Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 08:06

AH ! SI GAGARINE AVAIT CONNU NOTIN - du 26 AVRIL 2016 (J+2687après le vote négatif fondateur)

Aujourd’hui, 26 avril, c’est le trentième anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, et du coup, promis, juré, on apprend que le décret de fermeture de Fessenheim sera signé cette année ! Le 12 avril dernier, de sombre mémoire, coïncidait avec le 55ème anniversaire du vol spatial de Youri Gagarine (1934-1968), anniversaire passé plutôt inaperçu.

Champion du premier vol humain spatial, le cosmonaute devait par la suite perdre prématurément la vie, en 1968, aux commandes d’un Mig 15. On a attribué faussement au Héros de l’Union soviétique une parole apocryphe qu’il n’a en fait jamais prononcée. Citons à ce propos Jean Kinzler :

« Gagarine se serait exclamé après ce vol autour de la terre : « J’étais dans le ciel et j’ai bien regardé partout : je n‘ai pas vu Dieu. » En réalité c’est le dirigeant communiste Nikita Khrouchtchev qui a prêté ces paroles à Youri Gagarine pour motif de propagande lors d’une réunion plénière du parti communiste Soviétique.

[en 1996 ] 28 ans  après la mort du cosmonaute, son ami le Colonel et pilote Chrétien Valentin Petrov, a démenti publiquement cette citation attribuée à Gagarine »

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=601772

Dommage que le souriant Youri nous ait quitté trop tôt et ait manqué, de ce fait, l’insigne bonheur et privilège de pouvoir découvrir NOTIN.

S’il avait connu cette joie ineffable, il aurait abandonné les Vostok (Orient) et autres Soyouz (Union), vaisseaux sans âme du matérialisme dialectique, et aurait convoqué à Baïkonour, pour un vol plus spirituel, le vaisseau spatial inédit que tous/toutes les Auxonnais(e)s peuvent admirer chaque jour sur leur place et dont NOTIN nous a fait découvrir depuis, avec son talent scientifique et son esprit d’à-propos habituel, les indubitables potentialités spatiales.

Les courts morceaux choisis qui suivent suffiront, à eux seuls, à en témoigner :

« A l’horizon, le clocher de l’église statique se dresse comme une fusée interplanétaire destinée à propulser les âmes vers le cosmos » ( « Les dessous du Pont de France » NOTIN N°6 p. 81)

« L’entrée principale de l’église Notre Dame d’Auxonne (côté ouest) est caractérisée par un ensemble de répercussions morales assorti de sensations physiques en fonction de l’élancement de l’âme vers le ciel par le canal du clocher »Notre Dame d’Auxonne » NOTIN N°5 p. 14)

« Le spectacle est saisissant, les arcatures originales tranchées par la vue de quelques gargouilles au-dessus d’un ensemble de radiations monochromatiques générées par la décomposition de la lumière complexe donnant naissance à un amas aléatoire de particules ». (« Notre Dame d’Auxonne » NOTIN N°5 p. 14)

Pauvre Youri, premier cosmonaute, tu auras donc manqué cette prose ineffable et surtout, un rendez-vous inoubliable pour un décollage avec notre « fusée interplanétaire destinée à propulser les âmes vers le cosmos » !

Une « fusée interplanétaire destinée à propulser les âmes vers le cosmos », avouez que c’est quand même d’une élévation spirituelle plus grande qu’un banal drone de paroissien !

UN DRONE DE PAROISSIEN - du 19 AVRIL 2016

Au fait, malgré le printemps hivernal qui sévit actuellement, voilà un petit rayon de soleil, « Une envie folle » est revenue à la Une du site de notre maison commune !

O TEMPORA, O MORES ! - du 12 AVRIL 2016

O TEMPORA, O MORES ! (2) - du 22 AVRIL 2016

Gagarine et fusée

Gagarine et fusée

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 26 avril 2016 (J+2687 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Carnaval des Sciences

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Carnaval des Sciences