Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 00:00

 BV 74 – du 6 juin 2012

 

     Désolé de décevoir les mélomanes, il ne s’agira pas, dans cet article, de musicologie comme pouvait le laisser supposer le titre. Il est vrai, Chantecler, ce vieux radoteur, est souvent éclectique (d’aucuns qualifient même ses propos de « saugrenus»), mais nous n’évoquerons, ni ne chanterons même ici la cantate BWV 74 composée par J.S. Bach pour la Pentecôte 1725. Remarquons toutefois, que par un curieux hasard, le récitatif  de cette œuvre : « Die Wohnung ist bereit » traduisons : « La demeure est prête » n’est quand même pas tout à fait étranger à notre thème d’aujourd’hui.

      Au risque de faire frémir les mânes du grand musicien, il nous suffira pour entrer dans le vif du sujet de traduire pragmatiquement « La demeure est prête » car « la maîtrise foncière de la zone est concrétisée ». La translation paraîtra brutale, mais à chaque siècle ses temples ! à chaque siècle ses dieux !

     Le 18 mai 2009, le Conseil municipal de la Ville d’Auxonne décidait à la majorité de céder la parcelle communale BV 74 au Groupe LECLERC (voir extrait à la fin).

    Rappelons que cette délibération officielle venait clore quelques mois d’un travail de prospection que, ne suivant pas en cela les propos des mauvaises langues, nous  qualifierons simplement de « discret ». Ce travail de prospection, mené assidûment sans tambour ni trompette, dut convenir à son bénéficiaire, puisque celui-ci, à la fin des comptes, alla jusqu’à décerner un satisfecit écrit :

       « A ce jour la maîtrise foncière de la zone est concrétisée grâce à votre discrétion. Nous sommes conscients des difficultés que vous rencontrez, mais l’enjeu est de taille. La divulgation aurait fait échoué (sic) le projet »

     (Lettre du Groupe E. Leclerc  datée du 14/04/09 et adressée au Maire d’Auxonne sous la signature de son Président de l’Expansion F. TRITANT. Cette lettre est publiée in-extenso dans Inf’Auxonne N° 25 de Mai 2009 p. 4).

         Le 18 mai 2009, décision était donc prise en assemblée, publiquement et sans crainte de « divulgation » de céder ladite parcelle à la SARL BOUXDIS. Précisons que le « dirigeant principal » (information manageo.fr) de BOUXDIS est Daniel PRUNIER, « propriétaire de trois magasins [LECLERC] en Haute-Saône : un à LURE (5300 m²) et deux à VESOUL (un hyper de 6000 m² et un Leclerc express de 1200 m² couplé à un drive) (information lineaires.com).

        La parcelle BV 74 est une bande de terrain large de 30 m environ, longeant sur près de 300 m le cours du Bief Pérou sur sa rive droite et qui donne sur le chemin rural prolongeant la rue de Rosières. Elle avait été initialement acquise par la ville pour être mise à la disposition d’Agrobio. Les personnes souhaitant de plus amples détails se reporteront avec profit au Procès-verbal du Conseil municipal du 18 mai 2009 disponible sur le site de la Ville d’Auxonne,  les débats soulevés autour de cette cession nous ont semblé très instructifs.

         Nous ignorons le statut immobilier actuel de la parcelle BV 74. Une seule chose est certaine, compte tenu de la modification du projet LECLERC entre 2009 et 2010 (voir le plan sur Chantecler n° 12 du 27 janvier 2012 disponible sur notre site) cette parcelle BV 74 n’est plus, et de loin, dans le périmètre du projet. Qui en est à présent le propriétaire ? Il est probable que ce soit encore la Commune d’Auxonne. Quel est son usage actuel ? Nous l’ignorons.

         Compte tenu des préoccupations environnementales exprimées au cours des derniers mois dans les documents  relatifs aux projets sur la zone du Charmoy, ce site initialement destiné à l’agriculture biologique et longeant sur près de 300 m un « ruisseau préservé » (bien public.com du 19/01/12 et Le Bien Public du 20/01/12), devrait mériter le plus vif intérêt.

C. S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 6  juin 2012

      

EXTRAIT DU PROCÈS VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MAI 2009

 

         7)   CESSION DE PARCELLE DANS LA ZONE DU CHARMOY

 

Dans le cadre de l’aménagement de la zone commerciale du Charmoy, la ville est propriétaire de la parcelle BV 74. Cette parcelle a une contenance de 81 a 26 ca. Comme cela a été proposé aux autres propriétaires fonciers de la zone, il est envisagé de céder cette parcelle au prix de 10 € le mètre carré auquel s’ajoute une indemnité au titre de l’espace d’arbres fruitiers pour une valeur de 18 740 €.

 

Vu l’article L 2121-29 du code général des collectivités territoriales ;

Vu l’avis de la Commission Urbanisme et Développement Economique du 12 mai 2009 ;

Vu l’avis de France Domaine du 19 février 2009 estimant le prix à 3,80€ le mètre carré

 

Le Conseil Municipal décide à la majorité :

 

ARTICLE 1er : de céder  la parcelle BV 74 sis dans la zone du Charmoy, d’une contenance de 81 a 26 ca à la SARL BOUXDIS basée rue du Ladhof (68000 COLMAR) au prix de 10 € le mètre carré auquel s’ajoute une indemnité au titre de l’espace d’arbres fruitiers pour une valeur de 18 740 €.

 

ARTICLE 2 : de confier la préparation de l’acte à Maître HENNART (basé à LURE, 70200)

 

ARTICLE 3 : d’autoriser Monsieur le Maire à signer tout document consécutif à cette session  

        

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Cl. S., Auxonnais - dans Figures libres