Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 00:00

LE NUMÉRO DU SIÈCLE- du 24 FÉVRIER 2015 (J+2260  après le vote négatif fondateur)

       Au nombre des légendes du Charmoy : vote fondateur du 17 décembre 2008, blog de « libre expression » du 26 mars 2009, consultation du 27 juin 2010, il convient de ne pas omettre un document fondamental dont la lecture se révèle encore aujourd’hui très instructive : l’irremplaçable, et jamais égalé dans la suite, Inf’Auxonne N° 25 de mai 2009. En regard de la richesse de ce numéro, tous les suivants feront désormais figure de coquilles vides et de prospectus besogneux.

       Modèle de rhétorique et de pédagogie, prêche enthousiaste pour un réveil de « la Belle Endormie », le contenu de ce magazine impressionne par sa volonté de convaincre et sa foi naïve dans le salut par la manne bienfaitrice et régénératrice des investissements privés apportant richesse et emploi. Il est vrai que depuis, cette foi est devenue dogme officiel gouvernemental et bientôt religion d’état !

        Le lecteur attentif pourra néanmoins, au-delà de ces naïvetés touchantes, déceler quelques accommodements avec la vérité des faits ainsi que quelques conclusions pour le moins hâtives et ne résistant pas à l’examen.

      Peu désireux de promouvoir ce genre de littérature, fût-ce à rebours, nous laisserons le soin à nos lecteurs/trices toujours curieux/ses le soin de se replonger dans la lecture Inf’Auxonne N° 25, nous contentant seulement de souligner quelques passages à méditer.

EXTRAIT N° 1 d’Inf’Auxonne [page 2 colonne 1]

« Lors du Conseil Municipal du 17 décembre 2008, un débat a eu lieu en toute transparence (plus de 5 pages retranscrites dans le Procès Verbal) »

COMMENTAIRE

   De quoi s’agit-il ? Pour répondre à cette question, reportons nous au procès-verbal en question pour en apprécier toute la « transparence ». À tout seigneur, tout honneur, restreignons notre quête de transparence et nos tests de turbidité à quelques morceaux choisis des propos exprimés par notre maire :

   Le premier magistrat fait part de sa position en page 21 : « M. le Maire ne souhaite pas que l’arrivée d’une grande surface provoque la déstabilisation d’autres structures. Si les créations d’emplois induites par une telle implantation doivent aboutir à des licenciements ailleurs, il n’y a pas d’intérêt à approfondir le sujet »

  Il précise cette position en page 22 : « Si l’apport de la grande surface est en confrontation directe avec l’existant (à savoir l’alimentaire), M. le Maire s’opposera à l’implantation d’une grande surface supérieure à 1000 m² à dominante alimentaire. »  

     À cheval sur les pages 22 et 23, on peut  lire à propos du vote à l’ordre du jour : « Si la réponse est non, le dossier est terminé. Si la réponse est oui, il y aura discussion à la communauté de communes où la Ville d’Auxonne ne représente pas la majorité. Dans cette perspective, des discussions seront entamées avec l’éventualité de mettre en place des contraintes qui viseraient à limiter la vente de certains produits ».

   Toujours à propos du même vote, il est dit, en bas de la page 24 : « M. le Maire rappelle que le vote est consultatif et sera fait à bulletins secrets pour que certains puissent s’exprimer. Si le vote est négatif, il sera transmis à la Communauté de communes et s’il est favorable, il y aura une implantation en concertation avec les commerçants et les représentants des consommateurs ».

   En page 25, on en arrive enfin au vote annoncé comme suit : « A 23h05 M. le Maire constate que le quorum est atteint et que la séance peut reprendre. Il soumet la question suivante au vote des élus : « Etes vous favorable à l’implantation d’une grande surface supérieure à 1000 m² à dominante alimentaire sur la zone du Charmoy ? ». La réponse doit être soit oui, soit non ».[N.D.L.R. Le vote sera négatif hormis un bulletin blanc]

   Toujours en page 25, nous en arrivons à la conclusion : « […] Monsieur le Maire commente le résultat en précisant que le choix est clair, il n’est pas question de déstabiliser le commerce et il n’est pas question non plus de fermer la porte à une extension des grandes surfaces actuelles, raison pour laquelle la question posée ne concernait que la zone du Charmoy. L’objectif est également de ne pas faire obstacle à l’aménagement de commerces  qui correspondent à une offre qui n’existe pas actuellement […] »

   Livrons-nous à présent à l’exercice consistant à rassembler et à juxtaposer les positions exprimées par le maire dans la même soirée lors du « débat en toute transparence » à propos du vote et de ses conséquences :

  « Si les créations d’emplois induites par une telle implantation doivent aboutir à des licenciements ailleurs, il n’y a pas d’intérêt à approfondir le sujet [p. 21].  Si l’apport de la grande surface est en confrontation directe avec l’existant (à savoir l’alimentaire), M. le Maire s’opposera à l’implantation d’une grande surface supérieure à 1000 m² à dominante alimentaire. [p. 22] Si la réponse [au vote] est non, le dossier est terminé. Si la réponse [au vote] est oui, il y aura discussion à la communauté de communes où la Ville d’Auxonne ne représente pas la majorité. Dans cette perspective, des discussions seront entamées avec l’éventualité de mettre en place des contraintes  qui viseraient à limiter la vente de certains produits [de telles contraintes sont-elles du ressort des maires ?] [pp. 22 et 23] Si le vote est négatif, il sera transmis à la Communauté de communes et s’il est favorable, il y aura une implantation en concertation avec les commerçants et les représentants des consommateurs [p. 24] [après le vote]  Monsieur le Maire commente le résultat [la réponse négative au vote]  en précisant que le choix est clair, il n’est pas question de déstabiliser le commerce et il n’est pas question non plus de fermer la porte à une extension des grandes surfaces actuelles, raison pour laquelle la question posée ne concernait que la zone du Charmoy. L’objectif est également de ne pas faire obstacle à l’aménagement de commerces qui correspondent à une offre qui n’existe pas actuellement […] [p. 25]

Conclusion : Plus transparent, tu meurs !

EXTRAIT N° 2 d’Inf’Auxonne [page 2 colonnes 1 et 2]

      « Un vote s’est ensuite déroulé selon les modalités prévues à l’ordre du jour (à bulletins secrets). M. le Maire a soumis la question suivante à l’appréciation des élus : « êtes-vous favorable à l’implantation d’une grande surface à dominante alimentaire supérieure à 1000 m² sur la zone du Charmoy ? ». 21 élus de la majorité ont alors répondu NON, ceux de l’opposition refusant de prendre part au vote »

 « Très réactif, le Groupe LECLERC a alors modifié son projet qui, depuis 2005 et  jusqu’au vote comportait une grande surface à prédominance alimentaire. Après examen, l’avant-projet s’est avéré intégralement conforme aux prescriptions de différentes natures en vigueur, notamment aux restrictions votées, aux orientations d’aménagement intégrées au PLU etc. »

COMMENTAIRE

    Remarquons tout d’abord que la question mise aux voix : « êtes-vous favorable à l’implantation d’une grande surface à dominante alimentaire supérieure à 1000 m² sur la zone du Charmoy ? » ne correspond pas, dans son libellé, à celle du procès-verbal : « Êtes-vous favorable à l’implantation d’une grande surface supérieure à 1000 m² à dominante alimentaire sur la zone du Charmoy ? » (voir procès-verbal du CM du 17/12/08 p. 25). Quant à la soi-disant « modification » du projet LECLERC qui ne comporterait plus  de  « grande surface à prédominance alimentaire », elle contredit visiblement le plan figuré en page 3 et daté précisément  du 2 avril 2009 donc d’une date à laquelle « très réactif, le Groupe LECLERC a[vait] alors modifié son projet » sur lequel on peut voir un « HYPERMARCHÉ VENTE 4000 M2 », qui est par essence et selon la norme « une grande surface à prédominance alimentaire » !

     En cette période de Salon de l’Agriculture, on pourrait dire que ce coup de la modification, c’est un peu le même que l’agriculture productiviste des cadors mécanisés de la FNSEA, terreurs des préfectures, rhabillée en agro-écologie ou agroforesterie ! Le Fol au salon le publie, bien fol est pourtant qui s’y fie !

EXTRAIT N° 3 d’Inf’Auxonne [page 2 colonne 3]

 « Le Maire a-t-il, comme les opposants au projet le prétendent, changé d’avis ?

NON. Sa position a évolué avec le dossier lui-même. En effet, initialement « à prédominance alimentaire », le projet a ensuite subi des adaptations majeures pour le mettre en adéquation avec le vote du 17/12/2008. »

 COMMENTAIRE

    D’un « changement d’avis » à une « évolution de position » il n’y a qu’un pas. Surtout, comme nous venons de le voir plus haut, quand le projet « initialement « à prédominance alimentaire » » demeure un « HYPERMARCHÉ VENTE 4000 M2 », par essence et selon la norme « grande surface à prédominance alimentaire » !

  « M. le Maire s’opposera à l’implantation d’une grande surface supérieure à 1000 m² à dominante alimentaire. » disait le procès-verbal du Conseil du 17 décembre 2008 [p. 22]. En mai 2009, il applaudit pourtant des deux mains à un « HYPERMARCHÉ VENTE 4000 M2 », par essence et selon la norme « grande surface à prédominance alimentaire » !

    Monsieur le maire disait aussi dans ce même procès-verbal « Si la réponse [au vote] est non, le dossier est terminé. » [p. 22]. En mai 2009,  en dépit de ce vote négatif, et fier de sa collaboration avec LECLERC qui l’en a remercié (voir lettre en page 4 d’Inf’Auxonne N° 25 de mai 2009) il vante les mérites du dossier et publie la lettre. Il n’a  donc pas changé d’avis ! Et honni soit qui prétendrait le contraire ! D’ailleurs il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, ce n’est pourtant pas une raison de prendre ses concitoyens pour tels !!

    Lisez et relisez Inf’Auxonne N° 25 de mai 2009 ! Il est en ligne ! C’est un bijou de rhétorique ce machin, « réactif » en diable, il a réponse à tout ! Plus bath que le petit livre rouge de Mao ! Je blague pas, chaque question trouve sa réponse ! On sort d’une telle lecture le cerveau carrément lessivé. Bravo les spin-doctors de la com de Monsieur le Maire and C°, vous avez bien mérité du Groupe !

Les Unes de l'histoireC.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 24 Février 2015  (J+2260 après le vote négatif fondateur)

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl.S., Auxonnais - dans Légendes du Charmoy