Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

10 janvier 2019 4 10 /01 /janvier /2019 14:32

CHARMOY-CITY, AGENDA 2019  : TRAQUE À LA COQUILLE,  PUMP TRACK ET TRACKER  D’ACTIVITÉ - du 11 janvier 2019 (J+3677 après le vote négatif fondateur)

     Notre précédent article visait à une information  rigoureusement documentée de nos lecteurs.

CHARMOY-CITY : LA COMMISSION DE LA DÉCEPTION - du 09 janvier 2019

     Après l’étude, la récré ! Il ne faut surtout pas que le titre de notre article vous donne le trac !

    Il vise simplement à vous informer dans la bonne humeur ! Même si pour le coup, Rex risque encore de grogner !

    

    L’Agenda 2019, libéralement offert par notre municipalité grâce aux concours des généreux annonceurs, est tombé lundi dernier dans notre boîte aux lettres.

      À présent, tous les ans, depuis la parution de l’Agenda 2016, nous attendons avec impatience la sortie du précieux opuscule.

      Il n’y a vraiment pas de quoi, nous rétorqueront en faisant la moue, les blasés qui, sans même les lire, classent verticalement les parutions municipales.

      Ces indifférents ont bien tort, car le lecteur attentif et avisé peut y trouver constamment, et sans bourse délier, matière à réflexion voire à…. distraction !

     Le plaisir de la lecture est à la mesure de l’imagination du lecteur !!

  Tiens voilà un bon précepte à graver sur l’auguste fronton de notre future médiathèque, quand, en matière de lecture, nos décideurs nous parlent surtout de millions !!!

    Le plaisir de la lecture est à la mesure de l’imagination du lecteur !!

    Voilà pourquoi, depuis des années, abeille industrieuse et sans complexe, nous faisons notre miel des fleurs de rhétorique qui s’épanouissent dans les parterres de ces municipales publications, bien à tort dédaignées.

        Citons, pour mémoire, l’inénarrable précepte formulé par notre premier édile dans l’édito de l’Agenda Auxonne 2016 :

« Je vais, comme il se doit, remercier nos annonceurs. Grâce à eux, vous avez une nouvelle fois cet agenda entre les mains. Ils font un effort financier. Sachez les en remercier en prenant le temps de pousser la porte de ces commerces. Vous ne sortirez pas sans vous être allégé de quelques billets Vous contribuerez ainsi au dynamisme de la ville. Sans grand discours, vous aurez développé l’économie locale. Vos billets s’ajouteront à beaucoup d’autres et permettront à nos commerçants de vivre ».

     Vous avouerez quand même que le couplet vaut le détour ! Quelle belle sollicitude à l’égard de notre petit commerce !

      Qu’en est-il aujourd’hui dans l’Agenda Auxonne 2019 ?

      Allons voir….

      La brièveté de l’édito nous permet  une citation in extenso :

 

« Bonjour,

      La revitalisation avance. Fin 2019 début 2020, les travaux sur la grande rue seront engagés.

C’est un engagement que nous allons tenir. Les travaux préparatoires prennent du temps. Aujourd’hui, ils aboutissent. Cela occasionnera de la gêne pour les commerces.

      Nous espérons les réduire au maximum. C’est à ce prix que nous développerons notre centre-ville.

Bonne et heureuse année 2019.

                                                                                              

Raoul LANGLOIS »

   

    Parmi les rares lecteurs de cet édito, il s’en trouvera sans doute une majorité qui ne verront rien à redire car l’exercice rigoureux de la lecture (tout comme de l’écriture) est devenu chose rare.

      Parmi les vrais lecteurs attentifs, les âmes indulgentes corrigeront d’elles-mêmes et liront : « Nous espérons la réduire au maximum »   

     Ceux qui savent lire, enfin,  entre les lignes, et à qui on ne la fait pas, s’interrogeront : « Coquille ou lapsus révélateur ? »

      Dans la deuxième hypothèse, le lapsus révèle que ce sont les (commerces) qu’il s’agirait de « réduire au maximum ». 

     Notre premier édile va encore m’accuser de divaguer, mais la question reste ouverte quand on connaît son obstination, tout au long d’une décennie, à servir la soupe à une  grande enseigne au Charmoy.

    Rappelez-vous l’inénarrable  séance du conseil du 17 décembre 2018 et ses suites !

   Avec ses conséquence prévisibles pour la vitalité du centre-ville, prévues dès 2010 dans la décision 317 D de la CNAC du 20 Janvier 2010 à propos du projet Leclerc au Charmoy, conséquences exprimées en ces termes :

     « Impact significatif sur l’activité des commerces et services traditionnels situés en centre-ville » (2ème attendu).

      « Ne manquera pas de nuire à l’animation urbaine de l’agglomération d’Auxonne » (2ème attendu).

    Ces impacts prévus par la CNAC dès 2010, n’ont-ils pas été logiquement susceptibles d’entraîner une réduction des commerces ?

    D’aucuns prétendent le contraire…

    Quoiqu’il en soit, des signes tangibles peuvent inquiéter.

   Témoin, ce processus de désertification commerciale accélérée dans la rue Thiers (Voir les liens ci-dessous).

CHARMOY-CITY : NOËL BIZARRE DANS LA RUE THIERS- du 29 décembre 2018

Et pour les amateurs de poésie :

L’OGNON ET LA MADELEINE (DE PROUST)

   

    Et pourtant, cruelle ironie du sort, la rue Thiers n’est-elle pas justement cette portion de la grand’rue où « fin 2019 début 2020, les travaux sur la grande rue seront engagés ».

    Dans quel but, au fait ?

     Pour nous permettre sans doute de visiter, sans risquer de trébucher sur les trottoirs enfin rénovés, une très attractive galerie de rideaux baissés !

 

     Voilà pour la traque à la coquille, qui n’est peut-être après tout, à y bien réfléchir, qu’un lapsus révélateur ?!

  

Et le tracker d’activité ?

On veut le tracker d’activité !!! On veut notre tracker d’activité !!! 

Vous le trouverez juste à l’opposé de l’édito, en fin d’opuscule.

C’est un tableau à double entrée qui réserve une petite case pour chaque jour de l’année 2019. Une case d’environ 0,25 cm2….

     Au risque d’avouer notre ringardise nous confessons ne pas avoir bien compris la nature et l’usage de cet objet à visée statistique, ouvertement intitulé « TRACKER D’ACTIVITÉ »

    Nous avons donc cherché secours sur Wikipédia où nous avons pu lire :

 « Moniteur d'activité physique

Un moniteur d'activité physique (aussi appelé moniteur d'activité ou moniteur sportif ou traqueur d'activité ; en anglais, activity tracker) est un appareil électronique ou une application qui permet de mesurer l'intensité et la quantité d'activité physique effectuée par un individu tels que la distance marchée ou courue, la consommation et la dépense de calories, et dans certains cas, le rythme cardiaque et la qualité du sommeil. Le but du moniteur est d'augmenter la motivation de son utilisateur et de lui permettre d'améliorer ses performances. »

     Eurêka ! Dans notre cité « active et sportive », et bientôt dotée d’un pump track (patatrac !), le dit tracker d’activité trouvera évidemment toute sa place au sein d’une équipe municipale passionnée et dynamique soucieuse « d'améliorer ses performances » !

RÉVEIL MUSCULAIRE À CHARMOY-CITY - du 03 février 2017

CHARMOY-CITY : LA MOBILITÉ ET LA BOUGEOTTE…. TER, TROTTINETTES,  DRAISIENNES, ETC… - du 29 novembre 2018

  Claudi, encore une fois, ne s’y est pas trompé !

Charmoy-CITY 2019, ici comme au pump track le tracker est de rigueur

Charmoy-CITY 2019, ici comme au pump track le tracker est de rigueur

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 11  janvier 2019 (J+3677 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres