Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

17 août 2020 1 17 /08 /août /2020 06:00

CHARMOY-CITY DÉCROCHERA-T-ELLE BIENTÔT SA CEINTURE VERTE DYNAMIQUE ? (1) - du 17 août 2020 (J+4261 après le vote négatif fondateur)

    Après l’écharpe tricolore, bientôt la ceinture verte dynamique ?

    La page facebook du groupe majoritaire municipal Une dynamique pour Auxonne lançait récemment cette idée presque aussi verte que la chandelle verte du Père Ubu :

  « Reproduire la ligne des anciens remparts de la ville par une ceinture d’arbres pour favoriser la biodiversité et apporter un écran de fraîcheur en ville... Une idée à développer. »

    

        Une kyrielle de likers inconditionnels se précipitait aussitôt pour liker cette dernière idée…Sans toutefois la développer par des commentaires pertinents. Si cette fois le projet reste à maîtriser, le voilà pour le coup déjà « plébiscité » !!!

CHARMOY-CITY : UN PROJET « MAÎTRISÉ » ET « PLÉBISCITÉ » - du 4 août 2020

     Devant un tel concert gratuit de bénis OUI-OUI presse-bouton sur la couture du pantalon, Chantecler a souhaité apporter une contribution plus réaliste et moins pavlovienne.

     Le lecteur jugera sur pièce.

     De quoi s’agit-il tout d’abord ?

    Aux termes du post évoqué plus haut, il s’agirait d’un projet consistant à « Reproduire la ligne des anciens remparts de la ville par une ceinture d’arbres »

   Dans notre hypothèse de travail, nous retiendrons comme interprétation de l’expression «  ligne des anciens remparts de la ville » la signification suivante : ligne, aujourd’hui virtuelle, matérialisée à l’origine par les segments de fortifications démolis au début du 20ème siècle.         

      Dans un précédent article, à propos d’un projet pharamineux, conçu au sein des Trente Glorieuses, de rénovation « pelleteuse-béton » de l’habitat ancien du centre-ville, nous avions ressuscité l’image de ces démolitions « à la pioche » d’une partie des « anciens remparts de la ville ». L’illustration de l’article en lien ci-dessous immortalise la démolition de la pointe du Bastion de Kehl.

CHARMOY-CITY : 50 ANS AVANT LE ¨PROJET DE REVITALISATION DOUCE, UN PROJET DE RÉNOVATION DURE  - du 03 mars 2018

     Notre illustrateur Claudi a emprunté aujourd’hui, comme fond d’image, un plan relatif au patrimoine militaire disparu ou encore subsistant de notre bonne ville  (document de travail).

      Sur ce plan, il a figuré 3 zones qui, selon nous, pourraient être concernées par la création d’une « ceinture d’arbres » discontinue visant à « reproduire la ligne des anciens remparts » interrompue par les démolitions « 1900 » dans ces zones.

       Les parties préservées de l’enceinte, généralement arborées, n’ont pas été prises en compte dans notre hypothèse de travail.

      Pour votre confort de lecture, nous diffusons aussi l’illustration du jour en PDF

       À suivre pour plus de détails…

Charmoy-City, projet de renaissance verte sur les traces de remparts disparus.jpg

Charmoy-City, projet de renaissance verte sur les traces de remparts disparus.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 17 août 2020 (J+4261 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Environnement

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Environnement