Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 07:16

CHARMOY-CITY : SANS CALÈCHE, ÇA CALANCHE DANS LES URNES, CITOYENS ! - du 20 Juin 2017 (J+3107 après le vote négatif fondateur)

Ce qui frappe dans les statistiques du deuxième tour des dernières législatives, hormis le bouleversement dans la répartition des sièges entre divers partis et mouvements, c’est l’importance de l’abstention qui atteint des niveaux inédits pour une législative.

Et ce phénomène est encore amplifié par le nombre important de votes blancs et nuls.

À titre d’exemple, la statistique de la ville d’Auxonne pour ce scrutin, tirée des résultats publiés dans la presse locale, est la suivante :

 

INSCRITS : 5056

VOTANTS : 1885 (37,28 % des inscrits)

ABSTENTION : 3171 (62,72 % des inscrits)

SUFFRAGES EXPRIMES : 1673 (33,09 % des inscrits)

BLANCS ET NULS : 212 (150+62) ( 11,2 % des votants)

DELATTE (LR) : 907 ( 54, 21 % des suffrages exprimés) à peine 18 % des inscrits, un peu plus d’un inscrit sur 6

DESEILLE (LREM) : 766 (45,79 % des suffrages exprimés)  un peu plus de 15 % des inscrits, moins d’un inscrit sur 6.

Force est de constater que malgré le pourcentage de votants, c’est finalement moins d’un tiers des inscrits qui auront partagé leurs suffrages entre les deux candidats en présence, ceci en raison de la proportion inouïe de votes blancs ou nuls. Nous laisserons aux analystes politiques la tâche de spéculer sur les causes de ce malaise évident dans la République.

Même si comme titre Le Bien Public de ce matin, « Auxonne : Rémi Delatte a pu inverser la tendance », c’est à peine 18 % des inscrits qui lui ont donné leurs voix dans notre ville.

Faible, pour un candidat qui n’a rien d’un novice ou d’un « parachuté » et, au demeurant, réputé bien implanté chez nous où il ne manque pas d’un réseau ancien et dévoué de fidèles supporters tissé par une présence assidue ! Voilà ce qui ressort d’une analyse objective fondée sur les faits. Le temps béni du député inaugurant les comices est sans doute derrière nous, Madame Bovary like à présent sur facebook.

À propos d’analyse, celle d’un scrutin passé me revient soudain en mémoire. Elle concerne la fameuse consultation de juin 2010 pour ou contre « une zone commerciale au Charmoy », habile litote et faux-nez qui drapait pudiquement l’installation d’un « hypermarché LECLERC » et dont personne n’était dupe.

ALBUM IMPRESSIONS DE LA CONSULTATION

Nous vous livrons, à titre comparatif, les statistiques de cette consultation :

INSCRITS : 5061

VOTANTS : 1936 (37,28 %)

SUFFRAGES EXPRIMES : 1928 (38,25 % des inscrits)

NULS : 8

OUI : 1533

NON : 395

Le soir même du scrutin, au vu de ces résultats, notre premier édile prononça un discours vibrant dont, par bonheur, les inénarrables colonnes du Notin ont conservé le souvenir pour les générations futures.

Dès le lendemain 28 juin 2010, avec un enthousiasme évident, notre Maire, remercia donc sans désemparer ses administrés, en leur adressant une lettre datée du même jour et qui fut largement distribuée dans nos boîtes aux lettres !

Cette lettre soulignait: « le taux participation de 38,25% a dépassé celui des dernières élections européennes et régionales »

Nous pouvons ajouter aujourd’hui rétrospectivement qu’il dépassait aussi le taux de participation au deuxième tour des dernières législatives ! Si comme il a été dit en conclusion par le candidat vainqueur : « Cette élection, c’est l’élection du cœur », on peut dire tout de même qu’à peine 18 % des inscrits chez nous, ce n’est pas vraiment « le monopole du cœur » ! Pour le coup, le chœur des électeurs était plutôt réduit ! On n’était pas loin du solo !

Conclusion : un député, fût-il LR sortant, très implanté dans le territoire et y résidant, et de surcroît challenger de nombreux maires et du nôtre en particulier, ainsi que de ses adjoint(e)s, ça motive moins qu’un hypermarché ! La boutique ça passe avant la politique ! O tempora, o mores !

Claudi, moins catégorique sur ce point, nous à fait part d’une idée originale qu’il a illustrée pour vous : en 2010, c’est évident, c’est la calèche et son cocher qui avaient boosté la participation ! Moralité : « Sans calèche, la participation calanche ! ». La calèche, c’est le cheval de bataille d’une élection gagnée ! Hue Cocotte ! Aux urnes, citoyens ! En voiture Simone !

PATRIMOINE ET CITOYENNETÉ (2) - du 18 Septembre 2016

Roucky et Squatt vous disent à ce soir ! Cette fois ne vous abstenez pas, il y va de notre cœur de ville !

CHARMOY-CITY : DES SIÈGES… POUR LE 20 JUIN - du 15 Juin 2017

Charmoy-City, sans calèche la participation calanche

Charmoy-City, sans calèche la participation calanche

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 20 juin 2017 (J+3107 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions