Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

17 mars 2020 2 17 /03 /mars /2020 02:00

CHARMOY-CITY : PÊCHE ÉLECTORALE, JEFF TUCHE A FAIT UNE TOUCHE - du 16 mars  2020 (J+4107 après le vote négatif fondateur)

 

AVIS AU LECTEUR : Cet article, que nous publions aujourd’hui 17 mars, ainsi que son illustration ont été rédigés et conçus hier avant l’allocution du Président de la République de 20h00 et à la lumière de la presse locale du jour.

     Il convient donc de le lire avec le regard d’hier et non avec celui du jour d’après le discours, regard qui ne pourra désormais que mesurer la futilité et l’inconséquence de son objet.

  

    La lecture de la PQL nous permet d’ouvrir une fenêtre sur un monde extérieur de plus en plus mis à distance et d’abandonner pour l’instant notre rétrospective 1919.

    Le Bien Public d’aujourd'hui 16 mars, largement consacré aux résultats du 1er tour nous apprend incidemment, dans sa rubrique « Les insolites du scrutin » en page 3 qu’ « À Auxonne, lors du dépouillement dimanche soir […] un bulletin Jeff Tuche a tout de même été signalé ». Et pas de bulletin Alain Proviste ? Bizarre…

   Plus sérieusement, mais sur un mode pas très original, le quotidien titre en page 11 « AUXONNE Premier tour Trois candidatures pour une place »

    Rappelons en bref les noms des candidat(e)s et leurs scores au premier tour :

Jacques-François Coiquil : 43,73 %

Fabrice Vauchey : 31,72 %

Nathalie Roussel : 24,55 %

      En ce qui concerne Nathalie Roussel, les avis divergent, dans l’article cité, sur la cause d’un score modeste.

     Selon la candidate : « le coronavirus n’a pas aidé ». Il semblerait maintenant que selon Raoul Langlois, maire sortant, dont la candidate fut l’adjointe à l’urbanisme jusqu’à sa démission fracassante en juillet dernier, ce soient les divisions au sein de sa majorité plus que la multiplication des dangereux vibrions qui expliquerait le faible score de la candidate. À l’appui,  le maire sortant grinçant déclare : « Ah la division…ça ne pardonne pas ».

     La candidate semble néanmoins garder le moral en déclarant : «  Nous allons mettre les bouchées doubles pour le deuxième tour ». Les Bouchées à la Reine décrocheront-elles la timbale au deuxième tour ?

    Côté Messieurs, pas d’union de circonstance  à attendre entre eux au deuxième tour comme ce fut le cas en 2014

CHARMOY-CITY : LES GRANDES HEURES DE LA SALLE DU VANNOIS 2014-2020 - du 12 mars  2020

     Bien au contraire, si l’on en croit l’article  du Bien Public d’hier, qui rapporte en ces termes les propos de Fabrice Vauchey : « Je remercie mes électeurs et j’appelle ceux de la liste « Auxonne cœur de région (de Nathalie Roussel) à se mobiliser derrière nous »

    En quelque sorte, après la division déplorée par Raoul Langlois, un appel utile à l’union retrouvée, lancé par un candidat qui aura passé le mandat dans une opposition malmenée par le maire sortant.

    Une chose au moins  est claire, bien que les candidats se soient présentés tous trois sans étiquette, le substrat politique sous-jacent peut néanmoins se révéler d’une grande complexité surtout quand  on l’envisage dans la durée.

    Cyril Bignault ne manque pas de le souligner à sa manière en écrivant : « Quant à Jacques-François Coiquil, il pouvait être satisfait d’arriver en tête. D’avoir fait oublier, lui l’ancien socialiste, qu’il était– jusqu’à l’an dernier – le représentant de la république en marche sur un secteur bien marqué par le mouvement des gilets jaunes »

     Rien n’est sûr, encore à présent, en ce qui concerne la tenue ou non d’un deuxième tour et rien ne nous assure que nous pourrons voir jouer au millimètre les rouages politiques complexes qui pourraient se mettre en marche au deuxième tour…..

     Claudi est aussi pressé que Raoul, mais pour d’autres raisons, de voir la belle mécanique se mettre en marche…

 

CHARMOY-CITY : L’ART D’ÊTRE GRAND-PÈRE, TOUT UN PROGRAMME ! - du 20 NOVEMBRE  2019

 

FLASH DERNIÈRE

      Pour reprendre les mots martelés à plusieurs reprises par le Président de la République, nous voilà entrés dans une période de « guerre ». Le terme de « Défense passive » nous aurait semblé pourtant plus adapté, car plus que dans une montée en ligne nous voilà dans une descente aux abris après l’alerte des sirènes.

    Chantecler n’oubliera pas ses lecteurs aux abris, qu’ils restent donc à l’abri et aux écoutes, notre rédaction s’engage dès aujourd’hui à leur procurer de bonnes lectures « de guerre ».

   N’avons-nous pas commencé, d’ailleurs, de le faire, dès le 15 mars, en pleine bataille électorale et avant la lettre !

AUXONNE 1919-2020 : ÉLECTIONS MUNICIPALES ET PANDÉMIES VIRALES (1) - du 15 mars  2020

 

POUR FINIR

    Tel le Caporal Peugeot en 1914, Alain Proviste, porté disparu ce matin à l’improviste comptera au nombre des premières victimes virtuelles de la « guerre » qui commence….

Charmoy-City, les rouages subtils du carillon de l'union.jpg

Charmoy-City, les rouages subtils du carillon de l'union.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 16 mars 2020 (J+4107 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse