Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 00:00

TERRITOIRE CONQUIS - du 16 février 2014 (J+1887 après le vote négatif fondateur)

     Claudi est toujours dans sa tranchée, et avec lui les uhlans sortis de la valise de l’oncle Seppi de Rouffach près de Colmar. Ils sabraient naguère le Champagne envoyé par le Kronprinz de son Q.G. de Colmar, les voilà à présent les pieds dans l’eau, sur les caillebotis de la tranchée.  Les meilleurs d’entre eux planent dans les airs, non, rassurez-vous, ils ne sont pas morts, du moins pas encore, les voilà devenus aviateurs ! C’est le cas du Rittmeister Gustav von und zu LÜR dont on voit l’appareil sur notre illustration du jour. Malgré son long séjour dans la valise de l’oncle Seppi de Rouffach près de Colmar, le Rittmeister Gustav von und zu LÜR a réussi à décoller pour notre bonheur !

   Après le coup de maître des reconnaissances discrètes, la carte postale d’aujourd’hui résume la longue lutte d’usure où chacun campe sur ses positions, les années ponctuées d’offensives et de coups d’arrêt, les nouveaux plans  échafaudés par les traîneurs de sabre des états-majors. « Partir au feu », au bout du compte, ce n’est pas une mince affaire, et « la guerre fraîche et joyeuse » ne sera jamais qu’un bon mot du Kronprinz.

    En attendant, dans le ciel, le  Rittmeister Gustav von und zu LÜR se la pète aux commandes de son Taube. Après les recos, il fait aujourd’hui dans la com : largage de tracts. À l’instant du cliché il était au-dessus des lignes.  Dans trois minutes il survolera les vieux toits et les inénarrables cheminées et c’est là qu’il balancera le gros paquet de sa cargaison jaune-fluo, égayant la bourgade grise et déprimée pataugeant dans les déjections canines ! Le  Rittmeister Gustav von und zu LÜR est en verve, balancer des confettis jaune-fluo aux frais du  Kronprinz, c’est plus fun que de moisir dans la tranchée ! Alors, mâchonnant son bâton de réglisse, il fredonne une vieille marche. Rantanplan-ture-LÜR !

    Dans un coin du 2ème bureau, un colonel de la propagande a jugé qu’en rapport qualité-prix, le tract jaune-fluo était plus efficace que l’obus de 77 ! Et il a eu raison ! Sous l’averse colorée, vibrant sur la même longueur d’onde que les papiers tombés du ciel, voilà la population galvanisée et mobilisée EN MASSE, comme au printemps l’abeille vers le champ de colza en fleur ( le pot de miel n’est pas garanti et le billet de retour n’est pas compris dans le tarif du voyage) !

      Le  Rittmeister Gustav von und zu LÜR exulte, il manque même avaler son bâton de réglisse. Rantanplan-ture-LÜR ! Au casino, ce soir, il va pouvoir faire la nique à Manfred, Manfred Von Richthofen, vous connaissez, le Baron rouge, le héros au grand cœur qui a peint son avion en rouge. Demain, avec l’aide de son mécano, Gustav tapissera son Taube en jaune-fluo avec le reliquat de l’opération !

     Au Q.G. de Colmar, loin de ces enfantillages on s’occupe de choses sérieuses. Le colonel de la propagande finit de tailler méticuleusement son crayon jaune-fluo. Sous le regard songeur du Kronprinz qui a d’autres chats à fouetter, méthodiquement, sur la grande carte, il hachure la zone : « Territoire conquis, Ihre Hoheit ! Je vous l’avais promis Ihre Hoheit, notre jaune-fluo a fait merveille ! »

 Taube au-dessus des lignes      

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 16 février 2014  (J+1887 après le vote négatif fondateur)

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Visions d'histoire