Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

25 septembre 2018 2 25 /09 /septembre /2018 06:32

CHARMOY-CITY : DÉROUILLAGE EN GRANDE POMPE…. AVANT LE GRAND NETTOYAGE DE LA NATURE - du 25 septembre 2018 (J+3569 après le vote négatif fondateur)

     Dans notre douce France les fêtes de tout poil poussent comme des champignons. Ce sera bientôt tous les jours la fête.

       Nous devons la dernière en date, la Fête nationale du sport, à une bretteuse olympique,  ex-ministre des sports de la Macronie, qui a quitté son poste et rendu son tablier le 4 septembre dernier.

     La ministre est partie,  certes un peu précipitamment, mais l’idée est restée.

     Et voilà une nouvelle fête au calendrier de l’Homo Festivus, une nouvelle médaille en chocolat sur la poitrine clinquante de la France festive ! Ah ! Philippe Muray, si tu voyais !

RÉFLEXIONS  ÉDITORIALES AUTOUR  D’UNE « NOUVELLE GALERIE CHARMOYSIENNE » - du 23 septembre 2018

       Flonflons et gesticulations garanties ! Sur les places de la France profonde on se dandine en mesure pour rafler des médailles aux Jeux Olympiques de 2024 !

https://www.youtube.com/watch?v=wD4XuSsaKVc

      Certes en maints endroits, la fête est boudée, la faute aux coupes budgétaires annoncées. Cependant, à Charmoy-City, on ne boude pas. C’est qu’à Charmoy-City, pour faire la fête on est toujours là !

       « Une, deux, une, deux : on se bouge au centre-ville ! ». Pour la revitalisation, comme pour la Fête nationale du sport. C’est que pour bouger, à Charmoy-city, ville active et sportive, on est fort !

      Oui, ça c’est sûr on est fort ! Je dirai même plus, on est forte !

     Vous en doutiez ? Alors ouvrez donc le journal : « AUXONNE SPORT  Une, deux, une, deux : on se bouge au centre-ville ! », c’est sous ce titre que Le Bien Public d’hier 24 septembre nous en fait une pleine page à propos de ces sportifs à la page qui se mettent en nage et font un peu de tapage.

   Sur la photo illustrant l’article, enfants et édiles « se démènent sur l’esplanade transformée en salle de sport »

      N’en doutons pas pour certain(e)s, c’est le grand dérouillage, avant le grand nettoyage de la Nature de dimanche prochain et les chasubles en fête !

CHARMOY-CITY : GREEN WASHING PUBLICITAIRE, LE RETOUR - du 15 septembre 20

   À propos de chasubles, précisons bien que le clergé n’a rien à voir dans cette affaire de grand nettoyage et qu’il s’agit, très prosaïquement, de chasubles publicitaires d’une enseigne de la grande distribution. Un vrai supplément d’âme en promo mon coco !

    En revanche le diaporama de 89 photos  mis en ligne par Le Bien Public et intitulé « Auxonne : on fête le sport en transpirant », n’hésitait pas, dans son texte d’annonce, à mettre la « bienveillance divine » dans le coup :

      « Ils étaient une trentaine ce matin à participer au cours de gym gratuit proposé à l'occasion de la Fête nationale du sport. Femmes, enfants ainsi que quelques hommes tout de même se sont retrouvé à sauter, faire des pompes et se muscler sur la place des Armes, à Auxonne, protégés par la bienveillance divine émanant de l'église devant eux. Le temps venteux et nuageux n'a pas empêché les sportifs de bien s'amuser et surtout de suer. »

      « faire des pompes et se muscler sur la place des Armes, à Auxonne, protégés par la bienveillance divine émanant de l'église devant eux. ». Voilà qui n’est pas banal, il y a vraiment des plumitifs appointés qui ne se font pas suer !  Avouez que l’image est un peu Lourdes !

      De quoi faire pester les vieux curés qui nous faisaient autrefois  promettre : « Je renonce à Satan, à ses œuvres et à ses pompes ».

      Dieu, que n’a-t-on pas d’ailleurs déjà écrit sur notre belle église ! Sur ce chapitre, la palme revient à NOTIN, le polygraphe préféré de notre premier magistrat, qui hélas a déserté Charmoy-City !

     Le polygraphe, pas le premier magistrat !

     Ouf ! Je sens que vous avez eu un peu peur !

AH ! SI GAGARINE AVAIT CONNU NOTIN - du 26 AVRIL 2016

     Notre premier magistrat en pince aussi très fort  pour la Vierge au Raisin et sait à ce propos se montrer fort démonstratif !

CHARMOY-CITY : ON A DES MERVEILLES À VOUS MONTRER - du 02 novembre 2017

    Décidément, au hit-parade des portraits réussis, Charmoy-city n’en finit pas de se mettre en scène ! C’est fou comme la galerie s’enrichit !

    Par bonheur, dominant la place, Bonaparte qui en a vu d’autres et qui n’a rien d’un histrion festif, reste de bronze !

 

P.S : Une dernière question se pose à présent, véritable dilemme cornélien, pour dimanche prochain 30 septembre :

      Nos petits lapins du CMJ, pourront-ils concilier harmonieusement leur grand nettoyage d’automne en chasuble, et bien entendu sous la Houlette, avec une assistance possible à la course de chiens de traîneau programmée le même jour ( Le Bien Public du 24 septembre) ?

     Coton ! C’est que, comme dirait un proverbe local, qui commence à prendre du poids : « on peut pas être dans la rue Thiers et au Charmoy »

     Réponse attendue la semaine prochaine dans le journal des sports !

Charmoy-City sous l'empire de la fièvre sportive

Charmoy-City sous l'empire de la fièvre sportive

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 25 septembre 2018  (J+3569 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse