Il est né le nouveau commerce ! La rumeur enfle dans la rue Thiers enfin revitalisée !

      Raoul Laprâline, confiseur de renom et son équipe viennent enfin revitaliser le commerce exsangue de la rue Thiers !!

      Au Sabot de Noël ! Je trouve ça beau ! Pas vous ?

      Après l’ouverture de « La petite madeleine » l’an dernier, ce sont donc deux pâtisseries et leurs gâteries qui viennent enrichir la rue Thiers pour le plus grand bonheur des touristes !

DE COMBRAY À CHARMOY-CITY. EXERCICES D’HISTOIRE ET DE GÉOGRAPHIE LITTÉRAIRE (3)- du 23 octobre 2018

      Ils ont décidément bien bûché nos revitalisateurs ! Bonne chance à Raoul Laprâline !

            Le saviez-vous ?  Plutôt qu’un banal « Joyeux Noël », Raoul innove en  inscrivant à la poche à douille sur ses succulentes bûches : « La main dessus ! ». Un dessert animé en perspective autour de la table familiale ! Et bien arrosé !

       Pour les amateurs d’archives du commerce florissant dans la rue Thiers

CHARMOY-CITY : NOËL BIZARRE DANS LA RUE THIERS- du 29 décembre 2018

Charmoy-City, un nouveau commerce est né dans la rue Thiers

Charmoy-City, un nouveau commerce est né dans la rue Thiers

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 24 décembre 2019 (J+4024 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres Gastronomie