Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 09:57

CNACS D’HIER ET DE DEMAIN - du 21 décembre 2016 (J+2926 après le vote négatif fondateur)

Dans notre article d’hier nous relations que notre premier magistrat avait omis de mentionner, lors de la séance du conseil municipal d’avant-hier, la CNAC de demain, ainsi que son objet. Et pourtant cette CNAC devrait motiver demain sa montée à Paris, en bonne compagnie sans doute.

S’il a omis d’en parler, c’est que l’objet de cette CNAC n’est pas vraiment crucial. Quant à son motif, il faut le chercher dans les recours légitimes des enseignes locales du centre-ville contre l’extension éclair de l’hyper du Charmoy, extension embarquée d’avance dans les cales du bâtiment, et approuvée par la CDAC du 13 septembre dont on pourra juger du bien fondé des arguments.

En particulier de celui mentionnant l’existence de transports en commun dont la réalité se résume en fait à des brouettages épisodiques de minibus ne concernant qu’un nombre très restreint de personnes

D’une autre importance est le droit de préemption dont peut user légalement, sinon légitimement, le supporter avoué de Leclerc. Ce droit lui permet en effet de bloquer foncièrement les investisseurs éventuels qui pourraient concurrencer les projets hégémoniques de Leclerc.

La Scapalsace n’oublie sans doute pas les 19 hectares dont elle avait acquis en 2009 les compromis de vente, grâce à la « discrétion » de Monsieur Langlois.

À cela s’ajoute le problème de la « voirie privée ». Le cas du Charmoy s’avère ainsi le véritable parangon de la libre concurrence !

UN VISA POUR LA RUE DU CHARMOY- du 15 décembre 2016

Plus que du résultat de la CNAC de demain qui sera sans doute sans surprise, notre premier magistrat doit plutôt s’inquiéter des suites judiciaires de l’affaire de préemption qu’il a déclenché en août dernier, suites qui pourraient compromettre l’hégémonie acquise par Leclerc depuis 2009 sur la zone du Charmoy par les œuvres et bons offices du bon Monsieur Langlois et de quelques-un(e)s de ses fidèles adjoint(e)s.

Une petite rétrospective à présent : il y a presque 5 ans, en bonne compagnie, nous avions accompagné les représentants de l’UCIAA à Paris lors de la CNAC du 17 janvier 2012.

À cette occasion, nous avions fait un petit reportage sur le vif. Nous donnons aujourd’hui le second volet de ce reportage qui, à l’époque, n’avait pas eu l’heur de plaire à tout le monde !

LA CNAC AIME LA BONNE CUISINE – du 18 janvier 2012 (midi)

Claudi appelle aujourd’hui Velasquez à son secours

La clef du Charmoy

La clef du Charmoy

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 21 décembre 2016 (J+2926 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Analyses et réflexions

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions