Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 09:20

CMJ DE CHARMOY-CITY : UN PAVÉ DANS LA MARE - du 23 janvier 2018 (J+3324 après le vote négatif fondateur)

      En dépit des apparences notre article ne traitera qu’incidemment de têtards, et encore, seulement dans l’illustration. Ce titre nous a été spontanément inspiré par la consultation du dernier Hebdo 39 N° 245 du 22 janvier 2018.

      En page 12 « Val de Saône », sous un long compte-rendu de la cérémonie des vœux du maire de Flammerans, nous avons en effet lu ce titre « RESTAURATION D’UN RÉSEAU DE MARES EN FORÊT COMMUNALE D’AUXONNE ».

     À vrai dire, nous y cherchions une autre information, qui ne s’y trouvait pas, pas plus qu’elle n’avait été disponible, au cours de la semaine passée, dans les colonnes du Bien Public ou sous la rubrique CMJ du site officiel de la Ville d’Auxonne.

    Et quelle information cherchions-nous donc ? Une information relative à la relève du CMJ attendue après les élections de décembre dernier.

     Il faut dire que le grand article du Bien public du 8 courant relatif aux vœux du maire d’Auxonne n’avait fait aucune mention du CMJ et de sa relève, même si la veille, cependant, un diaporama relatif à la cérémonie  était diffusé sur le site du journal ; la photo numéro 4 montrait en particulier la maire jeune sortante prononçant une allocution lors de la soirée des vœux du 6 courant.

CHARMOY-CITY : LE CMJ PRÉPARE DÉJÀ L’INAUGURATION DU MUSÉE - du 18 janvier 2018

     Venons-en maintenant au « pavé dans la mare ». Ce « pavé dans la mare », nous l’avons déniché sur le site facebook d’un groupe politique local…

     Mazette ! Chantecler tu as l’art et la manière de faire des trouvailles me rétorquera-t-on ! Il est vrai que sur les sites facebook des groupe politiques locaux, les « pavés dans la mare » sont plutôt rares…ou font plutôt flop !

     Tel groupe, de la majorité, tente de ressusciter une compagnie hors d’âge qui somnolait oubliée depuis belle lurette dans son fauteuil, tel autre groupe, d’opposition ce dernier, déroule à loisir le « fil rouge » des investissements et s’érige en « vigie exigeante et scrupuleuse qui ne vise que l’intérêt général et la construction future de notre ville en dehors de tout clivage et de tout blocage idéologique ».

      Une note discordante tout de même, dans ce lénifiant concert de pipeaux, le 20 courant, le site facebook du groupe d’opposition « Auxonne territoire d’avenir » diffusait un article dont le titre entre guillemets, rapportait cette citation : « Notre maire y était farouchement opposé ! ».

       « Farouchement », voilà un adverbe qui arrache en ces temps de fadeur gestionnaire toute puissante campant, sans beaucoup d’idées neuves, sur le cimetière des « idéologies ».

        Une telle dissonance mérite d’être soulignée. Mais au fait, contre qui, ou contre quoi, aurait été dirigée la farouche opposition invoquée. Je vous le donne en mille. Si l’on en croit l’article cité : contre la création d’un CMJ (Conseil Municipal jeunes) !!

     Le fait est  clairement évoqué dans le corps de l’article :

« C’est avec un peu d’émotion, et on le comprend, que l’adjointe à la jeunesse et au sport a remercié les membres du cmj sortant, les familles et a retracé les différentes actions menées.

 Mais au début de son allocution, un point nous a interpellés : le maire d’Auxonne était farouchement opposé à la création d’un Conseil Municipal Jeunes ! »

     L’article nous apprend aussi que c’est, il y a dix jours, lors de la cérémonie du 13 janvier dernier « consécutive aux élections du nouveau Conseil Municipal Jeunes », et au cours de laquelle « les nouveaux jeunes élus ont pris le relais de leurs « jeunes » ainés » que « la farouche opposition » aurait été évoquée.

     Notons qu’au moment de la publication de notre article, cette cérémonie n’a toujours reçu aucun écho dans la presse pas plus que sur le site officiel de la ville d’Auxonne.

    Il est vrai qu’une allocution de « l’adjointe à la jeunesse et au sport », prononcée lors de la relève du CMJ, et à l’occasion de laquelle « le maire d’Auxonne » aurait été déclaré « farouchement opposé à la création d’un Conseil Municipal Jeunes » ce n’est pas franchement évident à caser dans les colonnes d’un journal !

     En l’absence de compte-rendu disponible de cette allocution, on se perd en doutes et en conjectures. Opposition farouche ? Quiproquo ? Boutade hardie qui décoiffe ? Ou encore emphase de l’oratrice visant essentiellement à mettre en valeur la pugnacité de son militantisme? On reste dubitatif…

        Le 9 juillet 2015, le Conseil municipal n’approuvait-il pas en effet à l’unanimité la création d’un « Conseil municipal des Jeunes » dans sa délibération 2015-93 : CRÉATION D’UN CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES (CMJ) ? (pages 9 et 10 du CR sommaire).

      Par ailleurs, diverses archives photographiques de presse ne démontrent pas une franche opposition de notre premier édile, toujours prêt à prendre la pose aux côtés de membres du CMJ (citons entre autres le premier de la série, l’article du Bien Public du 21 décembre 2015 intitulé  « Une fille aux commandes ») ;

    Conclusion, on doit en conclure que si cette opposition a existé (ou, qui sait, existe peut-être encore ?), son expression publique est restée néanmoins très « discrète », jusqu’au 13 janvier dernier ! Il est vrai que chacun connaît la « discrétion » proverbiale et attestée de notre premier magistrat

CHARMOY-CITY : UN LABEL À NE PAS OUBLIER - du 25 mars 2017

     Chantecler, quant à lui, a toujours exprimé ouvertement et sans ambages sa bienveillante sympathie à l’égard de la jeunesse du CMJ, sinon à l’égard de ses mentors et de leurs initiatives ramasseuses.

ALBUM  - Et si on nettoyait la nature ?

     Chantecler renouvelle donc encore une fois ses encouragements à nos jeunes élus à l’occasion de cette relève,  hélas, trop confidentielle !    

CMJ de Charmoy-City, vive les têtards de la mare

CMJ de Charmoy-City, vive les têtards de la mare

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 23 janvier 2018  (J+3324 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse