Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

28 septembre 2019 6 28 /09 /septembre /2019 01:00

CHARMOY-CITY : LA CNAC DONNE SON FEU VERT POUR L’EXTENSION LECLERC - du 28 SEPTEMBRE  2019 (J+3937 après le vote négatif fondateur)

 

        L’« extension de 2 175 m2 de la surface de vente de l'ensemble commercial E. LECLERC situé avenue du Général de Gaulle à AUXONNE, par la création d'un magasin spécialisé dans la solderie de 1 500 m2 de surface de vente, d'un magasin spécialisé non alimentaire de 550 m2 de surface de vente, et d'une boutique spécialisée dans l'équipement de la maison d'une surface de vente de 125 m2, portant la surface totale de vente de l'ensemble commercial à 7 155 m2 » avait été successivement  refusée par la CDAC du 21 décembre dernier, puis acceptée par la CDAC du 27 mai dernier

      Cette extension vient finalement d’être confirmée par la Commission nationale d'aménagement commercial (CNAC) de jeudi dernier 26 septembre

    On remarquera, dans le PDF ci-dessus qu’à la différence des 2 précédentes CDAC précisant « extension de 2 175 m2 de la surface de vente de l'ensemble commercial E. LECLERC »,  le nom de la grande enseigne n’est pas précisé.

        Dans un article mis en ligne hier dans le courant de l’après-midi, Le Bien Public titre toutefois : « Côte-d'Or - Commerces Auxonne : Un nouvel avis favorable rendu pour l’extension du Leclerc »

   L’histoire du Charmoy, qui est un peu celle des deux mandats de l’équipe Langlois, est riche de ces jeux de cache-cache d’une enseigne qui ne dit pas toujours son nom, en particulier au moment de la fameuse consultation de juin de 2010 !!

   Revenons au présent

      À la CNAC d'avant-hier 26 septembre à Paris, la Ville d’Auxonne n’était représentée  ni par son maire, ni par l’adjointe à l’urbanisme (démissionnaire) de celui-ci.

     C’est en effet un vieux compagnon de route, fidèle adjoint de notre premier édile qui représentait la Ville.

    À la différence de la CNAC « historique » du 17 janvier 2012, Monsieur le président de l’AAC n’était pas, lui non plus, présent.

ILS ÉTAIENT QUATRE – du 18 janvier 2012

LA CNAC AIME LA BONNE CUISINE – du 18 janvier 2012 (midi)

         On attend à présent l’avis détaillé de la CNAC qui risque bien, encore une fois, d’être conforme à la panoplie argumentaire du parfait petit commissionnaire

CHARMOY-CITY : VERS UNE DOUZIÈME COMMISSION POUR LE CHARMOY (2) - du 9 SEPTEMBRE  2019

       Ce dernier succès au Charmoy vient couronner l’action entreprise par Raoul Langlois au profit d’une grande enseigne au cours de ses deux mandats. Sur ce point, au moins,  notre premier édile aura bien mérité.

      On peut donc dire que la douzième commission vient de donner son feu vert à Leclerc et du même coup au départ de notre maire, sa cheville ouvrière, pour une retraite bien méritée dans un verdoyant vallon.

      Rien ne semble plus s’opposer à présent à l’annonce d’une « décision » dont on murmure qu’elle pourrait officialiser un départ très attendu, tant par l’intéressé, que par ses administrés.

CHARMOY-CITY : UNE « DÉCISION »  TOUJOURS  ATTENDUE - du 12 AOÛT  2019

 

FLASH DERNIÈRE

 

UNE AMBIGUÏTÉ LUE DANS LA PRESSE

    Une lecture attentive de l’article du Bien Public cité plus haut et titré « Côte-d'Or - Commerces Auxonne : Un nouvel avis favorable rendu pour l’extension du Leclerc » nous amène à relever la phrase suivante :

 

« Face au dossier remanié [N.D.L.R. Chantecler : c’est nous qui soulignons ] présenté par les promoteurs du projet en mai dernier, la CDAC [N.D.L.R. Chantecler : CDAC du 27/05/19 ] avait estimé que le projet cadrait avec le PLU (Plan local d’urbanisme) de la ville d’Auxonne et qu’il contribuerait à diversifier l’offre commerciale de la ville « en complémentarité avec les commerces du centre-ville ».

  

   

Ce remaniement du dossier pourrait laisser penser que le projet aurait pu évoluer dans son contenu entre les deux CDAC. La comparaison des deux avis successifs et contradictoires des deux CDAC montre qu’il n’en est rien.             

       Seule la défense du projet, resté par ailleurs strictement égal à lui-même, a évolué grâce à un choix d’arguments adhoc puisés dans la panoplie du bon petit commissionnaire.

Charmoy-City, le paysan du Charmoy

Charmoy-City, le paysan du Charmoy

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 28 septembre 2019 (J+3937 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Flash info

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Flash-info