Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 07:26

CHARMOY-CITY : DÉSERT MÉDICAL OU DÉSERT DE L’INFORMATION ? - du 18 octobre 2017 (J+3227 après le vote négatif fondateur)

     Nous avons récemment feuilleté la dernière parution du trimestriel préféré de toutes les Charmoysiennes et de tous les Charmoysiens : Inf’Auxonne N° 58 d’octobre 2017.

     Un changement de taille à mentionner tout d’abord : « l’inusable photo-portrait vintage » de l’Édito que nous avions mentionnée dans notre recension du précédent numéro, a été renouvelée ! Après une décennie de bons et loyaux services le portrait nous quitte pour le musée ! À quand la suite ?

CHARMOY-CITY : « DÉVOILEZ VOTRE PATRIMOINE CACHÉ ! » - du 13 juillet 2017

      Si nous exceptons la rubrique « Tribune libre » qui sera d’ailleurs bientôt restreinte, force est cependant de constater, qu’à part les  préoccupations causées par la crainte, sans doute justifiée, d’une éventuelle désertification médicale, les grands sujets du jour : revitalisation, projet de musée, compétence enfance-jeunesse, ne sont pas abordés.

    Et pourtant la couverture d’Inf’Auxonne N° 57 de juillet 2017 n’annonçait-elle pas en bandeau sous la photo d’une maison du projet comble de visiteurs : « REVITALISATION CENTRE-BOURG Un programme d’actions d’ici la fin de cet été ».

       Le Bien Public d’hier publiait un article intitulé « AUXONNE INSOLITE Un homme mystère sème des surprises dans les rues de la ville »

     Ce titre ne s’applique vraiment pas au distributeur du magazine sans surprise ! Seul rapprochement possible,  le « Cachottier » dont il est question dans l’article du Bien Public pourrait bien avoir un sérieux émule à la rédaction d’Inf’Auxonne ! Ah ! discrétion, discrétion chérie !

         Reconnaissons quand même que la première  de couverture est illustrée par une superbe photo. S’il fallait donner une légende à ce cliché, on  pourrait reprendre ce titre de la page 7 : « Auxonne a pris la pose », relatif au récent concours-photo.

       Ne soyons pas injuste, d’ailleurs, car dans cet article il est fait une courte mention de la  « revitalisation » :

      « Retrouvez les photos gagnantes à la maison du projet de la revitalisation du centre-bourg ». De quoi booster une clientèle qui se fait désirer au 22, notre boutique « effet maigre » dont le quotient loyer/nombre de chalands doit être assez intéressant !

         Avec les photos, ça va marcher plein pot ! Ça vaut presque un député en campagne et un petit pot pour rameuter le gogo ! Il était temps, car la petite maquette dans la vitrine, elle commençait à s’ennuyer, la pauvrette !

CHARMOY-CITY : ÉLOGES POUR UNE CAMPAGNE DE REVITALISATION - du 14 Juin 2017

     Petit retour sur la magnifique première  de couverture, c’est sûr  « Auxonne a pris la pose », en la personne de ses « premiers de cordée » du moins ! Alors, suivez bien les conseils de notre Président de la République, et n’allez surtout pas leur jeter la pierre !

        En page 10, dans la rubrique « Tribune libre » du groupe de la majorité « Auxonne-Passionnément » un passage relatif  à une « recherche de professionnels [N.D.L.R. Chantecler : professionnels de santé]  a retenu notre attention. Voici ce passage : 

      « À l’occasion de cette quête, nous avons pu constater, à quel point notre ville avait un déficit d’image. D’aucuns pensaient que nous étions  à 1 h1/2 de Dijon, d’autres que notre population comptait 1500 âmes »

     Si l’on se réfère au contexte, « cette quête » devrait désigner une « recherche de professionnels [N.D.L.R. Chantecler : professionnels de santé] »

        On comprendra donc que  l’affirmation selon laquelle « D’aucuns pensaient que nous étions  à 1 h1/2 de Dijon, d’autres que notre population comptait 1500 âmes » interpelle !

      En effet si nous suivons notre hypothèse de lecture, « D’aucuns » désignerait des professionnels de santé !

       Se peut-il qu’avec les moyens d’information actuels, il existe des professionnels de santé aussi ballots ? Il y a là de quoi inquiéter le patient même le plus confiant !

      Où peut-on dénicher un tel médecin sinon dans une pièce de Tchékhov, qui était médecin, ou une nouvelle de Gogol, auteur des Âmes mortes ?

     Charmoy-City a plus de « 1500 âmes » et sans doute des atouts pour attirer des médecins du corps. En attendant, Claudi, pour son compte, joue la « carte vitale ».

Désert médical et carte vitale à Charmoy-City

Désert médical et carte vitale à Charmoy-City

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 18 octobre 2017 (J+3227 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse