Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 08:02

TRIBUNES CHARMOYSIENNES- du 28 janvier 2017 (J+2964 après le vote négatif fondateur)

« La terre ne ment pas », disait ce vieux Philippe, alors, tel le brave laboureur creusant son sillon, nous poursuivrons aujourd’hui – après notre intermède poétique de l’Oignon de monsieur Fillon – notre lecture critique d’ Inf’Auxonne N° 55, par un rapide examen, en page 10 et 11, des « Tribunes libres » datées des 14 et 15 décembre derniers.

Nous évoquerons ces quatre tribunes dans l’ordre de leur présentation.

Vient en premier la tribune du groupe « Auxonne Passionnément », tribune placée sous le signe du rêve et que nous pourrions intituler « Un Couac dans l’isoloir des Républicains », suit celle du groupe « Auxonne Territoire d’Avenir » qui pourrait répondre au slogan « On trouve tout à la Samaritaine ».

Vient ensuite la tribune du groupe « Une Dynamique Pour Auxonne » que nous nommerons, en référence à nos réflexions dans ce blog, « Impasse du Charmoy ». La marche est fermée, enfin, par la prestation de « L’Alternative Val de Saône », alternative monocéphale où l’on ne voit qu’une tête et qui pourrait mériter ce titre : « Optimiste et Prophète ».

Quelques remarques à présent sur chacune de ces tribunes.

À propos de la première « Un Couac dans l’isoloir des Républicains » et pour son quatrième paragraphe qui a particulièrement retenu notre attention.

La belle union (qui n’est pas la belle alliance, car La Belle Alliance, historiquement c’est à Waterloo !) invoquée dans le début de ce paragraphe pourrait d’abord suggérer qu’il a été écrit par l’auteur d’ « Optimiste et Prophète ».

Mais il faut vite se rendre à l’évidence, la fin grinçante concernant la présence interlope du « chef de file du parti socialiste à Auxonne » aux « primaires de la droite » dément cette hypothèse optimiste. Pour le coup, on sent franchement le style de « mon porte-plume ».

PLUS FORT QU’UN PORTE-AVIONS, LE PORTE-PLUME - du 13 JUILLET 2016

Avouons quand même que le « chef de file du parti socialiste à Auxonne » s’est montré imprudent. Qu’allait-il faire dans cette galère ? Pour plus de discrétion, il aurait dû prudemment chausser un passe-montagne, pour un passage incognito à l’Aiglon (qui n’a pourtant jamais été un cinéma porno !). Comme d’aucuns plus tard ont endossé une canadienne après d’autres « couacs » dans d’autres isoloirs !

À propos de la seconde « On trouve tout à la Samaritaine », on trouvera tout, c’était couru, c’est-à-dire un inventaire de savoir-faire époustouflant. Mais encore cette particularité édilitaire peu commune selon laquelle « le maire […] ne rendra des comptes qu’en son absence [N.D.L.R. : son absence à lui].

Ceci explique sans doute la présence d’un public très rare aux séances du conseil, où, comme chacun sait, notre maire est présent mais ne peut donc, en vertu de la citation susdite, rendre de comptes !

Et quand il est présent au Charmoy à qui rend-il compte ? Quand il est présent au Charmoy dont il est la cheville ouvrière « discrète », c’est à Lure, Vesoul ou Colmar qu’il rend compte. Rendez-vous compte, à Colmar, quel bazar mon lascar !

LE COUTEAU SUISSE DU CHARMOY- du 18 novembre 2016

À propos de la troisième tribune « Impasse du Charmoy », il nous est difficile de rester indifférent et nous serions injuste de ne pas applaudir. Ceci en-dehors, comme dirait l’autre, de toute politique politicienne mais en raison simplement de certaines allergies sévères que les cuisines charmoysiennes de Monsieur Langlois nous ont fait contracter depuis 2010. Mitonnages « discrets » d’arrière-cuisine de début 2009 ou grande soupe populaire promotionnelle du 27 juin 2010. Sans compter quelques amuse-gueule, sucrés, salés ou amers…

Pour finir, la question de l’« Impasse du Charmoy » est plus que jamais d’actualité, car elle sera de nouveau sur le tapis lors du conseil de lundi prochain 30, si l’on en croit le paragraphe 11 de la convocation : « Autorisation donnée au maire à défendre les intérêts de la Ville devant toute juridiction dans l’affaire Maryse MICHAUD épse TACHIN/Commune d’AUXONNE ».

En écho à la prestation du groupe « Une Dynamique Pour Auxonne », vous ne nous en voudrez donc pas d’ajouter une bonne poignée de sel dans notre bonne soupe d’aujourd’hui.

ALBUM RUE DU CHARMOY

Reste la quatrième tribune « Optimiste et Prophète ». N’étant, de par ma complexion naturelle, ni l’un ni l’autre, et de plus peu doué pour la flagornerie, talent dont ne semble pas totalement exempt notre « Optimiste et Prophète », ce qui transparaît visiblement à la lecture du texte, j’avoue sécher sur la copie. Heureusement, une belle citation sur l’optimisme concluant le texte me donne un Joker.

Je vais donc y aller de la mienne. Je la pique dans une lettre de prison de Gramsci (prononcer gram’chi), qui n’était pas le copain de Benito, à son frère : « Sono pessimista con l’intelligenza ma ottimista per la voluntà. Penso, in ogni circostanza alle ipotesi peggiore per mettere in movimento tutte le riserve di voluntà ed essere in grado di abbattere l’ostacolo » (19 décembre 1929). Je traduis :

« Je suis pessimiste avec l’intelligence mais optimiste par la volonté. Je pense, en toute circonstance, aux pires hypothèses pour mettre en mouvement toutes les réserves de volonté et être en mesure d’abattre l’obstacle ».

C’est pas franchement consensuel mon gros lapin, mais avouez que, face à Benito, ça tenait quand même la route !

Quelle citation choisiriez-vous de mettre en pratique, si vous étiez aujourd’hui dans un pétrin pas vraiment fictif : la citation susdite de Gramsci, l’abominable rital marxiste, ou la suivante, plus fair-play et d’un pragmatisme anglo-saxon de bon aloi, proposée par notre « Optimiste et Prophète » : « Une personne optimiste ne refuse pas de voir le côté négatif des choses ; elle refuse de s’attarder dessus » ?

Le problème, en matière d’ « affaires », c’est que de méchants génies qu’on voudrait vouer aux gémonies ne manquent jamais de s’y attarder pour vous ! Et ça n’arrange pas les affaires !

https://www.youtube.com/watch?v=ypuLinCHVK4

Tribunes charmoysiennes illustrées

Tribunes charmoysiennes illustrées

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 28 janvier 2017 (J+2964 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse