Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

24 décembre 2018 1 24 /12 /décembre /2018 11:04

VASEUX COMMUNICANT À CHARMOY-CITY (RELECTURE 2018) - du 24 décembre 2018 (J+3659 après le vote négatif fondateur)

     Quoique nous touchions déjà  au seuil de la trêve des confiseurs, votre serviteur, éditorialiste et pamphlétaire impénitent, ne peut se retenir de commettre un ultime article en attendant, peut-être, de changer de braquet dans les jours  qui viennent.

     

    En consultant nos archives de fin 2016, nous avons retrouvé un article méritant, deux ans plus tard, et à plusieurs titres, une relecture.

VASEUX COMMUNICANT À CHARMOY-CITY - du 31 décembre 2016

      Relecture motivée d’abord par la permanence, sinon l’accélération, du phénomène qu’il évoque, celui du dépérissement général des commerces de centre-ville,  plus particulièrement dans sa version charmoysienne.

    Relecture motivée ensuite par le fait que notre ancien article s’appuie sur un article du Bien Public du  30 décembre 2016 intitulé « AUXONNE Est-ce déjà trop tard pour les commerces du centre-bourg ? » et donnant largement la parole à une commerçante regrettée dont le commerce allait fermer.

   Mais aussi à notre premier édile : « « Nous sommes en train de faire des diagnostics grâce à des questionnaires. Nous prendrons connaissance des résultats, et nous établirons, en 2017, un plan d’actions qui comprendra le commerce », assure Raoul Langlois précisant que la commune compte travailler de pair avec la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre des Métiers et l’UCIAA pour tenter d’améliorer le dynamisme commercial ».

   Dernier motif enfin de relire cet article, c’est qu’on y entend la voix des commerçants et de l’UCIAA qui, il y a deux ans pouvaient sembler l’objet d’une attention particulière de notre maire ainsi que de la presse. Est-ce bien toujours le cas ? La lecture de la presse, n’en doutons pas, devrait nous rassurer bientôt sur ce point !

    Il convient maintenant de replacer cet article, déjà ancien, dans son contexte aux lendemains d’une extension de près de 1000 m2 de l’hypermarché Leclerc du Charmoy acceptée en CDAC en septembre 2016, puis confirmée en CNAC le 22 décembre !

 

   Aujourd’hui le vent tourne, des membres de la CDAC de vendredi dernier 21 décembre  se ressaisissent, lâchant la politique du développement périphérique sans fin, ils refusent de nouvelles extensions au Charmoy.

CHARMOY-CITY : LA ZONE DU CHARMOY, THÉÂTRE  PERMANENT  DE L’AMBIGU ! - du 23 décembre 2018

    Dans l’article du  Bien Public d’avant-hier  22 décembre, notre premier édile « déçu » par la décision argumente : 

    « Le maire d’Auxonne rejette l’idée que ce projet est en contradiction avec celui de la redynamisation du centre-bourg. « Ce sont deux dossiers différents qui ne s’opposent pas du tout ». On ne parle pas d’un agrandissement de l’hypermarché Leclerc mais de l’implantation de nouveaux commerces. Il existe des villes qui n’ont pas de grandes surfaces et dont le centre-bourg souffre aussi. »

    Certes, il ne s’agit pas comme il y a deux ans de 1000 m2 en plus  pour l’hypermarché Leclerc, mais il est aussi un constat de plus en plus généralement admis dans notre beau pays, c’est que le développement exponentiel des commerces périurbains peut nuire au commerce traditionnel de centre-ville.

    Même s’il ne s’agit pas en l’occurrence d’appliquer strictement au phénomène le principe des vases communicants, il est très difficile de  vérifier le pari fait par notre premier magistrat il y a quatre ans :

« Notre pari est de dire : si nous avons une grande surface, cela va attirer du monde, si les gens viennent à la grande surface, ils peuvent en profiter pour faire d’autres courses, d’autres achats sur la ville. C’est effectivement le point de désaccord avec l’Union commerciale qui, elle, pense plutôt qu’il y aura évasion. »

UNE MINUTE 38 DE BONHEUR ( 1er épisode) - du 27 OCTOBRE 2014

     Dans l’article du Bien Public du  30 décembre 2016 intitulé « AUXONNE Est-ce déjà trop tard pour les commerces du centre-bourg ? » notre premier magistrat avançait cet argument : « On remarque que la difficulté est la même partout, au niveau des petits commerces, qu’il y ait des grandes surfaces ou pas ».

   Comme nous l’avons déjà vu, il le reprend presque à l’identique dans l’article du  Bien Public d’avant-hier  22 décembre : 

    « Il existe des villes qui n’ont pas de grandes surfaces et dont le centre-bourg souffre aussi. »

      Chacun jugera de la validité de ce genre de déclarations. Ce  jugement hâtif de notre premier magistrat ne tient pas la route. Ce qui est certain, c’est  qu’on a rarement vu un hyper périurbain et ses satellites ranimer un centre-ville en déclin !

     Pour invalider cet argument faible et sans fondement il nous suffira de reprendre l’argument de la CNAC 317 D du 20 Janvier 2010 concernant le projet Leclerc au Charmoy :

      « Ne manquera pas de nuire à l’animation urbaine de l’agglomération d’Auxonne » (2ème attendu)  « Contribuera à développer un nouveau pôle périphérique et […] ne participera pas ainsi, à un aménagement harmonieux du territoire de l’agglomération d’Auxonne » (3ème attendu)

     Il est vrai que Monsieur Langlois n’est pas de cet avis et qu’il a défendu son point de vue – qui est celui des promoteurs – avec obstination toujours, sinon avec clarté. Il n’est pas Picard pour rien !

    Il est vrai aussi, que certaines instances, dans leurs argumentations, ne sont pas exemptes elles-mêmes, d’incohérences ! Localement, il faut dire que nous sommes particulièrement bien servis !!

LES CHARMOISES DE SCHRÖDINGER-du 28 août 2013

    La soirée devant être festive nous épargnerons à nos lecteurs le best off des arguments abracadabrantesques dont l’inventaire émaille notre blog.

Joyeux Noêl à tous !

Tournez moulins !

https://www.youtube.com/watch?v=jOR9LauQcR8

Au fait, Claudi se repose, alors on ressert l’image d’il y a deux ans, comme Monsieur le Maire, ses arguments !

Vaseux communicant à Charmoy-City-Edition 2018

Vaseux communicant à Charmoy-City-Edition 2018

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 24 décembre 2018  (J+3659 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions