Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

4 février 2023 6 04 /02 /février /2023 05:00
HEUREUX COMME BONAPARTE À AUXONNE (3) - du 4 février 2023 (J+5136 après le vote négatif fondateur)
Dans notre précédent article nous évoquions le « Bric-à-brac d'Empire » magnifiquement décrit par Georges d'Esparbès et nous mettions à disposition de nos lecteurs son texte haut en couleurs.

HEUREUX COMME BONAPARTE À AUXONNE (2) - du 30 janvier 2023

Au même moment, Le Bien Public annonçait l'ouverture d'une boutique éphémère au 15 de la rue Thiers.

Certes notre Grande rue disposait déjà de poubelles « à l'effigie de l'Empereur » comme tout un chacun aura pu le remarquer, mais point encore de boutiques éphémères.

Des poubelles « à l'effigie de l'Empereur » vous plaisantez !! Elle est bien bonne, comme dirait Cambronne !

Que nenni ! Cet embellissement était relaté en page 14 dans Le Bien Public du 7 octobre dernier sous le titre « AUXONNE Après sept mois de travaux, la Grande-Rue se dévoile »

Chacun aura retenu ce passage dithyrambique de l'article : « Si le diable se cache parfois dans les détails, la beauté y trouve autant sa place puisqu’en plus des arceaux [à vélo], la commune a investi dans des poubelles à l’effigie de Napoléon qui arriveront dans les semaines à venir. Baptisée Ville Impériale, Auxonne compte mettre tous les atouts pour briller. »

Atout pour atout, alors pourquoi ne pas ouvrir, dès le 1er avril, en prévision des festivités annoncées, une boutique éphémère dédiée à un bric-à-brac impérial ?

Évidemment pas celui du Père Faverot immortalisé par Georges d'Esparbès. Tous ces rogatons du temps de Napoléon ça ne court plus les rues et ça vaut un gros sac de pions !

Mais une boutique éphémère, autant que démocratique, remplie de ce genre d'articles qui sont à la cuirasse de Waterloo ce que la vierge lumineuse de Lourdes est à notre Vierge aux Raisins !

CHARMOY-CITY : ON A DES MERVEILLES À VOUS MONTRER - du 02 novembre 2017

Claudi a emprunté sans complexe la gravure d'une édition populaire de 1916 pour illustrer notre projet de boutique éphémère..

Pour finir, un petit cadeau qui fera plaisir à tous les fanas Napo de Bourges et d'ailleurs.

https://www.leberry.fr/bourges-18000/actualites/un-colonel-berruyer-en-tenue-de-hussard-au-bicentenaire-de-la-bataille-de-waterloo_11485749/

On ignore si le berruyer en question sera de la partie en avril prochain dans notre bonne ville.

https://www.facebook.com/photo?fbid=224892023219489&set=a.204243435284348

Une idée de boutique éphémère pour la rue Thiers

Une idée de boutique éphémère pour la rue Thiers

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 4 février 2023 (J+5136 après le vote négatif fondateur)

Napoléonides

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Napoléonides
30 janvier 2023 1 30 /01 /janvier /2023 11:37
HEUREUX COMME BONAPARTE À AUXONNE (2) - du 30 janvier 2023 (J+5131 après le vote négatif fondateur)
Dans notre précédent article nous évoquions une rencontre, plus que cinquantenaire, de la légende napoléonienne et de la publicité...

BICENTENAIRE 1769-1969 : DU PÉTROLE AU PONT D'ARCOLE - du 27 janvier 2023

Le phénomène ne semble pas vraiment s'être atténué depuis. Et pourtant, en des temps lointains, bien avant la pacotille des pétroliers et autre bimbeloterie, c'étaient les authentiques « débris de la Grande Armée » qui passionnaient les collectionneurs. Témoin ce « Bric-à-brac d'Empire » magnifiquement décrit par Georges d'Esparbès à découvrir en PDF

Mais, diront certains lecteurs dubitatifs, quel rapport avec Auxonne ?

Hommes de peu de foi, ne savez vous donc pas que quand on prononce le mot « Empire », le rapport avec Auxonne s'impose !

Donc à bientôt, pour retrouver comme promis le programme détaillé des festivités napoléoniennes auxonnaises des 31 mai et 1er juin 1969, année du bicentenaire de la naissance de l'Empereur.

Pour son illustration du jour, Claudi s'est inspiré de Georges Conrad, illustrateur de l'ouvrage de Georges d'Esparbès intitulé La Grogne.

Voici un vrai grognard comme on n'en fait plus !

Le grognard de légende de Georges d'Esparbès

Le grognard de légende de Georges d'Esparbès

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 30 janvier 2023 (J+5131 après le vote négatif fondateur)

Napoléonides

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Napoléonides
27 janvier 2023 5 27 /01 /janvier /2023 05:00
BICENTENAIRE 1769-1969 : DU PÉTROLE AU PONT D'ARCOLE - du 27 janvier 2023 (J+5124 après le vote négatif fondateur)

 

Nous évoquions brièvement dans notre précédent article deux jours fastes pour notre bonne ville : le 31 mai et le 1er juin 1969.
Ces 31 mai et 1er juin 1969, année du bicentenaire, furent en effet le cadre de festivités napoléoniennes.
À présent pour moi un lointain souvenir dans ma mémoire, quelques photos argentiques dans un tiroir... À vrai dire, assez peu de chose...

Heureusement, pour le bonheur de nos lecteurs nous avons réussi à dénicher sur le net la plupart des numéros du Souvenir napoléonien de l'année, comptant bien y trouver un peu de copie pour étoffer le dossier du bicentenaire à Auxonne.

Tel est le cas !

Nous avons ainsi du grain à moudre pour nos prochains articles !

Dans le Numéro 245 « SPÉCIAL BICENTENAIRE » de Juillet-Août 1969 notre regard s'est arrêté sur une publicité en 3ème de couverture. Cette trouvaille justifie notre titre d'aujourd'hui.

Nous nous dispenserons de commentaires, précisant qu'en nos temps d'empreinte carbone, nous en aurions pu en tartiner une bonne tranche. Voici la chose en PDF....

Heureux temps où, en faisant leur plein, les collectionneurs pouvaient remplir leurs cabinets de médailles.

C'était super pour la planète. Pouett ! Pouett !

Claudi vous offre en illustration du jour le médaillier complet. Il a seulement agrandi la médaille Arcole, la première !

Arcole, fait d'armes qu'illustre le bas relief du piédestal de la statue de Napoléon Bonaparte qui regarde notre mairie...

Et qui fait rêver les têtes de listes pour les municipales de 2026 dont certaines semblent déjà sur le pont !

1769-1969 Du pétrole au Pont d'Arcole, 20 médailles au Total

1769-1969 Du pétrole au Pont d'Arcole, 20 médailles au Total

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 27 janvier 2023 (J+5124 après le vote négatif fondateur)

Napoléonides

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Napoléonides
23 janvier 2023 1 23 /01 /janvier /2023 11:42
HEUREUX COMME BONAPARTE À AUXONNE (1) - du 23 janvier 2023 (J+5120 après le vote négatif fondateur)

Notre titre ne vise en aucun cas une étude exhaustive des divers bonheurs qu'auraient pu connaître le jeune Napoléon Bonaparte lors de son séjour à Auxonne ( période de juin 1788 à juin 1791 entrecoupée presque pour moitié d'un congé prolongé en Corse).

Nous renvoyons pour cela les passionnés à l'abondante littérature disponible sur le sujet.

Dans cet article (et le(s) suivant(s) sous le même titre), nous poursuivrons un but unique : nous mettre dans la peau...

La peau Léon, Chantecler ?

Boff ! Un peu fastoche !

Nous mettre dans la peau du touriste curieux de souvenirs napoléoniens qui doit passer par notre bonne ville.

Imaginez que ledit touriste vienne de lire L'Echo des communes  en ligne, rubrique « S 'évader en Côte d'Or », article « Balade à Auxonne »

https://www.echodescommunes.fr/sevader_87_balade-a-auxonne.html

Allez y voir et mettez vous à sa place !

Y'a pas photo, le voilà catastrophé !

Nous évoquions récemment cette situation sur notre blog

AUXONNE : LE MUSÉE BONAPARTE TOUJOURS INVISIBLE - du 14 janvier 2023

Alors que va faire notre touriste déçu, en quête de nouvelles impériales ?

Il va tenter de se rassurer en laissant trotter sa souris sur le site web officiel de notre bonne ville d' Auxonne.

Le voilà arrivé, il tape NAPOLEON sur le moteur de recherche !

La manœuvre débouche sur plusieurs pages, dont la page Musée Bonaparte…

Et sur cette page, voilà ce que d'entrée notre touriste lit :

« Un projet de transfert du Musée Bonaparte est en cours.
Il nécessite la restructuration et la restauration des collections.
Le Musée est actuellement fermé pour une durée indéterminée »

Notre musée est en effet en réserves.

Et pour parler en langage militaire, de sa situation de réserviste, notre Musée pourrait bien passer à l'honorariat, à moins qu'il ne finisse par rejoindre définitivement l'active.

Comme pourrait le laisser penser cette citation de l'historique qui suit l'annonce de fermeture : « En 1970 le Musée s'installe dans la Tour Notre-Dame au Château et, par manque de place il met en dépôt sa collection d'armes au Musée du 511e Régiment du Train, dans les Casernes historiques d'Auxonne. »

En fait le dépôt effectué en 1970 n'a concerné qu'une partie de cette collection comme peut en témoigner le site web en lien ci-dessous riche de nombreuses photos prises en 2011 au Musée Bonaparte

https://www.patrimoine-histoire.fr/P_Bourgogne/Auxonne/Auxonne-Musee-Bonaparte.htm

Claudi a choisi dans son album une photo culte du temps où le Musée Bonaparte était encore ouvert Rue Thiers au premier étage du bâtiment de l'actuelle Trésorerie.

Nous aurons encore souvent l'occasion de reparler de ce Musée Bonaparte de la rue Thiers qui a charmé notre enfance et notre jeunesse.

Auxonne  1769-1969 bicentenaire Napoléon au Musée

Auxonne 1769-1969 bicentenaire Napoléon au Musée

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 23 janvier 2023 (J+5120 après le vote négatif fondateur)

Napoléonides

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Napoléonides