Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

4 janvier 2021 1 04 /01 /janvier /2021 05:00

CHARMOY-CITY : NAPOLÉON CHEZ LES  LAPONS (3) - du 04 janvier 2021 (J+4401 après le vote négatif fondateur)

   Le vent du Grand Nord soufflera encore sur notre premier article de l’année 2021. Un bon froid sec, rien de tel pour tuer les microbes !

    Notre précédent épisode nous avait fait découvrir Désirée Clary (1777-1860), fiancée éphémère de Napoléon en 1795, devenue par la suite reine de Suède et de Norvège et donc des Lapons.

CHARMOY-CITY : NAPOLÉON CHEZ LES  LAPONS (2) - du 31 décembre 2020

    Notons que la sœur de Désirée, Julie Clary (1771-1845) avait épousé, dès 1794, Joseph Bonaparte (1768-1844), l’aîné de Napoléon,  et qu’elle devait devenir reine de Naples.

   Comme autant de répliques, les histoires des quatre frères et des trois sœurs de Napoléon et de leurs descendances feront écho à la plus grande, la sienne. Une mine inépuisable pour les auteurs en mal d’histoire !

    Pas de panique ! Nous n’entrerons pas dans le détail, nous contentant seulement de faire ici mention, pour les besoins de notre cause laponne, de Lucien (1775-1840) qui ne devait pas rester le plus célèbre de la fratrie. Nous avions déjà dit quelques  mots à son propos dans un article d’une précédente série.

BONAPARTE À AUXONNE ou le Promeneur Solitaire Corse (9) - du 12 novembre 2017

    De la descendance nombreuse de Lucien nous ne retiendrons, pour en arriver aux Lapons, que Pierre-Napoléon (1815-1881), homme bouillant et aventureux à la gâchette facile. Notons qu’en janvier 1870, il mettra son cousin Napoléon III dans une situation politique critique  en abattant d’un coup de pistolet  le journaliste Victor Noir.

    Son fils Roland Napoléon (1858-1924), celui des Lapons, naît à Paris. Après un début de carrière militaire honorable, ses intérêts se portent sur l’ethnographie photographique dès 1882.

       À la tête d’une belle fortune personnelle, il se consacrera  aux sciences de la vie et de la Terre et aux voyages. La loi du 24 juin 1886 précisant dans son article 4 : « Les membres des familles ayant régné en France ne pourront entrer dans les armées de terre et de mer, ni exercer aucune fonction publique, ni aucun mandat électif. » l’aurait interdit, de facto, de poursuivre sa carrière militaire bien qu’il n’ait pas appartenu à la branche dynastique impériale, qui, elle, était exilée.

      La même loi frappera d’ailleurs les membres de la famille d’Orléans, comme nous l’avons déjà vu à propos de son contemporain Henri d’Orléans (1867-1901), lui aussi grand voyageur, naturaliste et explorateur reconnu…. et protagoniste d’un duel franco-italien resté célèbre.

FRANCE-ITALIE 1897 (3) - du 02 juillet 2018

    En 1884, Roland Bonaparte entreprend un voyage ethno-photographique en Laponie et publie dans le numéro 634 du 25 juillet 1895 de la grande revue scientifique La Nature un article à ce propos.

     Aux amateurs de rennes, nous proposons un PDF de cet article tiré de notre bibliothèque

    Si Napoléon n’y est jamais allé, voilà son petit-neveu Roland arrivé chez les Lapons !

   Signalons que la fille de Roland, Marie Bonaparte (1882-1962), sera amie de Freud et pionnière de la psychanalyse en France, elle paiera la rançon de Freud aux nazis.

     Pour les fan(e)s de citations, citons d’elle cette phrase : « Si quelqu’un écrit ma vie, qu’il l’intitule la dernière Bonaparte car je le suis. Mes cousins de la branche impériale ne sont que Napoléon ».

    Après cet épisode, un tantinet académique, notre rédaction vous en promet un quatrième qui le sera peut-être un peu moins…

Charmoy-City, bientôt au Musée Bonaparte.jpg

Charmoy-City, bientôt au Musée Bonaparte.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 04 janvier 2020 (J+4401 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres