Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 00:00

 

UN HÉRITAGE AUX P’TITS OIGNONS  – du 6 août 2012 (J+202 après la CNAC)

       Chantecler  en vacances croise actuellement au large des côtes du Groënland à bord de son yacht « L’œuf en gelée » (non sponsorisé par Doux), il vous salue bien et tient d’abord  à vous rassurer.

       Non, il n’est pas vrai que 97% de la couverture de glace du Groënland aient fondu ! En fait, il y a quelques semaines, 97% de la  couche superficielle de l’épais glacier ont atteint 0°C, température de l’équilibre eau-glace et, pour le géant de glace, il en est résulté tout au plus une petite suée estivale.

      Moralité : toute information, avant d’être validée, mérite un examen attentif !

     Cette sage maxime, que nous avons adoptée pour boussole et qui nous évite de perdre le nord médiatique, ayant été rappelée, nous voudrions maintenant revenir aux rives de la Saône pour vous entretenir de problèmes environnementaux.

     Une information émanant de la Préfecture de la Côte-d’Or annonçait récemment (Le Bien Public du 21 juillet dernier) qu’on allait « charger l’ADEME de l’exécution d’office de travaux sur le site de la société des ACIÉRIES DU VAL DE SAÔNE » pour «  la mise en sécurité du site, la protection des sols et des eaux souterraines ».

      Par arrêté préfectoral du 03 juillet 2012, le glas d’une verrue sidérurgique située à deux pas du centre ville d’Auxonne a donc enfin sonné !

     Rendons à César ce qui est à César, l’aboutissement rapide de ce dossier défendu par la Ville d’Auxonne n’est sans doute pas tout à fait étranger à l’intervention de Madame la Ministre Nathalie Kosciusko-Morizet en visite à Auxonne le 31 janvier 2011 et qui reçut, en cette circonstance, l’hommage symbolique d’un sac d’oignons. (voir Inf’Auxonne N° 32 d’avril 2011 pp. 1 et 2 et notre illustration).

       Notre ville sera donc bientôt débarrassée d’une friche industrielle aussi laide que dangereuse. Chacun peut s’en féliciter. Réglé le problème de cet héritage encombrant, il convient, à présent, de veiller à ne pas obérer l’avenir par des legs du même genre.

      Là encore, Madame la Ministre Nathalie Kosciusko-Morizet pourrait bien nous aider à nous prémunir par anticipation d’une telle bourde. Il nous suffira pour cela de nous référer à son discours radicalement réaliste et novateur, discours qu’elle a tenu le 29 septembre 2011 au 7ème Forum ENSEMBLE 91 organisé par le STP 91 à Avrainville.

     Nous rapportons ici fidèlement ses propos à partir de l’audition attentive d’une vidéo largement diffusée sur la toile :

       « Je suis très, très soucieuse de ce que vont devenir nos grands centres commerciaux. C’est-à-dire que…regardez un peu les débats qu’il y a actuellement dans les grandes sociétés type…allez… Carrefour, etc…, je les cite. Les valeurs boursières qui chutent c’est pas par hasard, c’est que les hypers, ces valeurs là en tout cas, je parle pas de la crise économique, mais les hypers, ça marche plus bien…Il faut faire un tour en ce moment dans les galeries commerciales et voir les rideaux fermés, ça marche plus bien, ça correspond plus vraiment à ce dont on a envie.

        « Alors vous comprenez, ces sociétés, elles sont en train de développer de nouveaux concepts : des marchés de cœur de ville, des…alors ça, c’est très, très bien. Mais qu’est ce qu’on fait de tous ces grands centres commerciaux qui sont en extérieur ? Qu’est ce qu’ils vont devenir ? C’est un vrai sujet.

          «  Et en même temps je vois qu’il y a encore des demandes de capacité pour des ouvertures, alors qu’il me semble qu’on est déjà très, très capacitaire. Moi, ça me soucie énormément ! Parce qu’il faudrait pas un jour qu’on se retrouve, après avoir des friches industrielles à gérer, avec des friches commerciales avec tout ce que ça représente en termes de zones de non-droit, de risque de violence etc…. et puis, tout simplement, de dégradation de l’environnement.

         « Je veux dire, c’est pas la peine d’avoir pris des champs pour aller construire de grands hypers et un jour se retrouver avec là-dessus les mêmes problèmes qu’on a déjà sur nos terrains pollués ! »

  http://www.dailymotion.com/video/xlf80e_le-coup-de-gueule-de-nkm-contre-les-hypers_news?search_algo=2

 

          Aux bulbes Le Charmoy !

   Vos propos sont à la fois sages et novateurs, Madame la Ministre, c’est pas la peine de prendre des champs pour aller construire de grands hypers et un jour se retrouver avec là-dessus les mêmes problèmes qu’on a déjà sur nos terrains pollués !    

 

Il ne faudrait pas, en effet, qu’un clou chasse l’autre à Auxonne et qu’ayant réglé  avec l’aide de NKM le problème d’une friche industrielle héritée du passé, on dote à présent l’avenir d’une potentielle friche commerciale !

       Ce serait en effet une grosse bourde environnementale à faire pleurer notre Ministre, et ce, avec ou sans oignons !

      

 

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 6 août 2012 (J + 202 après la CNAC)

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl. S., Auxonnais - dans Revue de presse