Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

4 juillet 2019 4 04 /07 /juillet /2019 01:00

CHARMOY-CITY : QUELLE PORTE POUSSER À PRÉSENT ? (2)  - du 4 juillet 2019 (J+3851 après le vote négatif fondateur)

  

   Pourquoi le cacher, notre article d’hier a connu une bonne audience

CHARMOY-CITY : QUELLE PORTE POUSSER À PRÉSENT ? (1)  - du 3 juillet 2019

   Il est vrai qu’il peut être plus constructif et plus enrichissant de pousser une porte que de la claquer !

   Rappelons néanmoins que Le Bien Public d’hier 3 juillet titrait « AUXONNE Politique locale Nathalie Roussel claque la porte »

   Un sous-titre de l’article mentionne que « le maire se dit « surpris » ».  Et comme pour nous en assurer, l’intéressé déclare à l’appui : « Je suis assez surpris ».

    Dans un encadré intitulé « Les municipales dans le viseur », l’adjointe à l’urbanisme déclare à propos des prochaines municipales : « je ne sais pas encore ce que je vais faire ». Son maire quant à lui déclare à propos de l’ambition de l’adjointe de mener une liste : «[…] maintenant qu’elle souhaite démissionner, je me demande comment elle va faire »

    L’une s’interroge donc sur le « quoi », et l’autre sur le « comment ».

    S’ouvre donc à présent, à deux battants, la grande porte des incertitudes et des conjectures. Elle ne sera pas de sitôt refermée.

     À moins qu’une porte dérobée discrètement ne s’ouvre …

     La « discrétion » n’est-elle pas la qualité cardinale de notre politique animal.

CHARMOY-CITY : UN LABEL À NE PAS OUBLIER - du 25 mars 2017

    D’aucuns prétendraient pourtant (ah ! les méchants !!) que tel n’est pas le cas du portail de l’édilitaire demeure, une vénérable ferronnerie dans son jus et qui a un cachet d’enfer (en fer, elle est bien bonne !!), mais qui, lors de son ouverture, tout comme Rex ou une herse médiévale, sait à l’occasion se faire entendre à la cantonade.

    À la cantonade, pas aux cantonales grand-père ! Les cantonales, c’est du passé !  

    C’est normal, dit un fin mélomane d’Auxonne, une ouverture, comme au concert, il faut que ça résonne !

    Mais n’empêche qu’à présent, comme nous l’avons vu dans notre précédent article, les bons citoyens charmoysiens ne savent plus à quel saint se vouer, ni surtout quelle porte pousser !

CHARMOY-CITY : QUELLE PORTE POUSSER À PRÉSENT ? (1)  - du 3 juillet 2019

   Il est probable cependant que la solution se trouve dans la collection  complète des Éditos de Monsieur le maire, mon petit livre de Mao à moi ! Je l’y ai donc cherchée…

       Eurêka (ηὕρηκα!), je l’ai trouvée, elle se trouve dans l’Édito de l’Agenda Auxonne 2016, et la voici :

     « Je vais, comme il se doit, remercier nos annonceurs. Grâce à eux, vous avez une nouvelle fois cet agenda entre les mains. Ils font un effort financier. Sachez les en remercier en prenant le temps de pousser la porte de ces commerces. Vous ne sortirez pas sans vous être allégé de quelques billets Vous contribuerez ainsi au dynamisme de la ville. Sans grand discours, vous aurez développé l’économie locale. Vos billets s’ajouteront à beaucoup d’autres et permettront à nos commerçants de vivre ».

    C’est les petits commerçants qui vont être contents ! « Pomme de reinette et pomme d’api, tapis, tapis rouge !!! »

   Et dire que d’aucun(e)s prétendent que notre premier édile se ferait tirer l’oreille pour mettre en acte une véritable revitalisation !

   Quels vilains trublions !!!

 Claudi travaille en ce moment presque autant qu’un(e) adjoint(e). Il a fouillé dans ses cartons et tiré une fort pertinente illustration mettant en scène nos protagonistes aux meneaux des vénérables fenêtres de  notre Hôtel de Ville, ça change un peu des portes !

   L’illustration a été réactualisée et à peine retouchée. Pour les puristes, précisons qu'elle est tirée de

CHARMOY-CITY  LITTÉRAIRE,  UNE RÉMINISCENCE POSSIBLE DE BENJAMIN VALLOTTON ?- du 05 avril 2019

  

Charmoy-City, les municipales dans le viseur

Charmoy-City, les municipales dans le viseur

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 4  juillet 2019 (J+3851 après le vote négatif fondateur)

Publié Revue de presse

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
3 juillet 2019 3 03 /07 /juillet /2019 01:00

CHARMOY-CITY : QUELLE PORTE POUSSER À PRÉSENT ?  - du 3 juillet 2019 (J+3850 après le vote négatif fondateur)

 

 Rappels historiques préalables et nécessaires :

 

Premier rappel :  La « Maison du projet » fut inaugurée le 15 novembre 2016, ce dont Le Bien Public n’avait pas manqué de rendre compte le 18 dans un article intitulé : « AUXONNE CENTRE-BOURG La revitalisation prend forme ».

