Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

1 avril 2020 3 01 /04 /avril /2020 08:30

CHARMOY-CITY : UN OVNI PAR TEMPS D’ÉPIDÉMIE - du 1er avril  2020 (J+4123 après le vote négatif fondateur)

    Notre titre du jour que plus d’un(e) jugera sans doute déplacé en ces temps, n’est pas un poisson d’avril.

      Nous allons très vite vous le démontrer.

      Pas plus tard qu’hier, 31 mars Le Bien Public du jour publiait en page 15 et sous le logo tricolore « Municipales 2020 », un article intitulé :

« AUXONNE Municipales

Le maire Raoul Langlois : « On va assumer » »

     Le chapeau annonçait : « Le second tour des municipales ayant été reporté, le maire sortant Raoul Langlois se trouve forcer (sic) de continuer son mandat »

    Voilà pour le coup une nouvelle qui n’en est pas vraiment une !

    La lecture du corps de l’article ne manque pourtant pas d’intérêt et mérite qu’on s’arrête sur certains points de la partie intitulée « Il y a pire comme situation ».

     Elle  démontre d’abord un certain flegme chez notre premier édile qui déclare selon l’article :

« On s’était préparés, une bonne partie de mon équipe et moi-même, à arrêter fin mars, mais on continue à remplir nos fonctions, il y a pire comme situation »

    À propos de situation, tout lecteur normalement constitué incline à penser que la « situation » évoquée est celle provoquée par l’épidémie.

    Tel ne semble pourtant pas le cas car la « situation » évoquée pourrait être plus particulièrement la position administrative imprévue de notre premier édile, puisqu’il poursuit :

« Cela doit être plus gênant pour un maire qui était candidat pour un nouveau mandat, et qui, battu, doit rester à son poste. Pour ma part c’était prévu que j’arrête, c’est moins compliqué »

      Le lecteur attend encore le mot du jour « épidémie », il ne vient toujours point, et c’est une boutade sui generis qui vient clore le discours : « l’âge pivot a été reporté, on en subit les conséquences ».

    On échappe tout juste à : « La main dessus » revu en « la main devant la bouche » !!!

CHARMOY-CITY : LA MAIN DESSUS, LA MAIN À LA PÂTE ET LA MAINMISE - du 10 mai 2019

     Bizarres tout de même ces déclarations…Sont-elles vraiment en accord avec l’attente de réconfort des administrés inquiets ?!

    Le sujet attendu arrive enfin dans la deuxième partie intitulée « Et pour les courses »

     La question de l’épidémie est abordée en ce qui concerne certaines questions relatives à l’Ehpad, aux personnels de santé et au portage des repas, pour lesquelles le staff de la municipalité (maire en contact téléphonique journalier avec son premier adjoint et la DGS) apporte son concours

   Quant aux « courses » des particuliers, la rédactrice de l’article constate que « la mairie n’a pas trouvé de solution ». En clair, comme en substance le déclare notre maire, pour des raisons de sécurité liées à la contagion possible, la légendaire « navette » immortalisée par nos articles de juin 2016 ne fonctionne plus pour l’instant.

LE TAXI DE CHARMOY-CITY, UN TAXI QUI RAOULE POUR LECLERC - du 09 JUIN 2016

   Notre premier édile conclut enfin sur ces mots : « Mais pour les personnes dans le besoin, le CCAS continue à fournir de l’alimentation d’urgence. »

    Après cet interview, nous attendons maintenant avec impatience, toujours sous le logo tricolore « Municipales 2020 », comme il se doit, une suite logique à cet article, véritable OVNI par temps d’épidémie….

     Nul doute, donc, qu’à nouveau, sous le logo tricolore « Municipales 2020 » comme il se doit, nous puissions lire bientôt, dans notre quotidien préféré, les impressions des trois postulant(e)s au poste de maire, stoppés dans leur essor par un mauvais coup du sort et condamnés du coup, pour cause de report, à d’interminables repost

     Au fait, quand on parle d’OVNI…. Il descend du ciel !

     Un  MARS DRIVE, rempli de masques, atterrissait cette nuit, en provenance de Mars sur notre Place d’Armes devenue déserte !!!

    Doit-on  penser pour autant que les vibrants accents de notre premier édile aient été entendus bien au-delà de notre planète souffrante ?

   Claudi a mis l’évènement en image. Quant à Bonaparte, il s’en bat l’œil, car il a déjà commandé français chez Montgolfier en Vivarais !

CHARMOY-CITY : UN MASQUE POUR BONAPARTE  - du 24 mars 2020

   Après le « flouté » d’hier, la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats du jour donne encore une fois ce matin dans le logiciel « coup de vieux ». Ça commence grave à sentir le moisi !!!

Charmoy-City, en avril les masques arriveront de mars.jpg

Charmoy-City, en avril les masques arriveront de mars.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 1er avril 2020 (J+4123 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse