Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

21 février 2020 5 21 /02 /février /2020 06:00

CHARMOY-CITY : UN HYPER POUR REVITALISER LA RUE THIERS !- du 21 février  2020 (J+4083 après le vote négatif fondateur)

    Il sera question d’abord, dans cet article, de la réunion à laquelle la municipalité avait convié, avant-hier soir 19 février, les « commerçants du centre-ville » au Salon des Halles à 19h30.

     De cette réunion, nous avions déjà donné un premier aperçu, en appendice de notre article d’hier consacré, il est vrai, à un autre sujet.

CHARMOY-CITY : À L’OMBRE DU TILLEUL EN ZINC - du 20 février 2020

     Mais après-tout, qui sait si des chênes en zinc en mobilier urbain, sur le modèle du tilleul en zinc de Villers-Rotin, ne seraient pas se nature à renforcer l’attractivité de notre artère principale. Des chênes en zinc et les glands qui vont bien !

      Il sera question ensuite de la mise en perspective sommaire de cette réunion en tant que point d’orgue de la saga commerciale langloisienne de ces douze dernières années, vaste fresque héroïco-comique dont nous fûmes en quelque sorte le barde et le chantre, et dont nous avons contribué à garder la mémoire !

 

La réunion du 19 février dernier

     Lieu et heure :  Auxonne Salon d’honneur des Halles 19 février 19H30

      Objet : réunion de présentation d’étude d’avant-projet [requalification Grande Rue]

      Destinataires : « commerçants du centre-ville » invités par voie de courrier.

     Autorités présentes : le maire et son premier adjoint

       Professionnels présents : chargée de mission recrutée par la Ville, représentant(e)s du bureau d’études PMM

      Assistance :

         Dix-sept commerçant(e)s, au nombre desquel(le)s la Présidente de l’union commerciale.

          Une conseillère municipale d’opposition

          Deux particuliers s’étaient en outre invités, au nombre desquels il ne faut pas me compter car, non invité, je ne m’étais pas déplacé.

 

          Le bruit court de source bien informée qu’Alain Proviste, grimpé dans la charpente, n’a rien manqué du conclave, malheureusement, nous n’avons pas réussi à le joindre.

      Cet Alain Proviste, voilà un Philibert Besson pour farces et attrapes et cotillons, qui vous dilate la rate, pas un taiseux ni un scrongneugneu !

CHARMOY-CITY : INF’AUXONNE D’AUJOURD’HUI ET D’HIER - du 20 Janvier  2020

 

     Le compte-rendu très sommaire et impressionniste que nous livrons ici, n’est donc pas celui d’un témoin direct, mais il s’appuie sur le témoignage d’une bonne moitié des présents rencontrés le lendemain de la réunion.

      En aucun cas, il ne prétend se substituer à un compte rendu public officiel que nos concitoyen(ne)s devraient être en droit d’attendre.

     On retiendra que si nombre des témoins se sont interrogés sur l’opportunité de tenir cette réunion en pleine campagne électorale, aux veilles d’un changement de municipalité, la plupart ont souligné l’utilité et le caractère constructif des échanges entre usagers et concepteurs.

      D’aucuns ont sans doute pu ressentir, dans l’attitude du maire sortant un « après moi le déluge », mais ce n’était sans doute qu’une impression.

      À propos de trajets à pied imposés par le relatif éloignement des parkings, notre premier adjoint a témoigné d’un trajet d’un kilomètre à pied pour se rendre chez son cardiologue…dijonnais ! Mais là, on s’éloignait peut-être un peu du sujet. Pas vrai ?

   Oui, je sais, CHANTECLER est un sans cœur !!

  

   Petit interlude à propos de marche à pied…

CHARMOY-CITY : QUAND MONSIEUR LE MAIRE S’ESCLAFFE (2) - du 2 juillet 2019

  Pas de doute, si notre premier édile n’est pas En Marche, il est néanmoins un adepte fervent de la marche et c’est tout à son honneur !

    Sur ses douze ans de mandats, onze auront été consacrés essentiellement à une marche indéfectible aux côtés d’une grande enseigne.

    Marche indéfectible du « cavalier seul » bravant les « embûches » et « partant au feu » au service du développement commercial périurbain, et ce, entre le « vote fondateur » du 17 décembre 2009 et la signature le 20 décembre dernier du permis de construire (PC 021 038 19 S0007) autorisant une extension de 2577 m2 de la surface commerciale périphérique du Charmoy.

   Pour les curieux…L’intégrale de la saga !

DIX ANS D’HISTOIRE DU CHARMOY OU LE CHARMOY POUR LES MULES ÉDITION 2018- du 19 novembre 2018

    Claudi rend hommage aujourd’hui à la petite entreprise Raoul et Philippe. Recommandée et très compétente pour vous poser 8000 m2 de commerces périurbain, elle ne s’installera malheureusement pas dans un local au Charmoy !

    Encore un dégât collatéral !

CHARMOY-CITY : « DÉSAPPOINTÉ(S) »… ET VOLEUR(S) DE BICYCLETTE(S) !!! - du 10 février 2019

 

P.S.

Rendons à César ce qui est à César !

La Ville d’Auxonne a publié dans un temps record la version officielle du CR attendu de la réunion du 19 avec un cliché plein de bonne humeur !

À la bonne heure !

Nos lecteurs le trouveront en cliquant sur

https://www.auxonne.fr/news/194474

    Si le CR est à présent diffusé, il ne nous semble pas, en revanche, que la réunion ait été publiquement annoncée….

    Le CR officiel annonce en outre : «Cette présentation aux commerçants du centre-ville marquait la première phase de concertation. D'autres seront programmées (réunion publique...) ».

     Programmées sans doute, espérons-le, après la campagne des municipales !

 

Charmoy-City, quand Raoul et Philippe déroulent .jpg

Charmoy-City, quand Raoul et Philippe déroulent .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 21 février 2020 (J+4083 après le vote négatif fondateur)

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Urbanisme