Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

2 avril 2020 4 02 /04 /avril /2020 08:09

CHARMOY-CITY : VERS UN NOUVELLE SKYLINE POUR LE DEUXIÈME TOUR ? - du 2 avril  2020 (J+4124 après le vote négatif fondateur)

   Nos fidèles lecteurs gardent sans doute en mémoire l’évènement littéraire local que constitua la publication dans nos murs, d’un ouvrage d’inspiration proustienne. Et de la source d’inspiration féconde que se révéla, pour votre serviteur, l’histoire de sa genèse.et de sa parution, sur fond de lectures proustiennes.

ALBUM « DE L’OIGNON DE CHARMOY-CITY  À LA MADELEINE DE COMBRAY »

   Hier, un photographe bisontin co-auteur dudit ouvrage publiait sur facebook une skyline (ligne d’horizon) visiblement d’inspiration auxonnaise, et pour ainsi dire sœur jumelle de celle représentée sur la couverture, ainsi que sur le prospectus de l’ouvrage cité plus haut.    Un commentaire optimiste accompagnait le cliché, qui disait : « Face à la crise une nouvelle société émerge ».

    Chacun se souvient des commentaires peu amènes que fit notre maire sortant à propos d’une autre skyline, très « cœur de région », accusée pour ainsi dire de plagiat lors de la séance des vœux.

CHARMOY-CITY : UN INVENTAIRE ET DES HORIZONS (2) - du 13 Janvier  2020

    La skyline inédite publiée hier serait-elle un prélude à un rafraichissement des images et des mots d’ordre pour un deuxième tour en attente ???

    Il est vrai que pour tous nos candidats, alors qu’en chœur on répète, de Dunkerque à Perpignan, que rien ne sera plus comme avant, il va être difficile de repartir ne varietur (sans rien changer).

     Hélas ! Nous n’en sommes pas encore là ! Et en attendant nos candidats repostent !

   Claudi, soucieux du droit à l’image laisse à chacun le soin de découvrir la nouvelle skyline sur le facebook de son auteur et repasse ne varietur les siennes publiées en janvier dernier !

FLASH DERNIÈRE

    Communication et vases communicants…

   la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats s’essouffle, mais plus que jamais Auxonne plus forte avec vous est en verve, qui prévoit déjà pour Noël des élections dans un schéma d’alliances (après divorce)…tout autre que ne varietur !!!

Charmoy-City, à chacun sa skyline.jpg

Charmoy-City, à chacun sa skyline.jpg

Une autre skyline inspirée d'Inf'Auxonne n° 34.jpg

Une autre skyline inspirée d'Inf'Auxonne n° 34.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 2 avril 2020 (J+4124 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
24 mars 2020 2 24 /03 /mars /2020 10:01

CHARMOY-CITY : UN MASQUE POUR BONAPARTE  - du 24 mars 2020 (J+4115 après le vote négatif fondateur)

       Faut-il encore  ajouter à la cacophonie ambiante par une avalanche de repost inutiles ?

       À l’heure ou tant de groupes ou de particuliers se prennent pour autant de préfets, laissons aux autorités compétentes le soin de nous informer des mesures officielles.

      Pour l’heure, et depuis les prodromes de la crise nous avons opté prudemment pour un regard un tant soit peu déconnecté de l’actualité brûlante.

     Nous continuons aujourd’hui  par une libre improvisation sur le thème du masque.

    Une publication locale récente à l’initiative de la municipalité sortante, intitulée Du côté d’Auxonne a connu, sinon un grand succès, du moins un très large écho dans nos colonnes, en raison notamment de son caractère proustien revendiqué.

ALBUM « DE L’OIGNON DE CHARMOY-CITY À LA MADELEINE DE COMBRAY »

     L’ouvrage accordait, à juste titre, une large place à l’évocation de Bonaparte à Auxonne. Une nouvelle de jeunesse du futur empereur, intitulée Le masque prophète était même republiée in extenso dans l’ouvrage.

     Aujourd’hui, dans une libre composition, nous proposons à nos lecteurs/trices une petite fantaisie en vers sur Bonaparte et le masque…

 

Un masque pour Bonaparte

 

Poème dédié à Gaston

 

Confiné sur mon piédestal  

En patience je prends mon mal

Et je ne peux même pas descendre,

Aux Invalides sont mes cendres.

 

Les hommes ont déserté la place,

Au vent du Nord mon sang se glace,

Si j’avais une plume là-haut

À Tissot j’écrirais un mot.

 

Vous ne connaissez pas Tissot ?

De l’Helvétie c’est un héros,

Ce grand médecin de Genève

Dont l’Avis, la santé relève !

     

Il me conseillerait sans doute

Comme Antomarchi à Longwood

Quand confiné à Sainte-Hélène

De l’Anglois je purgeais la peine.

 

Mais oublions ce triste temps

Pour en revenir au présent.

Et ne chinoisons pas sans cesse,

Il faut que l’épidémie cesse.

 

Miracle sur mon épaulette

Un pigeon s’arrête et volette

Je vais lui confier un message

Contenant ma décision sage.

 

Vole en Ardèche beau pigeon

Près d’Annonay à Vidalon

Là-bas se trouve une fabrique

D’un papier des plus magnifiques.

 

 

Voles-y, que le vent t’emporte

Prends cet écu et me rapporte

De chez Les frères Montgolfier

D’urgence des masques en papier.

 

                                          C.S.

    

    Bonaparte écrivit effectivement au célèbre Tissot. Les curieux en apprendront plus à ce sujet en relisant

BONAPARTE À AUXONNE ou le Promeneur Solitaire Corse (5) - du 17 septembre 2017

 

Bonne journée et à bientôt !

 

Charmoy-City, un masque pour Bonaparte .jpg

Charmoy-City, un masque pour Bonaparte .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 24 mars 2020 (J+4115 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
19 mars 2020 4 19 /03 /mars /2020 10:04

CHARMOY-CITY : HOMMAGE À L’AUTEUR DE CHANTECLER - du 19 mars  2020 (J+4110 après le vote négatif fondateur)

    Nous pensions sincèrement que le nombre de nos lecteurs allait s’effondrer, or il n’en est rien. Difficile pour nous de ne pas en tenir compte. En ces temps de confinement, nous essaierons donc de répondre à leurs attentes.

    Dans la mesure de nos modestes moyens, bien entendu, car le printemps qui démarre en trombe nous confine tous ces temps au jardin où le pissenlit fleurit à vue d’œil.

    Nous laisserons passer dimanche pour reprendre notre chronique des élections municipales de 1919.

AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES (3) - du 18 mars  2020

   Ce repli historique prudent nous permet de ne pas ajouter au vacarme de l’actualité.

     L’histoire de la médecine et celle des épidémies ne nous étant pas tout à fait étrangères, nous ne manquerons pas, dans la mesure du possible, d’en offrir quelques perspectives à nos lecteurs.

    Pour aujourd’hui, nous rendrons un hommage de circonstance à Edmond Rostand (1868-1918), auteur de la pièce Chantecler (première en 1910) dont notre blog tire son nom et sa devise : « Je chante clair afin qu’il fasse clair ».

      Hommage de circonstance ? Oui, Edmond Rostand, fut avec Guillaume Apollinaire (1880-1918) l’une des plus célèbres victimes littéraires de l’épidémie de grippe espagnole.

    Guillaume partit le premier le 9 novembre 1918 et Edmond le suivit le 2 décembre. Ils moururent tous deux à Paris.

  Deux décembre, vous avouerez que cette date fétiche des Bonaparte était pour ainsi dire prédestinée pour l’auteur de L’Aiglon.

   Il semble d’ailleurs qu’il ait contracté la maladie lors des répétitions pour une reprise de L’Aiglon.

    Dans un prochain article, nous envisageons de nous tourner vers la littérature italienne sur fond d’épidémie pour en tirer quelques leçons relativement aux fake news d’antan.

