Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

13 décembre 2017 3 13 /12 /décembre /2017 09:09

CHARMOY-CITY : ACCUEIL  D’UNE NOUVELLE ADJOINTE ? - du 13 décembre 2017 (J+3283 après le vote négatif fondateur)

     Le Bien Public d’hier 12 décembre publiait un article intitulé « AUXONNE CÉRÉMONIE Les nouveaux habitants à l’honneur »

    L’article précisait « Corinne Fournet, adjointe à la famille et aux affaires sociales, a accueilli vendredi soir, au salon d’honneur de la mairie les nouveaux habitants ».

   Suivaient quelques citations du discours de l’élue désignée comme « adjointe à la famille et aux affaires sociales », discours dont il convient de souligner le ton touchant et très personnel.

      En effet, nombre des déclarations officielles de circonstance qui résonnent sous les lambris municipaux de France et de Navarre ne brillent pas souvent par leur originalité. Nous avons déjà eu l’occasion de souligner le fait dans notre blog.

ÉLOQUENCE COMPARÉE À CHARMOY-CITY  - du 03 avril 2017

    L’adjointe ajoutait : « Auxonne n’est pas une ville-dortoir qui aurait poussé à la périphérie d’une grande métropole. Auxonne est une ville chargée d’histoire avec un centre-ville plein de découvertes à faire ».

      Nous ajouterons, quant à nous, qu’Auxonne est une petite ville dont le commerce traditionnel de centre-ville est sinistré et qui a vu récemment pousser à sa périphérie un hypermarché pour l’installation duquel l’ « adjointe » s’est particulièrement démenée, il y a quelques années, aux côtés de son maire et de quelques autres élus de la majorité.

CHARMOY-CITY : RAMASSEURS DE LITRES PETITS ET GRANDS  - du 29 septembre 2017

     Une question d’ « étiquette » se pose à présent à propos du libellé de la fonction de l '« adjointe » tel qu’il est énoncé dans l’article cité : « adjointe à la famille et aux affaires sociales ».

     En effet, nul bon citoyen n’ignore que selon les termes de l’arrêté du maire d’Auxonne N° 47-2016 daté du 14 mars 2016  la compétence « action sociale » a été retirée à la deuxième adjointe à compter du 21 mars 2016.

     Celle-ci s’est vue déléguée, selon les termes de l’arrêté, « sous ma surveillance et ma responsabilité [N.D.L.R. Chantecler : surveillance et responsabilité du maire], pour intervenir dans les domaines suivants » :

« Familles, vie quotidienne, hygiène et santé publique : relations entre la Ville et les familles, la population de manière générale, l’accueil des nouveaux arrivants, animations, assurer le lien entre voisins, hygiène et santé publique. »

    À la lecture croisée de l’arrêté et de l’article, un problème de délégation se pose donc. À moins, bien entendu qu’il ne s’agisse d’une nouvelle adjointe ! Sait-on jamais !

     Il est vrai aussi que le rôle de la 2ème adjointe, tel qu’il a été défini par le maire lors de la séance du conseil municipal du 7 novembre 2016, révèle de multiples compétences, certaines insoupçonnées.

    À ce propos,  rappelons « brièvement » la « littérature » disponible sur le sujet  et citons, pour ce faire, le procès-verbal du conseil du 7 novembre 2016 :

     En page 2 au paragraphe « points rajoutés à l’ordre du jour » les élus du groupe « Auxonne-territoire d’avenir » posaient la question orale-écrite suivante :

« Il y a 6 mois, lors du conseil du 11-04-2016, M. le Maire, vous avez informé le conseil que vous retiriez à la 2ème adjointe sa délégation « Action sociale, logement, accessibilité, handicap » pour lui confier une nouvelle délégation sous votre surveillance et votre responsabilité « Familles, vie quotidienne, hygiène et santé publique ». Vous nous aviez clairement précisé « qu’il y avait beaucoup à faire ». Vous vous étiez ensuite engagé à communiquer clairement sur le domaine de compétences et les missions nouvelles de la 2ème adjointe. À ce jour le conseil n’a pas reçu de nouvelles informations. Pouvez-vous nous préciser d’une part les missions et les attributions dévolues depuis 6 mois à la 2ème adjointe, et d’autre part, compte tenu du volume de travail que vous aviez évalué, dresser un bilan de ses actions au conseil municipal ? »

    Lisons la réponse du maire, donnée en page 23 :

« Le rôle de la 2ème adjointe. En résumé les objectifs vont être de penser intergénérationnel avec les partenaires locaux, ce n’est pas nécessairement de faire soit même, mais aussi d’aider ce qui existe, faire participer, impliquer, améliorer la qualité de vie quotidienne de chacun et construire pour l’avenir un projet de ville solidaire. Ce que j’appelle Auxonne vie quotidienne pour raccourcir le terme donc : coordonnera avec des partenaires des actions de sensibilisation, de prévention auprès des auxonnais, notamment, alors c’est pas limitatif, c’est quelques points, quelques éléments comme : l’alimentation (je passe tous les détails), les vaccinations, les premiers secours (alors ce n’est pas Corinne qui va faire), utiliser des défibrillateur et initier aux gestes de 1er secours il y a des spécialistes. C’est s’organiser sur place, ça peut être la santé buccodentaire, ça peut être la prévention des cancers, et c’est aussi l’interlocuteur privilégié des personnes handicapées. On aura prochainement la commission sur le handicap sur une date en début d’année 2017 . Mais aussi des informations pour améliorer la vie quotidienne des habitants. Ce n’est pas propre à la 2ème adjointe en charge, car ça peut toucher différents domaines, mais on se rend compte qu’ un certain nombre de nos concitoyens cherchent parfois des réponses simples, par exemple : que faire si je dois changer mes fenêtres ? essayer de diriger vers les services techniques, je voudrais déménager, je voudrais pouvoir stationner sans difficulté devant chez moi parce qu’il y a toujours des voitures (certains mettent bien des panneaux mais comme ils occupent la voie publique mais ils oublient qu’il faut une autorisation officielle, j’ai entendu parler de vide-maison : que faut- il faire ? il y en a qui aurait tendance à vouloir vendre comme ça sans autorisation, il y a une règlementation bien spécifique ; je pars quelque jours, ma maison peut-elle faire l’objet d’une surveillance, puis bien d’autre choses, bien d’autres questions qui se posent. Et d’autres services, c’est notre quotidien. Je rencontre beaucoup de personnes, parfois pour de simples problèmes de voisinage qui font que au début il y a une petite chose, il y a une autre, puis ainsi de suite, ça monte ça monte, puis il arrive un moment quand les gens ne s’entendent plus, parfois on sert de médiateur entre les personnes. Et des choses plus ponctuelles comme la fête des voisins, ça n’occupe pas toute l’année non plus, il peut y avoir une soirée ou on accueillera les nouveaux arrivants. Voilà ce que je voulais dire, alors ce sont quelques éléments qui sont à approfondir, à développer et je ne m’inquiète pas que Corinne saura continuer à les développer. Je tiens à repréciser, comme je l’ai déjà dit, ce n’est pas Corinne qui va organiser tout ça, mais le rôle c’est aussi un rôle de coordination. »

« Quand à la deuxième partie de la question, on me parle de bilan : il est clair que je ne répondrai pas à cette question pour une raison simple. Les adjoints sont délégués sous ma responsabilité, les adjoints n’ont de comptes à rendre qu’au maire et ensuite effectivement, le maire rend des comptes au conseil municipal. Ça passe entre autre par le biais du vote du compte administratif en mon absence. Donc voilà ce que je pouvais répondre à cette 3ème et dernière question. »

    Des mauvaises langues, à la lecture de ce long discours ont osé parlé d’inventaire à la Prévert, voire de couteau suisse !

LE COUTEAU SUISSE  DU CHARMOY- du 18 novembre  2016

    Claudi a été inspiré par la une du Bien Public d’hier 12 décembre où il était question d’  « ovni » à Marliens. De Marliens aux Martiens il n’y a qu’un pas et dans l’inventaire à la Prévert, ça ne coûte pas cher d’ajouter l’accueil des petits hommes verts !

 

Charmoy-City, les arrivants de Mars seront acueillis

Charmoy-City, les arrivants de Mars seront acueillis

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 13 décembre 2017 (J+3283 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse