Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 07:39

« QUAND ON NE CHERCHE PAS LE CHAPEAU, ON LIT LES JOURNAUX » - du 05 Septembre 2016 (J+2819 après le vote négatif fondateur)

C’est ce que déclaraient nos deux amis cyclotouristes Bécanine et Vittoriu lors d’une récente interview par Albert Lhombre, grand reporter de la petite feuille locale L’Informeur du Val.

La silhouette de nos deux amis est désormais bien connue de nos fidèles lecteurs/trices. Et chacun sait à présent que, comme la Mère Michel cherchait son chat, Bécanine et Vittoriu cherchent « le chapeau du célèbre Corse ». Cette quête leur a été inspirée par une information du dernier « Côte-d’Or magazine ».

Les lecteurs qui prendraient le train en marche, trouveront de plus amples informations à ce sujet dans nos épisodes précédents.

UN CHAPEAU DANS LE BASTION DU MOINEAU ?- du 02 Septembre 2016

Entamée depuis bientôt une quinzaine, la quête « chapelière » s’est révélée plus ardue que prévu. Nos deux amis ne se sont pas découragés pour autant. Ils ont étendu leur recherche bien au-delà des tours du château.

La fraîcheur ayant retardé sa date de rentrée, la chaleur ambiante régnait toujours. Du coup, nos deux amis en sont tout bronzés, mais ils avouent quand même être un peu fatigués. C’est à l’ombre d’une tour, qu’Albert Lhombre les a rencontrés.

Bécanine : « Il ne s’agit pas d’attraper un coup de chaleur. Alors depuis quelques jours, on s’installe à l’ombre d’une tour et on lit la presse régionale du jour. »

Vittoriu : « Je suis un fidèle lecteur de Corse-Matin, mais en vacances, je m’accommode des journaux du coin. »

Bécanine : « Coin ! Coin ! »

Vittoriu : « Oui, L’Endormeur du Val, c’est pas mal !»

Albert Lhombre: « Laissons, si vous le permettez, L’Informeur du Val qui n’est qu’un petit journal local. Pouvez-vous plutôt me dire deux mots des articles qui ont retenu votre attention ces jours derniers dans un grand quotidien régional ? »

Bécanine : « Sportive dans l’âme, j’ai dévoré un article du 2 septembre annonçant « Deux cents personnes attendues pour le 27e Triathlon international ». Ce qui m’a particulièrement épatée, c’est cet « ancien coureur cycliste de haut-niveau » dont on parle longuement et qui a été « très rapidement […] propulsé au poste de président ». Chapeau pour cette magnifique puissance ascensionnelle ! »

Vittoriu : « Moi, j’ai beaucoup aimé « Dans le mille depuis quarante ans » du 31 août. »

Albert Lhombre (d’un air entendu) : « Je vois que vous êtes un citoyen du monde et que vos pôles d’intérêt s’étendent jusqu’aux questions alimentaires africaines »

Vittoriu : « Mais non ! C’est mille M, I, 2L, E, qu’il faut lire bien entendu ! Il ne s’agit pas des mémoires d’une grand-mère subsaharienne, mais d’un article ciblé et bien documenté qui devrait toucher le cœur de cible électoral. Dommage qu’un autre article du 3 septembre ait fait fondre mes illusions. Il m’a tellement stressé cet article, que j’en ai oublié le titre…Zut !.... Ah ! Ça me revient: « Rénové, le château accueille les visiteurs » ! »

Albert Lhombre: « Diantre ! Quel pessimiste vous faites ! N’êtes vous pas vous-même au nombre de ces heureux visiteurs jouissant de ces trésors opportunément rénovés ? Là, je vous trouve franchement injuste Vittoriu !»

Vittoriu : « Attendez un peu avant de me jeter la pierre ! Je ne critique pas les travaux. C’est le chapeau qui me tracasse »

Albert Lhombre : « Le chapeau ? Quel chapeau ? Ah ! Vous parlez sans doute de la nouvelle toiture de la Tour Notre-Dame ! C’est vrai que fièrement campée sur la tête de la vieille dame toute requinquée, cette coiffure lui va comme un gant !»

Bécanine : « Basta ! Vittoriu n’a pas l’habitude de filer la métaphore ! S’il parle de chapeau c’est d’un vrai chapeau, et pas n’importe lequel ! Pas vrai Vittoriu ? »

Albert Lhombre: « Ah ! Je vois, le fameux chapeau de Louis XI tout cousu de breloques et de médailles. Bling ! Bling ! Plus fortiche que la Rolex du Téméraire !»

Vittoriu : « Vous me décevez cher ami, le Téméraire n’a jamais eu de Rolex et vous faites un bien piètre Bourguignon ! D’ailleurs, si vous lisiez « Côte-d’Or magazine », vous sauriez que « Dans l’une des tours du château, Auxonne conserve précieusement et fièrement […] le chapeau du célèbre Corse. »»

Albert Lhombre : « Alors, au lieu de ronchonner, qu’attendez vous pour aller le visiter ? »

Vittoriu : « Il y a vraiment de quoi ronchonner ! Ce chapeau, je l’ai cherché partout et voilà maintenant ce que je lis dans l’article du 3 septembre : « Bientôt un musée Bonaparte ? » « Une réflexion est en cours concernant l’implantation du futur musée Bonaparte. Il devrait en principe, se situer au sein du château ». Il y a bien là de quoi se mettre en pétard !»

Bécanine : « C’est fini, on ne nous la fera plus ! On a fait quelques connaissances sympathiques à Auxonne, les « réflexions en cours » ils connaissent, ils ont déjà donné ! C’est comme le Port qui double tous les six mois dans le journal ! Alors, on dit bonjour ! Le retour de l’Aigle c’est sans doute pas pour demain ! »

GALIONS ET DOUBLONS À L’OMBRE DU BASTION - du 20 MAI 2016

L'Aigle et le Chapeau de Napoléon

L'Aigle et le Chapeau de Napoléon

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 05 septembre 2016 (J+2819 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse