Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

28 décembre 2020 1 28 /12 /décembre /2020 05:00

CHARMOY-CITY : NAPOLÉON CHEZ LES  LAPONS (1) - du 28 décembre 2020 (J+4394 après le vote négatif fondateur)

     Voilà un titre qui a de quoi étonner, dira-t-on dans notre bonne ville napoléonienne, et qui surtout n’a rien pour réchauffer le cœur dans les circonstances claustrales autant qu’hivernales que nous traversons actuellement.

     Alors, si vous avez froid, une seule solution : le pull de Noël et son renne !

CHARMOY-CITY, VILLE REINE DES RENNES ? - du 24 décembre 2020

      Et par-dessus tout ça, un bon grog au miel !

MARCHÉ DE CHARMOY-CITY : UN POT DE MIEL POUR ADOUCIR LES COMMENTAIRES - du 14 novembre 2020

—  Chantecler tu nous amuses avec tes fadaises ! Autant lire le journal !

Pas si sûr ! À moins de croire au père Noël ! Et puis Chantecler est gratuit !

Tu nous enfumes Chantecler avec ce titre à la con : Napoléon chez les Lapons ! Pourquoi pas Tintin au Congo ou Tarzan dans les mines de gruyère !

Parti pris, les amis ! On en voit bien d’autres dans les kiosques ou en librairie, et certains osent dire… en mairie ! Mais ce ne sont que vilains citoyens !

DES ROUGEOIEMENTS DE L’INCENDIE DE MOSCOU AUX RAYONS DE LA BIBLIOTHÈQUE  ROSE - du 05 décembre 2020

    Si vous le voulez bien, restons-en là et renvoyons à plus tard la défense et illustration de notre titre Napoléon chez les Lapons

    Ce titre, nous comptons en effet le voir figurer en tête de quelques-uns de nos prochains articles qui restent à écrire, et dont le présent n’est que le premier.

    Nous avons bien dit le premier, et pas forcément le meilleur comme ce fut pourtant le cas dans la dynastie impériale des Bonaparte.

   En attendant cette suite hypothétique, contentons-nous, pour l’instant, de nous faire l’avocat du diable….

   À prendre le problème par les deux bouts, on constate d’abord que Napoléon est né sur une île, devenue française peu de temps avant sa naissance, la Corse, et qu’il est mort enfin sur une autre île, anglaise celle-là, Sainte-Hélène. Mais contrairement à ce que dit la comptine, son fils Léon ne lui a jamais crevé le bidon !

     Il bien clair encore que ces deux îles n’ont aucun rapport avec les 3000 îles que compte  le lac Inari le plus grand de Laponie !

    Ça c’est pas bon pour mon Napoléon chez les Lapons ! Qu’importe, poursuivons !

    Chacun connaît l’épisode russe des campagnes napoléoniennes de 1812, l’incendie de Moscou, la Retraite, le « Général Hiver », le froid et la neige.

CHARMOY-CITY EN CHALEUR : DES FEUX DE L’UCIAA À L’INCENDIE DE MOSCOU - du 04 décembre 2020

     Oui, mais la Russie n’est pas la Laponie, même si le Marquis de Custine dans son célèbre ouvrage La Russie en 1839 (Paris, d’Amyot, 1839) désigne ironiquement Saint-Pétersbourg comme une « Laponie badigeonnée » (tome 2, p 104).

    Et d’ailleurs, pour comble de malheur, si Napoléon entra dans Moscou, il n’entra jamais dans  Pétersbourg !!

    Mal barré, pour le coup, notre Napoléon chez les Lapons !

    Restons-en là pour aujourd’hui en nous rattrapant avec l’illustration de Claudi.

    Disons plutôt l’illustration bien enneigée qu’il a empruntée sur la toile, dont l’auteur est William Elmes, et sur laquelle figure Saint-Pétersbourg la « Laponie badigeonnée » du Marquis de Custine, ce qui n’est déjà pas si mal !

   Pour une meilleure lecture, car la chose est un peu compliquée, nous la passons aussi en PDF

    Et à bientôt pour notre deuxième épisode !

   En attendant, n’oubliez pas le panier des enneigés pour nos grognards : la flanelle, le bout de lard et le petit marc !

 

FLASH DERNIÈRE (29/12 /20)

  C’est l’image du champ du dernier repos de notre bonne ville que nous offre aujourd’hui la PQL. De quoi nous remonter le moral ! Pas de trêve des confiseurs pour les dernières demeures ! Des fois qu’on l’aurait oublié !

La retraite, pour Napoléon, un froid de Lapon qui réjouit la perfide Albion.jpg

La retraite, pour Napoléon, un froid de Lapon qui réjouit la perfide Albion.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 28 décembre 2020 (J+4394 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres