Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 00:00

LE CHARMOY À LA CHARNIÈRE – du 19 janvier 2014 (J+1859 après le vote négatif fondateur)

  

  Une actualité féconde nous conduit à interrompre pour aujourd’hui la publication de notre série détergente « Nettoyons la pub de LURE ». Nous en publierons la suite dès que possible.

   Nul n’ignore et les sectateurs de la moderne religion révélée du discount l’attendent déjà comme un Messie et une cathédrale l’installation imminente d’une enseigne d’hypermarchés sur la zone du Charmoy. Une question se pose cependant : certaines orientations administratives prises récemment au sommet de l’État ne pourraient-elles pas remettre en cause ce projet que nous devons pourtant à la diligence et à la discrétion d’une municipalité en place entièrement dévouée au service de l’enseigne en question ?

     Notons d’abord, qu’initialement prévu dans l’agglomération doloise, le projet s’était finalement déplacé vers Auxonne en raison des résistances comtoises opposées à l’installation de l’enseigne en terre jurassienne. Nos amis Comtois, têtus, avaient manqué de discrétion, refusant de collaborer ! Les Bourguignons frontaliers s’étaient alors montrés beaucoup plus conciliants en la personne d’un « homme venu de  Somme » ! (Cf. Pays dolois N° 149 de mai  2013) 

     Au-delà des intérêts et des rivalités de tous ordres, cette opportunité de translation pour l’enseigne mettait encore en évidence le caractère d’entre-deux que pouvait jouer, entre les régions Bourgogne et Franche-Comté, la cité d’Auxonne, et sa zone du Charmoy en particulier. Politiquement et économiquement, la zone du Charmoy se révélait clairement comme une zone charnière privilégiée. Déjà flairé et exploité par les investisseurs, ce fait n’a pas pu échapper à la sagacité experte des énarques et des aménageurs chargés de concrétiser le rapprochement interrégional remis très récemment à l’ordre du jour.     

    Il  donc permis de supposer que la zone du Charmoy pourrait être bientôt la terre d’élection d’une concrétisation du rapprochement interrégional et de son inscription dans le marbre. De no man’s land frontalier de la guéguerre épicière du discount entre enseignes, la terre du Charmoy pourrait ainsi se voir investie de la noble mission de cheville ouvrière liant Bourgogne et Comté !

      Sur le site de l’hyper-métropole commune virtuelle « Disançon.com », l’architecte Armand Touillon présentait récemment  un projet déjà très avancé d’un bâtiment de siège interrégional de l’hyper-région Bourcomté. Il n’est donc pas interdit d’espérer que la banale et prosaïque vocation épicière du Charmoy puisse être remise en cause au profit d’un destin politique et architectural de  plus grande ampleur.

    Un destin d’une ampleur telle, qu’on pourrait en attendre qu’il remise définitivement au musée des horreurs de campagne les problèmes cruciaux de trottoirs à trous ou à flaques, de cheminées branlantes, d’étiquetage sincère et de crottes de chien qui alimentent pour l’heure le débat local, très discret en revanche, sur la question du Charmoy !

 Le Charmoy charnière

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 19 janvier 2014  (J+1859 après le vote négatif fondateur)

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Brèves