        Dans l’article, « Nathalie Roussel, adjointe à l’urbanisme et au développement, [déclarait] : « Pousser la porte d’une boutique est plus facile que de pousser la porte de la mairie. Nous avons choisi la rue Thiers pour lui donner un peu de dynamisme et relancer l’animation commerciale »

 

Second rappel :

    Le 30 mai 2017 Le député Rémi Delatte, assistant, 22 rue Thiers, en notre Maison du projet, à une présentation du projet de revitalisation, décernait cet éloge devant Raoul Langlois et son adjointe à l’urbanisme Nathalie Roussel :

"Il s'agit d'un projet exemplaire, d'abord par sa méthode. La large concertation en amont a permis d'associer tous les acteurs dont les commerçants, et donc toutes les problématiques à prendre en compte. C'est ensuite un projet exemplaire sur le fond : de l'attractivité à la place des circulations douces tout en maintenant une place pour la voiture, tout est pensé de manière pragmatique et efficace. Cela montre la nécessité de maintenir les moyens de développer la ruralité ; cela montre que l'on peut encore miser sur les territoires ruraux." » (Hebdo 39 N° 258  du 12  juin  dernier)

 

INTERMÈDE MUSICAL

Vous pouvez écouter une complainte originale chantée par votre serviteur dans l’article en lien ci-dessous

CHARMOY-CITY : UNE BOÎTE À MUSIQUE AU 22 RUE THIERS ? - du 26 mars 2018

 

ACTUALITÉ : EXTRAIT DU COMMUNIQUÉ DE NATHALIE ROUSSEL

      « Les difficultés créées artificiellement par Raoul Langlois sont symptomatiques d’un Maire qui n’est plus à l’écoute des Auxonnais et qui ne fait plus confiance à l’équipe municipale. Les conditions d’un travail efficace au service la ville ne sont plus réunies.

       Par respect pour mes collègues élus et pour les agents des services de la ville qui travaillent avec courage pour Auxonne, je ne peux plus assumer une politique à laquelle je ne crois plus et qui ne serait pas dans l’intérêt des Auxonnais.

    C’est pourquoi, ce lundi 1er juillet, j’ai signifié par courrier au maire Raoul Langlois ma démission du conseil municipal d’Auxonne. » (Le Bien  Public du 2 juillet 2019)

 

Conclusion en vers :

 

POUSSER LA PORTE

 

« Pousser la porte d’une boutique est plus facile

Que de pousser la porte de la mairie. » Vrai ?

Disait Nathalie à la Maison du Projet

Quand on l’inaugurait au cœur de notre ville.

 

La maison, pas Nathalie, qui avait choisi

De la mettre rue Thiers, une rue bien paisible,

Assez navrant mouroir d’un commerce alangui.

En espérant sans doute une relance possible.

 

On attend la relance et la maison est close.

Et la porte fermée, qu’on ne peut plus pousser.

Car rose elle a vécu ce que vivent les roses…

C’est donc la porte d'la mairie qu’il faut pousser

 

Tartanpion s’en va pousser la porte de l’hôtel

De Ville. Pas de l’Hôtel du Charmoy, ma mie !

Tout ému, il y demande à voir Nathalie

Car il est plein d’espoir d’écouter son conseil.

 

Pas son conseil municipal. Vous tombez mal !

Tartanpion s’émeut, il veut voir Nathalie

Aurait-il poussé la porte en vain ? Coup fatal !

S’entendre dire que Nathalie elle est partie !

 

                                                                 C.S.

 

P.S.  Intéressante réaction  de  la page facebook Auxonne Info - Actus & Débats ce matin et surtout superbe post illustré du Marquis qui mérite, pour le coup,  une belle image !!!!

De son côté Le Bien Public titre ce matin  « Nathalie Roussel claque la porte ». Pour le coup, on ne sait vraiment plus quelle porte pousser !!!

Charmoy-City, quelle porte pousser à présent

Charmoy-City, quelle porte pousser à présent

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 3  juillet 2019 (J+3850 après le vote négatif fondateur)

Publié Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
2 juillet 2019 2 02 /07 /juillet /2019 16:55

CHARMOY-CITY : QUAND MONSIEUR LE MAIRE S’ESCLAFFE (2) - du 2 juillet 2019 (J+3849 après le vote négatif fondateur)

 

    Le 25 juin dernier, L’Écho des communes publiait un article intitulé : « Si nous commençons à parler d'Auxonne, nous n'avons pas fini s'esclaffe monsieur le maire... Raoul Langlois ! »

    Vous pouvez y accéder par le lien

https://www.echodescommunes.fr/coeur_43_si-nous-commenaons-a-parler-d-auxonne-nous-n-avons-pas-fini-s-esclaffe-monsieur-le-maire-raoul-langlois.html  

      Notre rédaction a décidé de consacrer une longue recension à cet article au caractère historique résolument affirmé. Un premier épisode de cette recension est déjà paru.

CHARMOY-CITY : QUAND MONSIEUR LE MAIRE S’ESCLAFFE (1) - du 1er juillet 2019

     Chacun sait que notre premier édile est d’un naturel plutôt taiseux et discret, voire secret. Bien des faits peuvent en témoigner. Citons en exemple les prospections foncières pour une grande enseigne au Charmoy en 2009.

CHARMOY-CITY : UN LABEL À NE PAS OUBLIER - du 25 mars 2017

 

     La lecture de L’Écho des communes  du 25 juin dernier pourrait cependant bouleverser quelque peu  cette certitude, la seule sans doute, qui pouvait demeurer maintenant au sujet de notre premier édile.

    Il semblerait en effet qu’il se soit confié, au journaliste de L’Écho des communes… Confidences, certes, de nature plus personnelle que municipale !!!

 

 

IT’S A LONG WAY TO TIPPERARY

    On apprend entre autres que notre maire, pour n’être pas « En marche », serait néanmoins un infatigable marcheur :

« Randonneur invétéré, c’est au bord du canal avec son chien... en laisse comme il se doit... ou dans la forêt qu’il régénère les batteries. 6h pour aller à Dijon, à pieds forcément, des parcours qu’il choisit là où il y a une gare... pour rentrer !! Rando du Club Alpin, 50km, Raoul Langlois, carte d’état-major en main, ne recule devant aucun chemin »

   En promenade au bord du canal, peut-être vous est-il arrivé un jour de croiser en chemin le « randonneur invétéré », par ailleurs fana avoué de la Bataille de la Somme, fredonnant d’un bon pas le fameux chant de marche anglois.

https://www.youtube.com/watch?v=cPk21C0Wpkg

     Notre premier édile est donc un marcheur intrépide qui peut compter, dans ses odyssées pédestres, sur la fidèle compagnie de son chien Rex. Ulysse avait son fidèle Argos, Raoul a son Rex !!

     Clin d’œil à notre belle Hellène, après les roses blanches corfiotes, deux articles dont les images, résolument homériques, pourraient fort bien illustrer les questions du moment.

CHARMOY-CITY, FLEURON DU TOURISME ET DE LA CENSURE ? (2)  - du 21 juillet 2018

CHARMOY-CITY : Inf’Auxonne n° 64 EST DANS LES BACS ! - du 11  avril 2019

     Quittons à présent la Grèce éternelle pour la Sainte Russie       

    Claudi, dont les créations sont volontiers peu orthodoxes, ne dédaigne pas l’hyperbole, tout comme Monsieur le Maire ne dédaigne pas les hypermarchés,  Claudi, disions-nous, force à peine le trait dans son illustration du jour mettant en scène deux leaders reconnus confessant l’un et l’autre un goût marqué du pouvoir et de l’exercice physique…

 

La suite au prochain numéro

 

P.S. :

 

« Raoul Langlois, carte d’état-major en main, ne recule devant aucun chemin »

 

Mais sur un mode municipal, voilà notre premier édile arrivé à la croisée des chemins !!!

 Il va falloir jouer les bonnes cartes !!

  À ce propos un clin d’œil appuyé au Conseiller WLG pour s’être départi de sa sempiternelle position bonhomme et consensuelle en mettant le doigt là où ça fait mal, même s’il se l’est fait quelque peu mordre par certain adjoint plus médiathèque que médiatique !!!

Nous reproduisons ici son post du 1er juillet, qui a suscité pas mal de commentaires !

 

« Ce soir de 18h30 (à 20h ????) commission Travaux convoquée pour l'ensemble des élus avec pas moins d'une douzaine de points à l'ordre du jour dont la médiathèque, la piscine, le gymnase Ste Colette, la Base de plein Air, la démolition de l'ex-CCAS, le début de requalification de voiries, etc...

 (sachant qu'habituellement il y a 1 ou 2 points à l'ordre du jour, 1 à 2 fois par an...)

 Bref, balayer tous les dossiers de plusieurs années en 1h30 alors que peu d'informations sur ces projets avaient jusqu'à maintenant filtrées. C'est la panique à bord ! La plupart de ces dossiers ne sont pas vraiment aboutis et/ou chiffrés. Je sens que la majorité est sur le point d'exploser !! »

Nos « passionnés », une bombe volante !??

Aurions-nous dû titrer, plutôt que « Charmoy-city : quand monsieur le maire s’esclaffe »,

« Charmoy-city : quand monsieur le maire explose » 

Nous avons par ailleurs lu avec intérêt son article paru sur Hebdo 39 n°355 du 1er juillet dernier

FLASH DERNIÈRE

 

   Ce jour vers 15h00, Le Bien Public a communiqué : « AUXONNE POLITIQUE Nathalie Roussel démissionne du Conseil Municipal »

 

EXTRAIT DU COMMUNIQUÉ

      « Les difficultés créées artificiellement par Raoul Langlois sont symptomatiques d’un Maire qui n’est plus à l’écoute des Auxonnais et qui ne fait plus confiance à l’équipe municipale. Les conditions d’un travail efficace au service la ville ne sont plus réunies.

       Par respect pour mes collègues élus et pour les agents des services de la ville qui travaillent avec courage pour Auxonne, je ne peux plus assumer une politique à laquelle je ne crois plus et qui ne serait pas dans l’intérêt des Auxonnais.

    C’est pourquoi, ce lundi 1er juillet, j’ai signifié par courrier au maire Raoul Langlois ma démission du conseil municipal d’Auxonne. »

 

   C’est Vladimir Vladimirovitch qui va être déçu !

     Compte-tenu de la conjecture présente il est fort probable que pas plus que Raoul, il ne verra arriver le président de l’office des Sports en tandem !!!

De Charmoy-City à la Sibérie, nos leaders sportifs

De Charmoy-City à la Sibérie, nos leaders sportifs

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 2  juillet 2019 (J+3849 après le vote négatif fondateur)

Publié Revue de presse

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
1 juillet 2019 1 01 /07 /juillet /2019 01:00

CHARMOY-CITY : QUAND MONSIEUR LE MAIRE S’ESCLAFFE (1) - du 1er juillet 2019 (J+3848 après le vote négatif fondateur)

 

AVANT-PROPOS

    Le 25 juin dernier, L’Écho des communes publiait un article intitulé : « Si nous commençons à parler d'Auxonne, nous n'avons pas fini s'esclaffe monsieur le maire... Raoul Langlois ! »

https://www.youtube.com/watch?v=3wPMMkOyrgI

    Vous pouvez y accéder par le lien

https://www.echodescommunes.fr/coeur_43_si-nous-commenaons-a-parler-d-auxonne-nous-n-avons-pas-fini-s-esclaffe-monsieur-le-maire-raoul-langlois.html  

      Il apparaîtra évident à nos fidèles lecteurs que notre rédaction doive consacrer une longue recension à cet article au caractère historique résolument affirmé.

       D’entrée, le rédacteur de l’article convie en effet ses lecteurs à une « promenade passion avec Raoul LANGLOIS, un maire en mode projets qui porte l’histoire de sa ville en écharpe tricolore ! »

      Au sein d’une foule de richesses patrimoniales évoquées dans l’article, la plus belle figure du passé n’est peut-être pas celle que l’on pense…

       À propos d’écharpe, et pour ne pas faire mentir le titre plutôt rigolard de notre série, nous nous permettons de revenir à une archive que nous dédiions aux candidat(e)s aux dernières municipales de 2014.

     Il est certain que pour au moins l’un(e) d’entre eux/elles, le grand souci était de retrouver son écharpe, ce qui n’est jamais assuré hélas !! On reprend plus facilement un rhume, ou un verre… qu’une écharpe !!

L’ÉCHARPE RETROUVÉE  - du 21 mars 2014

    Pour un meilleur confort visuel de nos lecteurs nous publions l’illustration de l’article ci-dessus en PDF.

     Ne trouvez-vous pas, en passant, que le titre de cet article ancien, tant en raison de sa formulation que de la faible probabilité d’un nouveau retour de l’écharpe, résonne aujourd’hui d’une tonalité mélancolique proprement proustienne. Sic transit gloria mundi…

    Il se pourrait bien, à propos de l’écharpe, qu’un(e) autre vienne mettre « la main d’ssus » !

CHARMOY-CITY : LA MAIN DESSUS, LA MAIN À LA PÂTE ET LA MAINMISE - du 10 mai 2019

 

LES DEUX VISAGES DE NOTRE-DAME

    Mais foin de mélancolie, il faut savoir garder le sourire. Si tel n’est pas votre cas, si la canicule vous a fatigué, si vous avez sué sang et eau sur les tapis rouges à votre intention déroulés, si la surconsommation aux avenantes terrasses vous a coiffé(e)s du casque de plomb des lendemains qui déchantent, transportez votre peine sous les fraîches et silencieuses voûtes de l’église Notre-Dame longuement évoquée dans l’article de L’Écho des communes :

     « Notre Dame, bien nommée, abrite deux Vierges, l’une dite aux Raisins du 15ème siècle, attribuée à Claus de WERVE, sans doute une des plus belles de l’Ecole bourguignonne et qui a fait le tour du monde tant elle est rare avec le regard de Jésus posé au-dessus de la Vierge. »

     Pour apprécier toute la délicate splendeur de cette statue, il vous faudra un guide à la hauteur ! C’est ce qu’avait bien saisi L’Écho des communes dans l’un de ses précédents articles d’octobre 2017, en y joignant le poids des mots au schoking des photos…

CHARMOY-CITY : ON A DES MERVEILLES À VOUS MONTRER - du 02 novembre 2017

    Et l’autre Vierge alors ? Il en est question, mais de façon plus laconique : « Et l’autre dite à l’Enfant rarissime par ses 1,80 m ! ». Remarquable donc, par ses mensurations, comme l’ordonnance du père de Victor Hugo, que le poète bisontin immortalisa dans ces célèbres vers : « Mon père ce héros au sourire si doux / Suivi d’un seul housard qu’il aimait entre tous / Pour sa grande bravoure et pour sa haute taille… ». Le dernier vers évoquera sans aucun doute, pour les plus imaginatifs d’entre nous, la stature de notre premier édile.

    Nous avions nous-même évoqué les deux Vierges dans un article alors que nous attendions impatiemment la parution d’un ouvrage à naître, comme Victor Hugo, « dans Besançon vieille ville espagnole ». C’était en novembre,  aux lendemains du centenaire de l’Armistice.

       Dans l’article en question, en lien ci-dessous, les amateurs de cartes postales auront la joie et le bonheur de découvrir, outre les deux Vierges, une carte postale d’une insigne rareté !

DE COMBRAY À CHARMOY-CITY. EXERCICES D’HISTOIRE ET DE GÉOGRAPHIE LITTÉRAIRE (5) - du 14 novembre 2018

     À présent que l’ouvrage tant attendu est paru, et que tous les lecteurs assidus de notre ville ont pu se délecter de la substantifique moelle d’un grand texte proustien, l’imagination est au pouvoir et l’esprit souffle dans nos rues.

       Dans la rue du Bourg en particulier où l’on pourra découvrir une troisième vierge en forme de Piéta ! Et la source miraculeuse de JP….

CHARMOY-CITY : FLACHE RIMBALDIENNE ET FLAQUES PROUSTIENNES - du 4 mai 2019

      Avouons tout de même qu’il est bien regrettable que ce coup de tonnerre dans le ciel littéraire charmoysien n’ait pas été évoqué dans l’article foisonnant de L’Écho des communes !

 

La suite au prochain numéro….

 

Flash dernière

    La page facebook Auxonne Info - Actus & Débats conjecturait tôt ce matin à propos des motifs d’une réunion qui se tiendrait ce soir, et qui concernerait « l'ensemble du conseil municipal » qui y aurait été convoqué...

   Parmi la longue liste de constats et de conjectures énumérés par le rédacteur on notera ceci : « Un Maire qui fait trainer l'annonce de sa retraite (décision qui d'ailleurs n'est pas si arrêtée qu'on voudrait le faire croire) ».

     Nous répondrons qu’il est en effet difficile de parier sur les intentions d’un maire que  L’Écho des communes désignait très récemment comme « un maire en mode projets qui porte l’histoire de sa ville en écharpe tricolore ! ».

      Par surcroît, une photo du magazine prise au sommet de la tour de l’église, sur fond de ciel bleu et d’horizon panoramique, nous montre le profil inspiré d’un seul membre de l’équipe municipale, le premier, en la bonne compagnie de Rémi,  son député !!!

 

Musée virtuel de Charmoy-City, une rentrée, suite à une sortie

Musée virtuel de Charmoy-City, une rentrée, suite à une sortie

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 1er juillet 2019 (J+3848 après le vote négatif fondateur)

Publié Revue de presse

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse
29 juin 2019 6 29 /06 /juin /2019 08:08

CHARMOY-CITY : DÉROULER LE TAPIS ROUGE (1) - du 29 juin 2019 (J+3846 après le vote négatif fondateur)

       Avant de passer à une évocation plus circonstanciée de la journée tapis rouge d’hier au centre-ville, nous tenions d’abord, en prélude et en contrepoint, à rendre hommage par l’image à deux dérouleurs zélés de tapis rouge d’un autre âge et d’un autre genre.

CHARMOY-CITY : DES AFFICHES JAUNE-FLUO AU CARNET BLEU - du 21 juin 2019

   C’est court aujourd’hui.

   En effet, les plaisanteries les plus courtes ne sont-elles pas les moins longues !

   Et bonjour encore à notre Corfiote préférée, avec laquelle, en terrasse hier soir et en bonne compagnie, nous avons eu le plaisir de deviser longuement tout en lampant voluptueusement deux brunes licornes généreusement offertes…

Ah ! Vous préférez la rousse de Georges Killian

https://www.youtube.com/watch?v=IiWGYtXESXM

 

P.S. : à propos de « tapis rouge », un bon morceau qui date un peu, mais dont la lecture et surtout l’illustration, pourront éclairer nos lecteurs !

LE POIDS DES MOTS (8) - du 12 NOVEMBRE 2015

 

Charmoy-City, les dérouleurs de tapis rouge

Charmoy-City, les dérouleurs de tapis rouge

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 29  juin 2019 (J+3846 après le vote négatif fondateur)

Publié Légendes du Charmoy

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Légendes du Charmoy
27 juin 2019 4 27 /06 /juin /2019 01:00

CHARMOY-CITY : CANICULAIRE ANNIVERSAIRE - du 27 juin 2019 (J+3844 après le vote négatif fondateur)

     Cette semaine, à peine digérées les conséquences de la super-sécheresse de l’an dernier, on ne parle déjà plus que du thermomètre. Il semblerait qu’un demi-siècle de matérialisme effréné commence à produire ses effets. Le placement vénéneux commence à distribuer ses dividendes !

     Un demi-siècle  d’artificialisation des sols à outrance, d’arasement des haies, d’inflation de la consommation et du gaspillage, érigés en véritable culte !

    Culte de la bagnole, du confort moderne, des zones périurbaines avec leurs hypermarchés, des autoroutes, et de l’agriculture productiviste à grands coups de chimie.

        L’hypermarché met le producteur en coupe réglée et ce dernier, pour satisfaire les exigences met à son tour le vivant en coupe réglée ! Immense leurre d’une course à l’échalote idiote censée apporter une illusoire abondance pour tous !

    Mais voilà qu’à présent sonne l’heure des bilans, et voilà que maintenant on commence à montrer du doigt le veau d’or que naguère on adora !

    Tout cela n’est encore qu’une mode, le bobo mange bio sans trop se préoccuper d’une réelle baisse de son empreinte carbone.

    On prend des engagements solennels d’empreinte carbone zéro à l’horizon de la Saint-Glinglin. Ça mange pas de pain !!

     Le green-washing rhabille de vert la grande entreprise de destruction qui ne peut s’arrêter qu’au prix de révisions déchirantes. Une bureaucratie tatillonne et les discours moralisateurs entament leur chasse aux sorcières, stigmatisant le quidam irresponsable qui jette négligemment son mégot sur la voie publique.

       Comme d’habitude, on désigne à la vindicte l’arbre qui cache la forêt ! Mais dans la forêt profonde des bonnes affaires, les vrais grands loups du profit ont encore de l’avenir !

NETTOYONS LA PUB DE LURE (3) – du 17 janvier 2014

   Propos amers que tout cela, direz-vous, le soleil a dû taper sur la calebasse fêlée à Chantecler !

    Sans doute !

    Alors, sous un soleil de plomb, il n’a rien trouvé de mieux à faire pour aujourd’hui que de fêter un anniversaire, le neuvième anniversaire de la fameuse consultation du 27 juin 2010 !!

    Une petite sélection de documents pour revivre tout ça, volets fermés et brumisateur en main.

   La consultation, nous en reparlions il n'y a pas longtemps, en la personne de deux de ses meilleurs artisans, dans un article très documenté !

CHARMOY-CITY : DES AFFICHES JAUNE-FLUO AU CARNET BLEU - du 21 juin 2019

   Et puis, il est toujours intéressant de relire les documents du temps… volets fermés et brumisateur en main.

    La production municipale tout d’abord…à tout seigneur tout honneur !

La presse locale ensuite

Et pour faire bonne mesure, celle de notre rédaction, les « incunables » de Chantecler

   Claudi a réalisé pour vous le poster « spécial anniversaire caniculaire » en ce jour qu’un pur hasard fait coïncider avec la date limite d’un  recours possible contre la décision de la CDAC « retournée ».

CHARMOY-CITY : QUAND LA CDAC « QUANTIQUE » FAIT TIQUER - du 7 juin 2019

   De cela, nous reparlerons peut-être plus tard…

   En attendant, buvez bien frais, à notre santé !!!

 

 

Flash dernière

    La page facebook Auxonne Info - Actus & Débats revient aujourd’hui sur la base de plein air et le vote ubuesque du dernier conseil municipal à ce sujet.

    Un vote dont le caractère surréaliste n’égale toutefois pas le fabuleux « vote négatif fondateur »  du 17 décembre 2008 !!!

 

Charmoy-City, caniculaire anniversaire

Charmoy-City, caniculaire anniversaire

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 27 juin 2019 (J+3844 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Anniversaire

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Anniversaire
25 juin 2019 2 25 /06 /juin /2019 15:26

CHARMOY-CITY : PUMP-TRACK, ÇA SE PRÉCISE ! - du 25 juin 2019 (J+3842 après le vote négatif fondateur)

        L’incontournable page facebook Auxonne Info - Actus & Débats, annonçait au conditionnel, ce matin, le démarrage des travaux du pump-track et ouvrait le débat. Et déjà les commentaires vont bon train. Des commentaires qui ne manquent pas d’air pour certains !

     Mais ce pump-track est déjà une vieille histoire.

      À preuve, dans le Bien Public du 27 novembre dernier, on pouvait déjà découvrir un article sous le titre « AUXONNE  POLITIQUE LOCALE Piste de « pump-track » des travaux au printemps ? »

    Par bonheur, la rédactrice de l’article avait la bonté de nous dévoiler dans une note en bas de page la signification, en bon français, du concept de « pump-track » :

« Espace avec des parcours de bosses et de virages relevés »

     Pump-track exprimé dans la langue mélodieuse de Donald Trump, avouez quand même que c’est plus classe et puis « pump-track », ça sonne bien,  ça claque, et ça fait « crack, boum, huuuue !!!! »

https://www.youtube.com/watch?v=Q7hALVk6SzM

     À vos bikes les guys ! Ça va enfin bouger à Charmoy-City !!! « 250 mètres de piste bitumée » voilà de quoi « nettoyer la nature », là où sur cette friche industrielle des Aciéries, l’herbe avait eu l’audace de repousser sur les terrains vagues et les scories sidérurgiques enterrées, véritable mine et catalogue de métaux plus ou moins rares et plus ou moins lourds.

   Avouez quand même, que 250 mètres de piste « cyclable » « avec des parcours de bosses et de virages relevés » qui tourne en rond et ne mène nulle part, c’est quand même bon à prendre pour une vraie mobilité !

     Parcours trottoirs casse-gueule au centre pour les piétons, et «  parcours de bosses et de virages relevés »  extra-muros  pour nos jeunes !!! Tout cela est extra !

    Comme le déclarait, toujours dans l’article une dynamique élue : « Elle [N.D.L.R. : la piste bitumée] sera accessible à tous et à tout type de deux-roues non motorisé : trottinettes, vélos, draisiennes, etc. »

    Peut-être y verrons-nous le « grand bi » du Musée Bonaparte. Oui, le pauvre « grand bi »  qui, comme « l’ensemble des collections exposé dans la tour Notre-Dame du château d’Auxonne, qui présentait des pathologies diverses et actives, a été déposé, traité, conditionné et mis en réserve ». Si l’on se réfère du moins aux propos de notre premier édile rapportés dans l’encadré « Musée Bonaparte » adjoint à l’article  « AUXONNE  POLITIQUE LOCALE Piste de « pump-track » des travaux au printemps ? »

     Aux beaux jours de l’été qui s’annonce chaud, peut-être aurons-nous le plaisir d’apercevoir, entre « trottinettes, vélos et draisiennes », échappé de sa réserve, le grand bi du musée enfin déstocké, et révisé par les soins de notre ami Éric Duval ! L’homme qui monte (à vélo) à Charmoy-City.

CHARMOY-CITY : DUVAL SE RÉVEILLE ! - du 29 mai 2019

    Claudi a ressorti de ses cartons ses inoubliables personnages Bécanine et Vittoriu. Un tandem un peu ancien certes, mais qui nous changera un peu d’un tandem plus récent qui nous semble pour l’heure en roue libre… !

DE CHARMOY-CITY  À BESANÇON ET DE PROUST À MAUPASSANT - du 15 mai 2019

 

Charmoy-City, pump track, elle dévale Angèle

Charmoy-City, pump track, elle dévale Angèle

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 25 juin 2019  (J+3842 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Brèves

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Brèves
24 juin 2019 1 24 /06 /juin /2019 01:00

CHARMOY-CITY : LA TRÈVE ESTIVALE S’INSTALLE - du 24 juin 2019 (J+3841 après le vote négatif fondateur)

      La piscine est enfin remplie

        La Guinguette entame sa deuxième saison  (« AUXONNE Commerce Deuxième saison pour La Guinguette d’Auxonne », dans Le Bien Public du  23 juin dernier).

    À ce propos le quotidien fait une vilaine coquille en dénommant Bertrand, le dynamique et fringant « créateur » de La Guinguette, « Mourrey », et non de son vrai nom  Bertrand Morey.  

      La Guinguette renaît !!! Youpiii ! Il n’y a vraiment que  le BP pour imprimer qu’elle « Mourrey » !!!

      Et les marchés nocturnes arrivent dans la foulée sur le même site, à l’ombre des platanes en fleurs, où l’on pourra danser après s’être restauré…. à La Guinguette !!!

SÉRÉNADE À RAOUL À CHARMOY-CITY - du 22 juillet 2017

     À Charmoy-City, la pratique nocturne  en matière de marchés, et surtout d’hypermarché, n’est d’ailleurs pas une nouveauté. Un peu d’histoire….

MARCHÉS ET HYPERMARCHÉ NOCTURNES - du 30 JUIN 2016

    Claudi, dans son illustration du jour, donne un petit air country au marché nocturne…

https://www.youtube.com/watch?v=t78H8OFjmq0

           La piscine a pris l’eau, certes avec un peu de retard, mais toujours pas moyen de prendre l’air à la Base de Plein Air (« AUXONNE Politique locale Le projet d’extension de la base de plein air fait débat », dans Le Bien Public du  22 juin 2109)

       Chantecler a fêté son neuvième anniversaire,  sûr que tout le monde aura bien apprécié le gâteau que nous offrit pour l’occasion la page facebook Auxonne Info - Actus & Débats.

CHARMOY-CITY : UN GÂTEAU D’ANNIVERSAIRE POUR CHANTECLER - du 20 juin 2019  

     On ne parle déjà plus du retournement de la CDAC du 27 mai dernier. Comme disait le Maréchal : « Français, vous avez la mémoire courte… »

CHARMOY-CITY : QUAND LA CDAC « QUANTIQUE » FAIT TIQUER - du 7 juin 2019

     Ce retournement à la bonne (non grand-père, ils n’ont pas retourné la bonne !) et qui s’est fait sans bruit, voilà encore un bon coup qui doit réjouir les bons papas de la zone du Charmoy qui en ont fait bien d’autres !!

CHARMOY-CITY : DES AFFICHES JAUNE-FLUO AU CARNET BLEU - du 22 juin 2019

        Si l’on ne parle plus du retournement de la CDAC, on parle encore moins de la revitalisation du centre-bourg

       Le soleil de la canicule va bientôt frapper sur l’enclume de la rue Thiers désertée (référence cinématographique à un célèbre film de David Lean).

     Ah oui Lawrence ! Du coup, pas de devoirs de vacances  à la Maison du Projet toujours fermée.

CHARMOY-CITY : LA REVITALISATION EN VITRINE - du 19  avril 2019

        Notre premier édile n’a toujours pas fait part à ce jour de sa « décision » concernant les prochaines municipales.

        On l‘apprendra peut-être au 14 juillet et, au pot traditionnel, on mettra enfin « la main d’ssus »

       Les murs du Château vibreront bientôt au son de la Techno et les résidents de l’EHPAD, pour une fois, n’auront même pas besoin de tendre l’oreille. Saôneotone !

         À Charmoy-City, tout va un peu de travers, sous peu, les prés ne seront plus verts, alors  notre premier édile ira se mettre au vert au creux d’un frais vallon !

https://www.youtube.com/watch?v=dozmiHL9bIs

    Arrêtons là notre inventaire à la Prévert

     Au fait, Claudi, pour ne pas faire de jaloux, dédie le morceau qui suit à une charmante amie qui se reconnaîtra…

https://www.youtube.com/watch?v=IiWGYtXESXM

 

Marché nocturne à Charmoy-City

Marché nocturne à Charmoy-City

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 24 juin 2019 (J+3841 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
21 juin 2019 5 21 /06 /juin /2019 01:00

Billet d’humeur

 

CHARMOY-CITY : DES AFFICHES JAUNE-FLUO AU CARNET BLEU - du 21 juin 2019 (J+3838 après le vote négatif fondateur)

    On trouve assez souvent de véritables perles dans les procès-verbaux du conseil municipal de Charmoy-City et ce ne sont pas nos lecteurs fidèles et assidus qui nous contrediront sur ce point !

    Plutôt qu’une perle, c’est une dragée, que nous réservait notre premier édile en première page du procès-verbal du Conseil du 20 décembre dernier faisant fonction, pour l’occasion, de carnet bleu.

    Par bonheur, l’« heureux papa » était absent (comme il l’est assez souvent) et n’a donc pas eu à rougir tout gêné et confus devant un hommage public aussi vibrant et empressé adressé, qui plus est, devant une si docte assemblée !

Voilà pour le carnet bleu.

     Et les affiches jaune-fluo ???

     C’est un peu plus long à expliquer, mon coco !!!

    Il y a presque dix ans de cela, notre homme, ce fameux conseiller distingué par notre premier édile dans le document ci-dessus, et qui n’avait pas encore alors été élevé au rang de conseiller, donnait naissance à une association : l’Association Avenir Consommateurs (AAC).

    L’organe municipal d’information patenté, Inf’Auxonne, ne manquait pas de répercuter aussitôt l’information capitale dans son numéro 27 de janvier 2010 ( page 1 et bas de la page 2)

    Survint alors l’échec cuisant de la CNAC du 20 janvier 2010

    Dans la stratégie de contestation de cette décision, l’AAC devait se révéler un instrument de propagande particulièrement opportun à la main de notre premier édile et des promoteurs dont il défendait le projet.

     En particulier lors de l’inénarrable et tintamarresque consultation du 27 juin 2010, foutaise prétendument démocratique de première bourre, orchestrée depuis Vesoul-Lure !!!

IMPRESSIONS DE LA CONSULTATION 2010 - du 14 février 2013

    Notre  président distingué fut ensuite appelé à plaider l’ « intérêt des consommateurs » lors d’une seconde CNAC en janvier 2012.

   La suite était à prévoir…

CNAC, UNE NOUVELLE ENTRÉE

AU « DICTIONNAIRE DES GIROUETTES » ? – du 22 février 2012

   Ajoutons que lors des cantonales de 2011, notre président appuya sans complexe son bon ami Raoul, usant sans ménagement de l’arme du Charmoy. Raoul ne fut pas élu pour autant !

   1664 voix (ça ne s’invente pas !) ça ne faisait pas la bonne mesure !!

CADDIE  MONSIEUR MONTIAL ? - du 24 mars 2011

   On comprend dès lors toute la sollicitude et la considération de notre premier édile pour le distingué conseiller, papa-président de l’AAC et  co-papa de la Zone du Charmoy !!!

     Claudi a immortalisé pour vous l’image touchante des deux hyper-papas…

https://www.youtube.com/watch?v=Vad-E-E1LhA

Flash info

     Superbe conseil hier soir et dès 20 heures ! Un conseil en plein jour, mais pas très éclairant…

    Pour une fois, les deux papas de la zone étaient là ! Passons sur le vote concernant la base de plein air…

    Intéressante question de l’opposition concernant le nombre d’exemplaires de Du côté d’Auxonne, vendus à ce jour. Question restée sans réponse…Un grand nombre sans aucun doute ! Le best-seller proustien s’arrache, avec ou sans dédicace…

CHARMOY-CITY : EUPHRASIE  À LA RECHERCHE DE PROUST - du 6 juin 2019

Prochain conseil le 4 juillet. D’ici-là, on connaîtra peut-être la « décision »

CHARMOY-CITY : LE DOCTEUR RAOUL PRÈS DE DÉPOSER SA PLAQUE ?  - du 13 juin  2019

Charmoy-City,deux heureux papas de la zone du Charmoy

Charmoy-City,deux heureux papas de la zone du Charmoy

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 21 juin 2019 (J+3838 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur
20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 01:00

CHARMOY-CITY : UN GÂTEAU D’ANNIVERSAIRE POUR

 CHANTECLER - du 20 juin 2019 (J+3837 après le vote négatif fondateur)

       Avant-hier, 18 juin, Chantecler fêtait son neuvième anniversaire !

             Comme la Loire prend sa source au Mont Gerbier-de-Jonc, en Ardèche, Chantecler prit sa source au Charmoy le 18 juin 2010, aux veilles de l’inénarrable et tintamarresque consultation du 27 juin 2010, foutaise prétendument démocratique de première bourre, orchestrée depuis Vesoul-Lure et affichée par Montial, le grouillot de service, copain de Raoul et président de l’AAC, association croupion !!!

CHARMOY-CITY : CHANTECLER FÊTE AUJOURD’HUI SES 9 ANS- du 18 juin 2019

      Hier, la page facebook Auxonne Info - Actus & Débats marquait le coup en nous offrant un superbe gâteau en promo ! Sympa l’artiste !

     Il a du mérite l’artiste, car bizarrement quand on parle de Chantecler et de son sujet de prédilection, les commentateurs de tout poil sont tétanisés, même le conseiller WLG !!….On peut parler de tout, mais le Charmoy, croyez-moi, c’est le sujet tabou, mes loulous !!!!

     Moi, parler du Charmoy ???  T’es pas un peu fou !!! Walou !

     Parlez de crottes de chiens, de plus gros poisson, de nids de poules ou d’herbes folles, ça s’affole, mais parlez du Charmoy tout le monde reste coi !!! 

    Parler du Charmoy à Charmoy-City en 2019, c’est un peu comme écouter Radio Londres en 1943 !!! On le fait en catimini, on s’en vante pas, comme quand on veut implanter un hyper au Charmoy ! Ça t’en bouche un coin pépère !

      Soyons juste quand même, le Marquis De Sade s’est fendu d’un commentaire à la crème pâtissière : « Et Simon gâteau n’est pas une Ferrari, Randon le ……. Oui, je sais, c’est pas terrible »

     En dépit de ce commentaire, un peu tarte à la crème, nous n’avons pas retourné le gâteau à l’envoyeur, avouez que c’eût été déplacé !

    Et ce, même si l’envoyeur a fissa débarrassé les reliefs du gâteau et remis le couvert, vite fait après le dessert, pour nous servir le menu du Conseil de ce soir !

     Une vraie merveille nautique d’Outre-Saône ce menu….

    Avec un peu de chance, notre premier édile qui sait nager mettra à profit la passionnante réunion en y faisant part de sa fameuse « décision » déjà prise depuis longtemps mais jamais annoncée. Les paris sont ouverts !

   On pourra lire les dernières conjectures de la PQL à ce propos à la fin de l’article mis en lien ci-dessous

CHARMOY-CITY : DE LA BIBLIOTHÈQUE  À LA MÉDIATHÈQUE- du 15 juin 2019   

      Pour en revenir à la superbe pââââtisserie du jour, nous venons de la poster en colis réfrigéré et recommandé….

    Non l’artiste, je l’ai pas renvoyée rue du Charmoy.

    Pourquoi ? Pour la bonne raison que la Poste, elle connaît pas l’adresse !!!

    Essayez si vous ne me croyez pas !!!

https://www.laposte.fr/particulier/outils/tester-une-adresse

    Et pourtant lors du CM du 07/10/15 on avait fait voter les gens pour nommer la fameuse rue, sur les bases suivantes :  

« Considérant que le groupe Leclerc a demandé à la Ville d’AUXONNE d’attribuer un nom à la voie menant à la surface commerciale depuis le rond-point de l’Europe

Considérant que la voirie sera rétrocédée à la Ville en fin de chantier » (CR §15 p.16) »

       Du coup, dans un élan de bonté, j’ai envoyé le gâteau en recommandé, direct au P’tit coup de pouce, je suis sûr au moins que les destinataires seront contents de recevoir enfin  un colis alimentaire venant du Leclerc !!

      C’est la Valengel qui va kifer, enfin quelque chose qui vient du Leclerc !!

      Elle et ses copines qui se sont pourtant tellement décarcassées, il y a quelques années, pour lui faire de la pub, au Leclerc ! Voilà comme on est payé de son dévouement ! Tournez moulins !!

     Après ce lot de consolation en promo, on peut espérer que la fine équipe du quarteron des enchasublés repartira, bille en tête, encore cette année, pour le grand nettoyache !

ALBUM  Et si on nettoyait la nature ?

    Pour l’illustration, Claudi s’est largement inspiré d’une touchante photo d’Inf’Auxonne qui commence à dater…

    Valérie, Sonia, Corinne, elles sont toutes encore là, sur cette photo, les braves militantes pour un Leclerc à Auxonne ! C’était l’bon temps !!!

Charmoy-City, la réception du gâteau d'anniversaire de Chantecler

Charmoy-City, la réception du gâteau d'anniversaire de Chantecler

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 20 juin 2019 (J+3837 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres