Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 00:00

PROJETS EN HAUSSE ? – 16 novembre 2013 (J+1795 après le vote négatif fondateur)    

 À en croire la presse locale, le niveau est en hausse…

     Le Bien Public d’hier, 15, titrait en effet en page 4 du cahier local, à propos de « La nouvelle salle de sport [qui] va enfin sortir de terre » à Auxonne : « Un souhait exhaussé [sic] »   

    Convient-il de lire ce titre  au second degré, et en déduire l’annonce de l’adjonction d’un étage supplémentaire au projet ou, plus modestement sans doute, recommander l’usage d’un dictionnaire orthographique ?

     Bon enfant, nous envisagerons la première lecture, mais une question se pose alors : sur quel fonds, sur quelle réserve parlementaire financera-t-on l’ascenseur, non prévu initialement ?  

    Avec un peu d’entregent et d’imagination, nos édiles finiront bien par y pourvoir !  

       Une question nous préoccupe cependant : le « souhait exhaussé » de la nouvelle salle des sports n’est-il pas l’indice  d’un « exhaussement souhaité » et donc, d’une hausse généralisée et d’une surenchère des projets locaux ? Et surtout, dans cette hypothèse, le vœu d’un projet d’hyper au Charmoy, en voie d’être exaucé, pourrait-il à son tour être revu à la hausse ?  

     À toutes fins utiles nous en avons donc envisagé le scénario possible qui pourrait se dérouler, sous toutes réserves, et sur le modèle d’une précédente « campagne »,  selon le schéma suivant :    

      Nos élus devraient tout d’abord répondre NON à la question « Etes vous favorable à l’implantation d’une grande surface supérieure à 10 000 m² à dominante alimentaire sur la zone du Charmoy ? »    

   Suivrait alors une courte période de « messe basse » ou de haute « discrétion », à l’issue de laquelle, on hausserait enfin le ton par l’annonce tapageuse d’un projet de 35 000 m².   

    Le projet pourrait alors susciter divers remous,   haussements d’épaules, haut-le-corps et même  haut-le-cœur (de ville), avant de connaître quelques déboires et avatars en haut lieu, avatars aux termes desquels la population serait enfin démocratiquement consultée.    

   Au préalable, on aurait bien pris la précaution, tout en haussant le ton, sans vraiment élever le débat, de faire descendre de Haute-Saône quelques colis d’affiches OUI hautes en couleur. Les dites affiches, grimpant et se haussant sur tous les murs par la motivation en hausse de colleurs associatifs bénévoles, auraient alors pour vertu de hausser le score escompté par les metteurs en scène du spectacle. Les vœux de ces derniers ne manqueraient pas enfin d’être exaucés grâce à une participation en hausse par rapport aux Européennes ! Pour une fois la participation serait en hausse, bien que la démocratie soit en solde !       

La suite, vous la connaissez : on se hausse jusqu’à Paris où les hautes instances, pour finir, exaucent !

 

Exhausse-nous

C. S. Rédacteur de Chantecler,

 Auxonne, le 16 novembre 2013  (J+1795 après le vote négatif fondateur)

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Revue de presse