Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 00:00

DISCRÉTION D’HIER ET D’AUJOURD’HUI – du 09 janvier 2014 (J+1849 après le vote négatif fondateur)

      Sous le titre « Raoul Langlois : « Le débat dans la sérénité » », Le Bien Public d’hier, 8 janvier, rendait compte de la cérémonie des vœux du maire d’Auxonne aux « forces vives » de la commune.

     Le rédacteur de l’article précise : « Échéance électorale oblige […] le premier magistrat de la ville s’est abstenu de dévoiler les projets pour 2014 ». Nous en déduisons donc que ces vœux était placés, pour une part, sous le signe de la discrétion. On remarque, en effet, que l’annonce concernant Leclerc a dû être particulièrement succincte puisqu’elle tient en quatre mots dans l’article : « implantation du magasin Leclerc ». Que sont devenus les dithyrambes d’antan et les louanges en trois pages d’Inf’auxonne N° 25 de Mai 2009 ?

       Comme l’indique d’emblée le titre de l’article, la sérénité était aussi à l’ordre du jour car, évoquant les prochaines municipales, l’orateur a souhaité « que le débat puisse se dérouler dans la sérénité et la clarté ». En conclusion, discrétion, sérénité et clarté, trois valeurs sous lesquelles le discours de cette cérémonie a placé la nouvelle année 2014.

      Faisons un retour en arrière et revenons à la cérémonie des vœux pour 2009, relatée dans Le Bien Public du 5 janvier 2009. Dans son discours, le premier magistrat promettait alors « d’être encore plus performant pour la ville durant cette nouvelle année ». Nous retiendrons que l’une de ses performances majeures de 2009 se révéla être l’engagement total mais discret aux côtés de Leclerc pour « la maîtrise foncière de la zone » du Charmoy. Cet engagement valut d’ailleurs à son auteur un satisfecit, exprimé sans équivoque, dans une lettre du Groupe E. Leclerc datée du 14/04/09 et signée de son Président de l’Expansion F. TRITANT, patron entre autres d’un Leclerc vosgien :

« A ce jour la maîtrise foncière de la zone est concrétisée grâce à votre discrétion. Nous sommes conscients des difficultés que vous rencontrez, mais l’enjeu est de taille. La divulgation aurait fait échoué [sic] le projet ».

    Retenons pour l’anecdote que le destinataire, pourtant très « discret », de la missive s’empressa de la publier dans Inf’auxonne N° 25. 

     Foin de cette entorse à la discrétion ! Retenons au contraire qu’en 2009, tout comme cette année, la discrétion était, dans une certaine mesure, de mise. En effet, tout en annonçant « des travaux sur la toiture de l’école maternelle Malmanche », l’orateur s’abstenait pourtant de grimper jusqu’au Charmoy et d’évoquer le projet mijoté là-haut avec Leclerc. Et pour cause ! Un vote négatif du conseil municipal venait de répondre non à la question : « Etes vous favorable à l’implantation d’une grande surface supérieure à 1000 m² à dominante alimentaire sur la zone du Charmoy ? » !

      Comme les vœux pour 2014, les voeux pour 2009 furent donc placés sous le signe d’une certaine discrétion. En ce qui concerne maintenant « le débat dans la sérénité  et la  clarté », il semble bien qu’il ne fut pas vraiment au rendez-vous de l’année 2009, notamment en ce qui concerne la zone du Charmoy et « la défense du commerce local » ! De nombreux articles de presse en attestent ! Tout comme d’ailleurs pour 2011, où la « division Leclerc » continua à sévir lors des cantonales. Notre illustration en témoigne.

      Bonjour, bon souvenir et meilleurs voeux à Monsieur Montial, artisan mémorable de la  « consultation », qui se fait rare et qu’on ne voit plus guère !

      

Montial rose +       

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 09 janvier 2014  (J+1849 après le vote négatif fondateur)

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Revue de presse