    Une Italie qui nous est chère et à laquelle nous avons déjà consacré quelques bons morceaux 

 ALBUM « FRANCE-ITALIE 1897 »

 

 

Charmoy-City, hommage à Edmond Rostand par temps d'épidémie.jpg

Charmoy-City, hommage à Edmond Rostand par temps d'épidémie.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 19 mars 2020 (J+4110 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
14 mars 2020 6 14 /03 /mars /2020 08:41

CHARMOY-CITY : ENGLISH  LIMITLESS AU CAVEAU DU CHÂTEAU - du 14 mars  2020 (J+4105 après le vote négatif fondateur)

      Jeudi soir la réunion de la liste « Auxonne Cœur de région » avait déjà été l’occasion pour les nombreux auditeurs d’ouïr de charmants anglicismes sous les voûtes séculaires :  foodstruck, coworking, newsletter…, j’en passe et des meilleures.

CHARMOY-CITY : LES GRANDES HEURES DU CAVEAU DU CHÂTEAU - du 13 mars  2020

     Hier vendredi 13, black friday  et Waterloo de notre belle langue française, l’anglais revenait à la charge, dans la presse cette fois avec ce titre du Bien Public

     « Les candidats au rendez-vous du job dating »

« Vendredi matin, au caveau d’Auxonne, un job dating a permis à des demandeurs d’emploi de rencontrer plusieurs entreprises industrielles du secteur. Les deux parties trouvent leur compte dans ce genre d’opération. »

     Claudi a imaginé, en exclusivité pour nos lecteurs, un special job dating for Raoul !

 

Charmoy-City, après l'ère Langlois, l'ère de l'anglais.jpg

Charmoy-City, après l'ère Langlois, l'ère de l'anglais.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 14 mars 2020 (J+4105 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
8 mars 2020 7 08 /03 /mars /2020 09:52

8 MARS À CHARMOY-CITY ET AILLEURS : FEMMES ET HOMMES, TOUTES/TOUS ÉGOS - du 08 mars  2020 (J+4099 après le vote négatif fondateur)

       En période d’élections municipales, la question de l’égalité homme-femme revient à la une, tout comme en ce jour consacré du 8 mars.

        Construire une liste devient dès lors un jeu subtil.

       Il s’agit, en effet, que les légos s’assemblent harmonieusement alors que les égos, diversant heureusement,  ne s’accorderont pas nécessairement, en tous points du moins.    

     Résoudre cette difficulté, voilà en quoi consiste toute la virtuosité de l’exercice. C’est que construire une liste ne consiste pas seulement à remplir un trombinoscope comme le jeune footeux en herbe remplit son Album PANINI d’images autocollantes de champions.

   Conformément à la loi n° 2000-493 du 6 juin 2000, la difficulté s’est encore accrue, au début de notre siècle, en vertu de la parité « un homme, une femme ». Chabadadabada,  Chabadadabada…

    Vantant les mérites de sa tête de liste féminine, un candidat aux municipales locales, très ouvert et très disert, déclarait en décembre dernier, à ce propos, dans un post sur facebook :

 « elle seule possède l’expérience et l’humilité nécessaire; les femmes n'ont pas les égos démesurés des hommes »

      Pour l’humilité revendiquée, remarquons tout d’abord qu’un exemple venant d’en haut nous en a été donné en 2017, tombant à pic du sommet de la pyramide de l’État. Et que c’est une voix masculine qui revendiquait cette vertu.

CHARMOY-CITY : L’HUMILITÉ IMMORTALISÉE PAR L’ARGENTIQUE - du 8 mai 2017

    Il ne nous semble pas, en revanche, que nos têtes de listes masculines locales, parmi les objectifs de qualité par elles revendiqués (attractivité, sécurité, etc…) aient mis en avant une quelconque humilité au programme….

     C’est que militer avec humilité, à moins d’être un saint homme, n'est, il faut bien l’avouer, pas très facile !!

     Restons modestes pourtant !

    En matière de « guerre des sexes »,  nous prônons simplement, quant à nous,  l’adage « peace and love », préférant toutefois, et de loin, la voix chaude et nostalgique de Marlene Dietrich (1901-1992) aux discours vindicatifs bien que platement suivistes d’une autre Marlène beaucoup plus gouvernementale.

 https://greatsong.net/TRADUCTION-MARLENE-DIETRICH,SAG-MIR-WO-DIE-BLUMEN-SIND,100032992.html     

    

     Quant à l’ « égo démesuré », Prieur, le grand uniformisateur des poids et mesures, pourrait sans doute nous aider à le mesurer. Le présent lien vous permettra de découvrir sa carte de visite.

CHARMOY-CITY : CHOIX D’INSCRIPTIONS LAPIDAIRES EN SITUATION - du 27 février  2020

    Mètre, décimètre, centimètre…

    N’ayant pas, pour l’heure, de double-décimètre sous la main, nous nous garderons bien, personnellement, de faire sur ce point une quelconque démonstration.

     L’égo n’est toutefois pas le seul apanage des hommes (mâles). De nombreux exemples historiques ou présents le démontrent, et Claudi n’a pas eu beaucoup de peine à en trouver.

 

 

FLASH DERNIÈRE

       La liste « Auxonne cœur de région » vient de publier cette citation assortie d’une image relative à la journée du droit des femmes :

 "Quand tout se fait petit, Femmes, vous restez grandes"

 Victor Hugo

   Il nous est apparu intéressant de remettre la citation dans son contexte très particulier.

 

 

Charmoy-City, de quel genre est votre égo.jpg

Charmoy-City, de quel genre est votre égo.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 8 mars 2020 (J+4099 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 06:00

CHARMOY-CITY : RÉUNIONS ÉLECTORALES CONCOMITANTES, QUELLE SOLUTION ? - du 3 mars  2020 (J+4094 après le vote négatif fondateur)

 

    Les hasards de la programmation, comme les voies du Seigneur, peuvent se révéler, à l’occasion, impénétrables…

      Toujours est-il que deux de nos listes en lice (« Auxonne Cœur de région » et « Auxonne Ville d’avenir ») tiendront  leur seule réunion prévue pour le premier tour, presque simultanément, le jeudi 12 mars prochain. La première liste citée, au Caveau du Château à 20 heures, et la seconde, au Salon d’honneur des Halles à 20h30.

    Pour l’électeur soucieux d’assister à toutes les réunions proposées, voilà qui ne facilite pas les choses.

    Et pourtant, il faut bien le reconnaître, le meilleur des tracts, la meilleure des vidéos ne remplace pourtant pas le contact rapproché que peut offrir une réunion en direct. (Ah ! Zut ! j’oubliais le coronavirus !)

     Si tracts et vidéos dispensent largement leur propre information, il est rare, en effet, qu’ils répondent à toutes les questions que désireraient poser les électeurs !

    Claudi, qui n’est jamais en reste, et qui pense que tout problème finit par trouver une solution, propose de recourir à la navette électrique proposée dans le programme de la troisième liste (« Une dynamique pour Auxonne »)

    Formidable ! Électrique ! Et même si l’électeur promené de réunion en réunion, ne garde pas de son équipée un souvenir impérissable, au moins ne s’endormira-t-il pas, et surtout, il ne laissera pas d’empreinte carbone !!

      Une solution dynamique et électrique  qui ne soit faire oublier pour autant la traction animale que nous avons récemment envisagée !

CHARMOY-CITY : UNE NAVETTE HIPPOMOBILE POUR LE CHARMOY ? - du 28 février  2020

 

     

À NOTER

 

      Ami(e)s lecteurs/trices, vous souhaitez connaître les listes officielles des candidat(e)s auxonnais(e)s aux municipales classé(e)s par ordre d’éligibilité et pour chacun(e) de ces candidat(e)s son éligibilité ou non au conseil communautaire.

Rappel : l’article L262 du Code électoral précise :

« Les sièges sont attribués aux candidats dans l'ordre de présentation sur chaque liste. »

    Accédez aux renseignements officiels concernant les listes dans l’ordre de présentation officiel sur le site de la Préfecture en cliquant

http://www.cote-dor.gouv.fr/IMG/pdf/candidatures_communes_de_de_1000_habitants.pdf

    Une précision encore : si les adjoint(e)s sont nécessairement choisi(e)s parmi les candidat(e)s élu(e)s, l’ordre de la liste officielle ne présume en rien de l’élection en tant qu’adjoint(e) de tel(le) ou tel(le) candidat(e).

    L’article L2122-4 précise, en effet, simplement : « Le conseil municipal élit le maire et les adjoints parmi ses membres, au scrutin secret »

 

    À toutes fins utiles, Chantecler met à votre disposition un extrait en PDF du document officiel.

 

Charmoy-City,  réunions concomitantes, la solution c'est la navette électrique.jpg

Charmoy-City, réunions concomitantes, la solution c'est la navette électrique.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 3 mars 2020 (J+4094 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
2 mars 2020 1 02 /03 /mars /2020 10:59

CHARMOY-CITY : OUVERTURE OFFICIELLE DES JOUTES MUNICIPALES - du 2 mars  2020 (J+4093 après le vote négatif fondateur)

   Elles étaient entamées depuis déjà pas mal de temps, mais c’est aujourd’hui seulement qu’elles commencent officiellement : les joutes électorales pour les municipales.

    Certes dans ce genre de joutes, l’arme de prédilection est le papier : tracts glissés dans les boîtes aux lettres, affiches avantageuses faisant du gringue au passant, collées sur les panneaux en zinc…

    C’est aussi les joutes oratoires toujours possibles dans les réunions, pour peu bien entendu, que les horaires de celles-ci permettent d’assister à toutes…

    Car le don d’ubiquité n’est pas encore accordé à notre pauvre humanité et aucun(e) candidat(e) ne le promet !

    Claudi, qui lit les professions de foi, a bien retenu que nous étions les heureux habitants d’une ville riche en patrimoine et en patrimoine militaire en particulier.

    C’est pourquoi, il dédie aux candidat(e)s et à tous ses concitoyen(ne)s une image originale que l’on ne risque pas de voir sur les affiches !

 

Un petit lien vers le passé, quand les joutes s’annonçaient un peu différemment et que Raoulysse était encore combatif à l’égard des prétendants…

CHARMOY-CITY, FLEURON DU TOURISME ET DE LA CENSURE ? (2)  - du 21 juillet 2018

 

   Du côté de la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats, rien de bien nouveau, on doit s’occuper à fourbir les armures ! Quel fourbi, mon kiki !

 

Charmoy-City, ouverture officielle des joutes municipales  .jpg

Charmoy-City, ouverture officielle des joutes municipales .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 2 mars 2020 (J+4093 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
1 mars 2020 7 01 /03 /mars /2020 09:26

CHARMOY-CITY : IL CONDUIRA LE CHAR DU CHARMOY POUR LA DERNIÈRE FOIS - du 01 mars  2020 (J+4092 après le vote négatif fondateur)

     Bonne chance aux carnavaliers.

      Un évènement marquant, le clou du corso en promo !

      Notre premier édile conduira le char du Charmoy pour la dernière fois !

      Ah ! Nostalgie !!!

Conclusion : tous les mots de la famille de char prennent deux R comme Raoul, sauf char, chariot …et Charmoy bien entendu !!!

 

    Petit retour en arrière

CARNAVAL DE CHARMOY-CITY, C’EST AUJOURD’HUI ! -  du 3 mars 2019

Charmoy-City, il conduira le char de la Ville pour la dernière fois.jpg

Charmoy-City, il conduira le char de la Ville pour la dernière fois.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 1er mars 2020 (J+4092 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
28 février 2020 5 28 /02 /février /2020 06:00

CHARMOY-CITY : UNE NAVETTE HIPPOMOBILE POUR LE CHARMOY ? - du 28 février  2020 (J+4090 après le vote négatif fondateur)

 

AVIS PRÉLIMINAIRE À NOS FIDÈLES LECTEURS : Depuis quelques jours overblog a changé de Data Center. En conséquence, cette transition occasionne des dysfonctionnements indépendants de notre volonté et propres à tous les utilisateurs d’overblog, et pour nous, un surcroît de travail très significatif dans la publication de nos articles.

 

   Une liste dynamique vient de mettre à son programme un minibus électrique à usage de navette.

     Pour Leclerc aussi ???

