Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

10 mai 2019 5 10 /05 /mai /2019 14:49

CHARMOY-CITY : LA MAIN DESSUS, LA MAIN À LA PÂTE ET LA MAINMISE - du 10 mai 2019 (J+3796 après le vote négatif fondateur)

   Chacun(e) l’aura remarqué encore avant-hier, à l’issue de la cérémonie du 8 mai notre premier édile, ne déroge jamais à une tradition oratoire.

     Celle de conclure son discours (très bref) d’accueil des participants au pot en salle événementielle par cette expression : « La main dessus ! ».

     On nous a interrogé sur le sens de cette expression et nous répondons de bonne grâce.

     Cette expression, c’est bien clair, est un emprunt au jargon militaire. Dans une ville de garnison, le phénomène n’a rien pour surprendre.

     Avantage sur une autre expression du même tonneau (« À l’abreuvoir ! ») elle a en outre le mérite de ne pas choquer. Elle peut étonner, certes, dans un espace civil, elle est décalée, mais elle n’est point triviale !

     « À l’abreuvoir ! » qui ordonnait aux cavaliers d’y conduire leurs chevaux est crûment explicite. « La main dessus ! » est plus hermétique, mais quand les initiés galonnés prennent le verre en main, il faudrait être bouché pour ne pas suivre le mouvement. « La main dessus ! » signifie bien qu’il est temps de boire.

     Quelle est plus précisément son origine. Elle est empruntée au registre des commandements des manœuvres de force : remettre sur la route un camion au fossé, déplacer un obstacle pesant…

    Ces manœuvres de force concernent toutes les armes mais particulièrement celle du Génie et c’est ainsi que le commandement évocateur : « La main dessus  À bras…ferme !!! » est mis en exergue du bulletin d’une amicale des anciens du Génie.

   Certains fins lettrés locaux entichés d’un bouquin récemment paru aux frais du contribuable auxonnais, me diront, en minaudant, que tout ça n’est pas terriblement  proustien.

CHARMOY-CITY : FLACHE RIMBALDIENNE ET FLAQUES PROUSTIENNES - du 4 mai 2019

      Je leur répondrai que Proust, en dépit d’une capacité physique limitée n’a jamais été un tire-au-cul et qu’il a tout fait pour faire son service dans la biffe avec un 3 ou un 4 au G du SIGYCOP ! Peu commun !

CHARMOY-CITY : LE BALADIN DE LA BOURSE ET SA LAMPE MERVEILLEUSE - du 06 novembre 2018  

  « La main dessus  À bras…ferme !!! » c’est donc un commandement qui s’adresse à des gens qui bossent dur, à de modestes Hercules équipés de palans, de poulies et de cordes, mais au commandement, leur union fait la force, comme l’oignon fait la soupe !

    Pensée qui n’est sans doute pas étrangère au chef  d’une équipe  municipale qui revendique sans complexe l’unité de celle-ci et sa puissance de travail !

     De la main dessus, nous voilà passés à la main à la pâte !

CHARMOY-CITY : LES TRAVAILLEURS DE LA MAIRIE - du 25 octobre 2018

    Et la mainmise alors ? Rassurez-vous chastes oreilles, la mainmise c’est pas la main d’ma sœur dans la culotte d’un zouave ! I manqu’rait pus qu’ça !!!

   Chantecler est un organe de presse propre et correct ! La mainmise c’est en quelque sorte une maîtrise, certes pas celle des Petits Chanteurs à la Croix de Bois !

   Croix de bois,  croix de fer, si je mens je vais en enfer ! Certes, ce petit couplet, quand on veut avoir la mainmise, il faut bien vite le mettre dans sa poche et se montrer très discret !

 Ou alors, il faut continuer à faire le guignol ou le mariole sur son blog ou sur son facebook !

    Reprenons, la mainmise ce peut-être une maîtrise. Pas celle de Notre-Dame bien entendu, mais par exemple une maîtrise foncière. Avec un peu de discrétion, un notaire, un bon copain adjoint, on prospecte au Charmoy et un jour on reçoit la belle lettre qu’on publie dans l’Inf’Auxonne N° 25.

    Vous n’y êtes plus ! l’Alzheimer vous guette, ou alors vous êtes trop jeune. Ou alors, rien ne vous choque plus. Car ce n’est pas une mince affaire. La grande affaire de la décennie 2010 qui se termine à Charmoy-City ! La décennie touche à sa fin, comme le règne d’ailleurs, et ça se sent ! Mais l’affaire continue !

CHARMOY-CITY : UN LABEL À NE PAS OUBLIER - du 25 mars 2017

 

P.S. : Ragots courant sous le manteau…

La Philosophie dans le Boudoir Vous connaissez ? C’est une œuvre, pas de Proust, mais du « divin marquis », c’est-à-dire le Marquis de Sade.

   Marquis de Sade est aussi un pseudo sur facebook, dont certains m’attribuent volontiers la propriété sur le seul motif que cette personne écrit un français correct ! Un peu mince !

     Chantecler est-il du genre à mettre un masque ???

     Il m’est revenu aujourd’hui, de source sûre, que jusque sous des lambris municipaux, de la bouche d’un responsable qui n’est pas le moindre, le pseudo aurait été expertement profilé, lors d’un entretien concernant la rue Marin, comme étant :

     Un ancien enseignant (du public, pas du privé ), plutôt scientifique et du côté de la physique mais pas du côté de Leclerc.

    L’insinuation est claire, elle ne peut concerner notre maire qui a beaucoup de diplômes,  mais pas celui de physicien, est en panne depuis longtemps sur facebook, mais  roule toujours, quoi que sans discrétion à présent, pour Leclerc.

Qui peut-elle bien concerner alors ?

    Comme dirait le « divin marquis », dans  La Philosophie dans le Boudoir : « Français, encore un effort … »

    Quant à faire, c’est peut-être moi aussi, qui en juin 2015, ai demandé à Marlyse de m’envoyer 20 € ?

Charmoy-City, les petits lapins archivistes ont mis la main à la pâte

Charmoy-City, les petits lapins archivistes ont mis la main à la pâte

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 mai 2019 (J+3796 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres