Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 07:18

RÉVEIL MUSCULAIRE À CHARMOY-CITY - du 03 février 2017 (J+2970 après le vote négatif fondateur)

N’allez pas faire une confusion grossière ! Non, vous ne trouverez ni sandows ni haltères au 22 rue Thiers, notre maison du projet pour le réveil du centre-bourg ! Un projet ambitieux destiné à corriger les ankyloses, les ptoses, les cyphoses et les névroses d’un centre-bourg qui ne voit plus la vie en rose ! Quant aux causes de cette déprime, nous en voyons au moins une dont nous parlerons plus loin.

Le réveil musculaire est ailleurs. Il était avant-hier, mercredi 1er février, à l’honneur dans Le Bien Public qui titrait « AUXONNE VIE LOCALE Un label pour le sport en attendant plus ». Un encadré de cet article titrait de façon prometteuse « Auxonne sera-t-elle la ville la plus sportive de Bourgogne-Franche Comté »

Pour déambuler chaque jour dans les rues de notre vieux bourg, nous n’avons pas la franche impression de circuler dans une nouvelle Olympie grouillant d’athlètes et pourtant, selon l’article, les chiffres sont là : « la ville compte plus de 2000 licenciés dans les associations sportives, et ce pour une ville de 8000 habitants, trois gymnases […]. Sans oublier les deux stades [etc …] ». Et bien entendu les Dieux du Stade, ces nouveaux saints du calendrier !!

Nous n’irons donc pas nier ces statistiques évidentes autant qu’édifiantes, et nous reconnaîtrons sans peine l’importance et l’intérêt des associations sportives ainsi que le mérite désintéressé de leurs bénévoles.

Avec ce bémol toutefois, c’est que si les associations peuvent être à l’occasion des pépinières de champions, elles peuvent être encore des tremplins opportuns pour des édiles de demain, sous l’aile d’édiles d’aujourd’hui, d’hier, voire d’avant-hier…ainsi que des atouts électoraux non négligeables. Pour d’autres enfin, elles constituent des supports publicitaires unanimement appréciés.

Sur la photo, l’athlète, l’édile et le sponsor (sa banderole ou son maillot) constituent le trio obligé. Tout ceci n’a rien d’original et n’est pas propre à notre commune dont l’activité sportive et ses corollaires habituels ne sont qu’une miniature des pratiques générales.

En dehors de ce cadre institutionnel qui a ses budgets, ses idoles, ses grand-messes, mais encore ses rois du béton et ses équipements coûteux, l’exercice physique personnel pris simplement et librement sans tambour ni trompette, sans esprit de compétition, sans publicité et sans subventions n’intéresse personne et surtout pas la société du spectacle du système médiatico-marchand.

https://www.youtube.com/watch?v=1Weib2BgzYE

Dans ce système, les budgets et les projets se doivent d’être toujours à la hausse sur les stades et sur les zones commerciales périurbaines périphériques. Il s’agit en effet de battre des records…tous azimuts !

PROJETS EN HAUSSE ? – 16 novembre 2013

Aux olympiades de la densité commerciale alimentaire, Charmoy-City, la sportive, bat actuellement des records, Claudi en a fait le thème de son illustration du jour, en partie originale. Pour tous renseignements techniques et statistiques concernant ce sport olympique inédit côté boutique, voir notre précédent article.

DENSITÉ COMMERCIALE ALIMENTAIRE - du 28 SEPTEMBRE 2014

Les remous et les tourbillons d’une actualité immédiate calamiteuse et chargée n’occultent pas pour autant les conséquences désastreuses à prévoir de cette surenchère.

En une du Figaro d’hier 2 février, sous le portrait d’un Ulysse dans la tourmente qui s’enchaîne au mât dans une Odyssée tournant au naufrage, on lisait ce titre plus discret : « Le cri d’alarme des commerces de centres-villes », un court texte suivait, abondamment développé dans les pages suivantes:

« Les fermetures de magasins s’accélèrent, entraînant un choc économique et démographique dans de nombreuses villes françaises. Six fédérations représentant un million d’emplois lancent un appel pour stopper la création de centres commerciaux hors des agglomérations et faciliter l’installation de boutiques en centre-ville »

« Stopper la création de centres commerciaux hors des agglomérations » c’est en effet devenu une urgence, mais apparemment, ce n’est pas la position adoptée par Monsieur Langlois qui a fait, comme certain Ulysse le pari dangereux de maintenir un cap pourtant devenu sans issue :

« Notre pari est de dire : si nous avons une grande surface, cela va attirer du monde, si les gens viennent à la grande surface, ils peuvent en profiter pour faire d’autres courses, d’autres achats sur la ville. C’est effectivement le point de désaccord avec l’Union commerciale qui, elle, pense plutôt qu’il y aura évasion. »

UNE MINUTE 38 DE BONHEUR ( 3ème épisode) - du 31 OCTOBRE 2014

Olympiades du m² alimentaire à Charmoy-City

Olympiades du m² alimentaire à Charmoy-City

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 3 février 2017 (J+2970 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse