Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

29 décembre 2018 6 29 /12 /décembre /2018 08:00

CHARMOY-CITY : NOËL BIZARRE DANS LA RUE THIERS- du 29 décembre 2018 (J+3664 après le vote négatif fondateur)

    « Noël, cette année, est très bizarre », cette appréciation nous l’avons lue récemment dans Le Bien Public du 26 décembre dernier, dans l’article intitulé « AUXONNE COMMERCE Achats de Noël : après les cadeaux, place aux échanges ».

    La remarque, faite par la gérante d’un commerce de la rue Thiers était suivie de cette précision pour le moins préoccupante : « Par rapport à l’an dernier, j’ai fait moins 40 % de chiffre d’affaires et là, je ne les rattraperai pas ».

    Il y a deux ans déjà, dans un article du Bien Public du 13 décembre 2016, intitulé « AUXONNE CONSOMMATION La grande inconnue de Noël », le journal faisait remarquer, à propos du même commerce : « depuis quatre ans aucun Noël ne ressemble à un autre, non seulement en matière de chiffre d’affaires, mais aussi de tendances ».

    Les aléas ne datent donc pas d’hier….

    Cette année cependant, l’annonce d’une baisse aussi importante des recettes du commerce à l’occasion des fêtes, suivi d’une prévision pour le moins pessimiste a de quoi inquiéter. 

   La vague de labellisations de 2017, bien qu’ayant connu un grand écho médiatique, ne semble donc pas, au bout du compte, avoir impulsé de façon significative l’activité du petit commerce traditionnel de centre-bourg.

CHARMOY-CITY : UN LABEL À NE PAS OUBLIER - du 25 mars 2017

     À l’aube de la nouvelle année 2019, an I de la revitalisation,  on aimerait lire des nouvelles plus rassurantes sur l’avenir commercial d’une rue jadis très commerçante et qui, en dépit, de l’installation, il y a plus de deux ans, de la « Maison du Projet » (de revitalisation) dans une cellule commerciale (vide) vient de voir encore  très récemment plusieurs fermetures de commerces.

    En 2016, déjà, un article du Bien Public du 7 juin posait, dans son titre, cette question préoccupante : « AUXONNE COMMERCES Rue Thiers, une portion de centre-ville délaissée ? ».

   Deux ans ont passé depuis, et la relecture de l’article reste intéressante à plus d’un titre.

   Dans le courant de l’été dernier, la fermeture d’un restaurant ranimait le  débat sur la situation de la rue Thiers.  Un article du Bien Public daté du 15 août dernier avait annoncé la nouvelle par ce titre évocateur : « AUXONNE COMMERCES La rue Thiers perd une nouvelle enseigne ».

CHARMOY-CITY : MORT D’UN PROJET DANS LA RUE THIERS (2)- du 23 août 2018

   Pour l’heure, ne désespérons pas, et n’allons pas jeter le manche après la cognée, attendons patiemment l’agenda 2019 !

   Sûr que notre premier édile, comme il le fit naguère dans l’Agenda 2016, saura nous y donner le conseil adéquat pour relancer notre petit commerce de proximité !

À CHARMOY-CITY, ON POUSSE LA PORTE DE L’ANNÉE NOUVELLE- du 29 décembre 2016

 

Flash dernière : Si le projet de revitalisation fait attendre ses effets précurseurs sur l’état du commerce dans la rue Thiers et ailleurs,  pour la presse, les projets sont d’actualité.

    Le Bien Public d’aujourd’hui titre ainsi : «  CÔTE-D'OR – POLITIQUE À Auxonne, les projets 2018 ont-ils été réalisés ? »

     Sous une photo d’archives on peut ainsi lire : « Le musée Bonaparte, installé dans la tour du château Louis XI, sera aménagé une fois la médiathèque achevée. Photo archives Anne-Françoise BAILLY »

    Cette photo d’archives, célèbre dans les annales napoléoniennes de Charmoy-City était parue la première fois le samedi 15 mars 2014, en pleine campagne des municipales 2014, dans un article intitulé : « Un projet pour le musée malade »

   Dans cet article, l’adjoint à la culture lançait ce cri d’alarme : « On ne peut continuer à laisser les œuvres dans un bâtiment ouvert à l’humidité ! ».

     Il est donc évident que, contrairement à la légende de la photo  à nouveau publiée dans l’article de ce jour, le musée Bonaparte n’est plus actuellement « installé dans la tour du château Louis XI ».

   Mais quelles péripéties depuis ! Nous en reparlerons sans doute après une lecture attentive de l’article.

   En attendant, nous renvoyons nos lecteurs à un article dont l’illustration reprenait à sa façon la photo d’archive désormais célèbre… et qui donne, par son dernier  lien, quelques points de vue intéressants sur la question ! Une bonne lecture pour le coin du feu.

PROSES DE PICARDIE DANS UN MONDE EN CHOCOLAT - du 17 avril 2018

Charmoy-City : la boutique qui tourne dans la rue Thiers

Charmoy-City : la boutique qui tourne dans la rue Thiers

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 29 décembre 2018  (J+3664 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse