Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 08:13

CHARMOY-CITY : LES JOIES DU MARIAGE - du 23 janvier 2017 (J+2959 après le vote négatif fondateur)

Janvier, s’il est le mois des vœux, n’est pas celui des mariages. On comprendra pourquoi. Pas de prairie fleurie pour les photos bucoliques dans la charrette ou devant la roue du vieux moulin qui moud le grain dans le creux vallon. Quant à l’apéritif sous la tonnelle ou dans le parc du château du coin, il vaut mieux ne pas y penser !

Et pourtant, ce samedi, à Charmoy-City, il n’était question que de mariage. Dans la presse pour commencer, Le Bien Public du jour titrait à la une « VAL DE SAÔNE Com’com : mariage amer pour Auxonne ».

À en croire le titre, dans ce mariage amer, ce n’est pas du riz qui pleuvait sur les jeunes mariés !

CHARMOY-CITY : NAGUÈRE CAVALIER SEUL, À PRÉSENT « ISOLÉ » - du 21 janvier 2017

Tiens, toute cette amertume et ce riz, ça me fait penser, je ne sais pourquoi au film Riz amer.

Je ne résiste pas à l’envie de vous en offrir, en passant, un beau morceau en chanson et quelques beaux brins...de riz. Du temps où les femmes en avaient… des chansons, bien entendu ! Et qu’elles avaient le cœur à gauche, et pas de portefeuille à droite ! Plutôt tendance Hamon que tendance Macron !

https://www.youtube.com/watch?v=_JTNs7jjAbY

Hélas ! Le temps a passé, elles ne sont plus à marier, et Silvana Mangano, la craquante repiqueuse de riz de la plaine du Pô, depuis longtemps, n’a plus les pieds dans l’eau !

Tout passe, hélas ! Tout casse ! Tout valse ! Sauf cet hiver bien installé ! Alors pour me désennuyer, samedi soir, je suis allé faire un tour à la Salle événementielle, prendre un petit bain de foule et me chauffer le cœur au contact de mes semblables. Une affiche suggestive, toute couverte de cœurs, annonçait Tu m’as voulu… Tu m’as eu ! Une fantaisie théâtrale, chorégraphique et chorale sur le thème du mariage.

J’ai assisté avec plaisir à un spectacle fort sympathique et très animé, mêlant tous les âges et toutes les compétences, réalisé par et avec les bénévoles des associations.

Quand elles ne deviennent pas le faire-valoir des politiques, elles ont vraiment du bon, les associations.

À propos de politique, j’ai découvert naïvement qu’un conseiller municipal, pour peu qu’il se mette en scène, pouvait me faire rire, d’un bon rire franc où l’on prend une pinte de bon sang. Chapeau ! Une prestation réussie et un exemple à suivre, chers édiles !

Toujours à propos de politiques, nombre des contractants du très récent « mariage amer » étaient aux premiers rangs du parterre. Lune de miel ?

Quoi qu’il en soit, à tous ceux qui toussent, rappelons qu’un bon pot de vrai miel vient toujours à bout d’une gorge irritée par une mauvaise toux !

Et pour rester dans la ligne du Poème coquin de Paul Adam, fastueusement dit par notre élu en scène, nous vous proposons cette romance apicole. Vous verrez a picole vraiment !

http://www.dailymotion.com/video/x4vj5t_bourvil-les-abeilles_fun

Et puisque dans notre article d’aujourd’hui, le mariage est à la une, à l’affiche et sur la scène, revenons sur une hyper-hyménée au Charmoy. « Tu m’as voulu… Tu m’as eu ! »

MARCHE NUPTIALE AU CHARMOY - du 10 décembre 2016

Les mariés du Charmoy

Les mariés du Charmoy

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 23 janvier 2017 (J+2959 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Courrier du cœur

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Courrier du coeur