Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

12 août 2019 1 12 /08 /août /2019 07:30

CHARMOY-CITY : UNE « DÉCISION »  TOUJOURS  ATTENDUE - du 12 AOÛT  2019 (J+3890 après le vote négatif fondateur)

   

   Après les broutilles et les idylles en Arcadie, les « Ercas », « Ercady » et le « Materady » du dimanche 4 août « terriblement utile »  

CHARMOY-CITY : LA NATURE SERA-T-ELLE NETTOYÉE CETTE ANNÉE ? (3) - du 7 AOÛT  2019

    Après le commentaire, pour le moins décoiffant, du conseiller WLG à propos d’un ouvrage dont l’éditeur déclare pourtant qu’il est « écrit à la manière de Proust » et que la page facebook de nos « passionnés » n’hésite pas à qualifier d’  « ouvrage particulièrement bien écrit, Arnaud Friedmann ayant un style d’écriture que d’aucuns n’hésiteront pas à qualifier de « proustien » ».

CHARMOY-CITY : À LA RECHERCHE DE PROUST PERDU…  -  du 10 août 2019

    Revenons, pour un temps au moins, à des choses plus sérieuses.

     Il y a  trois semaines de cela, notre premier édile prenait, dans l’urgence, une décision concernant la pataugeoire de la piscine. Le Bien Public relayait l’info dans deux articles : « AUXONNE Loisirs La pataugeoire de la piscine fermée à la suite d’un contrôle » du 25 juillet, suivi le lendemain d’un nouvel article « AUXONNE Loisirs La Ville recherche une solution pour rouvrir la pataugeoire »

     C’est bien clair, on ne pataugera plus, et la décision, dans le cas présent, n’a pas traîné !

    Tel n’est pas le cas d’une autre décision évoquée depuis longtemps et à maintes reprises, qui patine et qui patauge,  et qui se fait encore attendre….

    

    Celle de notre premier édile concernant son éventuelle candidature aux municipales de 2020 !!!

    

     Revenons rapidement, à travers la presse,  sur l’histoire de cette fameuse « décision », au moment présent, toujours attendue.

      Le Bien Public  du 12 octobre 2017 titrait : « Promesses prudentes pour un maire …prudent »

        Une citation mise en légende de son portrait précisait : « Pour l’heure je ne me pose pas la question de ma succession »

     Dans le corps de l’article, à cette question du journaliste : « Vous aurez 68 ou 69 ans [N.D.L.R. Chantecler : le doute planait alors encore sur la date des municipales : 2020 ou 2021 ?] au moment des prochaines élections. Quid d’une éventuelle succession ? », notre premier édile, selon le journal,  avait répondu : « C’est encore beaucoup trop tôt. Je n’ai encore rien décidé, mais il devra y avoir continuité, que je mène la liste personnellement ou non. Dans tous les cas de figure (n.d.l.r. : il consulte son organigramme) il y aura nécessairement beaucoup de renouvellements aux postes d’adjoints. Vous me demandez si j’ai l’intention de mettre le pied à l’étrier à une personne en particulier ? Je vous réponds non. Elle pourrait vouloir prendre ma place avant que je ne lui la cède (rires)… »

      Compte-tenu de l’étendue de cet article et des nombreux thèmes qui y sont abordés nous le mettons à disposition de nos lecteurs en  PDF

    Poursuivons notre revue de presse 

    Inf’Auxonne n° 62 d’octobre 2018 dans l’Édito en page 2,  rapportait ces propos de notre premier édile :

       « En 2019, élections européennes, en 2020 seulement, élections municipales. Ne brûlons pas les étapes, Le Bien Public, en 2017 m’avait interrogé à ce sujet. Ma réponse a été très claire : le temps n’est pas venu. Je m’exprimerai le jour venu. »

      

    Le Bien Public du  6 avril dernier, publiait un article intitulé « AUXONNE Politique Municipales : un an avant, ça bouillonne en bord de Saône », Raoul Langlois annonçait faire bientôt part de ses intentions concernant les prochaines municipales, en ces termes : « J’en ferai part dans quelque temps, avant les élections européennes (le 26 mai) » »

     

    Le Bien Public  en ligne du  24 mai dernier  publiait un article intitulé : « CÔTE-D’OR-ÉLECTIONS MUNICIPALES Raoul Langlois candidat à sa réélection ? Sa réponse ce jeudi »

     On pouvait y lire cette déclaration de Raoul Langlois à propos d’une décision concernant son engagement éventuel pour les municipales de 2020, décision qu’il s’était engagé à faire connaître avant les Européennes :

     « En effet, j'avais dit à cette époque que je donnerai [sic]  ma réponse avant les Européennes, mais à l'époque je ne savais que j'aurai [sic] une candidate à ces élections dans mon équipe », nous a-t-il confiés [sic] en faisant référence à son adjointe Nathalie Roussel (absente jeudi soir), inscrite en 78e position sur la liste Les Républicains. « Je vais donc attendre. On ne va pas faire le buzz en même temps que les Européennes. Et je veux aussi voir ce que va donner cette élection. Mais, je ne dis plus rien par rapport à ma décision, même si celle-ci est prise depuis longtemps »

 

    Le Bien Public  du  25 mai dernier  publiait en annexe d’un article intitulé : « AUXONNE Conseil municipal La commune au chevet des généralistes », un petit encadré intitulé Raoul Langlois candidat à sa réélection ? Il faudra encore attendre »

    Dans le titre de son article en ligne du jour précédent (voir ci-dessus), il semble bien que le journal se soit avancé. L’article rectifiait cette fois : « Ce jeudi soir, se tenait le conseil municipal d’Auxonne et les élections européennes c’est dimanche. Eh bien, aucune déclaration officielle n’a été faite à ce sujet [N.D.L.R. Chantecler : son éventuelle candidature aux municipales de 2020] au cours du conseil par le maire d’Auxonne »

     La déclaration de Raoul Langlois, publiée la veille en ligne, était à nouveau rapportée à la suite.

 

      

     Le Bien Public du  15 juin dernier publiait enfin un article intitulé

« RÉGION AUXONNAISE - Politique locale Élections : plusieurs maires ne vont pas se représenter »

     Faisant écho à une petite phrase déjà présente dans le chapeau de l’article et  selon laquelle « le maire d’Auxonne, Raoul Langlois, pourrait également ne pas se représenter », l’article faisait un point plus détaillé sur le « suspense » langloisien :

.   « En ce qui concerne l’actuel maire de la commune, Raoul Langlois, il entretient toujours le suspense : « Je n’ai rien annoncé pour le moment. J’ai encore quelques contacts à prendre avant de me prononcer, mais ce sera fait prochainement ». […] « Le fait que j’arrête fait partie des hypothèses, tout comme le fait que Madame Roussel mène une liste. Toutefois, cela reste des hypothèses. Je ne ferme pas encore complètement la porte », précise-t-il ».

     Nous en étions encore là, voilà à présent presque deux mois !!

 

     Au train où vont les choses, on pourrait ne pas être tellement surpris de revoir à la rentrée un remake de 2014 :

« Raoul Langlois candidat à sa propre succession »

Un mot sur l’article d’Hebdo 39 cité plus haut : le projet pour le Charmoy s’est concrétisé et n’a fait que croître et embellir, mais que dire du réaménagement de la grand-rue et de ses légendaires trottoirs !!

    Pour illustrer le dilemme concernant la fameuse, et si longue à venir « décision », Claudi a mobilisé une caricature angloise très peu déférente pour notre Empereur, figuré en Âne de Buridan….

    Vous ne connaissez pas l’Âne de Buridan ? Ce martyr de l’indécision à propos duquel, le grand Voltaire écrivit ces vers

Connaissez-vous cette histoire frivole
D'un certain âne illustre dans l'école?
Dans l'écurie on vint lui présenter
Pour son diner deux mesures égales,
De même force, à pareils intervalles;
Des deux côtés l'âne se vit tenter
Également, et, dressant ses oreilles,
Juste au milieu des deux formes pareilles,
De l'équilibre accomplissant les lois,
Mourut de faim, de peur de faire un choix.

 Dieu qu’il doit être cruel de mourir de faim, voire même de soif, de peur de prendre une décision !!

 Comme dirait Giscard, il est pourtant grand  temps de faire « le bon choix » !!

https://video-streaming.orange.fr/actu-politique/valery-giscard-d-estaing-le-bon-choix-edicte-par-le-bon-sens-CNT000001e9FWG.html

 

Flash dernière

     La page facebook Auxonne Info - Actus & Débats évoque ce matin un projet de déviation des  poids lourds venant de la route de Flammerans par la rue des Glacis.

       Précisons que ce projet a été effectivement évoqué, il y a deux ans, le 6 juin 2017 lors d’une réunion de travail non publique du Conseil municipal, en présence du représentant du bureau d’études URBICAND lors de laquelle les conseillers présents (N.D.L.R. le CR mentionnait 6 excusés et 7 absents) ont pu émettre un avis consultatif.

    Sur ce point précis le CR mentionne un « avis contrasté » : « 7 pour », « 5 contre », « 2 émettent des doutes »

Musée de Charmoy-City, une caricature angloise introuvable

Musée de Charmoy-City, une caricature angloise introuvable

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 12 août 2019 (J+3890 après le vote négatif fondateur)

Publié Documents

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Documents