Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

21 octobre 2020 3 21 /10 /octobre /2020 10:40

CHARMOY-CITY : UN COMMENTAIRE PAS PIQUÉ DES VERS - du 21 octobre 2020 (J+4326 après le vote négatif fondateur)

   Avec Arlette et Gaston et leurs puissants commentaires, nous saluions hier la parution en ligne d’Inf’Auxonne n° 68 !

CHARMOY-CITY : INF’AUXONNE, LA RÉVOLUTION DU 68 ! - du 20 octobre 2020

    Depuis, l’exemplaire papier est tombé fissa dans notre boîte aux lettres. À la bonne heure !

     Dans la rubrique « Vie de la commune » du magazine, en page 4, un « appel à projets » est lancé concernant la « base de loisirs » qui n’a plus, « depuis 2017 », « ni destination, ni destinataire ».

   Il est précisé dans une phrase à la syntaxe pour le moins discutable que « Fidèles à nos engagements de campagne, le projet se veut participatif ».

    Une telle figure de style, rompant la cohésion syntaxique de la phrase  porte le nom d’anacoluthe.

     Anacoluthe quand la logique discursive fait la culbute !

     Mais, foin de pédanterie, tout le monde aura compris quand même, comme nous allons le voir

     La page facebook Ville d’Auxonne relayait hier le même appel à projets concernant cette base de loisirs, nautique, précisons-le !

     Et voilà que par l’effet d’un docte commentaire, cette base de plein air qui n’a plus, « depuis 2017 », « ni destination, ni destinataire » vient de trouver ses destinataires !

     Quel(le)s destinataires ?

     Pour le savoir, il suffit de lire le commentaire  que voici :

« Il faut refaire une base de planaires comme dans le temps »

    Mais oui les enfants, les planaires sont des  vers aquatiques, et des destinataires tout indiqués pour une base nautique.

    Pour le coup la démocratie participatatatative aura encore produit un miracle !

ÉCHO PÉDAGOGIQUE

     Revenons aux choses sérieuses

     Lu, pas vraiment par hasard, sur facebook ce commentaire d’un enseignant père d’une ministre à une ex-enseignante de l’Éducation Nationale :

     «  "On" a donné aux parents (à la catégorie "parents") le droit de juger le contenu des cours. Et non pas le fait de pouvoir compter sur les enseignants qui, en retour, pouvaient compter sur les parents. Là où le dialogue devait être de mise (et la complémentarité), il a été mis en place une forme de rivalité, de contrôle des uns par les autres. La première "réforme", la vraie, serait d'appeler (de revenir) à "Instruction publique" au lieu de "Education nationale". L'instruction, c'est l'école ; l'éducation, c'est la famille. A partir du moment où les champs sont délimités, où la confusion est chassée, la complémentarité est totalement possible. »

      Combien de fois ai-je pensé la même chose de 1990 à 2005, date à laquelle j’ai quitté ma fonction d’enseignant pour un Congé de Fin d’Activité puis la retraite.

ÉCHEC SCOLAIRE ET MISE EN SCÈNE - du 13 octobre 2020

Charmoy-City, une base de planaires c'est super.jpg

Charmoy-City, une base de planaires c'est super.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 21 octobre 2020 (J+4326 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse