Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 04:00

ARRIVANT À CHARMOY-CITY  PAR LA ROUTE DE FLAMMERANS (1) - du 24 NOVEMBRE  2019 (J+3994 après le vote négatif fondateur)

     Arrivant à Charmoy-City par la route de Flammerans, le voyageur qui n’y était pas venu depuis plus de dix ans, c’est-à-dire quand Charmoy-City était encore le bon vieil Auxonne, y découvrira plein de nouveautés, deux gendarmeries au lieu d’une, l’ancienne où il n’y a plus de gendarmes, et la nouvelle où sont les gendarmes.     

     Comme dans la Bible, l’Ancien et le Nouveau testament, mais pas dans le même ordre, la nouvelle d’abord à sa gauche, puis l’ancienne à sa droite. Entre les deux il aura découvert une piste cyclable et un trottoir flambant neufs allant du cimetière à la Croix des Sarrasins et même un peu plus loin. À sa droite, mais pas à sa gauche….

     Passée l’ancienne gendarmerie où il n’y a plus de gendarmes ni de drapeau, mais néanmoins pleins de projets de travaux il arrivera en vue des anciens remparts.

    À sa gauche il découvrira la magnifique Porte Royale, dont la toiture a, pour cause d’orage,  connu le privilège, que lui envient tant de toitures hors d’âge du vieux centre en voie de revitalisation : se voir restaurée deux fois en moins de trente ans.

   À sa droite au pied du Bastion Royal, il pourra entrevoir le Port du même nom mis en eau en 2010 et qui, depuis, doit toujours voir sa surface doublée incessamment sous peu.

GALIONS ET DOUBLONS À L’OMBRE DU BASTION - du 20 MAI 2016

    Et au milieu, Martin, le pêcheur sur son rond-point

CHARMOY-CITY : FLEURS LIVRÉES EN 4 HEURES (réédition) - du 14 novembre 2019

   Tant de nouveautés lui auront fait oublier le stade à sa gauche avec son trottoir tout lisse et tout noir bitumé de frais et néanmoins souvent encombré des voitures des dieux du stade.

    Un stade bientôt septuagénaire mais qui faisait en 1955 la surprise et l’admiration du voyageur    arrivant à Auxonne par la route de Flammerans, s’il n’y était pas venu depuis plus de dix ans !

    En 1955, le stade avait déjà ses vestiaires, mais pas encore ses tribunes

    En 1955,  les jardins ouvriers, au pied du Bastion Royal étaient encore là.

CHARMOY-CITY : DES JARDINS OUVRIERS AU PORT ROYAL  - du 13 OCTOBRE  2019

    En 1955, la route de Flammerans était encore bordée de magnifiques platanes. Sous ces platanes, je me revois soudain aujourd’hui, marchant, un ou deux ans après, vers le cimetière, avec mes camarades du Cours complémentaire, nos professeurs et pleins de compatriotes.  

    Nous accompagnions le frère  d’un de nos camarades, fils de l’éclusier, tombé en Algérie. Tous les gens de la navigation étaient là, mon oncle Jean, alors éclusier à Arc-les-gray, et qui avait travaillé à la fonderie avant la guerre, était descendu pour l’occasion.

CHARMOY-CITY : ADIEU AUX ACIÉRIES D’AUXONNE  - du 30 OCTOBRE  2019  

Quelques années plus tard, j’expérimenterais à ses côtés la manœuvre manuelle de son écluse.

LIRE LE JOURNAL À CHARMOY-CITY  - du 4 août 2018

    Depuis, de l’eau a coulé ses ponts….et de l'encre dans les journaux !!

    Dans le prochain épisode, nous regarderons l’avenir !

 

FLASH DERNIÈRE

      Des platanes ….aux pommiers  Ce matin la  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats plane au-dessus des pommiers de la BV 74 qu’un expert en  matière forestière nous faisait prendre récemment pour la rue de l’Arbre sec !

   Qui veut noyer son chien, l’accuse de la rage !

 CHARMOY, À COMBIEN LE MÈTRE ? - du 1er février 2017

CHARMOY-CITY : DEUX CHÊNES POUR NOTRE-DAME - du 24 mai 2019

 

Charmoy-City, arrivant par la route de Flammerans (1)

Charmoy-City, arrivant par la route de Flammerans (1)

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 24 novembre 2019 (J+3994 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Urbanisme

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Urbanisme