Rappelons que, pionnier en matière de revitalisation du petit commerce de centre-bourg, Raoul créa, en son temps la fameuse navette Leclerc.

CHARMOY-CITY : UNE NAVETTE C’EST CLAIR, POUR REVITALISER LA RUE THIERS - du 15 AOÛT  2019

    Les meilleures intentions peuvent cependant révéler d’impardonnables erreurs. Rendez-vous compte : la navette avait un moteur thermique et laissait donc une empreinte carbone !

    Ce pet carboné lâché dans l’air pur c’est une injure à la nature ! Aussi grande et providentielle que soit, par ailleurs  notre forêt-poumon.

CHARMOY-CITY, UN DISCOURS QUI NE MANQUE PAS D’AIR - du 06 octobre 2018

     Si notre bon maire s’était représenté, on suppose qu’il aurait, cette fois, verdi son projet. Comment ?

    En faisant appel à une cavalerie amie, dont les chevaux ne finissent pas dans les lasagnes (non, il n’y a pas de faute !) et qui jadis s’illustra héroïquement dans la fièvre électorale de la consultation de 2010 !

PATRIMOINE ET CITOYENNETÉ (2) - du 18  Septembre 2016

  

Claudi illustre en image le projet hippomobile que notre Raoul a raté !

    Quitte à déplaire encore une fois à Monsieur P.F. qui se reconnaîtra, nous conclurons que, tel le tonneau des Danaïdes, l’affaire du Charmoy, tout comme l’oignon et Napoléon, est, et restera sans doute, un sujet inépuisable.

CHARMOY-CITY : LES VIEUX MARCHÉS, C’EST DU PASSÉ, MAIS L’OIGNON FAIT ENCORE PLEURER - du 26 janvier 2017

    Inépuisable…comme la piscine (ou la crotte de chien) sur la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats  !!

Charmoy-City, navettes hippomobiles pour réduire l'empreinte carbone.jpg

Charmoy-City, navettes hippomobiles pour réduire l'empreinte carbone.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 28 février 2020 (J+4090 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres
25 février 2020 2 25 /02 /février /2020 06:00

CHARMOY-CITY : AU BOUT DU CHEMIN, L’ÉCHARPE ! - du 25 février  2020 (J+4087 après le vote négatif fondateur)

 

AVIS PRÉLIMINAIRE À NOS FIDÈLES LECTEURS : Depuis quelques jours overblog a changé de Data Center. En conséquence, cette transition occasionne des dysfonctionnements indépendants de notre volonté et propres à tous les utilisateurs d’overblog, et pour nous, un surcroît de travail très significatif dans la publication de nos articles.

  

  Nous voilà parvenus à moins de vingt jours d’un scrutin qui mobilise les énergies de près d’une centaine de nos compatriotes.

   Le chemin est dur pour eux, et pour leurs leaders, et il faut leur reconnaître à tous et toutes le mérite de s’engager. Ce mérite reconnu, la critique n’est pas interdite, pour peu qu’elle ait quelque fondement et qu’elle se fasse à visage découvert !

 — Arrête Chantecler, t’es pas dans la course et tu vas pas nous faire, avant la lettre,  ton discours du maire rassembleur !

 — D’accord, je ne suis pas dans la course et même plus dans la course diront quelques méchants.

     Au bout du chemin des scrutins de mars ne m’attend donc aucune écharpe, et je commencerai le printemps léger et sans les responsabilités dont cette écharpe à glands d’or alourdit soudain le pas et les journées de celui (celle) à qui, par la volonté exprimée de ses concitoyens, revient la charge de la porter…

—   Ah Zut ! Vous allez croire encore que j’ai mis la main dessus !

—  Sur quoi ?

—  Sur un gros pavé de discours édilitaires choisis !

—  Sur un gros pavé de discours édilitaires choisis  ? Ne me dites pas, Chantecler, que vous avez trébuché sur un pavé !

— Non, mais remarquez que vu l’état de nos trottoirs à requalifier ça aurait pu arriver. Mais le plus gros risque, c’est quand même de mettre le pied dedans ! Et de glisser ! Et de se retrouver amer, avec un cocard tricolore et le bras en écharpe !

CHARMOY-CITY : UN FANTASME CHARMOYSIEN PERMANENT : LA CROTTE DE CHIEN - du 04 février  2020

    Trêve de galéjades douteuses. Je voudrais apporter mon écot à la célébration de ce symbole populaire dont les trois couleurs égaient périodiquement les fêtes notre vie publique et les photos couleurs du Bien Public : l’écharpe tricolore.

  

    Un maire sans son écharpe tricolore, c’est un peu comme un village sans son clocher. Un long passé de vieil Auxonnais me fait associer immanquablement  cet « objet de mémoire » de l’histoire républicaine à une anecdote remontant à la fin des années 60.

      Je ne l’ai jamais portée cette écharpe, et ne la porterai jamais, mais je voudrais sur elle rapporter le témoignage que je garde d’un vieux patriote et bienfaiteur de notre ville : Pierre Cahuet.

     Les Auxonnais(e)s de plus de 50 ans se souviennent tous/toutes du Père Cahuet, cette vieille figure de la geste auxonnaise qui vécut 107 ans (1870-1977). Je me rappelle avoir porté enfant, chez cet ancien adjudant-maréchal du 8ème Chasseurs à cheval, notre chat atteint de gale ; comme pour les chevaux, il prescrivit à notre minet un mélange d’huile et de soufre. Le chat guérit ! Le vieux sous-officier qui était parti en retraite dès avant 1914, avait des talents de vétérinaire, c’était par ailleurs un ancien élu municipal et un patriote convaincu, à la mode de Déroulède, sorte de vieux Clémenceau à moustaches semblant sorti tout droit d’un grenier. C’était pour ainsi dire la IIIème République égarée dans la Vème !

     Lors d’un 14 juillet de la fin des années 60, le vieux républicain presque centenaire qui portait sous le soleil d’été sa redingote  noire verdie et son feutre au ruban éraillé, constata que le maire du moment ne portait pas son écharpe tricolore. Il s’en indigna et m’expliqua les raisons de son indignation.

    Selon lui, le maire devait arborer les trois couleurs en l’honneur des disparus de la guerre. Sa parole surannée semblait sortir tout droit des lendemains de la Grande Guerre. Je me souviens encore de ses paroles et de leur accent rocailleux : « Comme ça le p’tit enfant demandera à sa mère : « Qu’est-ce qu’il avait Monsieur l’Mairre autour du ventrre avec deux glands ? » et la mère répondra : « Eh bien vouais-tu mon enfant, c’est pour ton pèrrre ou pour ton frrrèrrre qu’est mort à la guerrre ! »

     Je garde ce souvenir émouvant qui vaut à lui seul, dans sa vérité naïve,  tout un rayon de livres parus à l’occasion du centenaire de 1914.

    Bien qu’elle ait perdu pour une bonne part la signification tragique que le Père Cahuet lui accordait, l’écharpe est toujours de rigueur. En tricotine démocratique ou en soie véritable, avec ou sans blason, il s’en fabrique toujours des milliers, pas toujours en France, sans doute.             

     Les élections sont un motif d’optimisme pour les fabricants, dans le marasme actuel, voilà un article qui va se vendre. On n’ose imaginer un marché de l’occasion et une écharpe sur Le Bon Coin, le Père Cahuet s’en retournerait dans sa tombe !

    Si l’on s’écharpe souvent pour l’écharpe, il est plus rare qu’on en plaisante avec bon goût. C’est pourquoi j’ai jugé bon d’ajouter au musée auxonnais de l’écharpe, déjà riche de l’écharpe tragique du  Père Cahuet, une écharpe plus légère, digne  cependant d’être gardée en mémoire et qui en surprendra sans doute plus d’un(e) !

     Claudi vous en présente l’image, tout droit sortie des productions d’un poète et pittore, et qui met en scène son bienveillant mécène, heureux de retrouver son écharpe…Mais qui cette fois, au moins, ne la retrouvera pas !

 

Charmoy-City, l'écharpe retrouvée.jpg

Charmoy-City, l'écharpe retrouvée.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 24 février 2020 (J+4086 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

   

Partager cet article
Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres