Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

27 janvier 2020 1 27 /01 /janvier /2020 02:00

CHARMOY-CITY : PLUS DE RAPPEL POUR NOTRE TÊTE D’AFFICHE - du 27 Janvier  2020 (J+4058 après le vote négatif fondateur)

   Nos lecteurs avisés auront aisément compris qu’après bientôt dix ans passés à représenter l’hyperfarce « Raoul et son Charmoy » et ses nombreux rebondissements en plus de mille épisodes, Chantecler se devait de muer et de muter avant que sa tête d’affiche  ne prenne définitivement une retraite bien méritée.

CHARMOY-CITY : L’ART D’ÊTRE GRAND-PÈRE, TOUT UN PROGRAMME ! - du 20 NOVEMBRE  2019

    Ces mêmes lecteurs avisés auront pu constater, au cours des dernières semaines, que notre tête d’affiche quittait, sur la pointe des pieds, notre scène. Mais auparavant nous n’avions pas manqué de saluer la sortie  de l’heureux récipiendaire.

CHARMOY-CITY : CARACTÉROLOGIE DES PROVINCES  ET PHALÉRISTIQUE - du 11 Janvier   2020

    Non sans lui avoir offert précédemment quelques succulentes… dragées au poivre

ALBUM « BALLOTIN DE DOUCEURS POUR UNE TRÈVE DES CONFISEURS »

    Réalisant aussi que ma « tête d’affiche » est aussi mon cadet, d’à peu près la durée d’un mandat municipal, je me dis parfois qu’il serait plus sage de prendre aussi une retraite bien méritée dans quelque romantique moulin au creux d’un frais vallon.

PARU À LA BIBLIOTHÈQUE IMAGINAIRE DE CHARMOY-CITY - du 13 janvier 2017

   Pour l’heure, à propos de moulin, la campagne me donne un peu de grain à moudre.

CHARMOY-CITY : LES CITOYENS MÉDUSÉS PAR LE FABLAB ! - du 24 Janvier  2020

   N’attendez cependant pas que je sépare le bon grain de l’ivraie, car je ne fais campagne pour personne, me contentant de glaner, en bon pêcheur de perles, quelques petits joyaux sur les pages facebook des candidats.

CHARMOY-CITY : HOMMAGE AUX GLANEUSES DE L’INTERNET  - du 22 décembre  2019

    Chers lecteurs ne perdez cependant pas tout espoir et sachez bien, qu’écrire et illustrer pour vous, restera pour nous un plaisir.

    Ainsi parlent Claude et Claudi, les jumeaux inséparables qui, pour l’instant, n’envisagent pas de prendre leur retraite à poings avant leurs 77 ans ! Si Dieu leur prête vie !

     Côté météo (vous pensez déjà, il parle du temps, il n’a plus rien à dire. Détrompez-vous !). Oui côté météo, les horizons sont bouchés et les temps de brouillard peu propices à une photo de famille à 29 sur les bords de notre belle Saône.

    Aussi, pour vous faire patienter, Claudi a sorti un vénérable trombinoscope de son album de famille. Un trombinoscope de 1977, d’il y a donc 43 ans et à 24 candidats, dont un qui l’est encore à ce jour ! Voici une longévité politique à rendre un chêne séculaire jaloux !

CHARMOY-CITY : DEUX CHÊNES POUR NOTRE-DAME - du 24 mai 2019

    Je me rappelle très bien avoir été sollicité alors par deux autres des candidats, l’un aujourd’hui disparu, et un autre bien vivant, animateur estival du vieux port, dont on peut dire qu’il a encore la frite, et que je salue ici cordialement !!

    Au fait, il semblerait que la liste conduite par François Rebsamen (un qui ne prend pas sa retraite au moins !), et ses supporters éclectiques divers et variés, ait adopté le look « Jérôme Paturot » avec hausse-col ou plat à barbe, et foulard fuchsia autour du cou, c’est selon, lancé chez nous il y a quelques jours.

 

CHARMOY-CITY : LES ÉTATS D’ÂME DU CANDIDAT JÉRÔME PATUROT - du 21 Janvier  2020

    D’ici que Charmoy-City donne le la de la mode communicante dans les sphères dijonnaises. À moins que ce ne soit l’inverse car on lisait récemment dans la presse :

« Ce samedi 18 janvier 2020, c'est François Deseille (MoDem) qui a présenté à la presse la liste de rassemblement de François Rebsamen, pour la campagne des élections municipales de 2020 à Dijon : une liste "étendue", et se débarrassant "des étiquettes". »

Des fois qu’en sortant de chez son barbier ce bon François se voie débarrassé de ses « étiquettes »  (les « étiquettes », oui, c’est   les oreilles, ça rime bien avec Deseille !!).

 

FLASH DERNIÈRE

    Ce matin Auxonne Info - Actus & Débats sort enfin du brouillard, qui a suscité une kyrielle de commentaires passionnants, et revient sur la cérémonie des vœux à Auxonne et ailleurs. Ça sent un peu le réchauffé, mais nous sommes mal placé pour critiquer les flash-back !!

   En ce qui concerne Auxonne, le fait que la cérémonie soit sur invitation, et donc réservée à une partie des électeurs, est soulignée. Ce qui ne semble pas anormal à un ex-employé, aujourd’hui retraité, de notre mairie qui, en  bon avocat et loyal serviteur, livre son plaidoyer en commentaire.

     Chantecler, pour son compte, avait assisté à la cérémonie sans y être invité toutefois. Retour sur l’évènement qu’il a commenté en détail. Encore un lien ! Nom d’un chien ! Encore un flash-back !

CHARMOY-CITY : UN INVENTAIRE ET DES HORIZONS (2) - du 13 Janvier  2020

CHARMOY-CITY : PLUS DE RAPPEL POUR NOTRE TÊTE D’AFFICHE - du 27 Janvier  2020 (J+4058 après le vote négatif fondateur)

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le  27 Janvier  2020 (J+4058 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Visions d’histoire

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Visions d'histoire