Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 07:30

AVANT LE CHARMOY, L'OR NOIR ET L'OR BLEU RUE ANTOINE-MASSON- du 26 octobre 2016 (J+2870 après le vote négatif fondateur)

    Deux mois après l’affichage du permis accordé, l’édification d’une clôture aux abords immédiats du rond point de l’Europe préfigurait, dès hier mardi, le démarrage imminent des travaux de construction de la station-service annoncée depuis juin dernier.

DES CAROTTES AU CHARMOY- du 24 JUIN 2016

     Curieusement, ce projet de station-service avait pourtant été abandonné dans le projet LECLERC soumis à l’enquête publique en septembre 2013.

     Le rapport du commissaire enquêteur mentionnait alors, en  page 74, les « raisons économiques » invoquées par le promoteur.

      On doit supposer que les « raisons économiques » invoquées en 2013 ne sont plus fondées à présent, car le projet de station-service a ressurgi au printemps de cette année.

     Après l’or bleu, voici donc l’or noir au Charmoy !

L’OR BLEU AU CHARMOY – du 20 octobre 2016

     Décidément, le Charmoy a le vent en poupe ! Bonjour les rois du pétrole ! Mais en bas, à Charmoy-City, dans la vieille cité qu’un projet de revitalisation est censé réanimer, le bulletin de santé reste très réservé. Patience !  Bientôt s’ouvrira, au 22 rue Thiers, un dispensaire qui devrait proposer une cure salutaire.

      Pour l’heure, par-delà la vitrine du 22, le regard du passant découvre un local désespérément vide. Le mobilier de style Abbé Pierre, récemment entrevu, a désormais disparu ! Encore une page blanche à remplir d’ici  l’inauguration qui devrait avoir lieu vers la mi-novembre !

     Résumons : le Charmoy est en pleine croissance, et ne manque pas d’appétit ! À preuve, il vient de demander 700 m²  de rab que lui a accordé notre premier édile sans problème ! 700 m² de surface commerciale au milieu des prés et des champs qui contribueront, à n’en pas douter, à revitaliser les petits commerces des vénérables rues désertées ou paupérisées du centre-bourg !

ALLEZ ! ENCORE UN PETIT COUP DE POUCE ! - du 12 Septembre 2016

     Oui, quand le Charmoy s’éclate, le centre bourg  est bien pâlot et tout patraque. Le Docteur Raoul, son médecin traitant attitré, semble avoir été jusqu’à présent impuissant à le redynamiser, plus soucieux, sans doute, qu’il a été de bichonner son poulain chéri du Charmoy ! Alors ? Alors ? Alors, le pouls est faible, le souffle court, et le pronostic plus que réservé !

     L’état de notre centre bourg fait pitié à tous les Auxonnais de cœur ! Le voilà bien malade ! Si au moins, depuis huit ans, il avait eu un docteur compétent et dévoué à son chevet ! Mais tel n’est pas le cas !

     Alors on se dit : c’est pas juste, à quand une station service rue Antoine Masson ? Une station service qui remplisse à plein bord nos réservoirs d’espoir !

     Car bien avant le Charmoy, la rue Antoine Masson avait sa station. On la voyait encore dans les années 50. L’or noir coulait en ce temps-là au centre-ville, où l’on ne se faisait pas de bile, car alors ça vivait au centre-ville. Ça vivait, sans fortifiant redynamisant, et sans nouveau plan !

     Et puis, juste à la même adresse, au 60 de l’actuelle rue Antoine-Masson, se trouvait, autour de 1810, l’officine du pharmacien d’origine beaunoise Pierre Masson-Four, père d’Antoine Masson,  né à Auxonne en 1806. En 1809 Pierre Masson-Four avait analysé l’eau de la source toute proche de Jouhe (Jura) et, dès 1811, citées dans la littérature médicale, les vertus de cette eau étaient connues jusqu’à Saint-Pétersbourg !  

    Deux siècles avant le Charmoy, un pharmacien de la rue Antoine-Masson découvrait donc les vertus de l’or bleu local !

   N’en déplaise aux novateurs ringards d’un présent déjà démodé, le passé comme l’avenir sont à chercher au cœur de ville. Comme disait, en substance, NKM : les hypers dévoreurs d’espace agricole sont démodés et déjà bons pour le musée !

FINS DE SÉRIES AU CHARMOY - du 25 OCTOBRE 2014

Charmoy-City, faites le plein de souvenirs

Charmoy-City, faites le plein de souvenirs

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 26 octobre 2016  (J+2870 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Brèves

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Brèves