Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 00:00

LE PANIER DE LA MÉNAGÈRE - du 05 JUILLET 2014 (J+2026 après le vote négatif fondateur)

 

    Dans un  entretien publié dans Valeurs économiques Haute-Saône N°3 de mai-juin-juillet 2012, le « « Monsieur Leclerc » de la Haute-Saône », leader régional du Groupe LECLERC déclarait : « Mon action dans la grande distribution est de défendre le pouvoir d’achat des consommateurs ». Défendre le panier de la ménagère, voilà donc le moteur de ce « bâtisseur » qui selon le magazine « s’impose une course effrénée dans les affaires ».  Et si « certains pens[aient] qu’il le fait pour l’argent [ou] pour la notoriété » ils se trompent car « quand on lui pose la question [il] avoue sans ambages : « Ni l’un, ni l’autre » ».

    Et le magazine ajoute que  « si demain, il devait recommencer avec « le sou en poche » comme à ses débuts, ce Normand repartirait, avec la hargne du Viking, sur les chemins de croisade pour reconstituer son entreprise ». L’image est forte et suffit à expliquer que le drakkar annoncé ait fini par accoster au Charmoy. Et pourtant, à la question « Des projets dans d’autres départements ? » « « Monsieur Leclerc » de la Haute-Saône » répond : « Je me sens bien en Haute-Saône et il y a des besoins dans ce département. Pourquoi irais-je voir ailleurs ? ». Certes, le Président de la Scapalsace, propriétaire de cinq magasins en Haute-Saône, ne va pas y voir lui-même, mais malgré sa discrétion sur ce point, on sent bien que son parrainage veille à faire émerger, « sur les chemins de croisade », de nouveaux fiefs pour ses jeunes barons, toujours, bien entendu, pour « défendre le pouvoir d’achat des consommateurs » et le panier de la ménagère.

     Loin de cette chevalerie d’un nouvel âge, dont les hérauts en 4X4, concurrents sur ce point de nos politiques, proclament, haut et fort la défense de l’emploi et du pouvoir d’achat des consommateurs, mais dont les bulldozers éventrent des hectares de bonnes terres agricoles, les libres petits lapins du Charmoy, ni ministres, ni directeurs, ni présidents, et qui ne mènent aucune croisade, s’accommodent, quant à eux, au jour le jour du changement avec un humour et une fraîcheur qui feront toujours défaut aux ministres, directeurs, et autres présidents !

     Les libres petits lapins du Charmoy, voilà des gaillards délurés qui ne se sont pas laissé prendre au collet de la propagande des affiches imprimées  à LURE (Attention ! l’affiche de LURE peut cacher une image d’Épinal ! les initiés comprendront….)

    Et si le BCC (Basket Club du Charmoy) a besoin de maillots, sûr qu’il ne se vendra pas à la pub du « panier de la ménagère ».

   Après le futebol, le basket C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 05 juillet 2014  (J+2026 après le vote négatif fondateur)

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Revue de presse