Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 09:27

DES MATOUS DU CENTRE-BOURG QUI VEULENT PARTICIPER- du 3 Juin 2017 (J+3090 après le vote négatif fondateur)

Dans notre précédent article nous évoquions les nombreuses questions d’urbanisme et de circulation abordées dans les panneaux thématiques consultables depuis le 31 mai dernier à la Maison du Projet, 22 rue Thiers.

CHARMOY-CITY : PROJETS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI - du 1er Juin 2017

Sur l’un de ces panneaux (« La revitalisation en question ») la municipalité affirme sa volonté d’engager « une démarche participative pour accompagner le projet » par la voix de son adjointe à l’urbanisme.

Une telle « démarche participative » viserait ainsi à promouvoir une « élaboration partagée » d’un « projet plus en phase avec les besoins et les attentes des habitants ».

Intention louable !

Mais il faut reconnaître que cette « élaboration partagée d’un « projet plus en phase avec les besoins et les attentes des habitants » ne peut être obtenue que grâce à une information préalable des dits habitants, accompagnée nécessairement d’un véritable travail de réflexion de ces derniers sur les données du problème.

Une large diffusion sur la toile des documents graphiques consultables à la Maison du projet, visiblement assez peu fréquentée hors de quelques moments médiatisés (15 et 21 novembre 2016, 30 mai dernier) permettrait sans doute d’atteindre plus sûrement cet objectif.

Pas ludique tout ça, me direz-vous, mais on ne peut passer son temps à chasser les œufs ou les images !

Squatt et Roucky, deux chats de Claudi, qui ne dédaignent pourtant pas de chasser les souris, l’ont visiblement bien compris ! C’est vrai que c’est pas sorcier !

Charmoy-City, les chats du centre-bourg sont pleins d'idées

Charmoy-City, les chats du centre-bourg sont pleins d'idées

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 3 juin 2017 (J+3090 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 08:11

CONCOURS : N’OUBLIEZ PAS DE PHOTOGRAPHIER LE CHARMOY ! - du 16 mai 2017 (J+3072 après le vote négatif fondateur)

Sur fond de paysage électoral en voie de recomposition, comme en écho modeste du Sturm und Drang de la République en marche, la revitalisation ludique du centre-bourg de Charmoy-City mobilise depuis quelques mois toutes les énergies locales.

Cacaotées d’abord

CHARMOY-CITY : LE CARILLON CACAOTÉ DE LA REVITALISATION - du 27 mars 2017

Et à présent artistiques

CHARMOY-CITY : « À VOS BOÎTIERS ! » - du 12 mai 2017

Du sommet de l’État au chef-lieu de canton assoupi, chacun est donc aujourd’hui sommé de redessiner le futur et d’en proposer sa vision renouvelée pour des lendemains qui chantent.

La galerie de portraits d’énarques nourris dans le sérail s’enrichit de jour en jour et, peut-on supposer, l’album du concours photo charmoysien itou. On dirait qu’il faut enfin que tout change, afin que rien ne change.

Développer cette dernière proposition déborde, bien entendu, le cadre de notre court article. Nous laisserons donc cette tâche à nos politiques toujours très habiles à en développer le premier volet et qui se montrent en général plus réservés dans l’aveu du second qui constitue, bien souvent, le fond(s) de toute leur affaire.

« Cordonnier, pas plus haut que la chaussure ». Suivant prudemment cette maxime, nous resterons au ras du Charmoy, pour montrer qu’à Charmoy-City les modèles photographiques en vogue suivent eux aussi l’actualité de la mode de la « proximité ».

Souvenez-vous, il y a encore moins de deux ans, un artiste-photographe en vogue et en cour abreuvait à jet continu la presse locale de clichés du chantier du Charmoy qu’un feu vert généralisé de nos élus toujours soucieux de protéger le commerce de proximité avait enfin lancé.

Joignant au reflet de l’image, la ciselure de la phrase, notre artiste diffusait dans le même temps sur le net une prose immarcescible, dont voici un échantillon :

« Regardez mes amis, cet immense magasin. Il semble avoir été conçu sur les bases d’une architecture inspirée par une machine volante du début du 20e siècle. Il s’apprête à décoller du tarmac au Charme de la Rosière, exprime NOTIN

En effet, la façade principale de ce temple du commerce local déploie ses ailes comme le ferait gracieusement une cigogne »

Aux prouesses de ce chantre du « temple du commerce local », notre blog n’avait, bien entendu, pas manqué de faire écho en son temps

ALBUM-DÉCOUVREZ LE NOUVELLISME DU CHARMOY

Ce n’est donc que justice de rappeler aujourd’hui cette œuvre littéraire et iconographique, à l’heure, où par la volonté du Prince-président du jury photographique, tous les objectifs vont se tourner vers le patrimoine et les milieux naturels. Colombages, chauves-souris et grenouilles…

Aurait-on déjà oublié le « temple du commerce local » et son parking-tarmac, trésor de biodiversité ?

Il est à souhaiter qu’un photographe hardi répare cet oubli et que s’expose en nos vitrines de proximité, du « temple du commerce local » le cliché !

En attendant, ouvrant – si l’on peut dire – la voie vers le Charmoy, tout en joignant patrimoine et modernisme, Bécanine et Vittoriu ont photographié pour vous « La sentinelle du Charmoy », fleuron incontesté de leur musée imaginaire…

UNE HISTOIRE POUR LA RUE DU CHARMOY (4) - du 16 septembre 2016

Charmoy et patrimoine sont bien gardés

Charmoy et patrimoine sont bien gardés

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 16 mai 2017 (J+3072 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 08:29

LE «TROCADÉRO», RADOUBÉ, ACCOSTERA BIENTÔT À CHARMOY-CITY - du 14 mai 2017 - (J+3070 après le vote négatif fondateur)

Le 11 mars dernier, dans un précédent article, nous avions découvert, rappelez-vous, un fabuleux navire : le « TROCADERO ».

LE FUTUR TITANIC EN CROISIÈRE AU SQUARE DARCY - du 11 mars 2017

Comme le laissait pressentir notre titre, pour le moins prémonitoire, le fabuleux navire a essuyé depuis un gros grain et subi quelques avaries. En conséquence, le pilote a été débarqué.

Et le navire alors ? Selon les milieux autorisés, le voilà à présent radoubé et une nouvelle carrière s’ouvrirait pour lui le long des rives de notre paisible fleuve.

Après avoir promené l’électorat national, il embarquera donc très bientôt les toutous, les toutous, les touristes de proximité !

Voilà donc une ample moisson de photos en perspective ! Nadars en herbe : « À vos boîtiers ! »

En attendant, aujourd’hui, tous les regards seront tournés vers Paris où se tiendra la relève quinquennale. En ce jour gris d’humidité, saluons encore une fois l’ « humilité » déclarée de la jeune garde montante !

CHARMOY-CITY : L’HUMILITÉ IMMORTALISÉE PAR L’ARGENTIQUE - du 8 mai 2017

Une chose est sûre, on peut se rassurer, ce n’est pas « La jeune Garde » d’une chanson à présent oubliée, qui monte en ligne…

Que cela ne nous empêche pas de chanter quand même la France avec Ferrat !

https://www.youtube.com/watch?v=XAbbzXe8NwM

Charmoy-City, nouveau départ prévu pour le Trocadéro

Charmoy-City, nouveau départ prévu pour le Trocadéro

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 14 mai 2017 (J+3070 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 08:30

CHARMOY-CITY : L’ARGENTIQUE ET LE PORTEFEUILLE - du 10 mai 2017 (J+3066 après le vote négatif fondateur)

Dans son ouvrage Le vieil Auxonne paru en 1932, André Pidoux de la Maduère mentionnait en page 51 « cette devise un peu sceptique » figurant au-dessus d’une porte dans la rue de la Paix : « Monnoie faict tout ».

Située à l’origine sur la maison natale de Noisot, la devise a disparu de la vue des passants avec la démolition de cette dernière au début des années 1990. Les curieux qui voudraient en apprendre plus de Claude Noisot reliront notre précédent article.

RÉVEILS EN TOUS GENRES - du 21 OCTOBRE 2015

Pour vous, chers lecteurs, Bécanine et Vittoriu se sont mis en quatre aujourd’hui. Invoquant les mânes de Claude Noisot autour d’une table tournante ils ont accompli le prodige d’obtenir avec leur « CHARMOY BOX » un cliché argentique d’un patrimoine, non seulement invisible, mais aujourd’hui disparu !

Après le retour de l’ « humilité » voilà donc celui, en force, de la finance prétendument abhorrée en 2012 par notre président sortant.

CHARMOY-CITY : L’HUMILITÉ IMMORTALISÉE PAR L’ARGENTIQUE - du 8 mai 2017

« Monnoie faict tout ». Il est bien clair que cette devise, « un peu sceptique » aux dires de Pidoux de la Maduère, n’a évidemment rien perdu de son actualité.

La récente campagne, ses « affaires » et les débats sur la monnaie viennent juste de nous le rappeler. La politique managéro-entrepreneuriale, née dans le berceau de Bercy, sans autre idée directrice que la loi d’airain des bilans chiffrés et le talon de fer de la loi du marché, et qui nous pend au nez, nous le rappellera encore.

N’en déplaise au Général de Gaulle, la politique, plus que jamais, se fera à la corbeille ! « Monnoye faict tout » ! Vieille devise, tu n’as rien perdu de son actualité ! Entonnons l’hymne à la joie !

http://www.ina.fr/video/I00013080

Charmoy-City, photographie d'une devise toujours en vogue

Charmoy-City, photographie d'une devise toujours en vogue

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 mai 2017 (J+3066 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 10:54

CHARMOY-CITY : L’HUMILITÉ IMMORTALISÉE PAR L’ARGENTIQUE - du 8 mai 2017 (J+3064 après le vote négatif fondateur)

Nous avions retrouvé hier Bécanine et Vittoriu et leur « boîte à savon », la « CHARMOY BOX », en quête de clichés argentiques du patrimoine invisible

CHARMOY-CITY : PHOTOGRAPHIER LE PATRIMOINE INVISIBLE - du 7 mai 2017

Le temps d’hier était à l’humidité et voilà nos deux amis, un peu ennuyés de déambuler dans des rues tristes et désertes, et qui se prennent à regretter de ne pas être restés voter à Roscoff et à Ajaccio !

Et leur regret s’accroît encore le soir quand ils apprennent qu’ils ont raté une occasion rêvée de voter pour le champion de l’HUMILITÉ déclarée.

Quelle erreur et toujours cette humidité, qui maintenant vient humecter le coin de leurs paupières sous l’empire d’amers regrets !

Rien ne sert de pleurer, mieux vaut se racheter quand on n’a pas su se vendre. Sitôt dit, sitôt fait, nos deux Nadars se sont rachetés par un superbe cliché !

Charmoy-City, l'humilité immortalisée par l'argentique

Charmoy-City, l'humilité immortalisée par l'argentique

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 8 mai 2017 (J+3064 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 09:00

CHARMOY-CITY : PHOTOGRAPHIER LE PATRIMOINE INVISIBLE - du 7 mai 2017 (J+3063 après le vote négatif fondateur)

Il y a quelques mois déjà, deux de nos héros, Bécanine et Vittoriu, déambulaient dans les rues de notre charmante cité en quête d’une belle pièce de patrimoine désespérément introuvable et, par voie de conséquence, invisible !

Lecteurs occasionnels, nouveaux fans de notre blog, vous tous et toutes qui ignorez peut-être la cause première de cette déambulation infructueuse, reportez-vous quelques mois en arrière pour connaître le début de l’aventure passionnante du tandem Bécanine-Vittoriu.

LE TOUR DES TOURS DE BÉCANINE - du 24 Août 2016

Aujourd’hui, Bécanine et Vittoriu sont à nouveau parmi nous. Aimantés par l’objet de leur inlassable quête, ils sont allés, rendez-vous compte, jusqu’à oublier les urnes qui les attendaient à Roscoff ou à Ajaccio ! En voilà de drôles de citoyens !

Il faut dire qu’aucun des deux candidats ne leur convient. Jugez vous-même, depuis décembre 1848, on n’a pas vu un Bonaparte candidat à la présidence de la République !

Pourtant, un Bonaparte à l’Élysée, ce serait notre musée ressuscité et, du même coup, le prestigieux couvre-chef de nouveau admiré !

En 1848 Louis-Napoléon Bonaparte, le Prince-Président, était fringant, il avait tout juste quarante ans, beaucoup d’entregent, et malgré son fort accent allemand, il avait fait aux présidentielles de la IIème République, les premières de l’Histoire, un score épatant : 74%. Il est certain qu’aujourd’hui un tel score ne sera pas atteint !

Mais quand même, à force de le regarder, ne trouvez-vous pas que notre grand gamin d’Amiens, d’un aigle a déjà le profil ? Comme dirait Victor Hugo : « Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte »

De toute façon c’est certain, y’aura pas photo !

À propos de photo, on peut prévoir que nos deux héros, Bécanine et Vittoriu, bien sûr, et pas Marine et Emmanuel qui eux ont déjà donné pour la photo. Oui, je disais, on peut prévoir que nos deux héros vont s’inscrire au grand concours photo récemment annoncé par la municipalité de Charmoy-city.

Ils sont partis pour rejoindre le bataillon des Nadars de la revitalisation. Revitalisation et photo, c’est en effet un vieux duo. Combien de visages entrés flapis dans le studio en sont sortis tout requinqués et revitalisés sur le papier !

Sûr aussi qu’ils concourront dans la catégorie Patrimoine, « Patrimoine invisible » bien entendu !

Avec leur Charmoy Box 6X9 argentique ils comptent bien trouver le chapeau, tirer le cliché et remporter le prix. Leur programme tient en une ligne : « Permettre aux touristes d’admirer enfin le chapeau dans une vitrine ».

Dans quelle vitrine ? Qu’importe, ils auront l’embarras du choix : Pâtisserie pour les gourmands, Confection pour les élégants, Pharmacie pour les souffrants, j’en passe et des meilleures, ou encore chez le petit père Thiers, pour les experts !

Qu’importe la vitrine, pourvu qu’on voie le chapeau ! Ainsi tous les chalands bigarrés de l’été, déambulant et se pressant dans nos rues et nos venelles devenues grouillantes, finiront par croire que le bibi est à vendre et finiront peut-être enfin par « pousser la porte » !

VERS DES LENDEMAINS QUI CHANTENT ? (3) - du 19 DÉCEMBRE 2015

En ce dimanche pluvieux, vous pourrez consulter enfin notre album « Le Réveil du Centre-bourg » qui s’enrichit aujourd’hui d’une nouvelle vue.

ALBUM-LE RÉVEIL DU CENTRE-BOURG

Charmoy-City, photographier le patrimoine invisible

Charmoy-City, photographier le patrimoine invisible

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 7 mai 2017 (J+3063 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 08:26

LE TUBE DE LA SEMAINE : "MARINE EST LÀ" - du 1er MAI 2017 (J+3057 après le vote négatif fondateur)

Chacun connaît le dicton « En mai, fais ce qu’il te plaît ». En ce premier jour de mai 2017, il semblerait pourtant que notre itinéraire vers les urnes du 7 mai soit plus que jamais balisé. Des fois qu’on se trompe de bulletin, voire qu’on aille à la pêche !

En 1936, la fameuse année du Front populaire, Tino Rossi chantait Marinella dans le film éponyme de Pierre Caron. Ce titre restera l’un des plus grands succès du chanteur corse.

https://www.youtube.com/watch?v=f6wTxk39Wns

Aujourd’hui le Front populaire fait place au Front républicain. Claudi, qui ne vous dira pas pour qui il votera, pense pourtant que Marinella a gardé toute son actualité moyennant quelques retouches. C’est ça le réformisme ! Réformer et pas révolutionner !

Il a donc composé un petit refrain relooké sur l’air de Marinella. Ce refrain intitulé Marine est là, se chante, c’est évident, sur l’air de Marinella.

Et voici, chers lecteurs, en exclusivité pour vous, le tube de la semaine : Marine est là. Parions que Jean-Pierre Raffarin adorera ce doux refrain !

ÉCOUTER « Marine est là »

 

MARINE EST LÀ

Paroles de Claudi Hoffnung. Musique de Vincent Scotto

 

Marine est là !

Emmanuel prends-moi dans tes bras

Pour toi seul jusqu’au deuxième tour

Mon cœur battra comme un tambour

Ton score de fou

M’emportera bien loin de tout

Vers un pays si merveilleux

Le beau pays des rêves bleus

Blotti dans la p’tite env’loppe

Sûr que tu l’auras mon vote

Car ton regard m’enveloppe

Ton regard bleu et charmeur

Pour que les voix se confondent

Et qu’advienn’ ton nouveau monde

Le meilleur !

Marine est là !

Emmanuel prends-moi dans tes bras

Pour toi seul jusqu’au deuxième tour

Mon cœur battra comme un tambour

1936-2017 Les avatars d'un refrain, de Marinella à Marine est là

1936-2017 Les avatars d'un refrain, de Marinella à Marine est là

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 1er mai 2017 (J+3057 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 09:33

CHARMOY-CITY : ILS ONT BOUDÉ « AU SECOURS DE FANFAN » - du 25 avril 2017 (J+3051 après le vote négatif fondateur)

« Au secours de Fanfan », un ouvrage majeur, récemment présenté et mis en lumière à la disposition du public dans une vitrine agencée avec goût par une commerçante charmante autant qu’avisée n’a pas connu le succès escompté.

CHARMOY-CITY : AU SECOURS DE FANFAN - du 11 avril 2017

Après une quinzaine de promotion, pas un seul exemplaire n’aura été vendu ! Peine perdue donc pour la revitalisation du commerce de la librairie à Charmoy-City !

Rappelons qu’il n’y a pas si longtemps, plus précisément à l’automne dernier, une librairie-papeterie fermait sur la place.

CHARMOY-CITY : EMBELLIR LA « BELLE ENDORMIE » ? - du 26 Septembre 2016

Qu’importe, il faut positiver ! Alors, dans les milieux autorisés, on phosphore ! Nos revitalisateurs ludiques se demandent sans doute ce qu’ils pourraient bien inventer pour relancer le grand show de la revitalisation en marche. Après l’opportune récupération des labels, attendons-nous à de nouvelles photos choc dans le journal !

CHARMOY-CITY : LE N° 56, UN BOUQUET, DES LAURIERS ET DES LABELS ! (3) - du 13 avril 2017

Des pom-pom girls, des hommes et des femmes-sandwichs, des animations de rues, des tombolas et des tombolis, des banquets revitalisants, il faut s’attendre à tout !

En attendant « Au secours de Fanfan » n’a pas hypermarché ! N’a même pas marché du tout ! Il est vrai que la conjoncture ne s’y prêtait guère….Dans les commerces, comme dans les urnes, on ne s’est pas vraiment bousculé au secours de Fanfan !

Charmoy-City, peine perdue pour la belle vitrine

Charmoy-City, peine perdue pour la belle vitrine

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 25 avril 2017 (J+3051 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 07:31

« NOTRE ROUTE EST DROITE, MAIS LA PENTE EST FORTE » À CHARMOY-CITY AUSSI - du 24 avril 2017 (J+3050 après le vote négatif fondateur)

« Notre route est droite, mais la pente est forte ». C’est une célèbre raffarinade prononcée le 3 juillet 2002 que nous mettons en exergue aujourd’hui.

http://www.ina.fr/video/I12047487

Cette image d’une route droite avec une pente (relativement) forte suggèrera immanquablement aux lecteurs de ce blog la fameuse D905 de Charmoy-City.

Rappelons que cette grande artère charmoysienne a été récemment mise en lumière par la volonté de notre maire. Elle conduit à ce qu’un artiste et polygraphe de renom, plumitif tout dévoué à notre premier magistrat désignait, début 2016, comme « un des fleurons d’architecture et de l’emploi à Auxonne. »

Cette avenue montante vers la voie privée du Charmoy, et l’hyper-œuvre langloisienne garante de la revitalisation de notre centre-bourg, nous l’avons déjà célébrée a maintes reprises. Parmi de nombreux exemples en voici deux, sous le signe du vélo :

POUR UN CYCLOTRON DES DEUX RONDS-POINTS ! - du 18 Août 2016

VIES PARALLÈLES (5) : ÇA ROULE, CLÉMENT ! - du 03 MAI 2015

Mais de tout ce passé faisons aujourd’hui table rase pour passer à l’actualité !

Hier encore, les fanas de François Fillon agrémentaient leur photo facebook d’un plan incliné ascendant bleu sombre portant en blanc et rouge éteint la mention « Je vote Fillon ».

S’il n’a pas propulsé François vers les cimes, ce plan incliné improbable n’a évidemment pas manqué d’inspirer Claudi qui l’a réinvesti à destination de nos lecteurs. Comme disait Jean-Pierre Raffarin : « Notre route est droite, mais la pente est forte » ! Pour le coup, c’était une pente à vous couper les pattes !

N’allez pas en conclure pour autant que ce drame soit une vélorution. Jean-Pierre Raffarin penchait dès hier soir pour Macron et, à la corbeille, la pente est plutôt forte : ça monte ! Ça monte !

Conclusion : le Fifi, le Fillon est peut-être capon, mais la Fifi, la Finance voyez déjà comme elle danse avec son beau cavalier tout neuf !

Notre route est droite, mais la pente est forte à Charmoy-City aussi

Notre route est droite, mais la pente est forte à Charmoy-City aussi

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 24 avril 2017 (J+3050 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 08:42

CHARMOY-CITY : UNE OASIS DANS LES DÉSERTS MÉDICAUX - du 22 avril 2017 (J+3048 après le vote négatif fondateur)

La question des « déserts médicaux » est devenue récurrente dans nos provinces. À Charmoy-City, pourtant, il semblerait que l’on ait des raisons d’espérer.

Le bruit court en effet qu’un spécialiste armé de pied en cap pour la lutte contre la maladie de langueur qui frappe les centres-bourgs serait déjà dans nos murs.

Formé dans la spécialité « revitalologie » à la Faculté de Vesoul, le Docteur Raoul est, par ailleurs titulaire d’un label prestigieux,

CHARMOY-CITY : UN LABEL À NE PAS OUBLIER - du 25 mars 2017

D’aucuns murmurent que le Docteur Raoul devrait bientôt poser sa plaque…au 22 rue Thiers, dit-on …

Les curieux qui souhaiteraient mieux connaître la Faculté de Vesoul pourront lire aussi :

LE POIDS DES MOTS (8) - du 12 NOVEMBRE 2015

Charmoy-City, une oasis dans les déserts médicaux

Charmoy-City, une oasis dans les déserts médicaux

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 22 avril 2017 (J+3048 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres